Monday Evening Apocalypse !

Le titre, pas particulièrement sexy nous en conviendrons, laisse supposer une atmosphère sordide, une sorte de concert d'un groupe délavé qui n'a plus la reconnaissance suffisante pour être programmé dans de grandes et glorieuses salles que l'on remise un lundi (soir où les concerts vont mourir) dans un bar-concert dont la réputation est ternie par des sessions de tremplins racoleurs transpirant l'arnaque organisée que je ne nommerai pas puisqu'il s'agit d'Emergenza... Si l'on y ajoute le dernier passage des suédois sur sol parisien, il y a à peine plus d'un an à la Boule Noire, laquelle n'était pas comble, on est légitimement en droit de s'attendre à un chant du cygne d'un groupe qui naguère tutoyait les anges...

Votre serviteur ayant étrangement un piètre souvenir du concert de ladite Boule Noire, mes attentes n'étaient pas particulièrement élevées pour ne pas dire que je pariais sur une plantade aux proportions bibliques. Piètre souvenir je notais plus haut, mais étrangement, le set était efficace, le son correct et l'ami Englund en voix, fort d'une sobriété affichée (ou d'un éthylisme n'affectant en rien sa performance)... Hé bien ce soir, la recette est rigoureusement la même à la différence significative que j'aurai été emporté par le set de la première note (pas tout à fait car léger retard de ma part, m'étant fier à un horaire poisson d'Avril). Le son est admirable compte-tenu de la salle et en toute objectivité, je ne cracherais pas sur un son pareil où que ce soit. Mix puissant sans être assourdissant, voix bien mises en avant, basse bien présente et manifestement il en va de même sur scène puisque le groupe ne se cherche pas. Ensemble cohérent et délectable... Que demander de mieux ? Une setlist riche peut-être ? EVERGREY aurait pu être plus obligeant! Parcourant principalement ses trois dernières offrandes et les tubes Recreation Day et Touch of Blessing. Néanmoins le public réagit systématiquement à chaque titre, chantant les refrains, les couplets et soutenant le groupe avec une allégresse qui fait plaisir à voir...On en oublierait que nous sommes lundi soir !!! On hurle avec la bande à Englund, on danse, on secoue les tignasses, on rit aux blagues et moqueries du souriant meneur de troupe - pointant avec la perspicacité d'un comédien de stand-up que crier « Ouiiii !!! » sonne plus ridicule que « Yeaaaah !!! » alors que le mot et l'intention sont les mêmes... ce qui n'empêchera pas certains de faire valoir la force du « Ouiiiii ! » à chaque demande du géant brun de Göteborg !)...Photo : page Facebook officielle







L'ambiance est survoltée, l'audience totalement acquise au groupe qui ne déçoit pas une seconde, communicatif, énergisant, parfait d'exécution et honorant cette masse venue en bon nombre (200 personnes ou pas loin à vue de pied...) de la moindre once d'énergie qu'il peut lui faire parvenir. Une soirée mémorable démontrant à quiconque aurait eu des doutes (c'était mon cas) qu'EVERGREY ne perd pas de sa superbe et que dans des conditions a priori difficile, il sait délivrer un spectacle de qualité et balayer les idées reçues que l'on peut se faire des lieux ou il joue comme à son sujet !

Page Facebook officielle

Setlist :

A Silent Arc

Weightless

Distance

Passing Through

The Fire

Leave it Behind Us

Black Undertow

My Allied Ocen

All I Have

The Grand Collapse

Recreation Day

A Touch of Blessing

King of Errors

par Kamel le 15/04/2019 à 10:15
   210

Commentaires (4) | Ajouter un commentaire


JérémBVL
membre enregistré
15/04/2019 à 10:55:16
Bienvenue à Kamel dans l'équipe!

Simony
membre enregistré
15/04/2019 à 11:06:30
Groupe vu sur la tournée d'In Search of Truth, depuis je trouve que le groupe tourne en rond se reposant trop sur la voix exceptionnelle de son chanteur. Mais en live si je peux les revoir... j'hésiterais pas une seconde.
Bienvenue à Kamel !

