Gogol n’est pas mort, il règne encore ! Live report de leur concert à Villeneuve d'Ascq en juin dernierpar David Mauqui. Photos de Laurent Bricart.

C’est un beau soir d’été. Sur le parking, des fidèles se rassemblent déjà et se mettent en condition en écoutant les premiers tubes du Maître d’une époque où ils dansaient le pogo dans les tranchées. Les coupes iroquoises se font rares à présent, hormis un enfant qui accompagne ses parents à la grande messe punk, mais les armoires des tee-shirts ne laissent aucun doute sur le bon goût et le passé musical des convives. Lorsque les portes s’ouvrent enfin, la queue se forme tranquillement et une spectatrice se demande amusée si les vigiles ont mis des gants en latex pour procéder aux fouilles. L’un d’eux lui répond par un clin d’œil complice. C’est dans cette atmosphère bon enfant que le maître fait son arrivée, traversant l’assemblée, les années l’ayant vu monté en grade puisque désormais vêtu de l’habit des cardinaux.

Tandis que les lumières faiblissent, les deux guitaristes des Rhinogrades entrent en scène vêtus de chemises hawaïennes et de masques de Lucha Libre. Dans ces uniformes néo-décadents, ils entament un set endiablé aux sonorités des Shadows et passent en revue des standards des années 50/60 dans une dualité amicale, accompagnés d’une boîte à rythmes épurée qui contraste avec la virtuosité des artistes. La foule, d’abord timide, finit par se rapprocher de la scène et accompagne au chant le dernier morceau tout en dansant. Qui n’a jamais vu des anciens punks chanter du A-Ha ?

Setlist : Batman/Wipe Out – Body Board – Raw Hide – Run Chicken Run – Rumble – Sheena is a “Surf” Rocker – Spyder Finger – “Surf” Like an Egyptian – Surf On Me – The Wedge – Twingo – Woo Hoo



Après un court break, la salle est cette fois remplie et l’attente du retour du dernier descendant d’Attila le Terrible est palpable dans la moiteur de l’air. Vêtus d’une redingote et d’un haut-de-forme pour l’un et d’un casque à cornes teutonico-Goldorak pour l’autre, les deux guitaristes introduisent l’entrée d’un colosse, moitié catcheur moitié bourreau, qui harangue la foule à accueillir dignement Gogol Premier. L’entrée est triomphale et Gogol se nourrit des acclamations avant d’enfourcher sa batterie pour entamer son tour de chant qui alterne nouveaux morceaux et vieux tubes. À sa gauche, une peluche de chien est crucifiée sur une croix en polystyrène. Celui-ci est livré à l’amusement du public sur Cent Millions d’Amis. Alternant les sorties et les changements de costumes, c’est coiffé de deux plugs anals que Gogol revient pour le titre Vampire, retournant la croix sur sa base en une figure néo-sataniste. Côté public, on n’est pas en reste de spectacle car ça pogotte dur et à l’ancienne et je regrette de ne pas avoir gardé mes chaussures de sécu ou mis une paire de Doc Martens pour éviter quelques écrasements d’orteils inévitables. L’enfant punk que j’avais remarqué à l’entrée montre l’exemple et fait un magnifique saut de scène, nageant sur la foule qui le porte… Ah non, il va s’écraser un peu plus loin en bon keupon qu’il est et revient à la charge le visage éclairé d’un sourire innocent. Au final, la croix gigantesque est jetée dans la foule et se désintègre dans la gigue chaotique et un tonnerre d’applaudissements. Qu’on se le dise et qu’on colporte la nouvelle : Gogol n’est pas mort, il règne encore !













Setlist : Ouverture – Les Médiums – La Disco – Xambiance – Je Bois – Tchernodébile – Anti Atomique – Dieu Or – Demon n’Roll – Réincarné – Come A Rome – Cent Millions d’Amis – Fuck Système – Pull Bleu Marine – Narco – Vampire – Président – Chanteur Punk – J’Encule

par Sheb le 21/09/2017 à 17:30
   658

Commentaires (4) | Ajouter un commentaire


Simony
membre enregistré
21/09/2017 à 18:47:14
Toute une époque... c'est bon de voir que de tels artistes existent encore ! Punk is not dead !

Skippi
@49.130.130.47
22/09/2017 à 08:47:57
Back to the no future

Humungus
membre enregistré
22/09/2017 à 17:32:08
ADOLF GLISSE TA P'TITE QUEQUETTE DANS MA CHATTE !!! !!! !!!

Vincent Tod
@93.16.48.250
24/09/2017 à 04:58:08
Magnifique concert. Vivement le prochain :-)

Ajouter un commentaire


The Dues

Ghosts Of The Past

Quiet Riot

Hollywood Cowboys

Angel Witch

Angel Of Light

Vastum

Orificial Purge

Divide

From Seed to Dust

Soul Grinder

The Prophecy of Blight

Silverstage

Heart n’Balls

Surgical Strike

Part of a Sick World

Annihilator

Ballistic, Sadistic

Scratches

Rundown

Mass Worship

Mass Worship

King Legba

Back From The Dead

Liturgy

H.A.Q.Q.

