Kadavar + Mantar + Death Alley @ L'Ubu, Rennes

Mantar, Kadavar, Death Alley

L'Ubu, Rennes (France)

du 19/10/2017 au 19/10/2017

Barbus, moustachus et chevelus, bref les poilus en tout genre, ce soir vous êtes chez vous à l'Ubu ! Impossible de louper cette date en ce 19 Octobre à Rennes. Sur les 3 groupes à l'affiche 2 sont dans mes petits papiers depuis quelques temps déjà... Et comme j'adore les nouvelles découvertes, il en reste encore 1 pour remplir cette mission ! La soirée s'annonce donc parfaite !

Pas d'inquiétude pour l'organisation (Garmonbozia l'Association Trans' Musicales) ce soir à Rennes, la date affiche complet depuis plusieurs jours déjà !

Donc forcément il y a du monde dans la place en arrivant. Et c'est un peu gênant (pour le confort) dans une salle comme l'Ubu, qui est disons le franchement, n'est pas très bien agencée. Cette date méritait clairement une salle comme l'Antipode bien plus adaptée, mais c'est toujours facile de dire ça après coup... 

Quand j'arrive, la première partie de cette affiche à déjà entamée son concert. Il s'agit du seul groupe de la soirée que je ne connais pas : les Hollandais de DEATH ALLEY. La musique du groupe m'en touche une sans faire bouger l'autre. C'est dit. Le groupe pratique un Rock/Proto-Heavy Metal d'un autre temps. Pas que ce style ne me plaise pas, mais je n'accroche pas avec les bataves. De plus, je trouve le chant un peu moyen et pas vraiment attrayant. Quelques passages me font penser à THE HELLACOPTERS, balancés avec beaucoup moins de finesse... Le dernier morceau (qui je crois clôt tout les concerts du groupe), assez long, nous amène lui vers des rivages limites psychédéliques, ce qui n'est pas inintéressant, mais rien n'y fait, je n'entre pas dans le trip des hollandais. Respect tout de même au groupe qui est à fond, dans le jeu scénique et dans le look lui aussi d'un autre âge, et qui ne dépareillerait pas dans un film de biker. Genre dans un rade qui sent la bière au fin fond du Texas avec une bonne baston de motards devant la scène. A noter la présence dans le groupe de l'ancien guitariste de THE DEVIL'S BLOOD, Oeds Beydals, c'est d’ailleurs lui qui a formé DEATH ALLEY en 2013.

Passons aux choses sérieuses maintenant. MANTAR. Étant donné la foule présente ce soir je me cale dès la fin de DEATH ALLEY en haut des marches pile en face la scène. Je ne veux rien rater du spectacle car une fois un concert commencé à l'Ubu impossible de s'approcher de la scène quand il y a foule. Une bière à la main et PANTERA en fond sonore, parfait. J'attends de pied ferme le duo Allemand, déjà vu au Motocultor cette année et au Hellfest en 2016. A chaque fois c'était génial, mais je ne les ai jamais vu en salle d’où mon impatience aujourd'hui. Nous sommes contents de voir qu'Hanno (chant/guitare/bidouillage) est toujours en vie. Pour la petite histoire le bonhomme vit en Floride et était sur place au moment du passage de l'ouragan Irma... Bref, stop au news people, place à la bagarre ! Hanno prépare son matos lui même sur scène et il le fait comme tout le reste : à fond. Il allume quelques bougies sur des chandeliers pour l'ambiance et c'est partit ! Comme de coutume les deux compères jouent "de coté" et non face au public, comme en répète quoi. Je retiens ma respiration les 2 ou 3 premières minutes (oui c'est long...), car il y'a comme un petit flottement dans l'air. Le chant n'est pas très carré, le son bon mais pas parfait... Merde je commence à me dire... Et puis d'un coup tout se met en place. Boum. MANTAR est dans la place ! Et rien ne l'arrêtera, comme d'habitude. Hanno est au taquet, il passe un bon tiers de son concert à genou à jouer et à bidouiller ses pédales d'effets entres deux riffs, pour nous sortir des sons chelous. Une partie du public commence à piter dans la (petite) fosse sur le morceau Cross The Cross, l'ambiance monte d'un cran ! Pas vraiment de temps mort entres les pièces Sludge du combo, à part pour remercier chaleureusement le public de s'être déplacé si nombreux. Mais les riffs tantôt lourds et parfois limites Black Metal reprennent leurs droits rapidement. Hanno est possédé par sa musique et fait plaisir à voir, il se démène et plus rien n'existe autour de lui quand il joue. A un moment il recule un peu trop et se prend son ampli derrière lui (qu'il avait sans doute oublié), et là il se retourne prêt à coller un pain comme si quelqu'un lui était rentré dedans ! Énorme ! Erinc, à la batterie lui fait le boulot de bucheron comme il faut, bien sur ce n'est pas un grand batteur, mais sa frappe lourde et basique convient parfaitement à la musique du duo. Il se dégage une énergie très punk, très Rock’n’roll, à travers ce Sludge finalement assez facile d'accès (par rapport à beaucoup d'autres groupes du style). La set-list du groupe pioche à égalité dans les 2 albums du groupe plus un morceau (ou peut-être deux) du dernier EP, The Spell, sortie cette année. La messe est dite. Excellent concert. Je me prend un t-shirt au merch. 

