Chiens + Unsu + BMB

Chiens, Unsu, Bmb

Secret Place, St Jean De Védas (France)

du 05/11/2021 au 05/11/2021

Cela fait deux ans que le Mosh Fest de Montpellier n'a pas pu se tenir à cause de la pandémie. Mais son public local est toujours là, et il a faim. Reconstituer l'esprit de ce festival extrême et sans prétentions le temps d'une brève soirée était une excellente initiative. En plus, ça nous réchauffera au moment où les températures descendent en flèche.

L'assistance pouvait se résumer à une réunion des habitués du secteur, relativement limitée au vu de la grande cohérence de l'affiche qui ne ratissait pas dans les publics voisins du Grindcore pur et dur. Mais il s'agit de vivre une passion, pas de gonfler les marges. À l'intérieur, la salle était toujours ornée d'une décoration d'Halloween.


Les Black Mountain Bastards (BMB) descendaient de Mazamet, ainsi que leur nom y fait allusion. On les voit assez souvent maintenant entre Toulouse et Montpellier. Comme souvent ici, il a fallu attendre qu'ils aient atteint la moitié du premier morceau et son intro de série télé ringarde et incongrue pour que les gens restés dans la cour se réveillent et viennent dans la salle. Les Tarnais envoient un Punk Hardcore old-school teinté de Thrash, bref du Crossover taillé pour le Mosh. Oh, le son était assez mauvais et le chant faiblard, mais ce n'était pas très grave. Le tempo triple galop était coupé de plans plus ralentis comme il se doit, voire d'une intro à la basse slappée donnant une saveur déjantée assez inattendue dans ce style. Les annonces étaient généralement faites par le guitariste, qui parlait aussi vite que sa musique, tellement vite que j'ai loupé les trois quarts de ce qu'il disait lui aussi. La sauce a pris à mesure, les moshers frustrés ayant beaucoup d'énergie à donner sur un set basique mais fait pour eux. Une reprise de Toxic Holocaust pied au plancher en avant-dernière position ne pouvait que les satisfaire. On ne le savait pas encore, mais ce fut le set le plus long de la soirée.


Les Lillois d'UNSU étaient déjà venus ici en festival. Avec eux on basculait dans le Grind pur et moderne, de haut niveau : des titres brefs, hargneux et résolus, faits pour être enchaînés. C'est la batterie qui permet d'atteindre cette rigueur, cette précision sans laquelle les trois autres ne pourraient pas sembler si tranchants. Le son, cette fois, était bon, et même savoureusement plus compact que l'option HM2-adorateurs de Nasum des quelques morceaux en version studio que je connais. Pour ne pas perdre le temps des confinements, ils ont justement écrit de nouveaux titres, nous en avons eu six qui n'ont pas montré la moindre déviance artistique ou commerciale… On dirait que le nouveau chanteur est là depuis toujours et sa prestation était impeccable. Dans ce pilonnage, il y avait quelques passages plus ralentis, surtout destinés à égayer les Moshers qui n'ont pas fini d'évacuer des mois de frustration en pogotant ou tournant en circle-pit autour du pilier au milieu de la salle, qui leur avait manqué. La prestation fut brève, j'en aurais bien pris un quart d'heure de plus, mais c'est la loi du genre.


CHIENS était attendu de pied ferme par les fans locaux, la meute n'ayant jamais été au programme du Mosh Fest. Et nous avons compris pourquoi ils sont considérés comme le meilleur combo de la jeune génération du Grindcore Français. Ils en envoient du violent, sans concessions à aucun style voisin ni pas de côté vers quelque croisement accepté dans le milieu pour se rendre plus digeste à l'oreille. Même les échantillons servant d'intro dans les versions studio ont été amputés. La très grande vitesse du répertoire va avec de fréquents changements de riffs, y compris au sein des morceaux alors qu'ils ne dépassent guère souvent la minute. Si le magma des moshers n'en avait peut-être cure, tout occupés qu'ils étaient à faire des paquitos rapidement disloqués dans des pogos enragés, on constatait avec un minimum d'attention la très grande qualité d'une musique réellement extrême et intense. Le batteur en remontre aux professionnels du Death brutal, encore mieux que celui d'Unsu. Le chanteur chauve et tatoué jusque sur son crâne, délesté de ses extensions auriculaires le temps du set, exprime une colère bourrue en accord avec son attitude aimable mais réservée lorsqu'il veut communiquer entre les morceaux. Son retour a été renversé je ne sais combien de fois par la fosse sans que cela ne semble le gêner. Vingt-cinq minutes à ce régime suffirent presque à tout vaporiser. Ils consentirent en rappel à rejouer quelques-uns des premiers titres, mais  Même avec cela je ne crois pas qu'on ait atteint la demi-heure. Le meilleur Grindcore n'a pas besoin d'étaler pour convaincre.


On aurait décidément aimé prolonger par un groupe de plus, c'est sans doute pour ça que j'ai rêvé quelques heures plus tard que j'y étais encore. Play fast or die !


par RBD le 09/11/2021 à 12:10
   373

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


Jus de cadavre
membre enregistré
09/11/2021, 14:32:53

Chiens en live c'est juste une énorme branlée !

