A Rennes et aux alentours, dans un mois environ, ça va être un véritable marathon de concerts et festivals durant quelques semaines. Donc je ne peux pas dire que j'étais en grande attente du moindre riff qui pointerai le bout de son nez, mais mine de rien ce concert met fin à une petite période de vache maigre en attendant Mars/Avril, en ce qui me concerne.

Direction Condate donc en ce samedi 24 février. Une affiche qui ne m'attire pas plus que ça pour être honnête, sauf pour la tête d'affiche de la soirée : WAR INSIDE. Ça fait longtemps que j'en entends parler en bien et que je voulais les voir live. C'était l'occasion.

Pas grand monde, hélas, ce soir au Mondo Bizarro. Ankou prod, la petite asso Rennaise qui organise cette date fera un petite cinquantaine d'entrées seulement.

ATRYSTOS, le premier groupe, a entamé son set quand nous arrivons. Le moins que l'ont puisse dire c'est qu'on les remarque tout de suite sur scène. Tous les musiciens sont déguisés en mode... guerre. Et un peu Mad Max aussi. Casques, armures cloutées, masques... Bref tout l'attirail ! La guerre c'est sérieux, mais pas ATRYSTOS. En fait c'est autant un sketch qu'un concert que les picards nous proposent. Blagues potaches entre les morceaux, pancarte "Je suis con", et pot de Nutella brandi à bout de bras avant un morceau pour déclencher une émeute (en écho aux veaux qui se sont battus en grande surface pour la fameuse pâte à tartiner en promo) qui ne viendra pas... Forcément, pas assez de monde, pas assez d'ambiance. Tous cela tombe donc un peu à l'eau ce soir. La musique, un Thrash/Death assez classique, quant à elle n'est pas très originale et tout n'est pas très carré non plus... Mais bon les gars sur scène ont l'air de ne pas trop s'en soucier.

TEMNEIN monte ensuite sur scène. Et les choses plus sérieuses commencent. Les Nancéens balancent eux un Death Metal mélodique ma foi très bien exécuté ! Certes rien de très original mais il faut avouer que le tout est techniquement très propre et en place. Les influences du combo sautent aux oreilles et on pense à toute la clique suédoise, At The Gates, Dark Tranquility en tête. Hélas un son moyen, surtout en début de concert, et un gros manque d'ambiance dans la salle, n'aident vraiment pas le groupe ce soir. Le chanteur ne se gêne d'ailleurs pas pour nous le faire remarquer... On peut comprendre cette amertume en effet, quand tu a deux albums au compteur que tu t'accroches depuis 2009, etc... Mais bon vous n'avez pas choisi un créneaux facile les gars, et nous sommes en France... Bref, une pointe d'originalité en plus, un public plus réceptif et un meilleur son et je suis sûr que l'on doit passer un très bon moment avec les gars de Nancy. 

WAR INSIDE maintenant. Pour le coup eux n'en n'ont rien à faire qu'il n'y ai pas foule ce soir. Dès le premier morceau les Nantais sont au taquet. Pas d'hésitation, pas de tergiversation, ça défouraille d'entrée ! Et le son est enfin correct pour couronner le tout. Le groupe envoie un Death Metal fortement teinté de Black. Le tout non dénué de mélodies, mais toujours froides et agressives. On pense à DISSECTION et à BEHEMOTH, deux influences revendiquées par WAR INSIDE. Nous sommes tout de même un peu éloignés de la virulence et des Polonais selon moi. C'est là d'ailleurs le seul "reproche" que je ferais au groupe, un certain manque de violence selon moi. En vérité après avoir regardé quelques vidéos live du groupe sur le net, je m'attendais à plus brutal. Mais c'est un jugement personnel et cela n'enlève rien à la qualité de la musique envoyée ce soir. Le groupe est sûr de son fait et les musiciens nous le font bien sentir. On sent une bonne expérience scénique chez les Nantais qui ont déjà joué sur de plus gros événements et avec des pointures de la scène extrême. Et ça paie ici, même sans grosse ambiance dans la fosse le groupe ne se démonte pas. 

