Philm (avec Dave Lombardo) + Öfö Am 2015

Philm

Black Sheep, Montpellier (France)

du 18/09/2015 au 18/09/2015

Pour Noël, beaucoup de metalleux rêveraient de voir leurs idoles jouer dans leur salon, tout près, plutôt que sur des écrans ou scruter un petit bout qui s'agite au loin sur la scène d'un grand festival, séparé par des décamètres de foule plus ou moins saoule. Et parfois les miracles arrivent. Dave Lombardo, qui fait récemment reparler de lui par sa participation au réenregistrement du premier album de Mr Bungle, avait participé temporairement à un autre groupe du label Ipecac nommé Philm, d'un statut encore modeste. Ces derniers firent en 2015 une tournée européenne des caves de bars pour promouvoir leur nouveau disque. Et le Roi Dave, nullement vexé de se produire devant des jauges cinquante fois moindres que celles de Slayer, y avait participé. L'une des dates françaises était dans l'un des bars de ma ville habitué des rendez-vous cultes. Un souvenir simple et inoubliable.

Ce soir-là j'avais un tas de bonnes raisons de ne pas venir, mais le poids historique d'un certain personnage a tout balayé au dernier moment. Sans doute aussi le désir de faire quelque chose en réaction à ce très décevant "Repentless"… Et nous voilà une fois de plus au Black Sheep malgré la fatigue. L'affluence était très bonne, avec les habitués et quelques vieux fans de Slayer rendant un culte aux personnalités.


Voilà un bail que je n'avais pas revu ÖFÖ AM, l'un de nos plus célèbres groupes locaux actuellement. Le trio déploie à la perfection son Stoner instrumental lumineux à la Karma to Burn. En un mot c'est de très grande qualité : ça joue avec un groove, une précision et une osmose de pros, les morceaux sont riches en riffs inspirés ni délayés ni enfilés, le son propre et équilibré du Black Sheep s'y prête idéalement. Bien que l'atmosphère soit Sabbathienne en diable, les mélodies sont particulièrement accrocheuses sans tomber dans le vide ou la facilité et le plaisir de jouer ensemble devant les copains se communique… En une demi-heure à peine on était repassé par plein de bonnes émotions, y compris physiques. Le plan parfait pour se chauffer.


Malgré la touffeur de la cave j'ai eu la flemme de remonter dehors. Dave Lombardo donnant lui-même un coup de main pour installer, les mobiles et les vrais appareils photos sortaient déjà.


Ne serait-ce que dans la disposition, PHILM est clairement le groupe du batteur qui se tient sur le même rang que ses comparses au devant de la petite scène qu'il honore. Le son était fort mais propre dès le premier accord…

Le répertoire de Philm est typique d'un groupe passé par Ipecac. Ils ont attaqué par des titres d'une Fusion agressive qui sent bon les années 90, un Metal accordé haut et ouvert au (vrai) Funk et au Blues survitaminé par moments, rapide et changeant sans tomber dans une impression de vraie folie tout de même. Le point vulnérable était le chant, éraillé, juste, mais faible. Le point fort… c'est Lombardo que le mix mettait en valeur. Comme chacun sait sa frappe est dure mais varie sans difficulté et sans que jamais ne se perde une note. C'était brillant, remarquable. Sous sa casquette à l'envers, ce style lui permet clairement de s'éclater avec un jeu plus varié, l'étendue de son talent deviendrait même évident pour des profanes. Ce soir, on profitait largement mieux de lui que du temps où c'était sur une scène à des kilomètres à jouer du Thrash, malgré les photographes et la foule. Quelques roulements rappelaient fugacement, d'ailleurs, de très vieux souvenirs. La finesse de son jeu tirait ses deux acolytes vers le haut.

À mesure, la Fusion du départ s'apaisait quelque peu vers des titres plus atmosphériques et psychés, pourtant toujours influencés par le Blues et surtout le Rock 60's. Quelques riffs étaient clairement pris à Led Zeppelin ou AC/DC pour passer à la moulinette d'une dizaine de pédales d'effets. Plus Ipecac, tu meurs. Le déjanté devenait subtil.

Heureux de jouer en France pour la première fois, le bassiste blaguait plus encore que le guitariste qui tenait pourtant le micro. Dans la bonne humeur générale, un rappel de trois titres fut vite accordé après un premier salut.

Je n'ai pas trop traîné après, même si la star devait venir rencontrer son public. En tout cas, je ne regrette pas de m'être bougé.


par RBD le 08/12/2020 à 12:00
   82

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


Humungus
membre enregistré
09/12/2020, 04:44:38

J'avais fait le déplacement à Anvers pour ma part.

