METALNEWS – Bonjour Paul, et merci pour cette interview. Peux-tu te présenter à nos lecteurs et leur décrire ton parcours musical depuis tes débuts? Individuellement et en tant que membre de GREYWIND bien sûr?

Paul O'SullivanNous vivons dans une ville du sud de l’Irlande du nom de Killarney, et nous avons passé des années à chercher des musiciens pour monter un groupe, mais nous n’avons trouvé personne…Alors en juillet 2014 nous avons décidé de monter un groupe tous les deux, car nous ne voulions pas perdre plus de temps. Nous avons enregistré une démo de notre première chanson, "Afterthoughts", que nous avons mise en ligne peu après.

Vingt-quatre heures plus tard, nous recevions des emails de labels, d’éditeurs et de managers du monde entier, c’était complètement surréaliste! La démo a été largement diffusée par BBC Radio 1 et Zane Lowe avant même que nous ayons été signés, ce qui a fait de notre première partie de carrière de quelques mois un moment absolument fou! Puis nous avons commencé à travailler sur notre premier album avec Jason Perry au Texas. Lorsque le travail a été terminé, nous avons donné nos premiers concerts, en première partie de groups incroyables comme MOOSE BLOOD, THRICE, YOUNG GUNS, FARRO et en participant à des festivals comme ceux de Reading ou Leeds, le Slam Dunk et le Great Escape. Ces deux dernières années et demie ont été incroyables et maintenant, notre premier album Afterthoughts sort enfin le 27 janvier.

- Votre premier album, Afterthoughts sort en ce mois de janvier donc...Peux-tu nous en dire plus sur la façon dont il a été composé et enregistré, et un peu tout ce qui le concerne ? Quel en est ton morceau favori ?

Paul O'SullivanOui, notre album sortira le 27 janvier prochain, et nous n’en pouvons plus d’attendre que les gens puissent l’écouter. Il a été enregistré au Texas au Sonic Ranch Studios par Jason Perry. Nous avons passé trois semaines en studio, et c’était une expérience incroyable…Je suis tellement fier de chaque chanson que je ne peux en choisir une favorite ! Mais pour le moment, celle que je préfère jouer live est « Car Spin », si vraiment je dois en choisir une.

- Quels sont les thèmes abordés dans vos textes?

Paul O'SullivanC’est un album très sombre, et il traite des thèmes de la mort, de la perte, et des regrets. Chaque morceau de cet album est basé sur une histoire vécue, une expérience passée, ce qui en fait un disque très personnel, dans lequel nous avons mis toute notre âme. Mais le fil conducteur pourrait être la façon dont les gens font face aux moments les plus éprouvants de leurs vies, de différentes façons.

- La structure en duo semble être de plus en plus banale de nos jours. Comment vous est venue cette idée d’un groupe frère/sœur ? Aviez-vous dans l’idée d’enregistrer un album complet dès le départ ? Est-ce simple – considérant le lien qui vous unit – de travailler avec d’autres musiciens ?

Paul O'SullivanSteph a toujours chanté depuis son plus jeune âge, et lorsque j’ai eu 18 ans, j’ai commencé la guitare, et je me suis rendu compte que c’était vraiment l’instrument dont je voulais jouer ! Nous sommes un groupe fixé sur un son depuis le début, et nous ne voulions pas enregistrer de EP. Nous pensions que ce serait mieux de commencer directement avec un album, et nous sommes très heureux de ne pas avoir changé d’avis. Nous ne changerions rien dans notre façon de faire.

- La pochette d’Afterthoughts est vraiment superbe et étonnante. Qui l’a réalisée ? Et quel est le lien entre son graphisme et les thèmes de l’album ? 

Paul O'SullivanMerci! La pochette a été réalisée par un artiste incroyable qui s’appelle Daniel Conway. Lorsque nous en sommes arrivé au stade de la réflexion du choix d’un artiste pour la pochette, il était notre premier nom sur la liste, et par chance, lui aussi voulait travailler avec nous. Nous voulions un petit morceau de chaque chanson dessus, c’est pour ça qu’on y trouve les pas dans la neige de « Safe Heaven », la forêt en feu de « Forest Ablaze » ou la silhouette de « Car Spin », etc…

- Vous avez fait pas mal de vidéos pour ce premier album. Pouvez-vous nous en dire plus ? Qui les a dirigées, qui en a écrit les scénarii, enfin tout ce que vous jugez important ? Pensez-vous qu’être très présent sur des chaînes comme Youtube est crucial pour un groupe émergent ?

