Quoi de mieux pour commencer l'année que du Death ultra haineux et hostile ? Rien du tout, nous sommes d'accord ! Donc on embarque sans plus attendre dans la marmite ASCENDED DEAD, un groupe de Death Metal de San Diego qui a commencé en 2011, et qui a à son actif un EP, une démo, et l'album donc nous allons parler aujourd'hui, à savoir, Abhorrent Manifestation. Bon courage à qui saute pieds joints dans ladite marmite, car la première écoute peut être douloureuse.

Si l'on peut définir la musique du quartet comme du Death Metal, on ne peut pas pour autant affirmer que le style soit classique. Ultra agressif, chaotique et direct, le premier album des américains a de quoi étonner, tant l'approche des quatre musiciens est sans concessions. Premièrement, au milieu de la cacophonie ambiante, on distingue bien un "détail", c'est que le chant n'est ici pas chanté ni crié, mais éructé ; rarement une voix n'aura autant évoquée la rage et le dégoût que celle du mystérieux JR, patte personnelle non négligeable du groupe.

Ensuite, pour la musique, alors là, c'est la fête ! Les notes fusent, le batteur martèle, bref ça pilonne sévère, le tout sur une production hyper crasseuse et suffocante, nécessitant tout de même un temps d'adaptation pour commencer à comprendre les pistes. Ne nous laissant que le temps de l’interlude "Dormant Souls" pour nous remettre de nos émotions, le reste de l’album n’est qu’un assaut de riffs tous plus tortueux les uns que les autres, enchaînés à une vitesse affolante, ponctués de quelques breaks qui ne sont pourtant pas là pour aérer l’atmosphère, bien au contraire.

Alors oui, l’album est excessivement brutal et rentre dedans, mais pour qui n’est pas habitué, ou même, n’est tout simplement pas dans l’humeur, l’album peut très vite sembler monolithique, compacte, et difficile à encaisser d’une traite malgré ses 36 minutes au compteur. Pourtant, c’est bien l’argument principal de cet album, une férocité rarement égalée qui pourra même scotcher les fans de musiques les plus extrêmes. En même temps, que pouvons-nous attendre de musiciens ayant foulés les terres de groupes aussi subtiles que FUNEBRARUM, GHOULGOTHA ou encore WEREGOAT ? Ce dernier nous ayant bien poncé les oreilles avec un album tout aussi vilain en 2017, on sent que les Californiens ont envie de se défouler.

Que dire de plus de cette ode à la brutalité ? Qu’il ravira les esgourdes de tout fans d’extrémité sonore. L’année dernière aura été marquée en sortie d’albums mixant Black et Death, des groupes bestiaux et poussant les auditeurs dans ses derniers retranchements, tel que TETRAGRAMMACIDE, HERESIARCH ou encore KAPALA (chroniqué par l'ami Mortne il y a peu) ; ASCENDED DEAD est certainement le meilleur représentant de cette scène encore en éclosion, même s’il fait clairement dans le Death Metal pur et chaotique. Un bien bel album donc, que j’ai fait tourner bien plus de fois que je voudrais l’admettre, et qui pourtant me souffle toujours. Attendons la suite donc, de ce groupe qui fait clairement partie des découvertes de l’année 2017.

Tracklist :

  1. The Promised Time
  2. Bloodthirst
  3. Perdition
  4. Ensnared For Eternity
  5. Dormant Souls
  6. Subconscious Barbarity
  7. Fissure Of Chaos
  8. Dawn Of Armageddon
  9. Last Ritual
  10. Inexorable Death

Bandcamp


par Bocchi le 08/01/2018 à 07:42
80 %    223

Commentaires (3) | Ajouter un commentaire


Jus de cadavre
membre enregistré
10/01/2018 à 18:52:22
C'est juste excellent ce truc ! Evil !

Simony
membre enregistré
10/01/2018 à 19:40:57
Notre ami Bocchi semble être spécialisé dans ces albums qui suintent la mort... ça fait plaisir !

