Biohazard summer tour 2013

Biohazard, Dwail

Secret Place, St Jean De Védas (France)

du 13/08/2013 au 13/08/2013

Il y a des groupes qu'on a aimé pendant une certaine période de la vie et dont on s'éloigne ensuite avant de les avoir vus sur scène. Et puis, longtemps après, l'occasion se présente et parfois celui que l'on est à ce moment-là se sent devoir à celui que l'on a été d'y aller. Il est resté quelque chose qui nous y attache encore un peu. Dans mon cas, ce fut par exemple avec cette tournée d'été des New-yorkais de Biohazard.

Pour l'anecdote, cette ultime date avait été rajoutée tellement tard à la fin de la tournée qu'elle n'est même pas sur l'affiche officielle.

De passage pour un jour et demi chez moi entre deux destinations de vacances, coup de chance ! Un groupe qui a beaucoup compté pour moi à une époque passait aussi à la maison, pour sa dernière date en Europe. Je n'avais jamais vu Biohazard à l'époque, puis vers 2000 je me suis séparé d'eux comme pas mal d'autres, j'ai appris comme tout le monde que Seinfield s'était reconverti dans le porno (plus lucratif mais moins glorieux).

L'affluence était honorable pour un soir d'été, mais un peu décevante pour les vieux fans qui se souvenaient de l'importance que la tête d'affiche avait à l'époque. Il y avait du Coreux et du métalleux pas trop jeune. Il paraît que pour son passage annuel la veille, Agnostic Front avait ramené plus de monde. Les premiers groupes allaient jouer dehors, puis il fallait rentrer dedans pour le meilleur.

Comme on pouvait s'en douter après le stupide incident d'il y a deux mois à Aix, les Marseillais de MARTYRS avaient un bassiste de session, dont la dégaine purement métalleuse tranchait un peu avec ses compères. Leur HC côte à deux chanteurs est toujours pur et sans surprises, y compris au niveau du son toujours médiocre. Quelques passages accrochaient l'attention d'un public néanmoins bien ramolli par les chaleurs (peuchère…). Le set fut assez long, je serais curieux de les voir enfin une fois avec une production décente.


Les Toulousains de DWAIL font partie de Klonosphère. Ils n'avaient pas la partie facile, car leur style s'apparente à un HC – faussement – déstructuré à la Converge mâtiné d'influences extérieures surprenantes, dans une démarche à la Mr Bungle soulignée par l'emploi régulier d'un chant plus mélodique. C'est toujours étiqueté HardCore, mais chacun sait qu'il y a un mur entre ce style-ci et le NYHC, y compris au niveau humain. Ce n'est pas du tout le même public, aussi clairement qu'entre le Heavy mélodique et le Death underground.

Toutefois la sauce a pris, d'abord parce qu'eux au moins avaient un bon son laissant entendre la basse et des riffs propres. La jeune fille à la batterie renvoie les préjugés à la poubelle, son jeu assez fin sert bien les objectifs du groupe. Les morceaux ne sont pas aussi fracassés et explosifs que chez leur modèle, mais au moins ils tiennent la route : c'est l'essentiel et dans ce style on aurait tendance à l'oublier. L'énergie déployée par le chanteur a pu capter l'intérêt d'une assistance encore passablement assoupie… Une reprise de "Helter Skelter" – qui a inspiré leur premier album – résumait bien la démarche. Le nouvel album étant prévu à l'automne, je les reverrais volontiers et selon les conversations que j'ai pu avoir au cours du concert pas mal de gens ont apprécié même si ce n'était pas trop visible.


Maintenant qu'il fait un peu plus frais passons dans la salle, vu le nombre que nous sommes nous ne serons pas écrasés.

Après un long larsen BIOHAZARD attaquait par "Shades of Grey" et "Urban Discipline" un set intégralement old-school qui nous a mis sur les moignons. Le répertoire aurait pu être le même en 1995, c'était figé sur les trois premiers albums ! S'il est passé de mode, le créneau entre NYHC, Thrash agressif à la Slayer et Hip-Hop n'a rien perdu de sa vigueur, et Biohazard y croit tout autant que naguère. Dans le sillage d'un Billy Graziadei bien remonté, on retrouve ce même parfum de danger musical et citadin apprécié par tant de gros groupes de l'époque. Les chœurs sont toujours aussi durs, quelques aigus passent un peu difficilement mais en live ce n'est pas grave. Le son gras et métallique transcende le potentiel des compos, d'autant qu'il reste sensiblement moins léché que chez des groupes plus jeunes d'un genre approchant. S'il est chaleureux, le groupe ne plaisante pas dans ce qu'il fait.

Bobby Hambel, revenu par la grande porte, saute autour de lui-même comme à l'époque. On peut regretter que le mixage ait laissé un peu dans l'ombre ses solos pourtant bien restitués. Il faut aussi saluer l'excellente prestation, très rythmique et variée, de Danny Schuler à la batterie : il alterne à merveille ternaire Hip-Hop, grosse double et galopade Punk. Quant au nouveau membre, il fait complètement oublier Seinfield. Le public présent répondit comme il se devait à cette débauche de puissance et d'énergie, emporté par des titres comme "Remember", "Howard Beach", "Black and White and Red", "Love Denied", "Tales from the Hard Side", "Retribution", "Wrong Side of the Tracks", et même la vieille reprise de Bad Religion. Un show d'une heure, incluant un rappel unique, était largement suffisant pour mettre une fessée qui remettra pas mal de prétendants à leur petite place ! Pour les autres, le voyage dans le temps était divin.


