Presque un mois et demi sans concert ça fait long, d'autant qu'il y a eu des renoncements comme Suicidal Tendencies. Ce soir, j'avais vu les deux groupes récemment et je savais que ça devait être bon. La pluie battante à l'arrivée divisait le public entre la salle et le préau de la cour, devant un merchandising fourni pour la tête d'affiche incluant aussi celui de leur autre groupe. Le programme était suffisamment alléchant pour rameuter tous les mordus du riff rapide, et assez underground pour laisser en dehors les simples amateurs attirés par les grands noms.

Habitués des lieux, les Marseillais d'xINQUISITIONx sont comme les trois mousquetaires puisqu'ils ont eu l'excellente idée d'intégrer un bassiste. Leur FastCore a gagné en rigueur et en densité. Ainsi, la demi-heure de set réglementaire a franchi un net degré d'intensité sans rien diminuer par ailleurs. La guitare, au son Punky comme à l'époque et sur les versions studio, emmenait la Mosher Team au triple galop. Le chanteur incarne la posture agressive mais sans prise de tête ni poses qui caractérise le style, à l'image de son timbre sans non plus glisser vers un style trop déjanté à la Vitamin X. Son bel accent donne aux annonces une appréciable authenticité. Sans les samples de certaines versions studios l'enchaînement du set passait vite en perdant peut-être, pour le coup, la petite touche d'humour évidente lors des écoutes à la maison. La fosse n'en avait cure, la férocité bon enfant accrue par la nouvelle basse suffisait à son bonheur. Un premier rappel commençait avec une reprise de Minor Threat parfaitement dans le ton puis trois autres titres, et encore un ultime très court nécessitant de recouper l'éclairage, parce que c'était un anniversaire. Cela m'étonnerait qu'on ne les revoie pas assez rapidement.


L'an dernier les Moscovites de SIBERIAN MEAT GRINDER nous avaient hachés en ouverture de Sick of It All et l'attente était donc élevée. Le chanteur courtaud est toujours masqué, et très vite l'on se redisait que New York est tout près du Kremlin : leur HC Crossover fortement métallisé et largement ouvert au Hip-Hop est dans la droite ligne de ce qui se faisait sur les rives de l'Hudson dans les années 90. Inimaginable ? Le son très propre, équilibré et puissant (deux guitares, ça sert bien), permettait de ne rien perdre de ce large mélange explosif. Le chanteur rappe très souvent dans sa veste de baseball et les chœurs mâles revenaient régulièrement (du reste de mémoire il y en avait un second également masqué l'an dernier, enfin bref). Les guitares incisives envoyaient des riffs fréquemment inspirés du Thrash le plus mélodique à la Testament sans les délayer et plaçaient quelques solos en ponts ou en fins de titre assez excellents. La basse restait tout à fait audible au milieu de tout cela et s'offrit quelques arpèges sournois typiques tandis que le batteur gérait tout ça à l'aise. Impossible de ne pas penser au Biohazard et Agnostic Front de la grande époque pour ceux qui regardaient, les moshers se déchaînant sur le sol glissant de la Secret Place autour de ce pilier qui aurait tant à nous raconter s'il pouvait parler…

Le chanteur, dans un anglais tout à fait correct et sans accent, n'était évidemment pas avare en harangues, prêchant l'unité et la tolérance envers les différents de toute sorte, ce qui prend un sens certain quand on vient de Russie où si ce n'est plus interdit, ce doit être bien moins facile que par chez nous. Ils y puisent certainement cette foi, si souvent invoquée dans la scène et pas toujours si répandue, qu'on ne peut leur dénier. Privilégiant l'impact ils n'ont offert qu'un set relativement court mais bien tassé pied au plancher.

Quel plaisir de retrouver une voiture propre en rentrant sous la pluie qui n'avait guère faibli, elle non plus. Nous reviendrons vite pour une grosse session encore plus dévastatrice, mais avec un intermède Blues au milieu.


par RBD le 28/04/2017 à 07:13
   236

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Grand Design

Viva La Paradise

Pamela Moore

Behind the Veil

Kzohh

26

Crurifragium

Black Seed of Bestiality

Warfield

Wrecking Command

Ghöstwolf

Wild Blood

The Grotesquery

The Lupine Anathema and Other Blood Curdling Tales of Horror and The Macabre

‘77

Bright Gloom

Release The Hounds

Release the Hounds

Ragdoll

Old Habits Die Hard

Pseudogod

Sepulchral Chants

Power Trip

Opening Fire- 2008-2014

Axia

Pulverizer

Captain Black Beard

Struck by Lightning

Northwalk

Jaded

Black Matter Device

Modern Frenetics

Crosson

Invincible

Homewrecker

Hell is Here Now

Traitor

Knee-Deep In The Dead

Warfist, Excidium

Laws Of Perversion & Filth

Interview Arnault Destal (VARSOVIE)

mortne2001 / 18/05/2018
France

HELLFEST 2018 : Notre programme !