Paul O'SullivanLe côté visuel est très important pour nous. Nous avons fait beaucoup d’efforts et passé beaucoup de temps à concrétiser les idées pour ces vidéos, alors oui, je dirais que Youtube est crucial pour un groupe comme le nôtre. Toutes nos vidéos sont liées, et la dernière, « Circle », contient des éléments de chacune des précédentes. Nous avons travaillé avec trois réalisateurs incroyables, et nous sommes très fiers de ces clips.

- Vous avez enregistré votre album avec Jason Perry au Texas. Comment était-ce de travailler avec un producteur aussi renommé ? Vous a-t-il donné le son que vous vouliez ? Pourrions-nous imaginer une version acoustique mettant en relief les formidables mélodies des chansons ?

Paul O'Sullivan: Enregistrer notre premier album en Amérique a toujours été un de nos plus grands rêves en grandissant, alors avoir la chance de le faire au Texas a été une chance incroyable. De plus, Jason est vraiment un producteur parfait, en ce sens qu’il a tout de suite compris ce que l’on voulait obtenir, et qu’il nous a beaucoup appris. Nous adorons jouer en acoustique, et nous avons en fait déjà proposé des versions de nos morceaux sir notre page Spotify !

- Vous avez participé à d’énormes festivals comme ceux de Reading, le Great Escape ou le Slam Dunk. N’est-ce pas un peu effrayant pour des débutants de participer à de tels évènements ? Plus généralement, à quoi ressemble votre vie sur la route ? Votre meilleur souvenir de concert, le pire ? Et Paul, lorsque tu composes, penses-tu à l’impact de tes chansons live ?

Paul O'Sullivan: Nous ne sommes jamais nerveux avant de jouer pour être franc. Partir en tournée et jouer pour de gros festivals est quelque chose dont nous avons toujours rêvé, alors maintenant que ça nous arrive, nous en apprécions chaque moment ! Jouer à Reading et au Leeds Festival était l’un de nos buts les plus évidents, alors ces concerts ont été un peu spéciaux, surtout celui de Reading. Notre meilleur souvenir pour le moment ! En ce qui concerne la composition, je ne pense pas trop aux concerts en fait. Je me concentre juste sur les morceaux, et sur leur efficacité qu’ils soient lents ou rapides.

- Nous ne connaissons pas très bien la scène Irlandaise ici en France…Quels sont les groupes les plus populaires de votre pays, et avez-vous des noms à nous donner de certains qui mériteraient un peu de reconnaissance ? Certains groupes Irlandais de légende vous ont-ils inspirés ?

Paul O'SullivanIl n’y a pas beaucoup de nouveaux groupes en Irlande en ce moment pour être honnête. De plus, nous n’avons pas écouté beaucoup de musique ces deux dernières années puisque nous nous concentrions sur la nôtre. En grandissant, nos parents nous ont fait écouter THIN LIZZY, qui finalement est devenu notre groupe Irlandais préféré !

- Pensez-vous faire partie de la scène Metal internationale ou juste de l’univers Rock ? J’ai décelé dans votre musique des éléments de Pop, mélangés à d’énormes riffs Metalcore, et la voix de Sarah est plutôt onirique et inhabituelle dans le milieu…Est-ce important pour vous d’être versatiles mais cohérents ? Ou souhaitez-vous être considérés comme un vrai groupe de Metal ?

Paul O'SullivanNous jouons juste la musique que nous aimons, c’est tout ce qui nous importe, alors les querelles de styles ne nous intéressent pas vraiment…Nous avons des fans de tous les horizons musicaux, et c’est incroyable de voir que notre musique touche autant de personnes différentes en les liant d’une certaine façon…Des fans de Metal, de Rock alternatif, jusqu’à ceux qui aiment le Pop-Rock…

- Pourriez-vous nommer cinq groupes/artistes/chansons qui ont changé votre vie en nous expliquant pourquoi ?

Paul O'SullivanLes artistes suivants ont changé notre vie de la même façon qu’ils nous ont donné envie de composer, enregistrer et tourner…THRICE, MY CHEMICAL ROMANCE, TAKING BACK SUNDAY, JIMMY EAT WORLD et BRAND NEW.

