Découverts en 1996 lors de la sortie du désormais culte Dusk & Her Embrace, je n'avais jusqu'à ce jour jamais eu l'occasion de voir les anglais en concert. C'est désormais chose faîte grâce à cette étape du Cryptoriana World Tour au Métaphone de Oignies (62) avec une première partie de luxe, MOONSPELL.

C'est à 20h30 précise que les hostilités démarrent et les portugais de MOONSPELL font forte impression en entamant leur set par Em Nome Do Medo, titre d'ouverture de 1755 leur tout dernier album. Fernando Ribeiro, seul sur scène, éclairé d'une torche qu'il tient à bout de bras, déclame ses textes avec une grande conviction et harangue la foule déjà conséquente du Métaphone.

1755 est visiblement à l'honneur puisque le groupe continue son set avec le titre du même nom et le reste du groupe fait son apparition sur ce titre ou les samples/chœurs s'en donnent à cœur joie! Le son est clair, limpide et permet de déceler toutes les subtilités des compositions du groupe et du jeu flamboyant du guitariste. Parmi les nombreux nouveaux titres, MOONSPELL sait faire plaisir à ses fans et ressort quelques titres cultes (Opium, Night Eternal, Alma Mater...) pour notre plus grand plaisir et c'est au bout d'une heure de set que le groupe quitte la scène devant un public visiblement conquis par leur prestation.

Il est 22h quand retentissent les notes de Ave Satani, les musiciens entrent sur scène chacun leur tour pour finir évidemment par Dani Filth qui semble être sur ressorts et impatient d'en découdre. 

C'est au son de Gilded Cunt (Nymphetamine) que le combo entame sa prestation et ce démarrage brut de décoffrage va donner le ton de la soirée. En cette année anniversaire de Cruelty & The Beast (sorti en 1998), le groupe nous fait l'immense plaisir d'interpréter les excellents Beneath The Howling Stars et Bathory Aria issus de ce même album. 

Les guitaristes actuels (Richard Shaw et Ashok) sont d'un excellent niveau et nous gratifient d'envolées mélodiques de toute beauté, notamment sur les titres les plus récents (Blackest Magic In Practice, Heartbreak & Seance, You Will Know The Lion By His Claw...) qu'ils ont pour la plupart co-écrits, contribuant ainsi au renouveau du groupe depuis quelques albums.

Les "classiques" sont évidemment de la partie (Dusk & Her Embrace, Nymphetamine Fix, Her Ghost In The Fog...) et la prestation de Dani Filth, seul rescapé du line-up originel, est impressionnante de maîtrise tant il varie toujours aussi bien les vocaux extrêmes et l'apport de Lindsay Schoolcraft (claviers/chant) sur de nombreux titres est une valeur ajoutée non négligeable.

Sur cette tournée en compagnie de leurs potes de MOONSPELL, les membres de CRADLE OF FILTH prennent un plaisir évident sur scène et cela s'est ressenti dans la salle qui était quasiment remplie ce soir.

Setlist :

  1. Gilded Cunt

  2. Beneath the Howling Stars

  3. Blackest Magick in Practice

  4. Heartbreak and Seance

  5. Bathory Aria: Benighted Like Usher / A Murder of Ravens in Fugue / Eyes That Witnessed Madness

  6. Dusk and Her Embrace

  7. The Death of Love

  8. You Will Know the Lion by His Claw

  9. Encore:
  10. Intermission

    (A Bruise Upon the Silent Moon)

  11. The Promise of Fever

  12. Nymphetamine (Fix)

  13. Her Ghost in the Fog

  14. Born in a Burial Gown

par JérémBVL le 24/02/2018 à 11:00
   299

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


Simony
membre enregistré
24/02/2018 à 11:38:45
Les vieux titres sont très bien choisis et ce "Gilded Cunt", c'est un titre que j'aime beaucoup.