Voilà, j'ai enfin vu WAR INSIDE, même si les conditions n'étaient pas idéales, mais je sais qu'en fest ou sur un plus gros concert je retournerai les voir sans hésiter. Merci à l'asso Ankou prod, même si c'était certainement un peu difficile pour eux ce soir. Accrochez-vous, la scène française a besoin de gens comme vous !

par Jus de cadavre le 05/03/2018 à 09:02
   286

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Snake Bite Whisky

This Side of Hell

Fusion Bomb

Concrete Jungle

Wolf Counsel

Destination Void

Mörglbl

The Story Of Scott Rötti

Meridian

Margin Of Error

Véhémence

Par le Sang Versé

A Pale Horse Named Death

When The World Becomes Undone

Jetboy

Born To Fly

Lugnet

Nightwalker

Insanity Alert

666-Pack

Triste Terre

Grand Oeuvre

Flotsam And Jetsam

The End of Chaos

Necrogosto

Necrogosto

Mayhem

De Mysteriis Dom Sathanas

Horrisonous

A Culinary Cacophony

Dust Bolt

Trapped in Chaos

Pissgrave

Posthumous Humiliation

Aberracion

Nadie Esta Libre

Brutality Over Belgium - South Edition III

Mold_Putrefaction / 23/03/2019
Brutal Death Metal

Interview avec AMON AMARTH

Acid / 20/03/2019
Amon Amarth

Liévin Metal Fest #4 (samedi)

JérémBVL / 18/03/2019
Benighted

Cernunnos Pagan Fest 2019

Simony / 12/03/2019
Celtic Metal

Concerts à 7 jours

Defenestration + Hexecutor

30/03 : La Scène Michelet, Nantes (44)

+ No Return + Lodz

30/03 : Le Contrepoint, Chalons-en-champagne (51)

Photo Stream

Derniers coms

@Kerry : et Halmstad de Shining


L'un des meilleur album de Black Metal de l'histoire au coté de Bathory "Under the sign of the Black Mark", des deux premiers Emperor et de "A Blaze in the Nothern sky" de Darkthrone.


Quelqu'un sait quand le film sortira en France ?


En effet c'est sur amazon que j'avais trouvé ça.


@LeMoustre
https://www.amazon.com/Murder-Front-Row-Thrash-Epicenter/dp/1935950037


Les gars, vous savez où il se trouve encore, ce bouquin ?


Hellhammer et Manowar en même temps, la blague... N'importe quoi !


A savoir jeunes impatients que le running order du samedi sera visible demain.
Et celui de dimanche...
Bah dimanche prochain pardi.


J'avais peur que MANOWAR et KING DIAMOND se chevauche...
Bah heureusement non... ... ...
Mais c'est MANOWAR et HELLHAMMER qui jouent en même temps bordel de dieu !
Fait chier ce HELLFEST merde ! (sic)
Sinon, à partir de 17 h, la TEMPLE c'est vraiment "The place to be"...


ca a toujours été un groupe de pur black metal et aujourd'hui plus que jamais


merci pour la decouverte ! mais pas merci car je vais encore claquer des sous a cause de vous ;)


@Jus de cadavre : je plussois pour le livre ! Un véritable petit bijou !

Concernant ce documentaire, j'ai hâte de le voir, en espérant autre chose que du Get Thrashed # 2. Get Thrashed était un excellent docu sur la scène Thrash US (principalement), pas utile qu'un autre documentai(...)


Le bouquin est terrible en tout cas : bourré de photos bien rares (que je n'avais jamais vu ailleurs, et pourtant on parle de gros groupes !). C'est vraiment les tous premiers jours de la scène de Bay Area en image. Un livre d'histoire quoi ! :D


Itou.


Sympa !


Excellente nouvelle. Fan de toutes les périodes des norvégiens.


C'est pas le même illustrateur que les albums précédents et pourtant on trouve une continuité très forte sur l'ensemble des albums de la nouvelle ère du duo (depuis qu'ils mettent plus en lumière un Metal old-school très 80's plutôt qu'un Black Metal des débuts)


J'attends d'écouter ça avec fébrilité.
D'ores et déjà, un constat peut-être porté : La pochette est extraordinaire.


Ouaip... J'ai juste eu l'impression d'écouter x fois le même morceau. Même le batteur ne se fait pas chier et démarre les compos toujours de la même façon. Je passe mon tour sans regret.


(Quel naze ! Le nom exact de l'album est "Twilight Of The Thunder God", bien sûr...)