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Insanity Alert + Sekator + Detoxed

RBD 01/12/2022

Live Report

Fleshcrawl + Disfuneral + Median + Nebulizar

Simony 23/11/2022

Live Report

Frustration + Verdun

RBD 22/11/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : live SAMAEL 1990

Jus de cadavre 20/11/2022

Vidéos

The Cure + The Twilight Sad

RBD 17/11/2022

Live Report

Sepultura + Sacred Reich + Crowbar

RBD 12/11/2022

Live Report

European Tour 2022

Simony 02/11/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : les flyers

Jus de cadavre 30/10/2022

Vidéos

Alcest + Rïcïnn

RBD 26/10/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Father Merrin + Cleaver + Prypiat 10/12 : Chez Paulette, Pagney-derrière-barrine (54)
Lying Figures + Mourning Dawn + Lux Incerta 10/12 : Le Klub, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Gautier

Bien réalisé mais je supporte pas sa voix...   

06/12/2022, 07:16

Sadam Mustaine

Je filme toujours une ou deux chansons en live puis je range et je profite et j'essaye de me foutre aux barrières 

05/12/2022, 18:48

JTDP

C'est vrai que ça fait bizarre tout ces téléphones...L'effet est peut-être aussi démultiplié par le fait que ce soit et l'intro et la conclusion du concert... Et ce qui est amusant c'est que, paradoxalement, c'est grâce &agra(...)

05/12/2022, 00:02

NecroKosmos

Idem. Un grand homme. Et un dernier album formidable.

04/12/2022, 16:08

NecroKosmos

Voici la raison pour laquelle je ne fais presque plus de concerts. Les téléphones portables à perte de vue qui te gâchent la tienne. Et qui foutent l'ambiance en l'air...

04/12/2022, 16:06

Jus de cadavre (pas log)

Je trouve effectivement que le chant d'Anselmo est très bon. Meilleur qu'avec Down même ! Musicalement ça tient grave la route aussi. Heureux de voir que Wylde ne pourri pas tout avec du shred à gogo (comme il le faisait avec Ozzy ou encore pire avec BLS).(...)

04/12/2022, 14:49

Humungus

Soirée chez un pote hier...Visionnage en after ce matin de tout ça : GDB mais smiley prévisionnel (cf. fests d'été).Et effectivement, le coup des portables, c'est plus que flagrant et dérangeant...

04/12/2022, 14:37

Dédé

Oui ils feraient mieux de profiter du concert . Du coup l'ambiance est moindre . C'est comme ça maintenant il faut s'adapter, il fut un temps où t'aurais même pas oser sortir ton téléphone sinon ça finissait en miettes dans la fosse&nbs(...)

04/12/2022, 12:31

Buck Dancer

J'étais peu concerné par cette "reformation" mais j'avoue que, apparemment, ça le fait bien. Anselmo a l'air en voix et le groove est là. Par contre horrible tout ces téléphones. On voit que ça, aucune vie dans (...)

04/12/2022, 12:08

RBD

Je connais le groupe depuis longtemps, sans être un intime. Simony a visiblement pris la peine d'exhumer la première version nommée "Doors of No Return" pour bien saisir l'apport de ce réenregistrement sous un nouveau nom.L'aspec(...)

03/12/2022, 14:34

Tak

Je viens de lire cet énorme pavé et c'est du très beau boulot, sérieux et documenté : un grand bravo au rédacteur !Quelques albums que je connais dans le lot (rhaaa enfin quelqu'un qui estime les excellents Defiance à leur juste va(...)

03/12/2022, 11:50

Humungus

Toujours émouvant pour moi de revoir Lemmy à cette période de sa vie...

03/12/2022, 10:51

Kenlemortvivant

Ça se voit ! 

03/12/2022, 07:24

RBD

Toujours avec une illustration par Luisma, le guitariste de Haemorrhage. 

02/12/2022, 13:17

Jus de cadavre

Je ne connaissais pas du tout ce groupe français... Eh ben, quelle baffe ! C'est super bien fait et la production (même si ça a été remasterisé) est juste excellente pour l'époque ! Comment un tel truc n'a t-il pas eu plus de succ&egr(...)

02/12/2022, 12:36

Gargan

Typiquement moi le vendredi soir

02/12/2022, 07:04

Arioch91

@metalrunner : Du megadeth pas renversant chanté par James.

30/11/2022, 19:57

RBD

C'est vrai que ce riff Speed-Thrash passerait bien chez Megadeth sans le chant. Mais je ne me mets pas du tout à rêver d'un album entier bien pêchu, c'est juste un premier extrait. Le concept du double concert avec premières parties différentes est (...)

30/11/2022, 16:02

Humungus

metalrunner + 1 hé hé hé...Plus sérieusement (quoique...), le post de Jus de cadavre aurait pu être mien.

30/11/2022, 09:51

Sadam Mustaine

Depuis 25 ans c'est une blague.Du moins Metallica est un monstre du Métal en se reposant sur 10 ans de sa vie et 5 albums.Depuis 25/30 ans et les cheveux courts c'est même pas digne d'être top 50

29/11/2022, 21:12