Presque un mois et demi sans concert ça fait long, d'autant qu'il y a eu des renoncements comme Suicidal Tendencies. Ce soir, j'avais vu les deux groupes récemment et je savais que ça devait être bon. La pluie battante à l'arrivée divisait le public entre la salle et le préau de la cour, devant un merchandising fourni pour la tête d'affiche incluant aussi celui de leur autre groupe. Le programme était suffisamment alléchant pour rameuter tous les mordus du riff rapide, et assez underground pour laisser en dehors les simples amateurs attirés par les grands noms.

Habitués des lieux, les Marseillais d'xINQUISITIONx sont comme les trois mousquetaires puisqu'ils ont eu l'excellente idée d'intégrer un bassiste. Leur FastCore a gagné en rigueur et en densité. Ainsi, la demi-heure de set réglementaire a franchi un net degré d'intensité sans rien diminuer par ailleurs. La guitare, au son Punky comme à l'époque et sur les versions studio, emmenait la Mosher Team au triple galop. Le chanteur incarne la posture agressive mais sans prise de tête ni poses qui caractérise le style, à l'image de son timbre sans non plus glisser vers un style trop déjanté à la Vitamin X. Son bel accent donne aux annonces une appréciable authenticité. Sans les samples de certaines versions studios l'enchaînement du set passait vite en perdant peut-être, pour le coup, la petite touche d'humour évidente lors des écoutes à la maison. La fosse n'en avait cure, la férocité bon enfant accrue par la nouvelle basse suffisait à son bonheur. Un premier rappel commençait avec une reprise de Minor Threat parfaitement dans le ton puis trois autres titres, et encore un ultime très court nécessitant de recouper l'éclairage, parce que c'était un anniversaire. Cela m'étonnerait qu'on ne les revoie pas assez rapidement.


L'an dernier les Moscovites de SIBERIAN MEAT GRINDER nous avaient hachés en ouverture de Sick of It All et l'attente était donc élevée. Le chanteur courtaud est toujours masqué, et très vite l'on se redisait que New York est tout près du Kremlin : leur HC Crossover fortement métallisé et largement ouvert au Hip-Hop est dans la droite ligne de ce qui se faisait sur les rives de l'Hudson dans les années 90. Inimaginable ? Le son très propre, équilibré et puissant (deux guitares, ça sert bien), permettait de ne rien perdre de ce large mélange explosif. Le chanteur rappe très souvent dans sa veste de baseball et les chœurs mâles revenaient régulièrement (du reste de mémoire il y en avait un second également masqué l'an dernier, enfin bref). Les guitares incisives envoyaient des riffs fréquemment inspirés du Thrash le plus mélodique à la Testament sans les délayer et plaçaient quelques solos en ponts ou en fins de titre assez excellents. La basse restait tout à fait audible au milieu de tout cela et s'offrit quelques arpèges sournois typiques tandis que le batteur gérait tout ça à l'aise. Impossible de ne pas penser au Biohazard et Agnostic Front de la grande époque pour ceux qui regardaient, les moshers se déchaînant sur le sol glissant de la Secret Place autour de ce pilier qui aurait tant à nous raconter s'il pouvait parler…

Le chanteur, dans un anglais tout à fait correct et sans accent, n'était évidemment pas avare en harangues, prêchant l'unité et la tolérance envers les différents de toute sorte, ce qui prend un sens certain quand on vient de Russie où si ce n'est plus interdit, ce doit être bien moins facile que par chez nous. Ils y puisent certainement cette foi, si souvent invoquée dans la scène et pas toujours si répandue, qu'on ne peut leur dénier. Privilégiant l'impact ils n'ont offert qu'un set relativement court mais bien tassé pied au plancher.

Quel plaisir de retrouver une voiture propre en rentrant sous la pluie qui n'avait guère faibli, elle non plus. Nous reviendrons vite pour une grosse session encore plus dévastatrice, mais avec un intermède Blues au milieu.


par RBD le 28/04/2017 à 07:13
   390

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Fuming Mouth

The Grand Descent

Endimion

Latmus

Unruly Child

Big Blue World

Hellnite

Midnight Terrors

Nucleus

Entity

Slipknot

Slipknot

Warrior Soul

Rock n’ Roll Disease

Hammerfall

Dominion

Iron Bastards

Cobra Cadabra

Summery Mind

Color

Destruction

Born to Perish

Lingua Ignota

Caligula

Volbeat

Rewind, Replay, Rebound

Obturate

The Bleeding Mask of Dread

Ravenous Death

Chapters Of An Evil Transition

Roxy Blue

Roxy Blue

Arctic Sleep

Kindred Spirits

Soleil Moon

Warrior

Slipknot

We Are Not Your Kind

Excuse

Prophets From the Occultic Cosmos

Tour Report : MONOLITHE + ABYSSIC / Europe avril 2019

Jus de cadavre / 15/08/2019
Abyssic

THE DIRT / Critiques du film

Jus de cadavre / 06/08/2019
Biopic

MOTOCULTOR 2019 : notre programme !

