6ème édition pour ce petit festival Metal breton près de Rennes, en soutien aux écoles Diwan.

6ème édition du Samaïn Fest. « Mais c’est quoi ce Samaïn Fest ? Jamais entendu parler moi ? » doivent se dire beaucoup d’entre vous… Oui c’est normal, le Samaïn c’est un truc de breton, un fest pour les gars du coin quoi ! Pas la grosse machine, non le petit truc entre amis, ou tu as l’impression de connaitre tout le monde en fait…

Petite présentation donc. Samaïn déjà qu’est-ce donc ? Le Samaïn est une fête religieuse celtique d’origine irlandaise. Cette fête païenne célèbre le début de la saison sombre, le passage d’une année à l’autre (il n’y avait que deux saisons pour les celtes). Vous l’aurez deviné c’est la Toussaint pour les chrétiens, qui ont utilisé une date païenne pour nous coller « leur » fête des morts à eux… Bref je m’égare.

Le festival du même nom est un évènement créé afin de soutenir l'école Diwan de Guipel au nord de Rennes. Les écoles Diwan sont des écoles bretonnes qui pratiquent l’enseignement en immersion (le programme de l’éducation nationale en bretons quoi…). Voilà pour la présentation. Passons à la musique !

Ce qui est plaisant au Samaïn c’est l’ambiance. Très bon enfant et surtout pas prise de tête. Tu sors et rentres de la salle comme bon te semble, pas de sortie définitive, pas de fouille, etc… A là cool quoi.

Vendredi :

On commence notre week-end métallique devant DUCKHUNTERS. Les chasseurs de canard nous viennent de Brest et pratique un Stoner Metal sympathique, assez lourd et crade. On est dans le classique, pas encore de vraie personnalité pour ce jeune groupe (formé en 2013) mais ça fonctionne ! Quelques hésitations de communications entre les morceaux, mais quand ça joue ça ne fait pas mine.

On ne change pas d’ambiance avec le groupe suivant : OVERCHARGER. Mais on passe clairement un cap en termes de « professionnalisme » scéniquement parlant. C’est beaucoup moins hésitant et plus rentre dedans aussi. Le groupe revendiquant des influences Metal sudiste pas finaudes pour un sou, Pantera, Crowbar en tête. Niveau look on ne s’y trompe pas non plus, les barbes et chemises à carreau sont de sorties et nous avons un sosie de Zakk Wylde à la guitare (en moins massif tout de même…). Un très bon moment qui sent la bière chaude et la testostérone.

Je zappe AEON SABLE pour cause de « pause » apéro… Oui on est en festival quand même !

HYPNO5E ensuite, le groupe de « Cinematic Metal » de Montpellier. Je ne connais pas le groupe mais en arrivant devant la scène nous sommes tout de suite pris à la gorge par un passage bien violent qui me rappel dès les premières secondes Gojira. Puis tout se calme. Une caresse après les coups de poings… Et ce genre de transition se répète à l’infini dans la musique du groupe. Je ne suis pas fan, mais il faut être honnête, une vraie ambiance se dégage de ce concert. L’influence de Gojira est flagrante en tout cas (désolé les mecs je pense que vous devez en avoir marre d’entendre ça, mais bon, c’est la vérité).

La tête d’affiche du vendredi ensuite : PERTURBATOR. Depuis la découverte (et la baffe) de Carpenter Brut au Motocultor 2016, je me suis penché sur cette scène appelée « synthwave » ou « dark synth » … Rien à voir avec le Metal (si ce n’est l’ambiance, parfois sombre), mais j’ai tout de suite accroché. Ça fait toujours drôle de voir un concert d’électro, nous qui sommes habitués à voir 4 ou 5 types sur scène secouer la tête comme si leurs vies en dépendaient. Là, il y a juste un mec derrière sa console, qui lève les bras de temps en temps. Ça pourrait être ridicule, mais avec PERTURBATOR, ça ne l’est pas. Parce que musicalement ça t’attrape et ça ne te lâche plus. Difficile de décrire cette musique surtout quand comme moi on n’y connait rien. Mais le public, même les vieux à vestes à patches, ont bien apprécié ce moment ! Chapeau !

Voilà pour cette très bonne première journée !

Samedi :

Nous commençons cette dernières journée devant MOHRKVLTH, tout jeune groupe de Black metal breton. Tout comme Belenos, ici aussi le chant est en bretons, ce qui je trouve colle très bien au Black metal ! Musicalement par contre nous sommes dans le classique de chez classique, ça cogne dur, mais je ne retiens pas grand choses. Le son brouillon n'aide, de plus, pas le groupe. A revoir donc en petite salle de préférence.

