Ma dernière escapade en festival datant de 2014 (FortaRock à Nimègue aux Pays-Bas), je ne vous cache pas que j'étais plus qu'enthousiaste à l'idée de partir 3 jours en Belgique pour le ALCATRAZ, festival qui prend chaque année de plus en plus d'ampleur. Il n'y a qu'à regarder l'affiche : HELLOWEEN (pour la tournée Pumpkins United), STATUS QUO, LIMP BIZKIT, DIMMU BORGIR, DEE SNIDER, IN FLAMES, BEHEMOTH...

C'est donc le vendredi 9 août au matin que je pris la route, direction Courtrai (Kortrijk comme ils disent là-bas!) accompagné d'un ami avec qui nous allons devoir distribuer des flyers pendant quelques heures avant de pouvoir pénétrer dans l'enceinte du festival! A l'instar du HELLFEST, un grand soin est apporté à la décoration du site avec ces grandes bâches entourant les différentes scènes et stands, nous donnant l'illusion de pénétrer dans la fameuse prison d'Alcatraz (située au large de San Francisco)!

Après avoir analysé les différents emplacements stratégiques (bouffe, boissons, merch et WC!) je me positionne devant la "Prison Stage" afin d'assister au show de ROSS THE BOSS! Je ne vous le cache pas, j'ai longtemps écouté MANOWAR et l'idée d'entendre les grands classiques du groupe interprétés par l'un de ses principaux compositeurs accompagné d'un redoutable chanteur (Marc Lopes, ex-MELIAH RAGE, LET US PREY) et d'un bassiste de renommée internationale (Mike LePond de SYMPHONY X) me rend d'une impatience assez prononcée! C'est avec Blood Of The Kings que démarre les hostilités et quelle entrée en matière! Ce classique de MANOWAR arrache tout sur son passage et le groupe est en grande forme enchaînant les classiques comme Sign Of The Hammer, The Oath, Kill With Power et terminant en apothéose avec Battle Hymn et Hail & Kill! A noter que le concert sera ponctué de deux titres issus de l'excellent dernier album By Blood Sworn (chronique ici) dont les titres m'ont malheureusement échappé! 












Après cet excellent moment passé en compagnie de ROSS THE BOSS, je décide d'aller me promener un peu sur le site et jeter un œil au concert de SUICIDAL ANGELS qui a lieu sous la "Swamp Stage". Le Thrash, certes classique, proposé par le groupe est redoutable sur scène et la fosse semble apprécier au vu des nombreux slams et autres mosh-pit. L'ombre de SLAYER plane clairement sur les compositions du groupe mais l'intensité et le plaisir que les grecs semblent prendre sur scène est communicatif et fait de ce concert une bonne surprise de ce festival!

Cette première journée continue et le temps devient de plus en plus menaçant et la pluie fera son entrée lors du set de DEE SNIDER! Fort d'un nouvel album solo tout à fait réussi (chronique ici), le légendaire et charismatique frontman de TWISTED SISTER est clairement venu défendre son dernier rejeton et nous balance le speed Lies Are A Business d'entrée de jeu! Le bougre semble en grande forme et sa voix rauque reconnaissable entre mille fait résonner tout le site! Tomorrow's No Concern, issu du nouvel album, ne fera pas de quartier et les musiciens l'accompagnant ont un niveau technique des plus relevés et le prouveront sur les reprises de TWISTED SISTER jouées ce soir là. Un excellent show de la part de DEE SNIDER qui laissera plus d'un festivalier avec la mâchoire de travers!

Setlist : Lies Are A Business/ Tomorrow's No Concern/ You Can't Stop Rock 'n' Roll*/ American Made/ Under The Blade*/ Become The Storm/ We're Not Gonna Take It*/ I am The Hurricane/ Burn In Hell*/ I Wanna Rock*/ For The Love Of Metal (*Titres de Twisted Sister)

Retour sur la "Swamp Stage" avec le concert de VENOM INC. qui va mettre une nouvelle droite aux festivaliers de l'ALCATRAZ! Je n'étais pas très au fait de leur actualité et leur dernier album Avé (chronique ici) n'avait pas convaincu plus que ça mon éminent collègue mortne2001 à l'époque! Il faut croire que la scène transcende leurs compositions car l'intensité et la violence qui se dégagent de cette prestation ferait pâlir plus d'un jeune groupe de Metal Extrême! Tony Dolan (chant/basse) paraît possédé tant ses vocaux semblent venus d'ailleurs et contre toute attente Mantas (guitare), seul membre d'origine de VENOM, joue plutôt bien à l'inverse des mes lointains souvenirs!

