J'étais tranquille en train d'écouter INFERNAL EXECRATOR (ce nom !), du Black/War Metal de Singapour qui ferait passer IMPALED NAZARENE pour des amateurs de polka, et je me disais qu'ils étaient bien allumés les asiatiques... Et dans les propositions d'écoutes qui suivaient cette sauvagerie, sur la plateforme ou j'étais, mon regard fut attiré par un superbe artwork. Curieux de nature, je clic. Et là encore un groupe asiatique, de Chine cette fois-ci. Tout de suite ça titille mon attention ce genre de trucs. Des groupes de Metal Extreme Chinois en plus je n'en connais pour ainsi dire aucun... 

Je tombe donc sur BLACK REAPER. L'intro commence, en temps normal je soupire, les intros c'est la grande mode en ce moment dans le Metal Extreme et elles sont loin d'être toutes pertinentes. Mais pas là, une superbe introduction de presque cinq minutes aux violoncelles. Pas de rire de démon en rut ni de cris de nonnes terrifiées cherchant à les fuir, non juste du violoncelle. Bien classe cette entame, puis le premier vrai morceau commence et un souffle nordique épique, mélodique puis brutal explose. Là je me dis, merde je croyais que Jon Nödtveidt s'était suicidé en 2006. Il a dû déménager en Chine, c'est pas possible autrement. Plus sérieusement, des groupes qui s'inspirent de DISSECTION il y en a des tonnes, mais alors je n'avais jamais entendu un tel sosie vocalement parlant. Impressionnant. 

J'espère que vous aimez les cultes Suédois, parce qu'il va beaucoup en être question ici. Après quelques recherches nous apprenons que le groupe est un duo né en 2014 dans la province de Fujian en Chine. Yibo He au chant et à la guitare et Jiaren Liu à la batterie et à la basse, ce dernier a joué ou joue encore dans un paquet de groupes underground Chinois. Un premier EP limité à 500 copies, Flames Of The Sitra Ahra, sorti dès 2014 chez Pest Production, le label Chinois ou le groupe est toujours signé aujourd'hui. Puis ce premier effort longue durée Celestial Descension tout fraîchement sorti cette année. 

Comme je vous le disais l'influence de DISSECTION, période Storm Of The Light's Bane, est omniprésente chez le groupe Chinois. Musicalement déjà, le même riffing mélodique, les mêmes passages de guitares claires qui viennent aérer les morceaux. Et les mêmes moments de furies épiques et puissants ou les blast-beats s'emballent méchamment. Quelques rares passages ou le violoncelle refait son apparition (Unlimited Self), donnent un cachet plus personnel ici, mais ils sont très timides si j'ose dire. C'est que BLACK REAPER ne veut surtout pas trop s'éloigner de son influence majeure. En témoigne les thèmes abordés dans les paroles : le Luciférisme Anti-Cosmic. Vous l'aurez compris on baigne ici en pleine adoration du gang Suédois. La même musique mais aussi la même philosophie. Le groupe revendique quelques autres inspirations et cite pèle-mêle SACRAMENTUM, WATAIN, NECROPHOBIC, LORD BELIAL, bref toute la clique Black/Death Suédoise. C'est l'avantage avec ce genre de groupes : ils ne cachent pas leurs modèles ni leurs intentions. 

Une petite reprise de DISMEMBER, Life, Another Shape Of Sorrow, judicieusement choisie selon moi, un morceau assez mélodique qui colle parfaitement au style du groupe Chinois et qui ne dépareille pas le moins du monde sur cet album. Puis vient l'outro, Postlude - Three Dark Veils, elle aussi jouez au violoncelle. Et elle est magnifique, à tomber même. Celle-ci, comme l'intro, est interprétée et composée par le musicien Américain Kakophonix (Christopher Brown de son vrai nom), qui n'est pas étranger au Metal, il a notamment fait parti d'EMPYREAN THRONE... Un choix de luxe donc pour le duo Asiatique. Mais un très bon choix. L'artwork très réussi est lui l'oeuvre de la jeune artiste Argentine, Marcela Bolivar. BLACK REAPER est un groupe qui sait très bien s'entourer, et qui fait preuve d'une énorme maturité sur ce premier album. Deux petits défauts tout de même, parce qu'il faut bien en trouver, une piste cachée en fin d'album jouée au piano, assez inutile selon moi. Et certains morceaux qui commencent ou se terminent de façon peut-être un peu abruptes. Comme vous le voyez rien de bien grave en soit. Pour tout le reste c'est du tout bon, espérons juste que la nationalité et "l'isolement" géographique du combo ne sera pas un frein à une reconnaissance qu'il mérite amplement.


