Barbus, moustachus et chevelus, bref les poilus en tout genre, ce soir vous êtes chez vous à l'Ubu ! Impossible de louper cette date en ce 19 Octobre à Rennes. Sur les 3 groupes à l'affiche 2 sont dans mes petits papiers depuis quelques temps déjà... Et comme j'adore les nouvelles découvertes, il en reste encore 1 pour remplir cette mission ! La soirée s'annonce donc parfaite !

Pas d'inquiétude pour l'organisation (Garmonbozia l'Association Trans' Musicales) ce soir à Rennes, la date affiche complet depuis plusieurs jours déjà !

Donc forcément il y a du monde dans la place en arrivant. Et c'est un peu gênant (pour le confort) dans une salle comme l'Ubu, qui est disons le franchement, n'est pas très bien agencée. Cette date méritait clairement une salle comme l'Antipode bien plus adaptée, mais c'est toujours facile de dire ça après coup... 

Quand j'arrive, la première partie de cette affiche à déjà entamée son concert. Il s'agit du seul groupe de la soirée que je ne connais pas : les Hollandais de DEATH ALLEY. La musique du groupe m'en touche une sans faire bouger l'autre. C'est dit. Le groupe pratique un Rock/Proto-Heavy Metal d'un autre temps. Pas que ce style ne me plaise pas, mais je n'accroche pas avec les bataves. De plus, je trouve le chant un peu moyen et pas vraiment attrayant. Quelques passages me font penser à THE HELLACOPTERS, balancés avec beaucoup moins de finesse... Le dernier morceau (qui je crois clôt tout les concerts du groupe), assez long, nous amène lui vers des rivages limites psychédéliques, ce qui n'est pas inintéressant, mais rien n'y fait, je n'entre pas dans le trip des hollandais. Respect tout de même au groupe qui est à fond, dans le jeu scénique et dans le look lui aussi d'un autre âge, et qui ne dépareillerait pas dans un film de biker. Genre dans un rade qui sent la bière au fin fond du Texas avec une bonne baston de motards devant la scène. A noter la présence dans le groupe de l'ancien guitariste de THE DEVIL'S BLOOD, Oeds Beydals, c'est d’ailleurs lui qui a formé DEATH ALLEY en 2013.

Passons aux choses sérieuses maintenant. MANTAR. Étant donné la foule présente ce soir je me cale dès la fin de DEATH ALLEY en haut des marches pile en face la scène. Je ne veux rien rater du spectacle car une fois un concert commencé à l'Ubu impossible de s'approcher de la scène quand il y a foule. Une bière à la main et PANTERA en fond sonore, parfait. J'attends de pied ferme le duo Allemand, déjà vu au Motocultor cette année et au Hellfest en 2016. A chaque fois c'était génial, mais je ne les ai jamais vu en salle d’où mon impatience aujourd'hui. Nous sommes contents de voir qu'Hanno (chant/guitare/bidouillage) est toujours en vie. Pour la petite histoire le bonhomme vit en Floride et était sur place au moment du passage de l'ouragan Irma... Bref, stop au news people, place à la bagarre ! Hanno prépare son matos lui même sur scène et il le fait comme tout le reste : à fond. Il allume quelques bougies sur des chandeliers pour l'ambiance et c'est partit ! Comme de coutume les deux compères jouent "de coté" et non face au public, comme en répète quoi. Je retiens ma respiration les 2 ou 3 premières minutes (oui c'est long...), car il y'a comme un petit flottement dans l'air. Le chant n'est pas très carré, le son bon mais pas parfait... Merde je commence à me dire... Et puis d'un coup tout se met en place. Boum. MANTAR est dans la place ! Et rien ne l'arrêtera, comme d'habitude. Hanno est au taquet, il passe un bon tiers de son concert à genou à jouer et à bidouiller ses pédales d'effets entres deux riffs, pour nous sortir des sons chelous. Une partie du public commence à piter dans la (petite) fosse sur le morceau Cross The Cross, l'ambiance monte d'un cran ! Pas vraiment de temps mort entres les pièces Sludge du combo, à part pour remercier chaleureusement le public de s'être déplacé si nombreux. Mais les riffs tantôt lourds et parfois limites Black Metal reprennent leurs droits rapidement. Hanno est possédé par sa musique et fait plaisir à voir, il se démène et plus rien n'existe autour de lui quand il joue. A un moment il recule un peu trop et se prend son ampli derrière lui (qu'il avait sans doute oublié), et là il se retourne prêt à coller un pain comme si quelqu'un lui était rentré dedans ! Énorme ! Erinc, à la batterie lui fait le boulot de bucheron comme il faut, bien sur ce n'est pas un grand batteur, mais sa frappe lourde et basique convient parfaitement à la musique du duo. Il se dégage une énergie très punk, très Rock’n’roll, à travers ce Sludge finalement assez facile d'accès (par rapport à beaucoup d'autres groupes du style). La set-list du groupe pioche à égalité dans les 2 albums du groupe plus un morceau (ou peut-être deux) du dernier EP, The Spell, sortie cette année. La messe est dite. Excellent concert. Je me prend un t-shirt au merch. 