On change carrément de sujet avec ELECTRIC SHOCK. Là on tape dans le Hard rock poilu, comme le nom et le logo du groupe le laissait aisément deviner ! Tout est cliché, les vestes à patch, les dégaines tout droit sortie des 80', et bien sur la musique. Mais bordel c'est ça qu'on voulait ! Du bête et méchant tout simplement. Un très bon moment Rock’n’roll !

WAR INSIDE annule son concert ce soir, je ne sais pas pour quelle raison mais c'est vraiment dommage, c'était un groupe que j'étais heureux de pouvoir enfin découvrir sur scène... Une prochaine fois.

Nous revenons dans la salle pour le concert de SUP. Je n'ai jamais accroché à la musique du combo et c'est pas faute d'avoir essayé pourtant ! Idem cette fois ci, je n'y arrive pas, mais je reste une grande partie du concert devant la scène tout de même, par respect pour les mecs et aussi parce que j’espère toujours le "déclic" qui me fera apprécier ce groupe. Le groupe à l'air heureux d'être là en tout cas et les fans répondent présent.

Première tête d'affiche de la soirée ensuite, et là c'est pour moi : CARCARIASS ! Le groupe commence donc à reprendre la scène après une absence de quelques années. Le public est au taquet pour les accueillir, le death technique du combo fait mouche ! Selon moi les groupes comme CARCARIASS ont tout compris, la technique est au service de la musique et non l'inverse comme c'est trop souvent le cas aujourd'hui. Les gars se font plaisirs même si ils sont très concentrés sur leur instruments (tu m'étonnes !) et le concert passe comme une lettre à la poste ! 

Heureux d'avoir assisté à cette prestation je m'emballe certainement un peu à ce moment là niveau apéro avant le dernier concert, et la bière coule à flots depuis le début d'après midi... Donc voila vous m'avez compris je me lâche totalement sur AGRESSOR, et je ne prête plus vraiment attention à ce qui se passe sur scène ! Défouloir ! Je voue un grand respect à ce groupe en tout cas qui s'accroche malgré les difficultés depuis 30 ans (avec un break de 2006 à 2011) ! Chapeau les mecs ! Bien entendu sur scène ça ne rigole pas musicalement, je dirais même ça déboite sévère ! Le concert parfait pour finir ce Samaïn Fest en brutalité. On espère un nouvel album du groupe rapidement et encore plus de prestation scènique. Et bien sur du succès, car ils le méritent amplement !

Voila c'est terminé pour cette édition, qui s'est parfaitement déroulée. Une meilleure organisation (les concerts à l'heure, pas de file d'attente au bar/stand de nourriture) à rendu ce petit festival très sympathique pour tout le monde (sauf le voisinage peut-être...). Un des organisateurs croisé le dimanche matin me dis qu'ils ont fait 350 entrées payantes le samedi ce qui n'est pas si mal même si ils avaient prévu 400 personnes. Bref j'espère que la Samaïn Fest perdurera et si c'est le cas, vous pouvez compter sur moi pour revenir l'année prochaine sans soucis !

Kenavo !

par Jus de cadavre le 16/11/2016 à 08:00
   598

Commentaires (6) | Ajouter un commentaire


JTDP
membre enregistré
16/11/2016 à 12:44:39
Merci pour ce live-report !
Je n'ai perso pas pu me rendre dispo pour ce fest qui me faisait bien envie, notamment pour l'affiche du samedi soir !!! Concernant DUCKHUNTERS, ont-ils joué leur fameuse reprise de Johnny ?
Et sinon, j'ai pu voir WAR INSIDE le week-end précédant le SAMAÏN et ça bute mais méchamment !!! Leur Black/Death prend une autre dimension sur scène. Une belle grosse baffe pour moi. ;-)

Moshimosher
@83.200.48.11
16/11/2016 à 13:47:23
Fort sympa (et instructif) ce p'tit live report... Content de voir que Carcariass est de retour ! :)

Sheb
membre enregistré
16/11/2016 à 15:43:37
Comment ça t'aime pas SUP ? T'es viré ! :D

Jus de cadavre
membre enregistré
16/11/2016 à 17:52:53
Hé merde ! Je m'en doutais !!! :D

Jus de cadavre
membre enregistré
17/11/2016 à 18:28:20
"Concernant DUCKHUNTERS, ont-ils joué leur fameuse reprise de Johnny ?"

Alors la bonne question ! Ca ne me dis rien en tout cas...

JTDP
membre enregistré
18/11/2016 à 10:42:56
Hmmm. Je pense que tu n'aurais pas manqué de t'en souvenir si tel avait été le cas... :-)
Je pose ça là, au cas où : https://www.youtube.com/watch?v=ymERFP2TQO8

Ajouter un commentaire


Quiet Riot

Hollywood Cowboys

Angel Witch

Angel Of Light

Vastum

Orificial Purge

Divide

From Seed to Dust

Soul Grinder

The Prophecy of Blight

Silverstage

Heart n’Balls

Surgical Strike

Part of a Sick World

Annihilator

Ballistic, Sadistic

Scratches

Rundown

Mass Worship

Mass Worship

King Legba

Back From The Dead

Liturgy

H.A.Q.Q.