- Quels sont vos projets pour l’avenir ? De nouvelles vidéos ? Quelques idées pour un futur album ? Dites-nous tout !

Paul O'SullivanNous jouerons notre premier concert en tête d’affiche à Londres le jour de la sortie de notre album, le 27 janvier. Le concert est déjà complet, ça sera une occasion vraiment spéciale, et nous n’en pouvons plus d’attendre ! Nous jouerons au Download festival cet été, et sur quelques autres dates que nous n’avons pas encore dévoilées. Mais heureusement, vous allez beaucoup entendre parler de nous en 2017 !

- Quelques mots pour vos fans et les lecteurs de Metalnews ? Et tentez de les inciter à acheter votre album ! 

Paul O'Sullivan: Nous avons hâte de jouer en France, et normalement, ça ne devrait plus tarder ! Nous sommes très fiers de notre premier album, Afterthoughts, et si vous aimez la musique sombre et sincère, alors vous devriez vraiment y jeter une oreille !

Site Officiel

---------------------------------------------------------ENGLISH VERSION--------------------------------------------------------------


METALNEWS - Hi Paul & Steph, and thanks for this interview...Could you please introduce yourself, and try to describe to our readers your musical story since your inception? Individually and as a part of GREYWIND obviously?

Paul O'SullivanWe live in the south of Ireland in a town called Killarney and spent years looking for people to start a band with, but we could never find anyone. So in July 2014 we just decide to start ourselves without a full band because we didn't want to waste any more time waiting. We recorded a demo of our first ever song called "Afterthoughts" and posted it online a few days later.

 24 hours later we had emails from labels, publishers and management companies from all over the world so it was very surreal. The demo got played a lot on BBC Radio 1 by Zane Lowe before we even had a label which made our first few months as a band even crazier. After that we started working on our debut album in Texas with Jason Perry. When that was finished we went on to play our first ever live shows with so many incredible bands, the likes of MOOSE BLOOD, THRICE, YOUNG GUNS, FARRO and festivals such as Reading & Leeds, Slam Dunk & The Great Escape. It's been an incredible two and a half years for us and we can't wait to finally have our debut album Afterthoughts out on January 27th 2017.

- Your first LP, Afterthoughts came out this january...Could you tell us how it was composed, recorded, and everything about it? What are your favorite songs on it?

Paul O'SullivanOur album is out on January 27th 2017 and we can't wait for people to hear it. It was recorded in Texas at Sonic Ranch with Jason Perry. We spent 3 weeks recording it and it was an incredible experience. I'm really proud of every song on it so I can't pick a favorite! My favorite song to play live right now would be “Car Spin” if I had to pick one.

- What are the main lyrical themes you’re dealing with?

Paul O'SullivanIt's a lyrically dark album and it deals with death, loss and regret. Every song on this album is a true story from past experiences so it's a really personal album and we've poured our hearts into it. The main theme of the album would be how people deal with darkest moments of their lives in different ways.

- The duet structure for a band seems more and more common now, how did the idea of teaming up together as a brother and sister came out at first? Did you plan to record an album from the start? Is it easy - considering the strong link between both of you - working with other musicians?

Paul O'SullivanSteph always used to sing from a young age and when I turned 18 I started playing guitar for the first time. As soon as I picked up a guitar I knew that this was what I wanted to do. We're a band who knew our sound from day one so we didn't want to do EP's. We thought it would be best to just start straight away with an album and we're really happy that we've done that and we wouldn't change a thing.

- The cover of Afterthoughts is stunning and beautiful. Who made it? And what’s the link between its graphics and the general theme of the album?

Paul O'SullivanThank you! The artwork was created by an incredible artist named Daniel Conway. When we got to the stage when we needed to start thinking of an artist to do our album artwork, he was our number one choice in the world so luckily he wanted to work with us too. We wanted a piece of every song on our album cover, so we have the footprints in the snow from Safe Haven, the forest fire from Forest Ablaze to the silhouette from Car Spin etc…

- You made a lot of videos for this debut album. Could you tell us more about it? Scripts, directors, and everything you think is important…Do you think being actively present on platforms like Youtube is crucial for a new band?

Paul O'Sullivan: Visuals are really important for us. We put a lot of time and effort into artwork ideas to music videos, so yes YouTube is definitely crucial for a band like us. All of our music videos are connected and our newest video for “Circle” has an element of every video we've ever created in it. We've worked with three incredible directors and we're really proud of all of the videos we've made.