Obscure

Darkness Must Prevail

Beyond The Void

Ex Nihilo Nihil

Bütcher

666 Goats Carry My Chariot

Stormrider

What Lies Within

Coffin Rot

A Monument to the Dead

Merging Flare

Revolt Regime

Sepultura

Quadra

Stolearm

RBD / 17/02/2020
New Wave

Pastor of Muppets

RBD / 12/02/2020
Brass Band

J'irais Mosher chez vous ! Episode 2 : Indonésie

Jus de cadavre / 08/02/2020
Asie

Incite + Skaphos

RBD / 04/02/2020
Black Death Metal

Concerts à 7 jours

Depraved + Adx + Factor Hate

01/03 : Salle Des Fêtes, Fismes (51)

Visions Of Atlantis + Chaos Magic + Morlas Memoria

27/02 : Le Grillen, Colmar (68)

+ Putrid Offal + Sublime Cadaveric Decomposition

28/02 : Le Bistrot De St So, Lille (59)

Photo Stream

Derniers coms

Mmm, musicalement, les deux derniers albums étaient intéressants, pas faciles en terme de composition, mais plutôt ambitieux et instrumentalement réussis, même parfois brillants. Rien à dire sur le parti-pris et la prise de risque. C'est la voix de Greene qui ne me séduit pas au point d'achet(...)


A noter qu'a priori il y a baleine sous gravier avec ce retour de GLACIATION, au vu du post publié par Valnoir sur sa page fb => https://www.facebook.com/jean.simoulin.7/posts/651167092299009?__tn__=K-R
Pour ceux qui ont la flemme de lire en anglais, les collègues de Scholomance Webzine ont (...)


Bon, j'ai pas encore écouté ce dernier album, mais le peu que je m'en suis fourré dans les esgourdes pour l'instant ne me fait pas changer d'avis sur ce groupe que j'ai tant vénéré dans les 90's.
De fait, Yoloman + 1 000 000 !!!


Un des dieux de mon petit panthéon personnel.
Quand on sait que j'ai débuté ma carrière Métallique en me plongeant corps et âmes dans AC/DC, c'est donc à mon sens tout bonnement indispensable.


Tellement mauvais et tellement drôle à la fois qu'on leur accorde l'indifférence avec mansuétude.


"quand on veut écouter du vieux Death Metal qui schlingue la gerbe et la bile, on se coltine un vieil INCANTATION, un des premiers BOLT THROWER, et vogue la gerbe le long du canapé"
:D !


Ah et puis Sieur Simony, je n'ai pas pu attendre votre fameux crédit à si faible taux...
Ma pré-commande est déjà passée.


Titre plus que prometteur en effet !


Après quelques minutes de recherche sur la toile, voici ce qu'il y a réellement dans cette fameuse box :
"Vinyl Features:
+ Mud-Green / Black Marbled Vinyl
+ Gatefold Jacket
+ A1 Size Poster (~23.4" x 33.1")

Box Set Includes:
----------------------
(...)


@Blind :
Ah ah ah !!! !!! !!!
Ton intervention (très gentille au demeurant...) m'a laissé perplexe quelques secondes avant de me rendre compte que tu avais mal compris mon propos : N'ayant pas vu de descriptif de ladite box et ne m'étant donc fié qu'aux photos de NUCLEAR BLAST, je ne(...)


@Humungus: Les patches ce sont les bon vieux écussons à coudre sur ta veste en jean ou ton cuir (ou comme le faisait le lycéen que j'étais au début des années 2000 sur ton sac à dos Eastpack).


T'as ça aussi sur le label d'origine Metal Blade. Bon morcif, déjà que le EP contient un sacré titre, ils ont gardé leur sens de la composition, les gaziers. Hâte d'avoir ça en mains.


"J'vous ai d'jà dit que j'prêtais d'l'argent à des taux pas dégueulasses ?"


La pochette, c'est un peu ce qui reste sous mon cerisier à une certaine période.


Rooohhhlala !!!
Je viens de voir qu'il y avait actuellement chez NUCLEAR BLAST une preorder pour une box collector de ce futur album avec double vinyles + double CDs + drapeau + slipmat + patchs (autocollants ?)…
Pas bon pour mes finances tout ça bordel !


Dommage que ce soit loin de chez moi...


Miam miam !!!


Si mais il a quitté le groupe entre l'enregistrement et la sortie, d'où son absence dans le clip, même si, je te le concède, si Jean Noel avait été présent dans le clip, ça n'aurait pas été déconnant non plus.


C'est le Ptiot qu'on voit à la basse? C'est pas Jean Noel qui a enregistré l'album?


Et bien moi je prends ça comme une putain de bonne nouvelle !
Deux PRIESTs pour le prix d'un, que demander de plus ?!
Hâte de voir ça en live...