Décidément ce festival commence plutôt bien et il est temps de retourner vers la grande scène afin de découvrir STATUS QUO dont je ne connais que quelques titres! Evidemment, voir un tel groupe sur un festival Metal est surprenant mais leur Hard/Boogie attire du monde devant la Prison Stage! Le son est impeccable et la prestation l'est tout autant! Néanmoins je préfère prendre congés après quelques titres et c'est de loin, en train de manger mon premier sandwich à 8€ (mon compte en banque en pleure encore...) que j'entendrai les fameux Whatever You Want, In The Army Now ou encore Rockin' All Over The World!

Le premier jour de festival touche bientôt à sa fin pour moi et l'un des groupes que j'attends le plus va se produire sous la tente et il s'agit de AMORPHIS! Le groupe ayant sorti son nouvel album (Queen Of Time) il y a peu, c'est donc au son de The Bee que démarre ce concert et quelle entame! D'entrée je suis soufflé par le son et surtout par la voix de Tomi Joutsen! Déjà excellent sur disque, il prouve ici quel grand chanteur il est! Alternant les vocaux Death d'outre-tombe et le chant clair avec une facilité déconcertante, le talentueux vocaliste sera clairement l'attraction de ce set! Le nouvel album est donc clairement mis en avant mais les finlandais n'oublient pas pour autant leur passé récent et beaucoup moins! En effet, nous avons le droit à ce soir à des titres issus de Under The Red Cloud (Death Of A King), Skyforger (Silver Bride), Eclipse (House Of Sleep) et même Tales From The Thousand Lakes (The Castaway) pour les plus vieux fans! Durant une heure AMORPHIS enchaînera les titres de qualité sous les acclamations d'un public conquis!

Cette première journée se termine donc de la meilleure des manières avec ce superbe concert d'AMORPHIS que je voyais d'ailleurs pour la première fois! 

Rendez-vous demain pour la suite de ce live-report! 

par JérémBVL le 14/08/2018 à 08:00
   182

Commentaires (4) | Ajouter un commentaire


Simony
membre enregistré
14/08/2018 à 08:49:44
Et bien la journée du samedi avec SATYRICON, SOLSTAFIR, UFOMAMMUT et ORANGE GOBLIN avait quand même une sacrée gueule pour moi. Sans parler d'autres sympathiques groupes comme MUNICIPAL WASTE ou ARMORED SAINT... vivement demain du coup !
Par contre, JérémBVL, as-tu entendu un peu THE QUILL ? Dans mon souvenir c'était très énergique (je les ai vu en première partie de MONSTER MAGNET il y a plus de 10 ans et j'en garde un excellent souvenir), je savais même pas qu'ils étaient encore en vie, dites donc.

JérémBVL
membre enregistré
14/08/2018 à 10:55:47
J'ai entendu THE QUILL quand je distribuais les flyers à l'entrée et ça avait l'air pas mal du tout! Du bon Heavy/Rock 70's avec un excellent chanteur!

Bones
@88.184.26.144
14/08/2018 à 12:18:15
Un super petit fest qui gagnerait à être connu !
Super affiche, circulation fluide, jamais plus d'une minute d'attente aux jetons, à la bouffe, aux bars ou aux toilettes. J'avais jamais vu ça ! :-))))
Putain ça change des queues interminables au Hellfest ou au Download !

Sinon SUPER REPORT ! Bravo !!
Effectivement Ross the Boss et Dee Snider étaient excellents ! Quel pied d'entendre des classiques de Manowar, et le chanteur était bien dedans, il a parfaitement rendu justice à Eric Adams. La classe !!
Bien dégoûté par contre d'avoir raté la fin de Venom Inc pour cause de migraine et de repas qui voulait se faire la malle. Putain, ça jouait !!! Et the Demolition Man a vraiment du charisme ! :-O

JérémBVL
membre enregistré
14/08/2018 à 21:58:15
Merci beaucoup Bones! La suite arrive demain!
Sinon entièrement d'accord avec toi pour la fluidité aux différents stands/WC!
C'est un festival agréable à vivre mais les prix sont assez hallucinants, je ne suis pas allé en festival depuis un moment mais je me rappelle pas de prix aussi élevés pour les stands de bouffes!

Ajouter un commentaire


White Coven

Overseas

Exxxekutioner

Death Sentence

Peacemaker

Concrete and Terror

Maligner

Attraction To Annihilation

Black Bart

Casnewydd-Bach

Obszön Geschöpf

Master Of Giallo

Azusa

Heavy Yoke

Soulfly

Ritual

The Struts

Young & Dangerous

Northward

Northward

Malm

Kollaps

Bonehunter

Children Of The Atom

Amaranthe

Helix

Gaslarm

Dusk Mothers Children

Tourniquet

Gazing At Medusa

W.m.d.

