Fuzz in Champagne - épisode 2

Qilin, Tremor Ama, Starmonger

Espace Solana, Chalons-en-champagne (France)

le 20/11/2021

Un mois après l'épisode 1, l'équipe de Yeah Crew est déjà de retour en Marne Champenoise pour proposer le second round d'un rendez-vous auquel on va très vite s'habituer si la qualité est toujours au rendez-vous comme c'est le cas. Pourtant, le public n'aura pas eu la curiosité de se déplacer comme l'épisode 1, gageons que ce n'est là qu'un accident et non le retour à la normale, "d'avant COVID" comme on dit !
Je le répète, des initiatives de cette qualité sur notre territoire très peu enclin à accueillir ces évènements mélangeant Stoner, Sludge, Doom, Psychédélic, sont très rares et mérite d'être suivis surtout lorsque l'association propose trois groupes de qualité à chaque fois.
Récit d'une soirée qui fut placée sous le signe de la découverte pour moi, puisque je ne connaissais aucun des 3 groupes à l'affiche.

L'entrée dans la salle se fait sur les premières notes de QILIN, groupe Parisien de Stoner Rock instrumental qui a publié son nouvel album chez Wormholedeath la veille de ce concert ! Bon Petrichor avait déjà bénéficié d'une sortie en autoproduction en novembre 2020 mais comme le dit justement le bassiste, qui se charge de la communication avec le public et des remerciements de rigueur, il est désormais disponible de façon plus internationale.
Le groupe nous envoie un Stoner Rock assez dynamique, le fuzz est présent mais n'étouffe pas complètement l'esprit Rock et rentre dedans de certains riffs qui relancent les morceaux après des parties calmes toujours très instrumentales. Il est vrai pourtant que l'exercice montre régulièrement l'appel aux mêmes structures d'un morceau à l'autre et c'est un peu dommage mais derrière les instruments, les gaillards savent manier leur manche. Il reste à gagner un peu en assurance sur scène, mais cela viendra avec le temps c'est certain ! Dommage également que la deuxième guitare s'entende moins dans le résultat final, n'était-ce que le rendu de ce soir ou une habitude du groupe, ce sera à vérifier sur un prochain concert.Bien sur, on pense à YAWNING MAN, l'esprit de SLEEP est forcément de la partie également mais le résultat est plutôt convainquant et le quatuor aura plutôt réussi à enrôler quelques âmes sensibles dans le public, il y a fort à parier que l'on reverra QILIN car ils semblent bien déterminés à faire connaitre leur musique.

Tout comme pour l'épisode 1, le changement de groupe se fait très rapidement, preuve d'une organisation déjà bien huilée et c'est donc STARMONGER qui va prendre la suite.

Toujours dans un esprit Stoner Rock, le trio ajoute du chant et se permet un peu moins de cavalcades instrumentales embuées, c'est plus direct et plus le concert avance, plus c'est direct voire quelque peu énervé. A l'image du chant, qui sur le premier titre fait vraiment peur. Chant faux à côté tout le long du morceau de la part d'Arthur qui s'accroche et qui gagnant en rugosité dans la voix le concert avançant, se montrera plus à l'aise, et surtout en studio, le rendu est bien meilleur, ce qui milite pour l'hypothèse du soir sans, cela arrive. Mathias, à la basse, apporte quelques chœurs mais aussi un sourire, le bonhomme est littéralement rayonnant sur scène, très heureux d'être là, comme les autres, mais chez lui ça se ressent plus particulièrement. Le groupe utilise quelques projections également, dont le clip du titre "Rise Of The Fishlords" digne d'une série Z. Pourtant, le groupe ne montre pas toujours un esprit décalé, avec des titres plus terre à terre, enfin disons plus terre à ciel. En effet, un titre comme "Léthé" est moins enclin à la rigolade, une double facette que le groupe entretien, l'avenir dira s'il devra choisir d'aller d'un côté ou de l'autre.On ressent également quelques flottements rythmiques durant ce show, il faut dire que le son est un peu moins clair que sur l'épisode 1 et Seb à la batterie semble avoir quelques problèmes de retour. Le trio Parisien n'aura rien lâché ce soir mais on aura tout de même deviné que le propos du groupe est tout de même assez généraliste, on pense aux débuts de BUKOWSKI par exemple. Cet esprit Rock, très présent sur leur premier album, Revelations, paru il y a quelques mois, gagne en intensité en condition live, par contre, on perd les arrangements qui font la différence. Peut-être une solution alternative à trouver pour STARMONGER sans se retrouver prisonnier d'un carcan de samples et autres.