Au tour des très attendus (c'est un euphémisme) KADAVAR, de Germanie eux aussi ! La première fois que j'ai vu KADAVAR c'était en 2014 et c'était dans cette même salle. Mais pas devant le même public ! Que de changements de ce point de vue. KADAVAR a depuis sorti 2 albums (Berlin en 2015 et Rough Times cette année). Il y a 3 ans le trio Allemand se produisait dans un Ubu moins rempli et devant des metalleux, quelques bikers et des rockers, aujourd'hui il y a surtout Monsieur et Madame tout-le-monde ! Des jeunes sortis de la fac, des vieux aux cheveux gris et des couples venu se prendre leur dose de Rock'n'roll. C'est là qu'on voit qu'une musique de qualité et des tournées à n'en plus finir, ça paient ! J'avais bien remarqué ce changement de public : pendant MANTAR quelques spectateurs avaient tournés les talons pendant le show... Trop "sombre" et "Doom" comme musique à en croire les commentaires à la sortie... Bon, ce n'est pas bien grave, les gens sont à fond et c'est ça qui compte ! En trois ans les Berlinois ont encore pris de l'assurance sur scène, déjà qu'ils assuraient grave, là ils sont carrément très à l'aise et décontractés, en particulier Simon le bassiste Français du groupe. L'expérience... Le groupe le plus barbu du monde (après ZZ TOP) démarre très fort avec 3 morceaux enchainés non-stop : Rough Times du dernier album justement, Skeleton Blues et surtout Doomsday Machine, un vrai hit Classic Rock imparable et mon morceau préféré du groupe. Wouah, quelle entame ! Les deux Christoph, au chant/guitare et à la batterie headbangent comme à leur habitude à s'en décrocher la tête, comme si c'était leur dernier concert. Ils doivent avoir un bon kiné... Parce qu'il faut les voir remuer sur scène : ils n'arrêtent pas ! Christoph "Lupus" (chant/guitare) est juste la classe incarnée, son chant est parfait, très juste, envoutant et puissant. Un régal, tout comme son jeu de guitare tout en feeling, mais sans oublier la puissance. D'ailleurs à ce propos, les jeunes et moins jeunes qui étaient venus assister à un "simple" concert de Classic Hard Rock ont dû en être pour leur frais. parce que KADAVAR envoie aussi du très très lourd ! L'influence Stoner est omniprésente et sur certains morceaux (dont un du dernier album) les riffs de guitare sont d'une lourdeur à  faire pâlir n'importe quel groupe de Stoner/Doom enfumé. Impressionnant tout simplement, et ce n'est pas fini... Sur le morceau Purple Sage, le groupe se permet un impro assez génial. Lupus se couche littéralement sur scène pendant que le bassiste et le batteur envoient un rythme bien lourd et inquiétant, limite Dark Ambient par moment. Pour mieux repartir quelques minutes après. Excellent ! Deux petits rappels ce soir, tant l'ambiance est bonne, dont un Come back Life qui achève cette soirée de parfaite manière pour moi. La grande classe ce groupe !

Set-list KADAVAR : Rough Times - Skeleton Blues - Doomsday Machine - Living In Your Head - Black Sun - Into The Wormhole - Old Man - Die Baby Die - Forgotten Past - All Our Thoughts - Tribulation Nation - Purple Sage - New Rose - Come Back Life.




par Jus de cadavre le 24/10/2017 à 07:33
   532

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


Rotten Tooth
@188.224.34.157
23/10/2017, 02:48:03
Merci du report. Mantar dans l'intimité surchauffée d'une petite salle, ce devait être génial.