Au tour des très attendus (c'est un euphémisme) KADAVAR, de Germanie eux aussi ! La première fois que j'ai vu KADAVAR c'était en 2014 et c'était dans cette même salle. Mais pas devant le même public ! Que de changements de ce point de vue. KADAVAR a depuis sorti 2 albums (Berlin en 2015 et Rough Times cette année). Il y a 3 ans le trio Allemand se produisait dans un Ubu moins rempli et devant des metalleux, quelques bikers et des rockers, aujourd'hui il y a surtout Monsieur et Madame tout-le-monde ! Des jeunes sortis de la fac, des vieux aux cheveux gris et des couples venu se prendre leur dose de Rock'n'roll. C'est là qu'on voit qu'une musique de qualité et des tournées à n'en plus finir, ça paient ! J'avais bien remarqué ce changement de public : pendant MANTAR quelques spectateurs avaient tournés les talons pendant le show... Trop "sombre" et "Doom" comme musique à en croire les commentaires à la sortie... Bon, ce n'est pas bien grave, les gens sont à fond et c'est ça qui compte ! En trois ans les Berlinois ont encore pris de l'assurance sur scène, déjà qu'ils assuraient grave, là ils sont carrément très à l'aise et décontractés, en particulier Simon le bassiste Français du groupe. L'expérience... Le groupe le plus barbu du monde (après ZZ TOP) démarre très fort avec 3 morceaux enchainés non-stop : Rough Times du dernier album justement, Skeleton Blues et surtout Doomsday Machine, un vrai hit Classic Rock imparable et mon morceau préféré du groupe. Wouah, quelle entame ! Les deux Christoph, au chant/guitare et à la batterie headbangent comme à leur habitude à s'en décrocher la tête, comme si c'était leur dernier concert. Ils doivent avoir un bon kiné... Parce qu'il faut les voir remuer sur scène : ils n'arrêtent pas ! Christoph "Lupus" (chant/guitare) est juste la classe incarnée, son chant est parfait, très juste, envoutant et puissant. Un régal, tout comme son jeu de guitare tout en feeling, mais sans oublier la puissance. D'ailleurs à ce propos, les jeunes et moins jeunes qui étaient venus assister à un "simple" concert de Classic Hard Rock ont dû en être pour leur frais. parce que KADAVAR envoie aussi du très très lourd ! L'influence Stoner est omniprésente et sur certains morceaux (dont un du dernier album) les riffs de guitare sont d'une lourdeur à  faire pâlir n'importe quel groupe de Stoner/Doom enfumé. Impressionnant tout simplement, et ce n'est pas fini... Sur le morceau Purple Sage, le groupe se permet un impro assez génial. Lupus se couche littéralement sur scène pendant que le bassiste et le batteur envoient un rythme bien lourd et inquiétant, limite Dark Ambient par moment. Pour mieux repartir quelques minutes après. Excellent ! Deux petits rappels ce soir, tant l'ambiance est bonne, dont un Come back Life qui achève cette soirée de parfaite manière pour moi. La grande classe ce groupe !

Set-list KADAVAR : Rough Times - Skeleton Blues - Doomsday Machine - Living In Your Head - Black Sun - Into The Wormhole - Old Man - Die Baby Die - Forgotten Past - All Our Thoughts - Tribulation Nation - Purple Sage - New Rose - Come Back Life.




par Jus de cadavre le 24/10/2017 à 07:33
   320

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


Rotten Tooth
@188.224.34.157
23/10/2017 à 02:48:03
Merci du report. Mantar dans l'intimité surchauffée d'une petite salle, ce devait être génial.