JTDP
membre enregistré
15/04/2019 à 16:24:07
Jamais accroché à ce groupe... Et ce n'est pas leurs dernières productions qui ont pu me faire changer d'avis. Néanmoins, très chouette live-report ! Bienvenue Kamel ! :-)

Ajouter un commentaire


The Ferrymen

A New Evil

Wayward Sons

The Truth Ain't What It Used To Be

Marduk

La Grande Danse Macabre

Various Artists

Brutal Africa - The Heavy Metal Cowboys of Botswana

The Central

Van Dyke Browne's Crystal

Jd Miller

Afterglow

Acid Reign

The Age Of Entitlement

Babymetal

Metal Galaxy

Numen

Iluntasuna Besarkatu Nuen Betiko

Mister Misery

Unalive

Goatess

Blood And Wine

Laetitia In Holocaust

Fauci Tra Fauci

Vhs

We're Gonna Need Some Bigger Riffs

Municipal Waste

The Last Rager

Magic Pie

Fragments of the 5th Element

Metallica

S&M 2

Spread Eagle

Subway To The Stars

Eggs Of Gomorrh, Sarinvomit

Encomium of Depraved Instincts

Violent Instinct

Simony / 15/10/2019
Roman

Bloodshed Fest 2019

Mold_Putrefaction / 13/10/2019
Crust

British Steel Saturday Night VIII

Simony / 13/10/2019
Heavy Metal

Interview ABBYGAIL

JérémBVL / 11/10/2019
Abbygail

Concerts à 7 jours

+ Inconcessus Lux Lucis + Nocturnal Graves

28/10 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Bizarre, ce format, j'espère qu'il veillera à ce que les places ne soient pas trop chères.


J'aime aussi cet album, sans plus mais ça le fait... Marduk n'a en effet jamais sorti de bouse, c'est à noter dans une carrière aussi longue. Et puis quand un groupe est capable de sortir des albums tels que Plague Angel et surtout Rom 5:12 après déjà de longue années d'existence, je dis simp(...)


Hé hé hé…
Une fois que j'ai eu tapé cette dernière phrase, je me suis vite dit que cela allé fuser par la suite.
Non, bien sûr, il y a plein de groupes (et c'est tant mieux) qui peuvent prétendre à une carrière aussi longue, prolifique et de qualité que MARDUK. En fait, je p(...)


@Humungus : Carcass... :-)


"Les gens vous diront qu'à l'époque, l'album n'était pas tellement apprécié, car passant du coq à l'âne où avec Panzer Division Marduk le groupe avait sorti un album unique, véloce avec une sauvagerie poussée au bout de son art pour, par la suite, donner un successeur presque "mou". J'imag(...)


Je les ai vus sur scène à cette époque. Ca tuait. Mais il faut bien avouer que cet album est fade. Il m'avait vraiment déçu à l'époque. A juste titre.


Merde...


R.I.P.


Il résume très bien la situation actuelle...


T'inquiètes, t'es pas tout seul. Cet album vaut le déplacement.


Effectivement, dur de pas penser à Chritus à l'écoute de l'album pour le moment. Même avec la plus grande volonté. Et plutôt d'accord aussi avec Humingus, sans lui et ce malgré la qualité de la musique, on passe d'un groupe stoner au dessus du lot à un groupe "comme les autres". Bien dommag(...)


Je suis assez d'accord avec toi Hummungus sur la qualité qu'aurait eu cet album avec Chritus, il a fallu que je l'écoute une bonne quinzaine de fois avant de pouvoir me dire : "OK, le chanteur a quand même des trucs intéressants, laisse-lui une chance." Toutefois, ils ont eu l'intelligence de me(...)


Je suis assez d'accord avec toi Hummungus sur la qualité qu'aurait eu cet album avec Chritus, il a fallu que je l'écoute une bonne quinzaine de fois avant de pouvoir me dire : "OK, le chanteur a quand même des trucs intéressants, laisse-lui une chance." Toutefois, ils ont eu l'intelligence de me(...)


Bravo pour le travail accompli, le sérieux de la distro et le personnage attachant. Je me rappelle avoir vu des CDs de Manzer dans une boutique de CD/LP/shirts metal de Pékin, affiliée à Areadeath Records. Pas beau, ça ?


Intéressant.


Je ne vais pas rejoindre le chroniqueur dans son désir d'auto persuasion. Mais si certains y trouvent leur compte...


Modern melo metal


Bon... ... ...
Que dire si ce n'est que durant TOUTE l'écoute de cet album, je n'ai pas pu m'empêcher de m'imaginer Chritus au chant et de me dire que, de fait, la galette aurait été cent fois meilleure avec lui.
Alors évidemment, étant un pur inconditionnel du chanteur précité,(...)


Oh putain ! "Seconde B" quoi...


Super nouvelle ce retour de The Old Dead Tree. Mais j'ai bien peur qu'il ne s'agisse que d'un one shot malheureusement...