Tête d'affiche de la soirée, TREMOR AMA va aisément mettre tout le monde d'accord. LED ZEPPELIN résonne dans la salle, et les musiciens venus de l'Oise vont envoyé un Heavy aux sonorités psychédéliques que l'on avait pas vu venir. On se fie peut-être un peu trop au look mais entre guitariste qui semble sorti d'une faille spatio-temporelle des années 70, un chanteur au look de taulard, un deuxième guitariste échappé d'un groupe de Metalcore. Mais alors attention, lorsque ces 5 mecs se mettent à l'unisson, rien ne dépasse, tout se transforme en énergie que le public ne met pas bien longtemps à capter. Quelle prestance, du chanteur tout d'abord, véritablement habité et immergé dans son personnage, ce guitariste extravagant très visuel dans son jeu et sa posture alors que le reste du groupe, plus en retrait, assure la solidité structurelle d'une musique assez subtile pour que la concentration soit de mise mais pas omniprésente. Après l'introduction "Ab Initio" que vous retrouvez sur Beneath, leur premier album, le groupe envoie un "Green Fire" qui allie puissance vocale et fuzz à la guitare avant de montrer une facette bien plus sauvage avec par exemple ce "Grey" où le chant prend des couleurs crooner à la VOLBEAT. 

Le regard sombre du chanteur ajoute une dose de violence au discours du groupe mais surtout une dimension live qui fait que ce TREMOR AMA est un groupe extrêmement prenant sur scène, variation dans le propos avec une cohérence et une unité qui fait que ce concert passe bien trop vite. On aurait bien repris une dose de Stoner Heavy Psychédélique mais le groupe semble avoir épuisé les titres dont il disposait. Il faut dire que le rappel du public n'est pas très insistant, certainement encore sous le choc de ce qu'il a vu ce soir. 

Voilà un épisode 2 qui se termine en beauté et qui, on l'espère, laissera des regrets à ceux qui n'ont pas été de la partie ce soir car si un épisode 3 semble bel et bien prévu, il va falloir que ceux qui se plaignent de toujours voir les mêmes groupes prennent le temps de soutenir ce genre d'initiative lancée par Yeah Crew. Malheureusement, il semblerait que le public soit déjà retombé dans ses mauvaises habitudes d'avant COVID, se plaindre sur les réseaux mais manquer de continuité et de logique dans ses actes ! On ne vous le dira jamais assez, si vous ne vous bougez pas pour supporter une scène déjà très peu supportée par les pouvoirs publics, personne ne le fera à votre place.
Alors, pour l'épisode 3, ce sera l'oreille curieuse, la truffe à l'air et les yeux embués !

par Simony le 27/11/2021 à 12:17
   459

Commentaires (6) | Ajouter un commentaire


Humungus
membre enregistré
01/12/2021, 11:33:28

En son temps, pourras-tu STP annoncer dans les news la date du futur show ?


Simony
membre enregistré
01/12/2021, 17:30:45

Bien sur cher Hummungus !


Damien
@194.59.180.28
02/12/2021, 14:09:54

prochaine date le dimanche 20 mars 2022 ;-)


Jus de cadavre
membre enregistré
02/12/2021, 15:29:20

"Malheureusement, il semblerait que le public soit déjà retombé dans ses mauvaises habitudes d'avant COVID, se plaindre sur les réseaux mais manquer de continuité et de logique dans ses actes ! On ne vous le dira jamais assez, si vous ne vous bougez pas pour supporter une scène déjà très peu supportée par les pouvoirs publics, personne ne le fera à votre place."

Amen mec, t'as tout dit.


Humungus
membre enregistré
03/12/2021, 06:18:00

Merci Damien.

Y'a déjà des noms de groupes prévus ?


