Worst Enemy

Angkor Wat

15/03/2021

Autoproduction

Fiente avalée à moitié digérée, je dois reconnaitre que ce comeback d’importance m’est complètement passé sous le nez. Pas faute d’être fan pourtant, puisque les deux albums de ce groupe unique font partie de ma discothèque depuis ma tendre adolescence turgescente. Oui, ANGKOR WAT est revenu, comme le maréchal, mais avec des intentions plus claires et positives. Pour beaucoup, ce nom ne voudra pas dire grand-chose, mais les spécialistes et autres fossoyeurs de l’underground se rappelleront immédiatement de ces deux albums biscornus, parus en 1989 et 1990, et d’ailleurs réunis plus tard sur la même compilation incroyablement précieuse. Alors, remontons le temps s’il vous plait, pour aborder le cas d’un des représentants texans les plus étranges de son époque.

ANGKOR WAT est l’archétype du groupe que beaucoup de monde connaît de nom sans connaître sa musique. Pourtant, ces adeptes du DIY ont réussi le tour de force de se faire signer par l’énorme indépendant Metal Blade à l’époque, qui avait trouvé leurs démos suffisamment accrocheuses pour investir quelques deniers. Ainsi, When Obscenity Becomes the Norm... Awake! avait vu le jour sous une indifférence assez polie en Europe, l’objet en question restant assez difficile à trouver. Pourtant loin de l’obscénité d’un Metal facile, les texans prônaient une sorte de compromis entre le Thrash le plus diffus et le Hardcore le plus radical, se rangeant de fait dans la catégorie bâtarde du crossover, sans vraiment se rattacher aux représentants de l’époque.

Ils allèrent même jusqu’à baptiser leur second effort du nom de leur ville, Corpus Christi, se voulant donc les VRP de leurs propres origines, sans toutefois parvenir à convaincre plus de fidèles. Après ces deux albums qui avaient peiné à trouver leur public - en dehors d’une fanbase fidèle et convertie jusqu’à l’os - le combo disparut corps et âme, et il fallut attendre quelques années avant que la machine ne se relance, redémarrage entériné par ce moyen-format sortant de nulle part et édité à compte d’auteur.

Worst Enemy est donc un cas de premier ordre pour les fans, même si certains comme moi se sont montré plus qu’étourdis. Cinq morceaux, pas plus, mais largement de quoi reconnaitre ce groupe à la patte spéciale et aux compositions délicatement alambiquées. Si pas moins de trois décennies se sont écoulées depuis le dernier témoignage du groupe, l’impression de fraîcheur dégagée par cet EP donne le sentiment d’avoir quitté les texans il y a quelques années seulement. Et s’il est tout à fait possible de penser que « Pressure Valve » aurait pu être composé par Jaz Coleman pour les ACID BATH, la barre est vite redressée, et le Crossover célébré. « Walls » les fait justement tomber, de son riff redondant gigantesque, et si la production acide aux médiums agressifs montre ses faiblesses assez rapidement, on prend acte de cette volonté de densifier les débats en les rapprochant d’un Thrash Indus rigide, mais abordable.

ANGKOR WAT n’a donc rien perdu de sa singularité, et nous offre cinq morceaux qui s’inscrivent dans son patrimoine en toute logique. Ce qui signifie évidemment que les indifférents de l’époque ne se sentiront pas plus concernés, mais que les fans - et peut-être une nouvelle génération - y trouveront leur compte sans faire les difficiles. D’autant que les plans se multiplient sans nuire à la cohésion d’ensemble, que la vitesse se veut contrôlée mais ouverte, et que les idées sont pertinentes dans l’effort.

Cinq nouveaux hymnes donc, au classicisme d’époque qui se confronte au passé. Souhaitant rester fidèle à son style, le quatuor (Mike Trevino - basse, Dave 'Bambi' Nuss - batterie, Dave "Dee" Brinkam - chant et Mike Titsworth - guitare/chœurs, soit un patchwork de divers membres originaux)  a donc choisi l’adaptation sans concessions, et lâche des missiles qui frappent en plein cœur de thrasher (« Barrage »). En écoutant ces chansons, on mesure l’influence qu’a pu avoir ANGKOR WAT sur certains ensembles plus importants, comme ACID BATH par exemple, qui aurait très bien pu hurler « Worst Enemy » du temps de sa splendeur.