En bon fan de SLAYER que je suis, voir une de mes idoles dans une salle timbre poste, c'était juste inloupable.

Je ne connaissais absolument pas le groupe auparavant, je me souviens donc m'être bouffé et rebouffé l'album sur tout le trajet allé : Pas mal mais sans plus... Un truc foutraque Metal-Jazz-PunkCore...

Par contre ! En live ! C'était bien autre chose ! Une pure folie sur scène. Ca partait alors dans tous les sens au niveau rythmique. Un pur bonheur pour moi de voir le Sieur Dave autant se lâcher gaiement à moins de 2 mètres de moi.

Grand souvenir en ce qui me concerne.


Ajouter un commentaire


Derniers articles

Voyage au centre de la scène : ASSHOLE

Jus de cadavre 17/01/2021

Vidéos

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report

Sélection Metalnews 2020 !

Jus de cadavre 01/01/2021

Interview

Welcome To My Nightmare

mortne2001 26/12/2020

From the past

IXION : entretien avec Julien

JTDP 16/12/2020

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Simony

Et c'est marqué "To Be Continued..."

21/01/2021, 17:42

Gargan

Vraiment bien foutu, que ce soit au niveau des paysages sonores que de la prod. Je me bois bien écouter ça sur un beau vinyl, installé dans un chesterfield râpé, faisant tournoyer gentiment un cognac dans son verre, le lévrier à poils ras m'app(...)

21/01/2021, 16:54

Moshimosher

J'ai le teddy bear plein de shrapnels ! Perso, ça me plaît ! 

21/01/2021, 16:49

Baxter

Réponse de Roseline : Cest quoi ce truc de sauvage, je comprends rien, par contre je sais que j'ai ordre de dire non, non ,non car le médicale buisness désire étendre son marché jusqu’à fin 2021, le temps de se goinfrer un peu encore pu(...)

21/01/2021, 14:31

Kairos

Oui certe le mot est mal choisi mais ça ne change pas grand chose

21/01/2021, 12:52

tonculpueducul

Une tentative de coup d'état... on était plus proche du cirque Pinder que d'un putsch.

21/01/2021, 12:45

tonculpueducul

A la cuisine les radasses! C'est mauvais!

21/01/2021, 12:42

Simony

Inattendu que ce groupe de la région de Nancy attérisse sur ce label. 

21/01/2021, 12:38

Seb

J'ai jamais aimé ce groupe ...

20/01/2021, 22:05

Stink

Très sympa ce clip dis donc !  

20/01/2021, 21:55

Kairos

une tentative de coup d'État avec agression sur forces de l'ordre, avec pour consequences 5 morts, t'as le droit de penser que c'est moins grave que des vitrines cassées et quelques vols, mais bon je partage pas vraiment cet avis.Je suis loin d'excuse(...)

20/01/2021, 20:41

Kerry King

Le metal est loin de ce résumé a Napalm Death ouvertement gauchiste, il y a de tout bord politique clairement, et perso je ne juge pas une personne sur ses idées politiques, je m'en branle complet. Tu peux avoir des idées plus ou moins proche de Schaffer(partie ex(...)

20/01/2021, 18:23

Moshimosher

La booze est bien acide et mes neurones me coulent dans le cœur... Une bien bonne distillation que voici ! A écouler dans le noir...

20/01/2021, 17:41

Chemikill

le solo...

20/01/2021, 12:55

KaneIsBack

Pas mal, pas mal. En tous cas un peu plus varié que le tout-venant de la production Brutal Death. Maintenant, de là à retenir le nom du groupe, il y a un pas

20/01/2021, 10:34

Moshimosher

A écouter ce morceau, j'ai tous les poils du corps qui me flagellent ! Je crois que ma crinière et cette musique ont une mauvaise influence sur eux !

20/01/2021, 01:20

Moshimosher

What a beautiful corpse! Franchement, du son putréfié comme je l'aime ! Achat sanctionné de mon sang corrompu ! Faites rouler le cercueil !

20/01/2021, 00:22

Adolf benssoussan

Ça sent la tôle tous ses chefs d’accusation, il a a au moins les couilles de défendre ses idées pas comme ici ou c’est devenu tarlouze land. 

19/01/2021, 22:35

LeMoustre

Comme KKing dit, il a fait une connerie, ben il assume, basta. Irreconcilables, ces deux Ameriques, en effet. Bah, lui il fera un peu de taule ou qques semaines d'intérêt general. Et franchement, les thèmes du groupe et cette connerie, je vois moye(...)

19/01/2021, 19:23

Kerry King

L'idée du test a l'entrée est la meilleure idée.48/72 heures avant, et comme on dit "l'amour du risque".

19/01/2021, 18:32