Jus de cadavre / 05/08/2019
Metalnews

Obscene Extreme - Jour 6

Mold_Putrefaction / 03/08/2019
Brutal Death Metal

Obscene Extreme - Jour 5

Mold_Putrefaction / 02/08/2019
Brutal Death Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Band bien guez. L'un de leurs plus mauvais albums. Les compos sont plates et le chanteur n'a plus de voix.


1) Bon j'ai dit 15 h comme ça car l'exaction a eut lieu en milieu d'après-midi. Impossible donc que cela ait pu se faire pendant INCANTATION car j'étais forcément au devant de la scène à ce moment là.
2) "Ou comment faire d'un seul riff un morcif entier"
Bah figures-toi que c'est (...)


Depuis l'éponyme, a oui quand même, le seul qui envoi lourd dans leur disco(aller on dira aussi Iowa).

Je vais tenté cet album.


marrante ton anecdote, tiens. Vers 15h, ils devaient pas aimer Incantation, preuve qu'entre le missionnaire et ça, ils devaient pas avoir beaucoup de goût.
Sinon, plus sérieusement, d'accord avec toi pour la majorité, Humungus, sauf ZURIAKKE (bon, moi et le black à capuche ça fait 2) ou (...)


Merci pour le report, très agréable à lire.
Juste en passant, une petite faute : "Beaucoup de groupes refusent de jouer ici à cause de ça, mais la moindre des choses, quand on accepte de venir, c’est de jouer le jeux." - jeu.


Bon, je sais qu'ici, c'est sur le MOTOCULTOR mais vu que LeMoustre évoque plus haut le sujet :
Effectivement, super METAL MEAN cette année encore bordel !
Comme d'habitude, une affiche du tonnerre pour pas bien cher.
Seul bémol ce week end, les trombes d'eau que l'on s'est pris (...)


Au Méan, Midnight a déchiré et a véritablement lancé le fest, avec son punk/thrash à la Venom/Motörhead survolté. Enchaîner directement avec Incantation d'ailleurs fut une bonne idée, tant les deux groupes ont excellé dans leurs styles respectifs. Je sais pas au Motoc', mais ces deux là (...)


Slips sales forever


Une édition boueuse cette année !
Mais du lourd ! Incantation monstrueux, Midnight ultra rock n roll, etc... ! On vous raconte tout ça bientôt !


Un album ou il faut pas réfléchir, c'est beaucoup de bruit, ça tremble c'est juste fait pour nous détruire la cervelles et les oreilles c'est assumé et ça marche, ça te met la dose.

J'assume aimé dans ce sens mais je n'y vois rien d'autre et ça me suffit de m'explosé la tete.<(...)


Pour information le groupe est emmené par des membres de Impaled Nazarene (Mikael Arnkil), Abhorrence et Unholy (Pasi Äijö)


Triste nouvelle :-(
RIP


C'est là où le groupe continue de se distinguer : contrairement à tous ces groupes jouant sur scène l'intégralité de leurs albums les plus renommés (et vendus, pour le coup...), eux ils prennent un contrepied phénoménal. Donc Mr Bungle continue sa légende de surprise permanente. Que pouvai(...)


Les gars ont quand même un sacré esprit de contradiction, revenir après toutes ces années pour jouer une démo super underground et n'ayant quasi aucun rapport avec le reste de leur discographie alors que tout le monde attendait les grands classiques...

Quand j'ai vu qu'il y avait S(...)


Au delà de l'excellente nouvelle le plus étonnant , pour moi, c'est qu'ils vont jouer leur première démo. Soit ce qu'ils ont fait de plus bourrin. Juste génial


Ça c’est une putain de bonne nouvelle
Espérons qu’ils fassent plus que ces 3 dates


Sinon, je vends une Logan break de 2013.
Prix à débattre...


Et bien messieurs, merci pour cette explication qui me permettra d'aller me coucher moins con ce soir...


@Humungus : une résidence (residency en anglais) désigne le fait pour un musicien ou un artiste de se produire pendant une certaine période au même endroit. On parle alors d'artiste en résidence.


La résidence c'est lorsqu'un artiste loue une salle pour y répéter son concert en vue d'une tournée. C'est une répétition en grandeur nature en quelques sortes