Lethal Revenge

Daeria

Fenix

Antagonism

Thrashocalypse

Newbreed

Law

Khandra

There is no Division Outside Existence

Sick of It All + Black Knives

RBD / 16/11/2018
Hardcore

Interview AZUSA (Eleni Zafiriadou)

mortne2001 / 11/11/2018
Azusa

Cortez + Stuntman

RBD / 10/11/2018
Hardcore

The Studio Experience #3

grinder92 / 08/11/2018
Benighted

Photo Report - Garmonbozia 20 ans !

Simony / 06/11/2018
Anniversaire

Concerts à 7 jours

Watain + Rotting Christ + Profanatica

17/11 : Le Trabendo, Paris (75)

Omnium Gatherum + Wolfheart + Nothgard

19/11 : Le Petit Bain, Paris (75)

+ Sick Of It All + The Worst Doubt

19/11 : Espace Icare, Issy-les-moulineaux (92)

Photo Stream

Derniers coms

Bah putain !
SUNN O))) à Nancy !?!?
Incroyable et génial ça !!! !!! !!!


Le genre d'affiche qui me vend du rêve à plein tube...


Bravo Metalnews...
Par votre faute, sans même avoir écouté l'album, je me suis déjà précommandé le coffret.
C'est malin !


Ça va peut-être (enfin) ouvrir l'esprit à bon nombre d'entre vous (enfin j'espère). L'initiative de vous l'imposer tout cuit dans le bec vous aidera au mieux à entendre de nouvelles sonorités, ça changera à vos oreilles.


A noter que des pass promo sont d'ores et déjà en vente pour les 4 jours.
Concernant l'affiche, j'étais à la conférence de presse, et Yann a précisé que du coup le site en serait modifié (ils attendent entre 10 et 13 000 personnes le jeudi) avec notamment une Dave Mustage dont l'ouver(...)


Mouais...
Cela ne me surprend guère en fait.
Les Bretons (comme beaucoup d'autres) aimant encore bien en faire des tonnes sur l'identité régionaliste...
Quoi qu'il en soit, musicalement, je trouve l'idée de l'ajouter à l'affiche géniale en soit.


C'est un truc de fou là... étrange mais taré ! Alan Stivell au Motoc !


Comme LeMoustre, fort agréablement surpris par cet album.


Hé hé hé !
On se croirait au bon vieux temps de VS bon dieu de dieu...
Rien que pour ce merveilleux retour dans le passé, merci Meloman.


Excellent mec, merci !


Depuis le temps que j'entends parler de New noise (et très souvent en bien) va falloir y jeter un coup d'oeil quand même... merci pour les coms !


Pas totalement metal, mais New noise est pour moi le seul bon mag aujourd'hui. De part sa ligne éditoriale ( même si on retrouve toujours un peu les mêmes groupes avec le temps) et dans lequel on retrouve souvent des dossiers ou interviews ( d'anciens de la scène, boss de label...) vraiment int(...)


Impeccable papier qui, avec un avis sur un autre site couplé à l'écoute de cet extrait, a dévié très vite vers une commande sur le site du label.
Au passage, bien vu les différences entre thrash/death et l'inverse. ici, c'est bien du thrash/death, et l'affiliation avec Scott LaTour (In(...)


C'est ça, ou faut aller sur les fanzines qui arrivent à subsister, fait par des fans pour des fans, chacun pourra trouver chaussure à son pied sur les différentes distros disponibles. Snakepit et ses ersatz (dont le Français Metal Titans au passage) dans plein de genres sont là pour ça. A un (...)


Totalement d'accord avec toi LeMoustre pour le coup. La seule chose qui m'intéresse encore dans les magazines c'est les itw pour la raison que tu donnes. Aujourd'hui y a plus vraiment de mag (metal) qui propose de bonnes chroniques... ou du moins des chroniques un peu développées. Parce qu'en 10 (...)


Sur les chroniques, et leurs vérités assénées comme étant la divine parole. ce qui est intéressant en itw avec ce type de mag, c'est qu'ils ont souvent l'artiste en face, ou au tél, alors que les fanzines/webzines c'est plus par mail, empêchant tout rebond intéressant à un propos précéde(...)


Ca c'est la bonne nouvelle du jour. Le dernier triple album était excellent.
A noter que le label finlandais Svart Records va rééditer tous les album de Swallow the sun en vinyl et ça c'est cool ;)


Pauvre Abbath... lui qui a dû se sentir comme un couillon après l'écoute du dernier Immortal. "Personne n'est irremplaçable" est une phrase qui lui sied à la perfection désormais !


Un nouvel album, donc ensuite une tournée... Ça promet donc encore de grands moments de solitudes pour les musiciens qui l'accompagneront sur scène ! :D


Don't feed the troll.