par RBD le 21/05/2020 à 12:00
   120

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Wintersun

JérémBVL 01/06/2020

Songs For Insects

mortne2001 30/05/2020

Gateways To annihilation

Baxter 29/05/2020

Solstice

mortne2001 28/05/2020

The Triumph Of Steel

JérémBVL 27/05/2020

The Gathering 2006

RBD 26/05/2020

End Of Society's Sanity

mortne2001 25/05/2020

Dusk...And Her Embrace

JérémBVL 25/05/2020

Indecent & Obscene

Baxter 23/05/2020

Programmed

mortne2001 22/05/2020

Concerts à 7 jours
Blue Oyster Cult 02/06 : Le Trianon, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Humungus

Pour ma part, je rejoignais surtout asqer sur le fait que je n'aimais pas le bazar...
Après, j'aurai très bien pu moi aussi utiliser ce genre de phrase fourre tout (c'est d'ailleurs tout à fait mon style) car et d'une j'ai une fâcheuse tendance à amalgamer très facilement Power et Sympho(...)

01/06/2020, 05:58

JTDP

Très content de voir que BOISSON DIVINE a les honneurs de ta plume, mortne2001, tant j'estime ce groupe. Pour moi, ils n'ont pas d'équivalent dans la scène Folk Metal française actuelle (bon faut dire qu'elle est bien sinistrée aussi). "Volentat" était déjà un bijou, celui-ci enfonce le clou(...)

01/06/2020, 01:20

Humungus

Cela faisait bien longtemps que je ne l'avais pas écouté celui-ci, du coup je me le retape dans les esgourdes en ce moment.
Et c'est vrai que c'est, une fois de plus, une putain de tuerie merde !
Rien que pour ce rappel à l'ordre, merci Baxter.

PS : Les Grands Anciens exi(...)

31/05/2020, 22:41

Buck Dancer

Je n'ai pas parlé de la chronique dans mon premier commentaire pour ne pas être désobligeant envers l'auteur, mais c'est vrai que, on dirait une... traduction Google.

31/05/2020, 14:51

stench

Je n'ai jamais pu me faire à cet album qui m'a déçu à sa sortie. Il a probablement ses qualités mais rien à faire, ma première impression n'a jamais changé (et je perds sans doute quelque chose)... Pour le coup, je vais encore me le passer aujourd'hui pour voir !
Par ailleurs, je suis (...)

31/05/2020, 09:34

Gargan

Qu'est ce que c'est que ce groupe ? Merci pour la découverte.

30/05/2020, 22:36

aras

plutôt moyen voire mauvais, Entre 2 eaux à l'image du groupe

30/05/2020, 20:42

KaneIsBack

Je vais la faire courte, et je vais paraphraser le public d'une autre discipline dont je suis fan : BOOOOOOOORIIIIIIIIIIIIING !!!

Nan, mais sans déconner, je me suis un peu - beaucoup - emmerdé en écoutant ce disque. J'avoue m'être mis à Nightwish uniquement à cause de Floor, mais(...)

30/05/2020, 18:20

NecroKosmos

Ah, ce titre me plaît bien ! Je surveille.

30/05/2020, 17:37

Riffing Curiosity

Premier Morbid qui m'ait déçu aussi. UNe moiteur et ds ambiances lourdes, un gros travail sur le son mais j'ai jamais accroché, CD revendu bien vite. Aujourd'hui je regrette et lui donnerais bien une seconde chance.
Et malgré moi, j'y peux rien, Morbid Angel c'est avec David Vincent ou ri(...)

30/05/2020, 15:27

steelvore666

Pfiou c'est intéressant soit, mais pas évident à lire !

30/05/2020, 14:25

grinder92

Le guitariste sur "The Crimson Idol", l'un des albums qui a changé ma vie... une page se tourne...

30/05/2020, 13:26

RBD

Il n'a pas attendu les contestés "H" et "I" pour être assez apprécié, cet album. Parce qu'il reste bien au-dessus de la production lambda de toute la scène. Tucker est un bon growleur et en revenant aux bases, ils ne pouvaient pas se planter.

30/05/2020, 13:10

Saddam Mustaine

RIP

Guitariste de Alice Cooper et WASP surtout je me souviens.

30/05/2020, 12:58

RBD

Reste à voir ce que ce retour en arrière managérial va donner. J'aimais bien la rétrogradation mesurée du dernier vers un Death toujours très technique mais revenu à un certain niveau d'efficacité basique.

30/05/2020, 12:56

MorbidOM

Premier album de MA qui m'ait un peu déçu, non pas qu'il soit mauvais mais il manque un peu de personnalité. À la limite je préfère presque H qui malgré tous ses défauts n'aurait clairement pu être pondu par aucun autre groupe en ce monde.
(il faudrait faire un peu attention à l'orth(...)

30/05/2020, 06:28

MorbidOM

Bizarrement, j'avais vu le groupe à l'époque de Vempire, je les connaissais pratiquement pas et j'avais plutôt une image de poseurs mais j'avais été assez impressioné (et j'étais loin d'être le seul), puis je le ai revus quelques fois et c'était vraiment tout pourri, même à l'époque de C(...)

30/05/2020, 04:25

Humungus

Je confirme la merde en live.
"Tellement inaudible que le groupe en était ridicule sur les planches..."
Mais même sans ça de toutes façons, ils étaient ridicules sur scène !
Je me souviens de gars en échasse au HELLFEST... C'te poilade bordel !!!

29/05/2020, 22:46

quaraz

plastigroup

29/05/2020, 22:14

lolilol

Nez Crotte quel nom ridicule pour un groupe...

29/05/2020, 22:12