Espérons que cette fois-ci, les ANGKOR WAT jouiront de plus de temps pour s’imposer, et ne disparaitront pas corps et âme dans une indifférence déraisonnable et imméritée. Mais avec Worst Enemy, les texans ont les moyens de frapper un grand petit coup et de rester dans les mémoires. La mienne en tout cas, qui commence pourtant à fatiguer.

    

                                                                                                                                                                                                               

Titres de l’album:

01. Pressure Valve

02. Walls

03. Barrage

04. Worst Enemy

05. Knock Out!


Site officiel

Facebook officiel


par mortne2001 le 27/02/2022 à 15:28
80 %    131

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Obscene Extreme 2022

Mold_Putrefaction 16/08/2022

Live Report

J'irai Mosher chez vous ! Episode 4 : Seattle

Jus de cadavre 12/08/2022

J\'irai mosher chez vous

Suffocation + Kharkov

RBD 08/08/2022

Live Report

Hysteria

mortne2001 04/08/2022

From the past

Voyage au centre de la scène : DEATH POWER

Jus de cadavre 31/07/2022

Vidéos

Incantation + Akiavel + Horror Within

RBD 30/07/2022

Live Report

Appetite For Destruction

mortne2001 21/07/2022

From the past

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 3

mortne2001 18/07/2022

La cave
Concerts à 7 jours
Gang + Balls Out + Overdrivers 20/08 : Place Du Rietz, Burbure ()
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Albatard

Cool le report bien détaillé, ça donne envie d’y retourner!

18/08/2022, 21:09

Seb

j'avais eu de l'espoir avec un morceau qu'il avait mis en ecoute mais le reste, c'est de la merde.Comme d'hab...

18/08/2022, 10:29

Fleur de cannibal

C’était mieux à 3 qu’à 4 ? Sans doute mais Angelripper au fond de lui ne veut pas se l’avouer … 

18/08/2022, 08:27

l\'anonyme

C'est fade et très convenu. Ca surf sur la vague actuelle, comme tous les albums de Machine Head d'ailleurs qui surfaient sur la vague du moment. Et, à force de vouloir faire des albums différents les uns des autres, ils perdent leur identité.Le seul poin(...)

18/08/2022, 08:02

Humungus

Mon dieu, mon dieu... ... ...

18/08/2022, 07:37

Humungus

Idem.(Et cela m'attriste de le dire au vu de ma vénération pour ce groupe...)

18/08/2022, 07:13

Kijgo

Et tout aussi ininteressant

17/08/2022, 21:45

Kijgo

Toujours aussi intéressant ce groupe.

17/08/2022, 21:44

Kijgo

Toujours aussi intéressant ce groupe.

17/08/2022, 21:44

Arioch91

Pas mieux.

17/08/2022, 20:11

Eliminator

Oui je crois qu on peut dire que c est vraiment pas terrible.Machine head, Fear Factory, Sépultura... Ces groupes de mon adolescence qui aujourd hui disparaissent dans cet océan de chiasse qu est devenue l industrie musicale.Cette prod sans âme avec un son de bat(...)

17/08/2022, 19:26

KaneIsBack

Toujours un bon moment, ces reports de l'OEF, même si je ne suis pour ainsi dire jamais d'accord avec toi. Au passage, merci pour Escuela Grind, dans le genre, c'est franchement chouette. 

17/08/2022, 17:35

KaneIsBack

Pas mal. J'aurai sans doute oublié ce groupe demain, mais en attendant, je suis toujours client pour ce genre de Black/Death suédois à la Dissection. 

17/08/2022, 17:30

Humungus

Bah voilà...Cela ne révolutionne effectivement rien dans le genre, mais quoi qu'il en soit, cela faisait trèèèèèès longtemps qu'un groupe de Black 90s ne m'avait pas autant fait de l'œil.Dommage qu&apo(...)

17/08/2022, 16:00

Humungus

Un fest que je voulais faire quand j'étais encore jeune et plein d'entrain...Plus du tout le cas maintenant donc. Même si l'affiche beaucoup plus éclectique désormais me plait bien plus...PS : A te croire, malgré l'aur(...)

17/08/2022, 15:43

Jus de cadavre

La taille du report   Merci ! Un fest que je rêve de faire !

17/08/2022, 13:42

Gargan

C'est lØve.

17/08/2022, 10:59

Gargan

On dirait un générique de séries 80s US en boucle   

17/08/2022, 10:56

pierre2

On a le droit de dire que c'est pas terrible ?? mmmh....

17/08/2022, 08:37

Simony

Mouais... c'est pas fou fou...

17/08/2022, 08:30