Dans l'esprit des groupes de Rock à la THE DONNAS ou SUM41, la France a eu son lot de représentant mais en 2010, un groupe du nom de THE T.A.W.S. se forme et publie un premier EP Dreamsland Will Never Fall en 2012 avant de se concentrer sur l'aspect live, aspect qui admettons le de suite lui va tellement mieux que les lieux confinés d'un studio. En effet, le groove de cette musique supporte assez mal les approximations et ce premier album des Nantais, Beyond The Path, en renferme quelques unes.

Cette musique doit avant tout dégueuler d'hymnes à hurler dans la fosse et sur ce premier album, l'intention est là mais pas la production, le mixage des voix est défavorable à Elodie Jouault qui tient le micro. Pour exemple, les chœurs sur "Ever" qui ouvre cet album sonnent tellement loin qu'on a l'impression d'une timidité qui anéanti l'effet recherché, dommage ! Il y a ensuite, l'accent tranché à la serpe de la chanteuse qui accroche les oreilles, le côté ultra calibré des morceaux qui n'éveille absolument jamais une once d'étonnement ou de surprise. Alors tout ceci est sympathique, ça s'écoute, en première partie, il est certain que le public peut trouver cela intéressant et divertissant mais ce Beyond The Path manque finalement de personnalité et passe avec cette impression que tout se ressemble et pourtant...

... pourtant un titre comme "My Bloody Roots" avec son rythme plus soutenu, un son un peu plus agressif contrebalance assez bien la voix fluette et gentille d'Elodie, tout comme "Welcome To Hell" dont la gestion des temps forts et temps plus posés promet de bonnes réactions scéniques ! En fait, sur ces morceaux, THE T.A.W.S. y révèlent leur aspect le plus Metal qui gomme ce côté SUM41. "Now I Can See" nous renvoie même directement vers le THERAPY? de Troublegum sur le riff d'introduction, la suite est un peu plus brouillonne et retrouve la facilité du début d'album et surtout cette légèreté. 

Sans être totalement désagréable, THE T.A.W.S. semble avoir le cul entre deux chaises sans jamais vraiment réussir à les réunir, ce qui ne permet pas une immersion facile dans le monde de ce groupe qui, étant donné, le côté direct de sa musique, doit de suite faire mouche et provoquer une vague d'énergie aussi soudaine que jouissive, là "My Bloody Roots" et "Welcome To Hell" tirent cet album vers le haut mais côtoient des "Get Naked" ou "Follow Me" plutôt transparents. Un premier essai en demi teinte, donc !

Track-listing :

  1. Ever
  2. Follow Me
  3. Just Like Puppets
  4. My Bloody Roots
  5. Welcome To Hell
  6. Now I Can See
  7. Get Naked
  8. Without Moderations
  9. The Best Is Coming
  10. Such Is Life
  11. #YOLO

Facebook

par Simony le 07/09/2017 à 07:21
58 %    272

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Sangue

Culś

Wormwitch

Heaven That Dwells Within

Wings Of Decay

Crossroads

Ares Kingdom

By the Light of Their Destruction

Mosh-pit Justice

Fighting The Poison

East Of The Wall

NP-Complete

Spirits Of Fire

Spirits Of Fire

Brutal Sphincter

Analhu Akbar

Darkthrone

Old Star

Makkmat

Beina Brenner

Jess By The Lake

Under The Red Light Shine

Rammstein

Rammstein

D.a.d

A Prayer for the Loud

Death Angel

Humanicide

First Signal

Line of Fire

Find Me

Angels In Blue

Royal Republic

Club Majesty

The Morganatics

Love Riot Squad Vs The F-world

The Brink

Nowhere to Run

Crazy Lixx

Forever Wild

Pitfest

Mold_Putrefaction / 08/06/2019
Crust

Warm-Up Hellfest

JTDP / 07/06/2019
Hellfest

Ad Patres / Iron Flesh / Origin'Hell - Live-report Rennes

Jus de cadavre / 28/05/2019
Death Metal

Mgła - Revenge - Doombringer // Paris

Mold_Putrefaction / 19/05/2019
Death Metal

Concerts à 7 jours

+ Ministry

18/06 : La Laiterie, Strasbourg (67)

Photo Stream

Derniers coms

Ils ont enfin sorti un album potable depuis 1988 ? Ah non après vérif ' leur dernière crotte reste Hardwired.


Ils ont morflé les Mets, c'est l'age c'est normal mais tant que l'envie et là !

C'est surtout le père Hetfield, Lars est un peut plus boudiner qu'avant. Rob ça va par contre c'est celui qui a le moins bougé, il a la même dégaine qu'il y a 10 ans.


Buck Dancer + 1 putain !!!
A l'instar (dans une moindre mesure tout de même) d'un "Fear, emptiness, despair", deux albums totalement décriés à l'époque...
Allez savoir pourquoi putain ?!?!
Aaaahhhlala ! Les fameux critiques-pisse-vinaigre... … ...


Une belle chro qui m'a donné envie d'en écouter davantage


En parlant de Napalm, j'ai une période Diatribes en ce moment. Album que j'ai négligé à l'époque mais... quel putain de tuerie !!! Un de mes préférés.


Monstrueux ! C'est la saison des baffes en ce moment !


Mitch Harris est bloqué à cause de raisons familiales (et parentales, une histoire de maladie, il me semble). Aux USA.


Billet en poche. Ca va chier. Je les ai vus au moins 12 fois sur scène. Pas grave, j'en serai encore.


Mais il n'a rien écrit pour le prochain album. Juste enregistré ses parties de guitare.


Il est toujours là mais pas sur scène


Et sinon Mitch Harris, il revient quand dans le groupe ?


Enormissime ce titre !! J'adore. Terrible !


Boucherie absolue !!! Oh la vache ! Trop pressé d'écouter ça en entier !


et le sujet *


Tu m'étonnes mec !!!
Et oser "Marc Dutroux national hero" pour un groupe belge… Quand tu sais le drame national que cela a été à l'époque (est le sujet "taboo" que c'est encore désormais), au delà de l'outrage, faut limite avoir de sacrées couilles au cul pour pondre un titre pareil(...)


Tel père tel fils bordel ! C'est marrant, en à peine 5 secondes tu sais que tu es dans la Bay Area...


Pas mal ce truc, connaissais pas du tout ! Merci pour la découverte, mais du coup fait chier de pas avoir été les voir au ND !
Joli titres de morceaux en tout cas :,D !


Only Theater of Pain, l'ultime chef d'oeuvre.


Merci, oui c'est souvent ça.


ah cool ! j'y croyait plus !