Secondhand Hero

Street Fighter

08/09/2023

Target Records

Entre le jeu vidéo et la balade dans les couloirs du temps, le premier album du projet STREET FIGHTER n’hésite pas, et affronte ses adversaires avec une belle confiance. Né du cerveau fertile de Marco Angioni (EMPIRE DROWNS, MERIDIAN, ex-KTL, ex-MOTIVI X LITIGARE, ex-BURNING GROUND, ex-David REECE, ex-SCIENTIC, ex-CHAOSWAVE), multi-instrumentiste discipliné et en charge des guitares, de la basse et de la batterie, STREET FIGHTER s’ancre dans cette mouvance nostalgique qui représente aujourd’hui plus de la moitié de la production discographique. Faut-il pour autant bouder cette sortie sous prétexte qu’elle n’ose rien de neuf ?

Certainement pas.          

Car l’approche de Marco Angioni est vraiment passionnée, et crédible. Entouré de quelques musiciens solides (Anders Peter Bruun – basse, Klaus Agerbo – batterie, Sofia Schmidt & Stefan Jensen - chant), ainsi que d’une pléiade d’invités prestigieux tels Rasmus Bom Andersen (DIAMOND HEAD), Soren Andersen (ELECTRIC GUITARS), Michael Catton (TAINTED LADY), Chris Catton (BOYS FROM HEAVEN) Lars Märker (MERIDIAN), Michael Bastholm (ARTILLERY), Michael Hvolgaard Andersen (WITHERING SURFACE, THORIUM), Martin J. Andersen (BLINDSTONE), Klaus Agerbo et Peter Bruun (MERIDIAN), Marco s’en donne à cœur joie dans la nostalgie, et nous ramène dare-dare vers les années 80, celles qui ont vu le Heavy se transformer en Heavy mélodique, puis en Hard mélodique, puis en Hard FM…ainsi de suite.

Secondhand Hero n’a donc rien d’un héros d’opérette condamné à errer dans une seconde division honteuse. Bien au contraire, comme le souligne la silhouette sur la pochette, le chevelu hardant peut s’enorgueillir d’une musculature conséquente, d’une toison impressionnante, et d’une foi sans failles en un Heavy Metal classique, rehaussé d’harmonies séduisantes.

Et pour un premier essai, quel coup de maitre ! En s’appuyant sur le talent vocal de ses deux interprètes, Marco Angioni nous sort le grand jeu, l’emphase, la tragédie, et pond de petites merveilles comme le dramatique « Black Potion », que DIO aurait pu partager avec SAVATAGE, un soir de pleine lune. Les influences, évidentes et recensées par le label (DIO justement, mais aussi RAINBOW et DEEP PURPLE) sont parfaitement digérées, et la sensation de découvrir un inédit de RAINBOW période Ronnie James est particulièrement délicieuse, spécialement sur le fier et preux « Queen of the Night ».

Secondhand Hero se dévore comme une bande-dessinée musicale, un comics Heavy Metal revenant à la vie, et permettant à son personnage principal d’interagir avec ses fans terrestres. On suit donc avec beaucoup d’attention les aventures de ce guerrier des rues, qui n’hésite pas à se laisser aller à des accès de tendresse lorsque les poings se desserrent. Ainsi, « Devil in Disguise », éclairé de néons bleutés et rosés nous fend le cœur, évoquant avec acuité la nouvelle vague Metal des années 90, comme celle originelle de l’orée des années 80. S’il est possible de se sentir capable de fredonner les chansons à l’avance, il est au contraire impossible de résister à cette aventure sublimée par le talent de ses intervenants.

En fermant les yeux, on pense parfois au QUEENSRYCHE des débuts, encore sous perfusion IRON MAIDEN (« Devil in Disguise », encore, l’un des meilleurs morceaux du lot), mais loin d‘être désagréables, ces associations confèrent à ce premier album une patine précieuse, comme une antiquité de valeur dénichée lors d’un vide-grenier quelconque.

Si la partie créative est à mettre au crédit de Marco Angioni et lui seul, le résultat final doit beaucoup à ses interprètes et spécialement ses deux chanteurs. Leur timbre profond et lyrique sublime des compositions traditionnelles mais parfaites de sincérité, et l’échange entre gorge masculine et féminine permet de moduler les ambiances, sans nuire à la puissance globale.

Old-school donc, mais avec des circonstances atténuantes. Du génie dans la composition génétiquement 80’s, de la passion dans l’interprétation, pour un décor de qualité nous replongeant dans les affres de la découverte d’eighties enflammées. Avec quelques digressions moins évidentes, dont cette tutelle BLACK SABBATH/QUEENSRYCHE sur le parfait « Sister Moon », instrumental superbe qui ne pâtit aucunement de l’absence de chant, Secondhand Hero défie la seconde main sur le Vinted musical des années 2000, et incarne avec panache et humilité ce combattant des rues, propulsé des années en arrière pour retrouver le parfum des albums d’autrefois.