Jus de cadavre / 17/05/2018
Festival

MoshFest 4 (Napalm Death)

RBD / 15/05/2018
Grindcore

Photo-Report Havok + guests (Montpellier)

mazak / 11/05/2018
Thrash Metal

Master Class - LOUDBLAST : Studio Report. Exclu Metalnews !

Jus de cadavre / 10/05/2018
Loudblast

Concerts à 7 jours

Manzer + Insulter + Barbatos

22/05 : Le Mondo Bizarro, Rennes (35)

+ The Lump + Inseminate Degeneracy

28/05 : Le Mondo Bizarro, Rennes (35)

Photo Stream

Derniers coms

AJOUT ESSENTIEL BORDEL !!! !!! !!!
CARNIVORE revient putain de merde !!! !!! !!!
Ressuscité d'entre les morts !!! !!! !!!
Mes prières auront donc été exaucées... ... ...
Je ne serai pas au HELLFEST comme depuis une paire d'année déjà, mais j'aurai l'occasion de les re(...)


Idem que JérémBLV, évolution très intéressante pour un groupe innovant, qui fait de qui a l’air de lui plaire.. on prend le train en marche ou on le quitte apparement..
Le clip « famous «  n’est qu’un objet promotionnel, faut aussi bouffer en fin de mois comme on dit..
tr(...)


Merde visuelle, je suis assez d'accord. Même si ça reste qu'une compilation Instragram avec cette horreur d'écran verticale. Pour la musique par contre je suis totalement séduit par les deux premiers titres proposés par le groupe. C'est la suite logique de l'évolution musicale de Ghost et j'ai(...)


Jus de cadavre + 1.


Merde visuelle ("Regardez-comme j'ai plein de potes connus !") et sonore totale.
De pire en pire ce groupe bordel...
Quand je repense à ce que pouvais-être "Opus eponymous", cela fait tout de même mal au cul hein... ... ...


Vivement les 40 ans du décès de Chuck, se sera l'occasion de tout ressortir en K7 collectors delux $$$


Très intéressante interview et un discours intelligent pour ces artistes que je suis depuis l'ère Forbidden Site ! Bravo, merci et longue vie à Varsovie


Pfffffff...
Toujours aussi bandant ce que nous pond ce mec.
Avec une voix reconnaissable entre toutes.


"le barouf paillard des VENOM"
Énorme ! C'est tellement ça Venom ! :D


Très belle chronique !
Finalement, le cultissime Forbidden Site n'était que la chrysalide Black sympho de ce fonds romantique, littéraire et profondément français, qui avait la chance de coller avec l'esprit de son époque tout en affirmant une personnalité alors à part, qui avait même(...)


Cette prog de fou sous la Valley quand même... Comme tout les ans remarques ! Pour moi c'est surtout avec cette scène qu'il se différencie encore des Graspop et compagnie.


Je les avais vus en 2004 en compagnie de... Gojira. Je pense que les fans de The Haunted n'ont pas manqué ce groupe.


"un nouveau chef-d'oeuvre", la bonne blague, c'est la même "soupe" depuis plusieurs album, c'est vide, creux, sans âme..... il ne vraiment pas être difficile pour apprécier ce type d'album


Vendredi
Matinée jusqu'en début d'après midi ce sera tranquille suivant l'humeur, puis Hards on, celeste ou benighted , origin, Joan Jett héhé, demolition hammer, solstafir pour la découverte, suffocation, Judas Priest (oui suis fan de napalm mais je n'ai jamais vu le Priest)


Merci pour le report, l'an dernier je m'en voulais de louper Inhumate et cette année c'est Napalm


Visiblement c'est le trio Shagrath, Silenoz et Galder pour la musique et Silenoz pour les paroles. Ensuite, a-t-il joué un rôle plus important que ce que lui accordent les crédits de l'album... peut-être.


Merci pour vos commentaires constructifs! Du coup SpinoutVS tu me fais douter pour Gerlioz...il a bel et bien interprété ses parties de claviers/synthés mais pour la composition il faut que je vérifie. N'ayant pas l'album physique, je n'ai pas accès aux crédits de l'album!


Alors celui là je l'attend bordel !


Bravo à Jérém pour cette chronique ! J'aurai-s aimé la faire mais je suis d'accord avec le contenu de ta chronique qui est très bien et en phase avec mon ressenti après plusieurs écoutes d'EONIAN déjà. Merci pour l'info sur GERLIOZ car je pensais que l'album n'avait été écrit que par Sha(...)


Tu penses bien mon pote !!!
Ma grande découverte Thrash/Crossover de ces dernières années.

PS : "Qui vous chasse les idées Mosh"...
Ah ah ah !!!