Les prêtres du Riff, les prophètes de la lenteur, nous donne rendez-vous au Katacombes à Montréal. Et nous, pauvres adorateurs en perpétuelle quête de lourdeurs enfumées nous répondons présents en nombre dans cette salle qui servira de cathédrale du doom ce soir ! 

Les Katacombes, c'est la salle parfaite à Montréal pour ce genre de concert. Taille moyenne, déco sympa, étage pour regarder les groupes en hauteur et surtout bon son !

Il y'a beaucoup de monde ce soir en tout cas. Même pour le groupe qui ouvre : NORTH. On a déjà du mal à se faufiler dans la salle ! NORTH à donc bien entamé son show quand nous arrivons sur place. Les 3 américains balancent leur doom avec conviction. Un doom lourd et lent, assez aéré oserais je dire. De nombreux passages atmosphériques viennent s'intercaler entre les riffs bien balèze du combo. Je n'accroche pas plus que ça à ce genre de doom, hélas, pas assez groovy ni rock'n roll pour moi. Mais il en faut pour tout les goûts et le groupe se donne vraiment pour sa musique, ils y mettent toutes leurs tripes et rien que pour ça : bravo.

Alors là les choses "sérieuses" commencent vraiment. De groove et d'esprit rock'n roll, là, il va en être question. Et pas qu'un peu ! Voilà le topo : nous sommes à Montréal et le groupe suivant, DOPETHRONE, est d'ici. Et le chanteur guitariste, Vincent Houde, un fou furieux possédé, nous le fait comprendre avant même de commencer : ici c'est chez eux. "J'espère que vous avez posé vot' journée de d'main,  parce que ce soir ça va être sale" qu'il nous dit avec son accent québécois à couper au couteau. Au moins c'est clair. Ce soir c'est riff en sueur, grosse rythmiques, bières à outrance et pétage de plomb collectif. DOPETHRONE ici c'est un peu les chouchous de la scène metal, d'autant plus que le groupe commence vraiment à bien décoller à l'étranger depuis quelques temps. On a vu Vincent se balader avec une béquille dans la salle avant le concert :  je me dis merde ça va certainement l'empêcher de se donner à fond si il a un soucis. Que neni bien entendu. A peine le premier morceau balancé, qu'il est déjà en train de sauter sur place et d'headbanger comme un demeuré. DOPETHRONE pratique un stoner/doom très entraînant, ça groove, c'est lent et lourd et sans prévenir,  boom, ça part sur un riff plus rapide qui rend tout le monde fou. Pour mieux ralentir la minute d'après et faire retomber le public en mode "zombie secouant lentement la tête". Je vous épargne les interventions pour le moins fleuri du guitariste fou entre les morceaux, mais ça vaut son pesant de houblon, surtout avec ses mots et expressions en québécois... Le public devient bien évidemment taré et un pit bien virile (pour un concert de doom, hein...) ne quittera pas la fosse de tout le concert. Ça sent le barbu en sueur là dedans. On ressent bien en concert l'influence que le stoner/doom made in USA à eu sur le groupe. Et un groupe en particulier vient à l'esprit : WEEDEATER. Le son, la façon de composer, la folie aussi nous rappel beaucoup les américains. A mon avis ces 2 groupes là doivent bien s'entendre... DOPETHRONE avec son énergie très punk entraîne complètement le public dans son trip et veut terminer son concert en beauté, entre potes. Deux chanteurs amis du groupe viennent donc tenir le micro sur les derniers morceaux. Une fille complètement cinglée au chant terrifiant, et un mec bien gras carrément siphonné lui aussi. Le morceau sur lequel chante celui ci (Scum Fuck Blues) est absolument dantesque en live, avec son refrain très imagé : "Smoke, drink, die" repris en coeur par le public. Voilà tout est là,  si vous ne connaissez pas le groupe écoutez juste ce morceau. La bière coule à flot sur scène et le tout fini dans une ambiance de folie bon enfant. Une petite reprise de ZZ TOP (le morceau Tush, "bah oui pourquoi pas"!) pour calmer tout le monde et c'est déjà terminé. Quel groupe et quel putain de concert !

Je ne connais que très peu la tête d'affiche : les anglais de CONAN. Et je me dis que ça va être difficile de passer après DOPETHRONE. Eh bien non. Le power trio, joue un doom très très très lourd. Ça en est même impressionnant. Au début tu te demandes comment les amplis font pour tenir le coup, et puis après tu te demandes comment le bâtiments dans lequel on est, fait pour tenir debout ! Tout vibre là dedans ! Le plancher, les murs, les verres au bar, et nos corps ! La musique tu l'entends mais surtout tu la ressens physiquement, vraiment. Les mecs à la surveillance sismique du Québec on du avoir une frayeur ce soir. Les riffs sont tous plus énormes les uns que les autres, la lourdeur est terrifiante. La seule fois où j'ai assisté à un tel déchaînement de son, c'était à un concert de SUNN O)))... c'est vous dire... mais là, pas question de drone, non là, c'est du Doom, et à l'anglaise s'il vous plaît. Le public n'a pas relâché la pression depuis DOPETHRONE, et les premiers rangs sont carrément en transe au pied du groupe. Le chant hurlé du guitariste complète parfaitement celui du bassiste, en mode viking en plein pillage dans un monastère. Ça rigole pas quoi... Là encore le concert se termine beaucoup trop vite pour tout le monde, le public salue et remercie chaleureusement, pendant de longues minutes, le groupe qui semble un peu étonné d'un tel accueil. CONAN s'est certainement fait de nombreux nouveaux fans ce soir. Et c'est amplement mérité. Les barbares de Liverpool sont venus, ont tout saccagé et s'en vont vers leur prochaine date, tranquillement. Quelle claque !