- You have been recording your album with Jason Perry in Texas. How was it to work with such a famous producer abroad? Did he gave you the sound you wanted? Could we imagine an acoustic version of the album, putting forward the wonderful melodies carrying the songs?

Paul O'SullivanRecording in America was always one of our biggest dreams growing up so getting the chance to record our debut album in Texas was incredible. Jason is the perfect producer for us because he completely got the direction we wanted to take this album in from day one and he taught us so much too.

We love playing acoustically and we actually have acoustic versions of a few of the songs from our album already on our Spotify!

- You took part in some really huge festivals like Reading, Great Escape or the Slam Dunk. Isn’t it a little bit frightening as newcomers to be part of such big events? And more generally, how is your life on tour? Best memory of concert? Worst? Paul, when you’re writing songs, do you sometimes think of their impact live?

Paul O'SullivanWe never get nervous before we play to be honest. Getting to tour and play the biggest festivals in the world is something we've always dreamed of doing so now that it's happening we just enjoy every second of it. Playing Reading & Leeds Festival was one of our biggest aims so those shows were really special for us. Reading Festival is our favorite show we've ever played so far!

Writing wise, we never really think of live that much to be honest. We just focus on making the songs the best they can possibly be whether it be a slow or fast song.

- We’re not really familiar with the Irish Rock scene here in France. What are the most popular bands in your country, and could you name some interesting bands/artists of the underground scene that deserves a special attention? Did some famous past local bands have an influence over your music?

Paul O'SullivanThere's not any new massive rock bands in this country at the moment to be honest. We haven't listened to much new music in the last 2 years as we like to just focus on our own music. Growing up our parents used to play the likes of THIN LIZZY so they would definitely be our favorite Irish band!

- Do you think you're a part of the worldwide Metal scene, or does your music just belong to the Rock galaxy? I've heard some light Pop tones on your LP, mixed with huge Metalcore guitar parts, while Steph’s voice is pretty unusual and oneiric in the Metal

world...Is it important for you to be versatile BUT coherent? Or do you really want to be considered as a true Metal act?

Paul O'SullivanWe just create music we love and that's the only thing that matters to us, so we don't ever think about what genres or scene our music belongs in at all. We have fans who all like different genres, so it's incredible to see our music connecting with so many different people, from fans of Metal to Alternative Rock to Pop-rock.

- Please name five bands/artists/albums/songs that changed your life, and try to explain why...

Paul O'SullivanAll of these artists changed our lives in the same way as they've inspired us to want to write, record and tour the world.

THRICE, MY CHEMICAL ROMANCE, TAKING BACK SUNDAY, JIMMY EAT WORLD and BRAND NEW.

- What are your plans for the future? New videos? Some ideas for a forthcoming album? Tell us everything please.

Paul O'SullivanWe'll be playing our debut headline show in London on the day our album is out on January 27th. The show is already sold out so it's going to be a special day for us and we can't wait. We'll be playing Download Festival this summer along with some other things that we haven't announced yet. Hopefully you'll be seeing a lot of us in 2017!

- Some words you'd like to say to your french fans and the readers of Metalnews? And try to convince them to buy your album by any means possible!

Paul O'SullivanWe can't wait to play shows in France, hopefully we'll get over there really soon!

We're really proud of our debut album Afterthoughts and if you're fan of dark, honest music you should definitely check it out.

Site officiel

par mortne2001 le 25/01/2017 à 17:20
   457

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Asphodèle

Jours Pâles

Picture

Wings

Birdeatsbaby

The World Conspires

Airbourne

Boneshaker

The Deathtrip

Demon Solar Totem

Shadow Limb

Burn Scar

Denner's Inferno

In Amber

Sorcery

Necessary Excess of Violence

Voyager

Colours In The Sun

Cyhra

No Halos In Hell

Mur

Brutalism

Nocturnal Breed

We Only Came for the Violence

Work Of Art

Exhibits

Deceitome

Flux of Ruin

Risen Prophecy

Voices from the Dust

Desolation

Screams of the Undead

Une Misère

Sermon

Aro Ora

Wairua

White Mantis

Sacrifice Your Future

Hatred Dusk

Hatred Dusk

Birds in Row

RBD / 13/11/2019
Emocore

The Murder Capital + Whispering Sons

RBD / 07/11/2019
Gothic Rock

MORTUARY, Interview avec Patrick (Chant) et Jean-Noël (Basse)

youpimatin / 05/11/2019
Brutal Death Metal

Nesseria + Stuntman

RBD / 01/11/2019
Hardcore

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

+1.