Bocchi
membre enregistré
12/01/2018 à 00:52:19
Content que ça vous plaise ! ;)

Ajouter un commentaire


Snake Bite Whisky

This Side of Hell

Fusion Bomb

Concrete Jungle

Wolf Counsel

Destination Void

Mörglbl

The Story Of Scott Rötti

Meridian

Margin Of Error

Véhémence

Par le Sang Versé

A Pale Horse Named Death

When The World Becomes Undone

Jetboy

Born To Fly

Lugnet

Nightwalker

Insanity Alert

666-Pack

Triste Terre

Grand Oeuvre

Flotsam And Jetsam

The End of Chaos

Necrogosto

Necrogosto

Mayhem

De Mysteriis Dom Sathanas

Horrisonous

A Culinary Cacophony

Dust Bolt

Trapped in Chaos

Pissgrave

Posthumous Humiliation

Aberracion

Nadie Esta Libre

Brutality Over Belgium - South Edition III

Mold_Putrefaction / 23/03/2019
Brutal Death Metal

Interview avec AMON AMARTH

Acid / 20/03/2019
Amon Amarth

Liévin Metal Fest #4 (samedi)

JérémBVL / 18/03/2019
Benighted

Cernunnos Pagan Fest 2019

Simony / 12/03/2019
Celtic Metal

Concerts à 7 jours

Defenestration + Hexecutor

30/03 : La Scène Michelet, Nantes (44)

+ No Return + Lodz

30/03 : Le Contrepoint, Chalons-en-champagne (51)

Photo Stream

Derniers coms

@Kerry : et Halmstad de Shining


L'un des meilleur album de Black Metal de l'histoire au coté de Bathory "Under the sign of the Black Mark", des deux premiers Emperor et de "A Blaze in the Nothern sky" de Darkthrone.


Quelqu'un sait quand le film sortira en France ?


En effet c'est sur amazon que j'avais trouvé ça.


@LeMoustre
https://www.amazon.com/Murder-Front-Row-Thrash-Epicenter/dp/1935950037


Les gars, vous savez où il se trouve encore, ce bouquin ?


Hellhammer et Manowar en même temps, la blague... N'importe quoi !


A savoir jeunes impatients que le running order du samedi sera visible demain.
Et celui de dimanche...
Bah dimanche prochain pardi.


J'avais peur que MANOWAR et KING DIAMOND se chevauche...
Bah heureusement non... ... ...
Mais c'est MANOWAR et HELLHAMMER qui jouent en même temps bordel de dieu !
Fait chier ce HELLFEST merde ! (sic)
Sinon, à partir de 17 h, la TEMPLE c'est vraiment "The place to be"...


ca a toujours été un groupe de pur black metal et aujourd'hui plus que jamais


merci pour la decouverte ! mais pas merci car je vais encore claquer des sous a cause de vous ;)


@Jus de cadavre : je plussois pour le livre ! Un véritable petit bijou !

Concernant ce documentaire, j'ai hâte de le voir, en espérant autre chose que du Get Thrashed # 2. Get Thrashed était un excellent docu sur la scène Thrash US (principalement), pas utile qu'un autre documentai(...)


Le bouquin est terrible en tout cas : bourré de photos bien rares (que je n'avais jamais vu ailleurs, et pourtant on parle de gros groupes !). C'est vraiment les tous premiers jours de la scène de Bay Area en image. Un livre d'histoire quoi ! :D


Itou.


Sympa !


Excellente nouvelle. Fan de toutes les périodes des norvégiens.


C'est pas le même illustrateur que les albums précédents et pourtant on trouve une continuité très forte sur l'ensemble des albums de la nouvelle ère du duo (depuis qu'ils mettent plus en lumière un Metal old-school très 80's plutôt qu'un Black Metal des débuts)


J'attends d'écouter ça avec fébrilité.
D'ores et déjà, un constat peut-être porté : La pochette est extraordinaire.


Ouaip... J'ai juste eu l'impression d'écouter x fois le même morceau. Même le batteur ne se fait pas chier et démarre les compos toujours de la même façon. Je passe mon tour sans regret.


(Quel naze ! Le nom exact de l'album est "Twilight Of The Thunder God", bien sûr...)