Jus de cadavre
membre enregistré
23/10/2017, 19:13:35
Petite correction : c'est ATM qui organisait et non Garmonbozia :)

Ajouter un commentaire


Derniers articles

TEMNEIN

youpimatin 10/08/2020

Down 2009

RBD 08/08/2020

Universe

mortne2001 29/07/2020

F.F.W.

mortne2001 27/07/2020

Tiamat 2010

RBD 26/07/2020

Créda Beaducwealm

mortne2001 24/07/2020

Les Enfants du Cimetière

mortne2001 20/07/2020

Concerts à 7 jours
Wormrot + Trepan Dead + Mucus 18/08 : La Brat Cave, Lille (59)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Raumsog

Le nom tout droit sorti du diable vauvert! Toujours surpris de voir que certains groupes arrivent à se reformer 20 ans plus tard et composer (quasiment) le même style que dans le passé (ce n'est absolument pas une critique).

Le morceau est cool sinon! Je vais replonger dans leur disc(...)

13/08/2020, 10:04

Simony

Décidément ce titre de BENEDICTION donne vraiment envie d'en entendre plus. Classique mais efficace.

11/08/2020, 21:21

Moshimosher

Une bien triste nouvelle... RIP... :(

11/08/2020, 21:13

LeMoustre

Hâte d'en ecouter plus. Ramenez nous Sabbat et Deathrow et on sera comblés.

11/08/2020, 12:13

Kerry King

Dommage aussi cette histoire qu'il ne soit plus avec Entombed mais sous Entombed A.D.

D'ailleurs que devient Entombed de Hellid ? LG reste le membre charismatique du groupe pour moi.

10/08/2020, 22:03

Kerry King

Une légende. RIP.

10/08/2020, 21:59

Gargan

Riffs hypnotiques, chant excellent, merci pour la découverte.

10/08/2020, 13:36

Humungus

Phil is god.

10/08/2020, 10:38

Humungus

Pour l'avoir croisé back stage il y a quelques années, je confirme que ce type est la gentillesse même.

10/08/2020, 10:36

adq

En meme temps en piccolant et se shootant non stop c'est quasi inevitable maheureusement,,,

10/08/2020, 10:30

adq

connais pas mais merci pour la news people

10/08/2020, 10:28

Raumsog

Ouch c'est dur ça... Outre la carrière qu'on lui connaît, le type a quand même l'air foncièrement hyper sympa donc vraiment bonne chance à lui, "get the damn deal done" comme il dit!

10/08/2020, 09:26

LeMoustre

Entre lui et le cancer de LG Petrov, quelle tristesse.

10/08/2020, 08:57

Nubowsky

Quel dégoût..

10/08/2020, 07:11

Kerry King

Putain de chanteur LG ! La famille Metal est avec lui !

10/08/2020, 00:23

RBD

Tout à fait en phase avec cette présentation ! J'ai découvert le groupe avec cet album et j'ai été conquis. Je l'ai pris plutôt comme du Death Sludge à la Ulcerate et compagnie, dans une version plus accessible que les autres classiques de ce style que le groupe rejoint dès ce coup de maîtr(...)

09/08/2020, 22:50

RBD

Belle histoire dans cette épouvantable tragédie. Il doit y en avoir d'autres. Nervecell est un très bon groupe de Death brutal que je suis depuis leur premier disque.

09/08/2020, 21:53

RBD

Allons bon ! Tous nos voeux de force et de rétablissement.

09/08/2020, 21:47

Buck Dancer

J'ai d'abord eu peur en pensant qu'il était décédé, et vu ma réaction cela m'aurait fait un vrai choc, mais bien mauvaise nouvelle.
Allez LG, nique lui sa gueule à ce putain de cancer.

09/08/2020, 20:17

Buck Dancer

Vu en 2012 au Bataclan et j'ai pris un pied énorme. Et au contraire de toi RBD, j'ai eu cette sensation de spontanéité, qui manque cruellement a 99% des groupes metal que j'écoute. Phil hésitait pas à stoppé un morceau en plein milieu, pour mieux le recommencer ensuite, parce que le public ne(...)

09/08/2020, 16:32