Enorme la pochette. Et l'album sans être une tuerie, s'écoute ma fois sans sourcilier...


JTDP +1.
Tu m'as d'ailleurs devancé de quelques minutes car tu as posté pendant que j'écrivais justement ceci :
Limite surprenant que l'on déblatère autant de la presse papier spécialisée sur la toile non ?
Preuve que cette dernière a encore tout son sens je trouve.
P(...)


Dernière phrase pleine de bon sens, mon cher. C'est quand tu vois les mags étrangers que tu comprends mieux les écarts.


"Bon, en même temps, pas simple de faire déplacer des mecs qui doivent pas se payer des masses"

Ah ben, je crois même que la grande majorité ne se payent pas du tout...

Pour Rock Hard et la "Metaltèque Idéale", si je ne me trompe pas, c'est surtout une opération com(...)


Clair que les 2 points faibles de Metallian sont la compétence des chroniqueurs et les questions aux ITW, faites par mail à 90%. Bon, en même temps, pas simple de faire déplacer des mecs qui doivent pas se payer des masses. Pour les kros, c'est pourtant pas compliqué en quelques lignes (d'aille(...)


@JTDP, +1 concernant Metallian et son aspect fanzine.

C'est clair que certaines interviews sont mal branlées et que celles du ou des groupe(s) en tête d'affiche ne sont pas plus volumineuses que d'autres.

Ce qui me dérange le plus, ce sont les chroniques d'albums.
(...)


Dans l'éternel débat des mag' papiers encore existant, de mon côté, New Noise et Rock Hard sont le haut du panier.
New Noise pour leur éclectisme qui fait vraiment du bien (j'ai, par exemple, découvert BRUTUS grâce à eux, une de mes plus belle rencontre musicale et mon meilleur concer(...)


Perso je trouve les premieres années de Rock Hard vraiment excellente, apres le magazine n'a plus innové.


J'ai acheté Metallian il y a quelques mois. Des années que je n'avais acheté un magazine papier. J'y ai lu 3 ou 4 interviews corrects (les groupes que j'aime). Ce torchon, bien fichu, a toujours le chic pour interviewer les groupes les plus nazes de la scène métal. Il empeste toujours l'extensi(...)


S'il n'y avait que l'alcool hein...


Hard Force, Hard N Heavy et Hard Rock mag c'était de la bombe dans les années 90.

Rock Hard c'était genial dans les années 2000.

Aujourd'hui Rock Hard et Metallian sont les survivants et fond le minimum je trouve, mais vu qu'il n'y a plus que eux...


Je comprends pas ce qu'il fou, il commence à jouer pour aller ensuite dans le public WTF...

Ca va mal.


Ouais une grosse pensée pour l'équipe qui tourne avec lui et qui subi cela, c'est vraiment triste.


Une vidéo du naufrage... https://www.youtube.com/watch?v=uYzzyxDHkc0


Les mags étrangers, lisant difficilement l'anglais, tu comprendras que je m'en cogne avec une certaine force.

Oui j'ai connu Noise Mag', du temps d'Alex Citram mais je préfère RockHard, même si sa ligne éditoriale penche il est vrai trop sur un certain Hard Rock provenant d'Austral(...)


Ça n'étonnera personne. Ça devait bien arriver un jour. J'ai pas vu d'image mais apparemment il serait carrément tombé de la scène... franchement c'est une bonne chose, c'était au delà du pathétique sur scène (déjà au Motoc l'année dernière). En espérant qu'il soigne vraiment son turb(...)


Ah ben faut pas être trop difficile, à mon humble avis, surtout si on compare avec les mags étrangers (purée, z'avez lu Deaf Forever, Legacy mag, voire en France Noise mag, bien plus complet, même si ça cause pas de metal exclusivement loin de là ? C'est autre chose, niveau qualité et conten(...)


Non, du tout. Les deux groupes se partagent la couverture, c'est tout.


Trust a fait un truc avec Airbourne j'ai pas suivi ?