Quoi de mieux pour commencer l'année que du Death ultra haineux et hostile ? Rien du tout, nous sommes d'accord ! Donc on embarque sans plus attendre dans la marmite ASCENDED DEAD, un groupe de Death Metal de San Diego qui a commencé en 2011, et qui a à son actif un EP, une démo, et l'album donc nous allons parler aujourd'hui, à savoir, Abhorrent Manifestation. Bon courage à qui saute pieds joints dans ladite marmite, car la première écoute peut être douloureuse.

Si l'on peut définir la musique du quartet comme du Death Metal, on ne peut pas pour autant affirmer que le style soit classique. Ultra agressif, chaotique et direct, le premier album des américains a de quoi étonner, tant l'approche des quatre musiciens est sans concessions. Premièrement, au milieu de la cacophonie ambiante, on distingue bien un "détail", c'est que le chant n'est ici pas chanté ni crié, mais éructé ; rarement une voix n'aura autant évoquée la rage et le dégoût que celle du mystérieux JR, patte personnelle non négligeable du groupe.

Ensuite, pour la musique, alors là, c'est la fête ! Les notes fusent, le batteur martèle, bref ça pilonne sévère, le tout sur une production hyper crasseuse et suffocante, nécessitant tout de même un temps d'adaptation pour commencer à comprendre les pistes. Ne nous laissant que le temps de l’interlude "Dormant Souls" pour nous remettre de nos émotions, le reste de l’album n’est qu’un assaut de riffs tous plus tortueux les uns que les autres, enchaînés à une vitesse affolante, ponctués de quelques breaks qui ne sont pourtant pas là pour aérer l’atmosphère, bien au contraire.

Alors oui, l’album est excessivement brutal et rentre dedans, mais pour qui n’est pas habitué, ou même, n’est tout simplement pas dans l’humeur, l’album peut très vite sembler monolithique, compacte, et difficile à encaisser d’une traite malgré ses 36 minutes au compteur. Pourtant, c’est bien l’argument principal de cet album, une férocité rarement égalée qui pourra même scotcher les fans de musiques les plus extrêmes. En même temps, que pouvons-nous attendre de musiciens ayant foulés les terres de groupes aussi subtiles que FUNEBRARUM, GHOULGOTHA ou encore WEREGOAT ? Ce dernier nous ayant bien poncé les oreilles avec un album tout aussi vilain en 2017, on sent que les Californiens ont envie de se défouler.

Que dire de plus de cette ode à la brutalité ? Qu’il ravira les esgourdes de tout fans d’extrémité sonore. L’année dernière aura été marquée en sortie d’albums mixant Black et Death, des groupes bestiaux et poussant les auditeurs dans ses derniers retranchements, tel que TETRAGRAMMACIDE, HERESIARCH ou encore KAPALA (chroniqué par l'ami Mortne il y a peu) ; ASCENDED DEAD est certainement le meilleur représentant de cette scène encore en éclosion, même s’il fait clairement dans le Death Metal pur et chaotique. Un bien bel album donc, que j’ai fait tourner bien plus de fois que je voudrais l’admettre, et qui pourtant me souffle toujours. Attendons la suite donc, de ce groupe qui fait clairement partie des découvertes de l’année 2017.

Tracklist :

  1. The Promised Time
  2. Bloodthirst
  3. Perdition
  4. Ensnared For Eternity
  5. Dormant Souls
  6. Subconscious Barbarity
  7. Fissure Of Chaos
  8. Dawn Of Armageddon
  9. Last Ritual
  10. Inexorable Death

Bandcamp


par Bocchi le 08/01/2018 à 07:42
80 %    53

Commentaires (3) | Ajouter un commentaire


Jus de cadavre
membre enregistré
10/01/2018 à 18:52:22
C'est juste excellent ce truc ! Evil !

Simony
membre enregistré
10/01/2018 à 19:40:57
Notre ami Bocchi semble être spécialisé dans ces albums qui suintent la mort... ça fait plaisir !

Bocchi
membre enregistré
12/01/2018 à 00:52:19
Content que ça vous plaise ! ;)

Ajouter un commentaire


Kidnapped

Crunch CS

Nosotros Los Muertos

Nosotros Los Muertos

Frozen Graves

Frozen Graves

Betrayed

The Unbeliever

Bucium

Miorița

Profane Order

Tightened Noose of Sanctimony

Midnight City

Не умрем

Phantasm

Three Men Make a Tiger

Jarun

Sporysz

Primero Muerto

Dividen Para Gobernar

The Animal In Me

Helping Won't Help

Obskuritatem

U Kraljevstvu Mrtvih...

In Shadows And Dust

A Fleur de Peau

Blackest Sin

Blood Eagle

Wargame

Dead Skaters Brigade

Steel Shock

For Metal To Battle

Malakhim

Demo I

Eternal Torment

Blind to Reality

Carousel Vertigo

Revenge Of Rock And Roll

Ascended Dead

Abhorrent Manifestation

Gods Of Violence Tour

Simony / 15/01/2018
Death Metal

VAMACARA STUDIO

youpimatin / 05/01/2018
Vacamara Studio

Interview du groupe SKELETHAL

Jus de cadavre / 02/01/2018
Death Metal

Interview Samuel SANTIAGO (BLACK MARCH)

youpimatin / 30/12/2017
Black Metal

Concerts à 7 jours

Civil War + Gloryhammer

16/01 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

Civil War + Gloryhammer

17/01 : Le Petit Bain, Paris (75)

Inquisition + Septic Flesh

18/01 : Le Metronum, Toulouse (31)

+ Arch Enemy + Wintersun

18/01 : Le Transbordeur, Lyon (69)

Loudblast + Teska

19/01 : La Carene, Brest (29)

Inquisition + Septic Flesh

19/01 : Le Chabada, Angers (49)

Fleshdoll + Anamorh + Ascendance

20/01 : Le Mondo Bizarro, Rennes (35)

Inquisition + Septic Flesh

20/01 : La Machine Du Moulin Rouge, Paris (75)

36 Crazyfists + All Hail The Yeti + '68

23/01 : La Maroquinerie, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Achat obligatoire. J'ai beau regretter le côté plus extrême des débuts (Bitter ist's dem Tod zu dienen ou Her von welken Nächten faisant partie de mes classiques), Dornenreich reste un groupe de très grande classe et qui a le mérite de ne pas laisser indifférent.


Va falloir du temps pour l'assimiler, mais il y a de bonnes choses dessus (j'adore Forgive me, où on retrouve bien la patte COC). Et surtout je suis vraiment content du retour de Pepper Keenan, un peu trop cannibalisé par Down ces dernières années à mon goût.


Yes ! J'ai revu Kreator il y a presque un an dans le Midi (cf. les archives), c'était une grosse fessée.


"Thrash de stade" putain c'est ça ! :D ça colle parfaitement a Kreator ! Pour moi trop aseptisé sur scène en tout cas. Mais tellement pro que ça passe.


Mon ressenti sur le groupe c'est que, le problème de Machine Head, c'est qu'il s'agit d'un groupe très inégal dans ses sorties d'albums.

On a eu droit à un "Burn My Eyes" excellent, suivi d'un "The More Things Change" pas mauvais mais moins bon que le premier.
Leur troisièm(...)