Damien
@194.59.180.28
10/12/2021, 16:30:48

on ne peut encore rien dire pour l'instant ;-)

tu peux nous suivre sur notre page facebook @yeahcrew51 ;-)

Ajouter un commentaire


Derniers articles

J'irai Mosher chez vous ! Episode 4 : Seattle

Jus de cadavre 12/08/2022

J\'irai mosher chez vous

Suffocation + Kharkov

RBD 08/08/2022

Live Report

Hysteria

mortne2001 04/08/2022

From the past

Voyage au centre de la scène : DEATH POWER

Jus de cadavre 31/07/2022

Vidéos

Incantation + Akiavel + Horror Within

RBD 30/07/2022

Live Report

Appetite For Destruction

mortne2001 21/07/2022

From the past

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 3

mortne2001 18/07/2022

La cave

HELLFEST 2022 / Part 2 / Du jeudi 23 au dimanche 26 juin

Jus de cadavre 06/07/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Gang + Balls Out + Overdrivers 20/08 : Place Du Rietz, Burbure ()
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Humungus

Intrigué par tout cela, je suis en train de m'écouter le EP pour l'instant.Génial.Je reviens vers vous une fois l'album lui aussi ingéré...

16/08/2022, 09:31

Humungus

fallwarden + 1.

16/08/2022, 09:29

fallwarden

Fred :  pourquoi devrait il avoir l'honnêteté de parler de ses convictions politiques ça n'a rien à voir avec le sujet de l'interview. Si ce type était d'extrême gauche, tu lui reprocherais de ne pas en parler?

16/08/2022, 06:43

Fakino

Excellent ! J'adore leur style musical Faaitoito Aroma et TE RUKI

15/08/2022, 20:50

David ghetto

Manque de rythm sur le montage mais le son est lourd !

15/08/2022, 13:46

Steelvore666

Excellent titre pour un putain d'album, que je ne saurais que trop conseiller à ceux qui sont passés à coté jusqu'à présent.

15/08/2022, 10:11

Simony

Extraordinaire album ! En tout point d'accord avec cette chronique. De mon côté l'influence de CHRISTIAN DEATH est plus que perceptible en effet.

15/08/2022, 10:00

Humungus

Pourquoi pas De Villiers avec un t-shirt DISRUPT ?

15/08/2022, 09:10

Stench

Musicalement c'est plutôt bon mais qu'est-ce que le chant manque de puissance ! 

14/08/2022, 07:43

Humungus

Fan de l'Action Française avec un t-shirt DROPDEAD...J'approuve.

12/08/2022, 23:08

Humungus

Hé hé hé...Dans ce genre d'attroupement, le back patch DISSECTION méritant le haut et court et pour le mieux le goudron et les plumes... ... ...

12/08/2022, 23:02

pierre2

Je préfère mon Nick bougon dans Paradise Lost....   

12/08/2022, 19:58

FaFa

Fred, sale petite pute de balance, lâche de gauchiste. Fallait lui dire en face. Et ses convictions n'ont rien à voir avec la musique. Pauvre tocard.

12/08/2022, 15:40

Jus de cadavre

Merci ! Et non pour la veste à patch ha ha ! On était déjà bien grillés en tant que frenchies (avec notre accent et... nos bouteilles de rouge !) je voulais pas en rajouter pour se faire remarquer

12/08/2022, 13:44

Humungus

Non, non Jus de cadavre, tu as très bien fait de poster ce nouvel épisode.Même si je ne compte absolument pas aller à Seattle ou Vancouver un jour, c'est toujours très intéressant d'avoir une vision autre d'une ville, d'une r&eac(...)

12/08/2022, 13:08

Humungus

Mouais...En même temps, des groupes qui font du playback dans un hangar en guise de clip, y'a pas que ces deux là hein... ... ...

12/08/2022, 12:56

Moi

Je confirme, le réalisateur est le même pour les 2 vidéos, et le créateur de Gaerea

12/08/2022, 11:43

Jean

C’est vrai que la plupart des artistes ont déjà tourné dans des festivals cet été en France . C’est pas la folie 

12/08/2022, 09:06

Humungus

C'est moi ou l'affiche n'est vraiment pas folle cette année ?

12/08/2022, 07:10

Fred

Croisé une fois, ce mec est une sorte de connard fan de l'Action Française et nostalgique d'un temps révolu, dommage qu'il n'ait pas l'honnêteté d'en parler dans cet interview. Saoulant et gavant.

11/08/2022, 21:06