Tout le mondes quitte les Katacombes un peu sonné et groggy, mais avec le sourire. Je viens (pour le moment en tout cas) d'assister à mon meilleur concert de l'année. 

Smoke, drink, die.

par Jus de cadavre le 30/05/2017 à 08:34
   468

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


RBD
membre enregistré
31/05/2017 à 17:59:15
C'est très bien Conan, j'ai découvert en live l'été dernier à l'Xtreme Fest à la nuit tombante après une journée de cagnard, tout le public du festival a apprécié. Peut-être y avait-il le producteur Chris Fielding à Montréal ? Il joue dans ce groupe. À Albi il était remplacé.

Jus de cadavre
membre enregistré
31/05/2017 à 22:18:40
Je ne sais pas pour Fielding, mais en effet Conan c'est mortel ;)

Ajouter un commentaire


Edge Of Forever

Native Soul

Tom Keifer

Rise

House Of Shakira

Radiocarbon

Crypter

Crypter

Unhold

Here Is The Blood

Lovekillers

Lovekillers feat Tony Harnell

Atomic Cretins

Spiritual Cancer

Maelstrom Vale

Silhouettes

Brain Stroke

Brain Stroke

Hellsodomy

Morbid Cult

Anal Slave Of Satan

Anal Slave of Satan

Detherous

Hacked to Death

Grand Slam

Hit The Ground

Lindemann

F & M

The Dead Daisies

Locked and Loaded (The Cover Album)

Sun

Brutal Pop

Sleep Token

Sundowning

Pretty Maids

Undress Your Madness

Morbid Cross

Disciples Of The Goat

Godspeed You ! Black Emperor

RBD / 25/11/2019
Drone

BEHIND THE DEVIL #12 Interview avec David de SHARE YOUR PAIN RECORDS

L'Apache / 20/11/2019
Depressive Black Metal

Birds in Row

RBD / 13/11/2019
Emocore

Concerts à 7 jours

+ Verdun + Nornes

13/12 : Circus, Lille (59)

Wild + Mortuary + Voorhees

14/12 : Chez Paulette, Pagney-derrière-barrine (54)

Ende + Gorgon + Neptrecus

14/12 : La Brat Cave, Lille (59)

Photo Stream

Derniers coms

C'est exactement ça :) c'est un des magazines qui a monté ma culture métallique, je trouvais ça cool de faire un petit clin d'oeil de la sorte en mode extrême ahahaha


Très bonne nouvelle !!! :)


Vivement ! Déjà six ans que nous, ouailles de l'Eglise du Saint-Riff Rédempteur, attendons la venue de ce nouveau Messie sonore... Il était temps !


Pis histoire de me faire encore plus regretter la bazar, cerise sur le milk shake de l'infortune y'a COUNTESS aussi sur l'affiche...
AAAAAAAARRRRRRGGGHHH !!! !!! !!!


!!! !!! !!! Dé-goû-té !!! !!! !!!
Je suis GORGON depuis 1995 et est toujours souhaiter les voir en live...
Là je suis tombé sur cette annonce de fest seulement hier (donc bien trop tard pour moi afin d'organiser mon WE)...
Autrement dit sans moi quoi...
Ca va gâcher ma (...)


Strasbourg me voilà !
Bonne nouvelle de revoir aussi "souvent" en ce moment les TATTS sur la route...
Toujours un plaisir de revoir ces vieux briscards en live.


Et grève est un mot à la mode par les temps qui courent ^^


Oh putain la boulette! Merci JTPD de ton attention, voici l'erreur corrigée....Ça prouve au moins que les chroniques sont lues...Et oui, d'accord pour le clip, mais comme toujours avec les groupes mélodiques/Aor, c'est l'inverse de Shakira la bolivienne en fait, il vaut mieux écouter que regarde(...)


Aaaaah aaaaah, bien vu poybe, c'est effectivement Grèce ! Même si fût un temps Grève et Grèce étaient deux mots intimement liés...


Black Metal, Grève ... c'est un lapsus ? ^^


6 ans, les salauds...
En tout cas content de voir que je ne suis pas le seul à attendre cet album.


Excellent groupe, découvert très récemment grace au podcast de Métalorgie, YCKM.


C'est une EXCELLENTE nouvelle !!! Parce que bon, même pour une échelle de temps doomesque, 6 ans ça commence quand même à faire long ! :-)


Aïe aïe aïe, grave erreur mon cher mortne2001...Shakira, cette fameuse artiste connue pour avoir inventé le concept de musique à regarder, est...colombienne ! :-D
Sinon, côté musique, rien à dire, c'est tout comme t'as dit. Par contre le clip de "One Circumstance" pique sévèrement l(...)


Agite-toi là où tu es, fais venir du monde voir ce que tu fais : https://www.facebook.com/watch/?v=1153941671333807


tu es le rebut de ta personne. mdr lol


je t'encule Conrad. Non mais sérieux...


Hé mais c'est l'église de la Trinité-des-Monts à Rome qui est représentée sur la pochette, en haut de son célèbre escalier entre la Villa Médicis et la Piazza di Spagna !


Oui enfin darkthrone , seulement Nocturno Culto avec Satyricon pour 4 morceaux si je me souviens bien.
Sinon je m'inquiète pas pour Wacken, c'est complet depuis 2006 au moins !


Je passe mon tour aussi. cela dit j'aime bien le clip enfin du moins l'ambiance qui règne.