Obscure

Darkness Must Prevail

Beyond The Void

Ex Nihilo Nihil

Bütcher

666 Goats Carry My Chariot

Stormrider

What Lies Within

Coffin Rot

A Monument to the Dead

Merging Flare

Revolt Regime

Sepultura

Quadra

Decarlo

Lightning Strikes Twice

Stolearm

RBD / 17/02/2020
New Wave

Pastor of Muppets

RBD / 12/02/2020
Brass Band

J'irais Mosher chez vous ! Episode 2 : Indonésie

Jus de cadavre / 08/02/2020
Asie

Incite + Skaphos

RBD / 04/02/2020
Black Death Metal

Concerts à 7 jours

Depraved + Adx + Factor Hate

01/03 : Salle Des Fêtes, Fismes (51)

Visions Of Atlantis + Chaos Magic + Morlas Memoria

27/02 : Le Grillen, Colmar (68)

+ Putrid Offal + Sublime Cadaveric Decomposition

28/02 : Le Bistrot De St So, Lille (59)

Photo Stream

Derniers coms

Bon, j'ai pas encore écouté ce dernier album, mais le peu que je m'en suis fourré dans les esgourdes pour l'instant ne me fait pas changer d'avis sur ce groupe que j'ai tant vénéré dans les 90's.
De fait, Yoloman + 1 000 000 !!!


Un des dieux de mon petit panthéon personnel.
Quand on sait que j'ai débuté ma carrière Métallique en me plongeant corps et âmes dans AC/DC, c'est donc à mon sens tout bonnement indispensable.


Tellement mauvais et tellement drôle à la fois qu'on leur accorde l'indifférence avec mansuétude.


"quand on veut écouter du vieux Death Metal qui schlingue la gerbe et la bile, on se coltine un vieil INCANTATION, un des premiers BOLT THROWER, et vogue la gerbe le long du canapé"
:D !


Ah et puis Sieur Simony, je n'ai pas pu attendre votre fameux crédit à si faible taux...
Ma pré-commande est déjà passée.


Titre plus que prometteur en effet !


Après quelques minutes de recherche sur la toile, voici ce qu'il y a réellement dans cette fameuse box :
"Vinyl Features:
+ Mud-Green / Black Marbled Vinyl
+ Gatefold Jacket
+ A1 Size Poster (~23.4" x 33.1")

Box Set Includes:
----------------------
(...)


@Blind :
Ah ah ah !!! !!! !!!
Ton intervention (très gentille au demeurant...) m'a laissé perplexe quelques secondes avant de me rendre compte que tu avais mal compris mon propos : N'ayant pas vu de descriptif de ladite box et ne m'étant donc fié qu'aux photos de NUCLEAR BLAST, je ne(...)


@Humungus: Les patches ce sont les bon vieux écussons à coudre sur ta veste en jean ou ton cuir (ou comme le faisait le lycéen que j'étais au début des années 2000 sur ton sac à dos Eastpack).


T'as ça aussi sur le label d'origine Metal Blade. Bon morcif, déjà que le EP contient un sacré titre, ils ont gardé leur sens de la composition, les gaziers. Hâte d'avoir ça en mains.


"J'vous ai d'jà dit que j'prêtais d'l'argent à des taux pas dégueulasses ?"


La pochette, c'est un peu ce qui reste sous mon cerisier à une certaine période.


Rooohhhlala !!!
Je viens de voir qu'il y avait actuellement chez NUCLEAR BLAST une preorder pour une box collector de ce futur album avec double vinyles + double CDs + drapeau + slipmat + patchs (autocollants ?)…
Pas bon pour mes finances tout ça bordel !


Dommage que ce soit loin de chez moi...


Miam miam !!!


Si mais il a quitté le groupe entre l'enregistrement et la sortie, d'où son absence dans le clip, même si, je te le concède, si Jean Noel avait été présent dans le clip, ça n'aurait pas été déconnant non plus.


C'est le Ptiot qu'on voit à la basse? C'est pas Jean Noel qui a enregistré l'album?


Et bien moi je prends ça comme une putain de bonne nouvelle !
Deux PRIESTs pour le prix d'un, que demander de plus ?!
Hâte de voir ça en live...


Comme vous je vais me pencher sur cet album. Par contre je n'ai jamais bouder ke groupe lors de ses prestations live. Leur chanteur est un très puissant frontman


C'est très bon