Le Danemark peut donc s’enorgueillir de cette nouveauté, STREET FIGHTER étant un soldat digne de confiance. Entre Hard Rock fluide et Heavy solide, entre mélodies formelles et incarnation intemporelle, ce premier album reste dans la mémoire, et y fait son petit trou. Loin des facilités que l’on subit comme autant de vignettes Panini jaunies par le temps, Secondhand Hero est un poster de Ronnie James DIO fièrement affiché sur un mur d’adolescent, mais aussi la façon la plus érable de faire découvrir à la nouvelle génération les héros d’hier.

Qui sont toujours les role-models d’aujourd’hui.     

   


Titres de l’album:

01. The Fall of the Ash         

02. Deadend City      

03. Black Potion        

04. Queen of the Night         

05. Devil in Disguise

06. Heartbreak Ritual

07. Sister Moon         

08. Nordic Noise


Facebook officiel


par mortne2001 le 15/09/2023 à 17:28
85 %    266

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Dvne + My Diligence

RBD 29/05/2024

Live Report

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : ARGILE

Jus de cadavre 12/05/2024

Vidéos

Mercyless + Nervous Decay + Sekator

RBD 08/05/2024

Live Report

Birds in Row + Verdun

RBD 02/05/2024

Live Report

Hexagon Doom Tour

Simony 29/04/2024

Live Report

Midnight + Cyclone + High Command // Paris

Mold_Putrefaction 24/04/2024

Live Report

DIONYSIAQUE + JADE @La Chaouée

Simony 23/04/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Dobey swamp

Il y a décalage notoire entre ce report et la perception de ce pseudo journaliste qui a oublié d être objectif je pense et l avis du public. Ça arrive trop souvent malheureusement.

30/05/2024, 19:02

gory salope

@gory : on veut lire ton report alors, petite catin

30/05/2024, 14:16

GORY

Ce report, c'est du grand n'importe quoi rédigé par une personne qui n'y connaît rien (j'y étais). 

30/05/2024, 11:48

Jus de cadavre

Terrible. Le Thrash / Death au top. On dirait du Legion of the Damned en (bien) mieux avec un coté Slayer de vicelard. 

29/05/2024, 22:14

Jus de cadavre

Setlist de malade tout simplement. Tom est une brute absolue derrière les futs c'est taré. J'avais même pas entendu causer de cet album live ! Merci pour la chro et le rattrapage ;)

29/05/2024, 22:07

Saul D

"pense"

29/05/2024, 17:28

Saul D

Je le sais, je les avais interviewés il y a un moment, mais je ne pensent pas qu'ils aient des tendinites du bras, eux :-)

29/05/2024, 17:28

Gargan

Les birds, en mode vieux con, je les évite depuis leur retrait du dernier hellfest (en même temps, pas mon style donc je le vis bien :D). Raisons très vagues et tellement dans l'air du temps : z'en font pas assez pour les femmes (y'a pourtant rien de pire et d&a(...)

29/05/2024, 15:46

Steelvore666

Miam-miam !

29/05/2024, 07:54

Matürin/ Mobütu

Ici le chanteur du gang Mobütu.Il est vrai que j’ai cette fâcheuse habitude de trop parler entre les morceaux et je te le concède et te remercie pour le consei(...)

28/05/2024, 17:21

Jus de cadavre

Saul D : et bien pas tant que ça en fait ! Al-Namrood (qui veut dire "non-croyant" en arabe) est clairement anti-islam ! Au point que les membres restent anonymes car ils risquent (très) gros dans leur pays qui a le coup de sabre facile...

28/05/2024, 15:04

Saul D

Mettre en lien Al Namrood et Nokturnal Mortum, c'est cocasse :-)

28/05/2024, 12:44

PTT

Je trouve que DPD a raison. Et paradoxalement, je compose de la zique plutôt moyenne, on sort des albums qui sont certainement dispensables, 90% de nos "fans" sont nos potes. Mais je continue. Parce que j'aime ça, parce que sinon il ne me restera plus que d(...)

27/05/2024, 23:38

Johnny grossebite

Allez, après les boomers hivy mitol, voici venir les goudous en colère. De mieux en mieux

27/05/2024, 22:12

DPD

@LeaJ'exprime mon avis tout le monde me tombe dessus je défend mon point de vue et voilà tout. Il y a toujours quelqu'un pour remettre une pièce dans la machine, pour moi j'ai effectivement tout dit du coup je m'amuse un peu que voulez-vous.

27/05/2024, 16:40

DPD

Je vois pas l'homophobie, je réalise les souhaits d'un homosexuel, j'essaye d'aider, tu veux quoi, j'y vais direct au Talmud ?

27/05/2024, 15:49

Lea

DPD je ne comprends pas du tout pourquoi tu t'acharnes comme ça, on a bien compris tes messages. Tu te fais plaisir à cracher sur tout et n'importe quoi, je vois pas trop le délire, tu t'emmerdes ?

27/05/2024, 12:50

Cämille

Vous pouvez pas virer cette merde homophobe ? Histoire de remonter le niveau. Merci

27/05/2024, 12:19

Gargan

Merci pour ce live report étoffé, va vraiment falloir que je me bouge les miches pour le prochain !

26/05/2024, 21:48

Gargan

Y’a pas de batteur ? J’aurais du mal à comprendre un changement de style..

26/05/2024, 20:55