Vermines

Miasmes

03/06/2022

Les Acteurs De L'ombre Productions

Terminons cette campagne de destruction massive estivale des Acteurs de l’Ombre par l’entrée la plus accessible de ce volet de sorties. Non que ce premier EP des français de MIASMES soit fait de concessions et d’adaptations, mais il reste l’entrée la plus brève de ce nouveau catalogue…ce qui n’enlève absolument rien à son intensité et à sa cruauté.

MIASMES se présente donc à nous avec cinq morceaux dans la besace, et un premier moyen-format, qui de son titre - Vermines - ne fait pas de détails. Fondé l’année dernière, le trio aura donc patiemment attendu pour s’avancer vers nous la tête haute, et C. (batterie), K. (guitares) et G. (basse/chant) peuvent arborer des mines fières tant ce premier EP fait le ménage dans la tête plus efficacement que n’importe quelle drogue de synthèse.

Forts d’expériences diverses au sein d’ensembles variés (MHORN, COMO MUERTOS, HECATOMBIC, INWARD, XEÖHL, FIINKY PIE, INGENS, DARK PROPHECY, IMPUREZA, RITUALIZATION, SETH, MORBID CULT), ces trois défenseurs des non-droits de l’homme face à la violence osent donc le classicisme logique, et le formalisme personnel. Il est évident qu’à l’écoute de ce premier EP, quelques références afflueront à la surface de votre mémoire, références que je ne citerai pas ici, du moins pas encore, puisque le Black Metal de ce trio est suffisamment efficace pour se passer de parallèles.

Cru mais impeccablement produit, chaotique mais clair, impitoyable mais intelligent, Vermines revisite le patrimoine des nineties, mais aussi les effluves des défricheurs des années 80, pour se placer entre MARDUK, DARK FUNERAL, et 1349 à la table des abominations noires et autres créatures abjectes venues de l’enfer.

Un enfer terriblement bouillant, décollant la peau pour laisser les chairs apparaître à vif, comme un épisode d’Hellraiser tourné en mode snuff avec de vraies victimes enfermées et torturées dans une cave. Cinq morceaux, ce qui est assez peu, mais largement assez pour juger du potentiel de MIASMES, qui en effet empeste les gaz de cimetière et autres émanations donnant des haut-le-cœur. Doté d’un batteur en mode hystérique et d’un chanteur en version diabolique, Vermines brosse le tableau d’une humanité promise à sa fin, et rongée de l’intérieur par des parasites naturels, bactéries, virus, rats, cafards, et autres nuisibles s’insinuant dans notre réalité comme des boogeymen increvables.

Je le dis en toute simplicité, j’ai beaucoup aimé cet album. Parce qu’il est intense, parce qu’il est construit, parce qu’il ne se contente pas de refourguer des maladies au premier baiser mortel. Parce que ses morceaux sont véritablement brutaux et non de simples photocopies de menaces venues du passé. Parce que le son est ample et écrasant, parce que les riffs sont classiques mais possèdent tous une approche en gimmick n’roll sans se vautrer dans la parodie à la DARKTHRONE. Et plus simplement, parce qu’il est méchant comme une teigne, persévérant comme un insecte se frayant un chemin sous la peau, parce qu’il nous ramène parfois à l’époque de DESTROYER 666 ou SARGEIST, et tout bonnement parce qu’il est excellent en termes de compositions immédiates, mais qui demandent quand même de nombreuses écoutes.

Un trip incroyable dans les forêts norvégiennes originelles, à chercher le souffle chaud de la braise blasphématoire, à traîner des massues cloutées comme des armes de destruction massive, à prendre la pose dans la neige tout de noir vêtu, et à effrayer les petites gens trop braqués sur leur morale judéo-chrétienne. Une photo de classe sans les élèves, mais avec les souvenirs qui reviennent comme autant de coups portés au visage et à l’estomac : en gros, une bagarre permanente entre le présent - cet EP -  et le passé - les influences - pour produire une détonation au moins aussi forte que celle ayant explosé 1993.

Dernière entrée donc, mais pas la moindre. Certes, moins ambitieuse, plus raisonnable, bridée dans le temps, mais annonciatrice d’un déferlement de haine à venir qui ne demande qu’un LP pour s’exprimer pleinement. Et dire qu’on a hâte de découvrir les MIASMES sur un format moins restreint est d’un euphémisme lénifiant.           