Ajouter un commentaire


Tempête

Pyro[Cb]

Miscarriage

Imminent Horror

Death Agony

Desiderata : A Devastating Revelation

Damantra

Broken

Walls Of Blood

Imperium

Terre

Terre

Pristine

Road Back To Ruin

Tytus

Rain After Drought

Palehørse

Palehørse

Statement

Force Of Life

Cara Neir

Part III - Part IV

Project For Bastards

Project For Bastards

Aftermath

There Is Something Wrong

Nostromo

Narrenschiff

Charge

Ain’t The One

Herod

Sombre Dessein

(false) Defecation

Killing With Kindness

Rosy Vista

Unbelievable

Interview avec AEPHANEMER

Acid / 23/04/2019
Aephanemer

Misanthrope Tournée des 30 ans / Sphaera

Simony / 21/04/2019
Gothic Death Metal

SOEN + GHOST IRIS + WHEEL - Backstage By The Mill - Paris

Kamel / 20/04/2019
Backstage By The Mill

Orphaned Land + Subterranean Masquerade

RBD / 18/04/2019
Folk Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Excellent projet ! Brut et brutal sans parler de l'artwork qui illustre parfatement le coté tumultueux et profond de la musique, tel un orage qui vous surprendrait coincé entre deux barres rocheuses.


Oui, le côté ultra cliché, difficile de pas y succomber. Sûr qu'au Keep It True de ce weekend, le label Cruz Del Sur, qui expose, sera bien dévalisé. La chanteuse amène le petit plus nécessaire pour sortir du lot.


Oui excellent ce truc ! Ultra cliché dans le genre mais ça fonctionne à fond.


Super truc de heavy épique qui renvoie aux espoirs du genre, type Chevalier ou Visigoth. En plus le dessin de Whelan ajoute au charme de l'album. Les vov=calises de la chanteuse sont très efficaces.


groupe de merde


Terrible encore. Putain ce que j'aime ce groupe bordel. Autant pour leur musique que pour ce qu'il représente. DARKTHRONE bordel !!! Super morceau !!! Hail DARKTHRONE !!!
(Mais il me semble que cela a déjà été dit non ?)

PS : Qui plus est, l'idée d'animer cette superbe poche(...)


Super morceau ! Hail Darkthrone !


Terrible encore. Putain ce que j'aime ce groupe bordel. Autant pour leur musique que pour ce qu'il représente. Darkthrone bordel !


1) "Je connais pas Parkway Drive jamais écouté"
Continuez ainsi mon brave !!!
2) "Hellhammer est reformé ?"
Bah alors Monsieur King ! Réveillez-vous !
C'est LA news de 2019 !
Mon érection en tous cas car futur visionnage de la chose en juin prochain au HELLFEST...


Hormis Slayer c'est pas fou les têtes d'affiche, je connais pas Parkway Drive jamais écouté.

J'ai vu l'affiche Hellhammer est reformé ?


Une vrai pépite cet album, comme dit dans la chronique froid, profond et à la fois somptueux.


Jus de cadavre + 1.
Et absolument pour tout ce que tu en dis...
(Sauf que moi j'y ai tout de même fait mon hajj en 2006)


Jamais fais le Wacken, et je ne le ferais sans doute jamais... Pourtant c'était la Mecque ce fest pour moi il y a des années, le truc que chaque metalleux se devait de faire au moins une fois ! Mais aujourd'hui j'en ai plutôt une image vieillote, un fest qui n'évolue pas, qui ne cherche pas à i(...)


Ca sent la revanche !!


(suite et fin)
Mais malheureusement, comme le dit très bien Simony "l'auto-parodie et la surenchère du groupe, et notamment de son chanteur S.A.S de L'Argilière a eu raison de bien des Metalheads qui ont vu en eux un bouc émissaire parfait".
C'est exactement ça en ce qui me concerne(...)


Jamais accroché à ce groupe :
Bien trop Prog et "branlette" pour moi.
Pour autant, je respecte beaucoup la formation pour ce qu'elle est aussi :
Des gars intègres, dans une recherche musicale constante, qui mènent leur barque contre vents et marrées depuis un sacré bout de te(...)


??? ??? ???
C'est seulement maintenant qu'ils annoncent des groupes présents pour août prochain ?!?!
Si oui, c'est vraiment se foutre de la gueule du monde.
Alors, j'ai bien conscience que les billets sont déjà tous vendus depuis des lustres et que le futur public n'a donc aucu(...)


Non cela semble être l'image choisie pour illustrer le trailer, mais sait-on jamais...


C'est ça la pochette ?


Enorme ce 1er Testament.
Avec une prod bien plus écoutable que celle du 1er Exodus, par exemple !