L'autre soir je vous parlais du concept 21 heures 5 €, je vous le ressers pour une nouvelle affiche encore dédiée à la scène moderne. Rendez-vous dans la même cave que la dernière fois, si chère aux mélomanes de la région. Comme souvent avec une tête d'affiche locale, le public comprenait pas mal de relations des groupes concernés, en premier lieu les familles. Les style était plutôt tatouages complexes, t-shirt à gros caractères, cheveux bien coupés, le HC en noir propre sur soi et pas grande gueule caractéristique d'une génération.

Et cela commençait par les adieux de BRAINFUEL, l'ultime performance de ce groupe venu d'Agde je crois. J'ai identifié du MetalCore à gros vocaux, traversant souvent des passages déjantés mais musclés dans un style plus Fusion à la RatM ou Infectious Grooves. L'envie ne manquait pas pour cette ultime performance, quoiqu'elle fut parfois mal contrôlée. Le mixage et la production, approximatives, ne leur rendaient pas honneur. La fougue dégorgeait à tous niveaux, de la frappe de batterie aux growls puissants et tout le monde sautant partout. Le pit mit un peu de temps à se former mais participa. Aucun cérémoniel ne vint marquer solennellement la fin d'activité. Bon vent aux quatre membres.


Les cinq Barcelonais de STAINED BLOOD formaient la caution internationale de la soirée et avaient emmenés pas mal de merch' (le t-shirt Laura Palmer étant on ne peut mieux de circonstance). S'ils revendiquent l'étiquette Death il s'agit à mon sens plutôt de MetalCore au son bien propre et équilibré, avec un petit chanteur énergique en chemise de bûcheron devant des compères de bonne humeur. C'était assez bien maîtrisé à tous les postes pour que ce propos familier roule. Les passages en blasts faisaient plus Black, avec les vocaux hurlés, comme fréquemment. Je reste toujours pantois que des groupes du pays voisin s'escriment à nous parler dans un anglais médiocre mâtiné de quelques expressions en français de touriste, et non directement en castillan (surtout qu'entre eux ils employaient bien cette langue et non le catalan). Le public a bien réagi, le pogo reprit progressivement pour tenir un bon niveau, comme s'il était indifférent au larsen récurrent qui a gâché tout le set malgré les ingés sons qui s'arrachaient les cheveux à essayer d'en venir à bout. Rien n'y fit, hélas. Mais les amateurs du style devraient aller y jeter une oreille.


Enfin nos WEAKSAW de chez nous revenaient achever leur tournée en Europe. Introduire par une version sarcastique du générique des Looney Tunes fait un peu bizarre, mais ceci a le mérite de chauffer rapidement un public complice. Il est courant en ville d'affirmer que Weaksaw a repris la place d'Eyeless, mais c'est trop court pour tout dire. Leur HardCore Metal est d'une autre génération, plus moderne, délaissant les sonorités très Heavy inspirées du Mélodeath scandinave au profit des polyrythmies. Elles donnent même une saveur Djenty à quelques passages. Le propos demeure tout de même avant tout agressif, à l'image de la débauche d'énergie et de la sympathie rogue du chanteur. La brutalité du HardCore s'alliait au Metal le plus Groove, canalisé par les rythmiques complexes à la charge du batteur. Le bassiste traçant sa voie par des plans simples mais détachés des guitares, qui élargissaient le champ. Plus aucun problème sonore cette fois, la débauche d'énergie du groupe rendant bien celle d'une assistance conquise par avance qui ne s'est pas ménagée dans la fosse.


D'ici les grosses affiches de l'été vous aurez peut-être de mes nouvelles, à voir.


par RBD le 02/06/2017 à 07:31
   409

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Dynazty

Firesign

Scorched

Ecliptic Butchery

Axxis

Monster Hero

Architorture

World Peace

Brainstorm

Midnight Ghost

Necronomicon

Unleashed Bastards

Dream Patrol

Phantoms of the Past

Grrrmba

Embodiment

Black Phantom

Expiration Date

Fullminator

Crackattack

Benighted

Dogs Always Bite Harder Than Their Master

Black Paisley

Perennials

Disgrace And Terror

Age of Satan

Bogue Brigade

Ruinous Behavior

Lioncage

Turn Back Time

The Cruel Intentions

No Sign of Relief

Void

Jettatura

Cauldron

New Gods

Tony Mitchell

Beggars Gold

Bosse-de-nage

Further Still

Interview avec Harun Demiraslan

youpimatin / 20/10/2018
Groove Metal

Hangman's Chair + SBRBS / Live-report Rennes

Jus de cadavre / 09/10/2018
Stoner Doom

Voïvod + Bio-Cancer + Hexecutor

RBD / 06/10/2018
Mosh

Interview VOÏVOD - Daniel "Chewy" Mongrain

mortne2001 / 02/10/2018
Daniel Mongrain

Bloodshed Festial - Jour 2

Mold_Putrefaction / 02/10/2018
Breakcore

Concerts à 7 jours

+ Black Mirrors + The Vintage Caravan

26/10 : Backstage, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Il y a donc peu de chances de les voir tourner avec VIRUS...(pardon)


Mmmmh, ça risque de me plaire ça ! Et cet artwork (très Doom Metal dans l'ambiance pourtant) donne bien envie aussi !


On me provoque, là ! C'est l'un des quelques albums pour lesquels j'avais fait une chronique remontant le temps sur feu Violent Solutions il y a dix ans. Et mon avis n'a guère évolué : le contexte était très hostile pour le trio restant, et au lieu de vouloir rassurer les fans par un album bou(...)


Bon alors moi, forcément, je déteste cet album et d'ailleurs tout ceux qui ont suivi...
Même chose d'ailleurs pour tout ce qu'à pu faire le père Cavalera ensuite.
Vieux con speaking... ... ...


Merde, si j'avais connu ça en 1994 j'aurais adoré....c'est excellent.


Pas convaincu... entre cette intro "sur-blastée" qui sonne totalement forcée et ce chant mielleux ridicule, j'ai de sérieux doutes sur les ambitions (capacités ?) du groupe depuis le départ de Wichers...


En effet la production est juste énorme ! Ce son de gratte bordel...


HM2 tous potards au max! un son bien cracra comme j'aime et deux très bon morceaux
vivement le 26


On se croirait revenus 25 ans en arrière quand on découvrait Stratovarius ... pas désagréable, mais quel est l'intérêt de produire ce genre de musique de nos jours ...


Quelle excellente chronique! Merci


Les mêmes que sur l'album de Nader Sadek, avec Vincent à la place de Tucker... Curieux d'écouter ça, perso.


Ouais, ben ce second album est quand même carrément moins bon que leur premier... En même temps l'attente était énorme après le "buzz" de Devoid Of Light !


Un mec en veste en jean sans manches, à dit « ha ha » il parait...


Hé mais faut arrêter les gars, j'ai pénétré personne moi vous me prenez pour qui? :)


Superbe chronique, bein écrite et qui rassemble bien toutes les impressions du disque ! J'adhère à fond ! Merci d'avoir mis en avant BLACK PAISLEY !


Il sonne bien Suédois ou Néerlandais pour du Death Québécois, ça change.


Et bien rassures-toi RBD, ton report est à peine "moins pénétrant que celui d'un Mortne2001"...
Vraiment...
Bravo donc.


Oui, je pense que le groupe aussi ! Une galère interminable j'ai cru comprendre !


Affiche pas mal aussi hâte de voir AORLHAC et DARKESTRAH.....


En plus c'est une belle affiche ce lundi....