Jus de cadavre
membre enregistré
23/10/2017 à 19:13:35
Petite correction : c'est ATM qui organisait et non Garmonbozia :)

Ajouter un commentaire


Miscarriage

Imminent Horror

Death Agony

Desiderata : A Devastating Revelation

Damantra

Broken

Walls Of Blood

Imperium

Terre

Terre

Pristine

Road Back To Ruin

Tytus

Rain After Drought

Palehørse

Palehørse

Statement

Force Of Life

Cara Neir

Part III - Part IV

Project For Bastards

Project For Bastards

Aftermath

There Is Something Wrong

Nostromo

Narrenschiff

Charge

Ain’t The One

Herod

Sombre Dessein

(false) Defecation

Killing With Kindness

Rosy Vista

Unbelievable

Gorgon

Elegy

Interview avec AEPHANEMER

Acid / 23/04/2019
Aephanemer

Misanthrope Tournée des 30 ans / Sphaera

Simony / 21/04/2019
Gothic Death Metal

SOEN + GHOST IRIS + WHEEL - Backstage By The Mill - Paris

Kamel / 20/04/2019
Backstage By The Mill

Orphaned Land + Subterranean Masquerade

RBD / 18/04/2019
Folk Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Oui, le côté ultra cliché, difficile de pas y succomber. Sûr qu'au Keep It True de ce weekend, le label Cruz Del Sur, qui expose, sera bien dévalisé. La chanteuse amène le petit plus nécessaire pour sortir du lot.


Oui excellent ce truc ! Ultra cliché dans le genre mais ça fonctionne à fond.


Super truc de heavy épique qui renvoie aux espoirs du genre, type Chevalier ou Visigoth. En plus le dessin de Whelan ajoute au charme de l'album. Les vov=calises de la chanteuse sont très efficaces.


groupe de merde


Terrible encore. Putain ce que j'aime ce groupe bordel. Autant pour leur musique que pour ce qu'il représente. DARKTHRONE bordel !!! Super morceau !!! Hail DARKTHRONE !!!
(Mais il me semble que cela a déjà été dit non ?)

PS : Qui plus est, l'idée d'animer cette superbe poche(...)


Super morceau ! Hail Darkthrone !


Terrible encore. Putain ce que j'aime ce groupe bordel. Autant pour leur musique que pour ce qu'il représente. Darkthrone bordel !


1) "Je connais pas Parkway Drive jamais écouté"
Continuez ainsi mon brave !!!
2) "Hellhammer est reformé ?"
Bah alors Monsieur King ! Réveillez-vous !
C'est LA news de 2019 !
Mon érection en tous cas car futur visionnage de la chose en juin prochain au HELLFEST...


Hormis Slayer c'est pas fou les têtes d'affiche, je connais pas Parkway Drive jamais écouté.

J'ai vu l'affiche Hellhammer est reformé ?


Une vrai pépite cet album, comme dit dans la chronique froid, profond et à la fois somptueux.


Jus de cadavre + 1.
Et absolument pour tout ce que tu en dis...
(Sauf que moi j'y ai tout de même fait mon hajj en 2006)


Jamais fais le Wacken, et je ne le ferais sans doute jamais... Pourtant c'était la Mecque ce fest pour moi il y a des années, le truc que chaque metalleux se devait de faire au moins une fois ! Mais aujourd'hui j'en ai plutôt une image vieillote, un fest qui n'évolue pas, qui ne cherche pas à i(...)


Ca sent la revanche !!


(suite et fin)
Mais malheureusement, comme le dit très bien Simony "l'auto-parodie et la surenchère du groupe, et notamment de son chanteur S.A.S de L'Argilière a eu raison de bien des Metalheads qui ont vu en eux un bouc émissaire parfait".
C'est exactement ça en ce qui me concerne(...)


Jamais accroché à ce groupe :
Bien trop Prog et "branlette" pour moi.
Pour autant, je respecte beaucoup la formation pour ce qu'elle est aussi :
Des gars intègres, dans une recherche musicale constante, qui mènent leur barque contre vents et marrées depuis un sacré bout de te(...)


??? ??? ???
C'est seulement maintenant qu'ils annoncent des groupes présents pour août prochain ?!?!
Si oui, c'est vraiment se foutre de la gueule du monde.
Alors, j'ai bien conscience que les billets sont déjà tous vendus depuis des lustres et que le futur public n'a donc aucu(...)


Non cela semble être l'image choisie pour illustrer le trailer, mais sait-on jamais...


C'est ça la pochette ?


Enorme ce 1er Testament.
Avec une prod bien plus écoutable que celle du 1er Exodus, par exemple !


Merci. Sympa de voir que le groupe, en plus, pond toujours des albums de grande qualité comme le petit dernier.