NO HOT ASHES (Hard mélodique, Ulster) Va finalement sortir son premier album éponyme le 23 Mars 2018!

Pré-commande à l'adresse: http://radi.al/NoHotAshes


Petite bioggraphie à la Zola entre guerre nord irlandaise et décès prématurés, sortez la Guiness et servez les kleenex ;)


NO HOT ASHES est un groupe de métal mélodique qui s'est formé au début des années 80 à Belfast. En ces temps là, la scène rock était une alternative à la violence qui se passait dans les rues et "les ashe" sont devenus des stars locales produisant des 45t indépendants. En 1988, ils signent à GWR records avec un line-up avec les membres originaux Dave Irvine à la guitare et Paul Boyd à la basse, rejoint par le nouveau chanteur Tommy Quinn, Tommy Dickson aux claviers et Steve Strange à la batterie. En se déplaçant à Londres et en assurant les premières parties de gens comme les MAMA's BOYS et MAGNUM, ils semblent accéder au succès, mais les problèmes avec la sortie de leur premier album ont amené la dissolution et les membres du groupe sont retournés en Irlande du Nord.

Inactifs jusqu'en septembre 2013 où ils ont eu une raison de se réformer: jouer un concert hommage pour le célèbre bar Rosetta de Belfast, le rendez-vous pour la scène rock et metal de l'Irlande du nord depuis le début des années 80.

Ils ont gardé l'attitude et se ressentent comme un groupe de hard rock classique des années 80. Après avoir produit de nouvelles démos, le groupe a envoyé les bandes à frontiers records qui a aimé (fortement ancré dans la tradition classique du rock mélodique britannique et américain: DEF LEPPARD ou BON JOVI) Et les a signé pour la sortie d'un nouveau CD.

L'album a été livré au label, mais peu après, le bassiste Paul Boyd s'est vu diagnostiqué un cancer. Il s'est battu, mais il y a quelques mois, la faucheuse l'a emporté. Évidemment, cela a frappé durement le groupe et la sortie de l'album était devenue leur dernière chose en tête.

Après une période de deuil et sachant très bien que Paul aurait voulu qu'ils se battent, ils ont recruté un nouveau bassiste et sont prêts à jouer en live à nouveau.

Finalement, après 34 ans dans les démos, Frontiers est fier de sortir le premier album éponyme de NO HOT ASHES !


Premier extrait et Tracklisting dans les plus.


TRACKLISTING:

1. Come Alive
2. Good To Look Back
3. Satisfied
4. Boulders
5. I’m Back
6. Glow
7. Over Again
8. Jonny Redhead
9. Souls
10. Running Red Lights


par DCG le 03/02/2018 à 11:40
161

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Arides

Sur les Terres Oubliées

Freedom Call

M.E.T.A.L.

Vak

Loud Wind

Ascend The Hollow

Echoes Of Existence

Aziza

The Root Of Demise

Twilight Force

Dawn Of The Dragonstar

Perpetual Among Us

Thy Will Be Done

Fuming Mouth

The Grand Descent

Endimion

Latmus

Unruly Child

Big Blue World

Hellnite

Midnight Terrors

Nucleus

Entity

Slipknot

Slipknot

Warrior Soul

Rock n’ Roll Disease

Hammerfall

Dominion

Iron Bastards

Cobra Cadabra

Summery Mind

Color

Destruction

Born to Perish

Lingua Ignota

Caligula

Skeletal Remains + Black March

RBD / 21/08/2019
Beatdown Death

Tour Report : MONOLITHE + ABYSSIC / Europe avril 2019

Jus de cadavre / 15/08/2019
Abyssic

THE DIRT / Critiques du film

Jus de cadavre / 06/08/2019
Biopic

MOTOCULTOR 2019 : notre programme !

Jus de cadavre / 05/08/2019
Metalnews

Obscene Extreme - Jour 6

Mold_Putrefaction / 03/08/2019
Brutal Death Metal

Concerts à 7 jours

+ All In The Small + Dopethrone

25/08 : Le Dropkick, Reims (51)

Iron Bastards + Paranoid Cats + Sweeping Death

31/08 : Millenium, Haguenau ()

Photo Stream

Derniers coms

Slipknot et Behemoth a ouais lol deux salles deux ambiances.


Très bonne chronique pour un très bon disque !


Mon premier groupe Metal vu en concert haha (avec Manigance en première partie, dans la salle communale d'un bled bien paumé!) ! Ça fait un bail, mais que de souvenir ! Même si je n'ai jamais réécouté ce groupe par la suite :D !


Un chef d’œuvre ???
Nouvelle illustration du caractère personnel du ressenti face à une œuvre. Attaché aux premiers albums et au retour en grâce du Heavy Metal auquel ils ont contribué, d'un point de vue médiatique (et aux concerts fabuleux des tournées Legacy of Kings et Renegade (...)


Très bon report. Précis et honnête.
Et bien dommage qu'un groupe du niveau de Skeletal Remains soit si peu communicatif... c'est surtout con pour eux d'ailleurs.


@maxime : je ne comprends pas ???


Cool ! Je suis un héros ! :-)


Très chouette tour-report ! Merci ! Et du coup j'en profite pour découvrir ABYSSIC dont la musique est vraiment cool.


Merci ! Merci de rappeler qu'il suffit juste de savoir lire pour être un héros... ;-)


Celui qui arrive à lire et surtout comprendre ce pavé est un héro...


Je ralais d’être absent pour cette date mais tu m’as remonté le moral. J’ai personnellement du mal avec la non communication (voir le mépris pour certains) des groupes envers leurs fans.. surtout dans des musiques dites de niches..
Sauf erreur de ma part, leur excellent batteur est p(...)


Belle découverte!


Chronique sacrément bien torchée. Chapeau !


"Carnal knowledge prophecy!" à 15h...ok je sors :-)


Cet album m'attire, je trouve le truc ambitieux mais 'tain, pas évident de bien rentrer dans le délire !


On a pas dû écouter le même album!


Band bien guez. L'un de leurs plus mauvais albums. Les compos sont plates et le chanteur n'a plus de voix.


1) Bon j'ai dit 15 h comme ça car l'exaction a eut lieu en milieu d'après-midi. Impossible donc que cela ait pu se faire pendant INCANTATION car j'étais forcément au devant de la scène à ce moment là.
2) "Ou comment faire d'un seul riff un morcif entier"
Bah figures-toi que c'est (...)


Depuis l'éponyme, a oui quand même, le seul qui envoi lourd dans leur disco(aller on dira aussi Iowa).

Je vais tenté cet album.


marrante ton anecdote, tiens. Vers 15h, ils devaient pas aimer Incantation, preuve qu'entre le missionnaire et ça, ils devaient pas avoir beaucoup de goût.
Sinon, plus sérieusement, d'accord avec toi pour la majorité, Humungus, sauf ZURIAKKE (bon, moi et le black à capuche ça fait 2) ou (...)