Titres de l'album :

1. Prelude - the Second and Left Emanation
2. Entrance of Acausal Chaosophy
3. The Lawless Finale - Fall of the Firebringer
4. Under the Light of Hubur
5. Acosmic Illumination
6. Unlimited Self
7. Reapers From the Past
8. Life - Another Shape of Sorrow (Dismember cover)
9. Postlude - Three Dark Veils

Facebook


par Jus de cadavre le 26/01/2018 à 12:00
75 %    289

Commentaires (6) | Ajouter un commentaire


yolo
@78.192.38.132
27/01/2018 à 10:42:52
rien qu'à Singapour, Impiety font passer Infernal Execrator pour des amateurs de Polka.

Jus de cadavre
membre enregistré
27/01/2018 à 12:57:10
Gros fan d'Impiety aussi, mais grosse préférence pour la production d'Infernal. Bien moins trigguée et plus naturel.
Mais bon on est d'accord sur le fait que les Singapouriens sont fêlés.

Jus de cadavre
membre enregistré
27/01/2018 à 12:59:18
Et au fait bientôt l'interview des Chinois sur Metalnews :) !

Simony
membre enregistré
27/01/2018 à 14:09:25
Excellent Jus de cadavre, j'ai hâte de lire ça !

yolo
@78.192.38.132
27/01/2018 à 15:42:57
Je ne sais pas si tu les connais jus de cadavre, mais les polonais d'Anima Damnata sont également impressionnant dans un registre légèrement différent. Ils font passer Behemoth et Azarath pour des danseuses.

Jus de cadavre
membre enregistré
27/01/2018 à 15:57:18
Déjà vu ce nom passer, mais j'ai jamais écouté ! Je regarderais ça ;)

Ajouter un commentaire


Thrashback

Sinister Force

Sylvaine

Atoms Aligned, Coming Undone

Heresy

Blasphemia

Sadist

Spellbound

Prezir

As Rats Devour Lions

Septagon

Apocalyptic Rhymes

Blood Curse

Sorceress

Orion Dust

Legacy

Cult Leader

A Patient Man

Warkunt

Of Ruins And Agony

Dalkhu

Lamentation And Ardent Fire

Edremerion

Ambre Gris

Beer Breath

Story of a Decayed Life

Sacral Rage

Beyond Celestial Echoes

Eternal Rot

Cadaverine

Cancer

Shadow Gripped

Warrel Dane

Shadow Work

Zealotry

At the Nexus of All Stillborn Worlds

Heir Apparent

The View from Below

Brutal Metal DTP Gig

Simony / 12/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 1

Mold_Putrefaction / 04/12/2018
Ambiant

Tyrant Fest J2 [Photo Report]

Simony / 29/11/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Revocation + Rivers Of Nihil

15/12 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

C'est surréaliste cette histoire !
Pendant que sa baraque crame, le mec s'introduit chez ses voisins alors que ces mêmes voisins sont présents ! Et lorsque les flics débarquent il tente de se cacher derrière une clôture avant de les menacer avec un couteau ! Heuuuuu... clairement la dro(...)


C'est vraiment chiant. C'est un super guitariste qui était vraiment dans l'esprit du groupe. Le genre de gars qui est rentré dans Cannibal Corpse en cours de route et qui veut y rester... mais il a merdé. Pour le remplacer, ça ne va pas être facile et, mis à par Jack Owen qui est maintenant ch(...)


Ben, mince alors ! :(


Le gars qui joint le geste à la parole en somme...


Fin de carriere chez Cannibal Corpse j'imagine...


La drogue, c'est mal.


Mercyless au top comme d'hab quoi. La classe ce groupe franchement.


On est loin de ...and Oceans, pour le coup !


Pas mal du tout en effet ! Old-school, brutal, bas du front. Combo !


chro séduisante, bon morceau également, merci pour la découverte


Franchement meilleur que les dernières prod de Death Fr...


Humungus : +1
Ben oui, normal. Déjà assimiler "vegan" et "antifa" est hors sujet.
Soutenons UADA !


KaneIsBack + 1.


Nefarious + 1.


Non.


Cet album est absolument fantastique !!!


Ravi de lire un report sur Aura Noir


J'ai jamais vraiment écouté Cancer, pourtant je fais partie de cette génération des 90's qui a découvert( le death metal avec ces sorties majeures. Très efficace ce titre , va falloir que je rattrape quelques lacunes.


commandé


Le metal selon les Grammys... Vaste blague.