 

         

Titres de l’album :

01. Apostasie

02. Pestilence

03. Désolation

04. Furie

05. Vermine


Site officiel

Facebook officiel


par mortne2001 le 16/08/2022 à 16:37
88 %    71

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

MALEMORT: les fantômes d'Hérouville.

mortne2001 27/09/2022

Interview

Obscura + Persefone + Disillusion

RBD 26/09/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : CARDIAC CEASE

Jus de cadavre 25/09/2022

Vidéos

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 4

mortne2001 04/09/2022

La cave

MOTOCULTOR 2022 / XIII édition

Jus de cadavre 30/08/2022

Live Report

Obscene Extreme 2022

Mold_Putrefaction 16/08/2022

Live Report

J'irai Mosher chez vous ! Episode 4 : Seattle

Jus de cadavre 12/08/2022

J\'irai mosher chez vous
Concerts à 7 jours
The Vintage Caravan + Volcanova 08/10 : Espace Solana, Chalons-en-champagne (51)
Cult Of Luna + Caspian + Holy Fawn 11/10 : Stereolux, Nantes (44)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
senior canardo

cool ! je connais maintenant 2 groupes Bulgares ! pour ceux qui connaissent pas, ya Terravore qui fait du bon thrash ;)

06/10/2022, 10:49

NecroKosmos

Le seul intérêt de ce concert, c'est la première partie. RAVEN : un groupe fantastique sous-estimé.

06/10/2022, 05:51

Satan

C'est terrible... Et puis, quel groupe d'exception, ça me fait mal au cœur pour eux.

05/10/2022, 21:22

Arioch91

Un concept album sur un écrit de Lovecraft ? Ok je prend direct !

05/10/2022, 20:41

VonDerKrieg

A noter que tout vient du compte twitter d'un certain "Alex", qui après avoir envoyé au maire de la ville de Bessancrout plusieurs messages publiques remplis de conclusion hâtives et de liens à l'emporte piéce quant au passé de certains(...)

05/10/2022, 18:36

Gargan

Je m'attendais à du très bon, tout sauf déçu. J'espère qu'ils vont percer au-delà de l'hexagone, car ils le méritent amplement.

05/10/2022, 09:18

Sadam Mustaine

Le reproche que je fais a Metallica c'est de vivre sur ses lauriers depuis 30 ans et de vivre sur 10 grandes années de carrière pour depuis faire des albums de la qualité d'un groupe qui remplirai tout juste des petites salles 

04/10/2022, 23:31

Adolpho Ramirez

L'orga qui réagit comme des grosses pédales en chouinant sur Internet et en faisant une cagnotte (qui a été supprimé LOL), au lieu d'aller directement confronter le cuck soyboy à l'origine de l'annulation. Finalement, si ça peut(...)

04/10/2022, 22:00

Alex fan

Magnifique retour aux sources de ma jeunesse 

04/10/2022, 19:17

Jus de cadavre

Le type à l'origine de ce merdier est un gars de la scène. Qui en son temps fut pris en photo avec des tshirts tendencieux de BM. Le monsieur veut sans doute se racheter ?Pathétique.

04/10/2022, 14:11

Jus de cadavre

Metallica n'oublie clairement pas d'ou ils viennent. Les premiers mecs / roadies du fan club recoivent encore aujourd'hui des invitations pour les concerts dans leurs villes.Juste mega respect.

04/10/2022, 14:06

Simony

Pseudo-nazi de ce que j'ai compris.

04/10/2022, 11:17

Humungus

Et l'hurluberlu dénonçait quoi exactement ?Une imagerie satanique ou une accointance pseudo-nazi ?

04/10/2022, 10:12

Humungus

Bordel !Avant de lire ton commentaire Simony, c'est exactement ce que je m'apprêtais à poster...METALLICA = Le groupe que l'on ne peut pas complétement détester.

04/10/2022, 10:08

Simony

On peut dire ce que l'on veut sur ce groupe que je ne suis plus depuis de nombreuses années mais c'est encore un des rares à faire ce qui leur chante et avoir ce genre d'attention envers ceux qui les ont aidé et leurs fans, musicalement ça ne me parle pl(...)

04/10/2022, 09:10

Simony

Pression d'un illuminé sur la localité qui accueillait l'évènement quand à la présence d'un groupe de Black Metal. Je ne sais pas quel groupe était visé par cette action remplie de courage mais il a eu gain de cause puisque le(...)

04/10/2022, 09:07

Humungus

Tout cela ne me donne toujours pas les raisons de l'annulation...

03/10/2022, 23:41

Simony

Pour ceux que ça intéresse, opération d'ANTIQ LABEL en soutien au festival,SPECIAL SALE / VENTE SPECIALEEn soutien au

03/10/2022, 22:34

Satan

Et après on dit que l'extrême-droite est le danger suprême, alors que l'extrême-gauche est en train d'installer en sous-pente la dictature. Taake et ensuite ça.... on n'est pas dans la merde avec des pignoufs pareils.

03/10/2022, 22:22

Orphan

Ils n'ont qu'à faire un "RAP FEST" avec l'idéologie nauséabonde qui va avec.

03/10/2022, 14:16