J'étais tranquille en train d'écouter INFERNAL EXECRATOR (ce nom !), du Black/War Metal de Singapour qui ferait passer IMPALED NAZARENE pour des amateurs de polka, et je me disais qu'ils étaient bien allumés les asiatiques... Et dans les propositions d'écoutes qui suivaient cette sauvagerie, sur la plateforme ou j'étais, mon regard fut attiré par un superbe artwork. Curieux de nature, je clic. Et là encore un groupe asiatique, de Chine cette fois-ci. Tout de suite ça titille mon attention ce genre de trucs. Des groupes de Metal Extreme Chinois en plus je n'en connais pour ainsi dire aucun... 

Je tombe donc sur BLACK REAPER. L'intro commence, en temps normal je soupire, les intros c'est la grande mode en ce moment dans le Metal Extreme et elles sont loin d'être toutes pertinentes. Mais pas là, une superbe introduction de presque cinq minutes aux violoncelles. Pas de rire de démon en rut ni de cris de nonnes terrifiées cherchant à les fuir, non juste du violoncelle. Bien classe cette entame, puis le premier vrai morceau commence et un souffle nordique épique, mélodique puis brutal explose. Là je me dis, merde je croyais que Jon Nödtveidt s'était suicidé en 2006. Il a dû déménager en Chine, c'est pas possible autrement. Plus sérieusement, des groupes qui s'inspirent de DISSECTION il y en a des tonnes, mais alors je n'avais jamais entendu un tel sosie vocalement parlant. Impressionnant. 

J'espère que vous aimez les cultes Suédois, parce qu'il va beaucoup en être question ici. Après quelques recherches nous apprenons que le groupe est un duo né en 2014 dans la province de Fujian en Chine. Yibo He au chant et à la guitare et Jiaren Liu à la batterie et à la basse, ce dernier a joué ou joue encore dans un paquet de groupes underground Chinois. Un premier EP limité à 500 copies, Flames Of The Sitra Ahra, sorti dès 2014 chez Pest Production, le label Chinois ou le groupe est toujours signé aujourd'hui. Puis ce premier effort longue durée Celestial Descension tout fraîchement sorti cette année. 

Comme je vous le disais l'influence de DISSECTION, période Storm Of The Light's Bane, est omniprésente chez le groupe Chinois. Musicalement déjà, le même riffing mélodique, les mêmes passages de guitares claires qui viennent aérer les morceaux. Et les mêmes moments de furies épiques et puissants ou les blast-beats s'emballent méchamment. Quelques rares passages ou le violoncelle refait son apparition (Unlimited Self), donnent un cachet plus personnel ici, mais ils sont très timides si j'ose dire. C'est que BLACK REAPER ne veut surtout pas trop s'éloigner de son influence majeure. En témoigne les thèmes abordés dans les paroles : le Luciférisme Anti-Cosmic. Vous l'aurez compris on baigne ici en pleine adoration du gang Suédois. La même musique mais aussi la même philosophie. Le groupe revendique quelques autres inspirations et cite pèle-mêle SACRAMENTUM, WATAIN, NECROPHOBIC, LORD BELIAL, bref toute la clique Black/Death Suédoise. C'est l'avantage avec ce genre de groupes : ils ne cachent pas leurs modèles ni leurs intentions. 

Une petite reprise de DISMEMBER, Life, Another Shape Of Sorrow, judicieusement choisie selon moi, un morceau assez mélodique qui colle parfaitement au style du groupe Chinois et qui ne dépareille pas le moins du monde sur cet album. Puis vient l'outro, Postlude - Three Dark Veils, elle aussi jouez au violoncelle. Et elle est magnifique, à tomber même. Celle-ci, comme l'intro, est interprétée et composée par le musicien Américain Kakophonix (Christopher Brown de son vrai nom), qui n'est pas étranger au Metal, il a notamment fait parti d'EMPYREAN THRONE... Un choix de luxe donc pour le duo Asiatique. Mais un très bon choix. L'artwork très réussi est lui l'oeuvre de la jeune artiste Argentine, Marcela Bolivar. BLACK REAPER est un groupe qui sait très bien s'entourer, et qui fait preuve d'une énorme maturité sur ce premier album. Deux petits défauts tout de même, parce qu'il faut bien en trouver, une piste cachée en fin d'album jouée au piano, assez inutile selon moi. Et certains morceaux qui commencent ou se terminent de façon peut-être un peu abruptes. Comme vous le voyez rien de bien grave en soit. Pour tout le reste c'est du tout bon, espérons juste que la nationalité et "l'isolement" géographique du combo ne sera pas un frein à une reconnaissance qu'il mérite amplement.


Titres de l'album :

1. Prelude - the Second and Left Emanation
2. Entrance of Acausal Chaosophy
3. The Lawless Finale - Fall of the Firebringer
4. Under the Light of Hubur
5. Acosmic Illumination
6. Unlimited Self
7. Reapers From the Past
8. Life - Another Shape of Sorrow (Dismember cover)
9. Postlude - Three Dark Veils

Facebook


par Jus de cadavre le 26/01/2018 à 12:00
75 %    132

Commentaires (6) | Ajouter un commentaire


yolo
@78.192.38.132
27/01/2018 à 10:42:52
rien qu'à Singapour, Impiety font passer Infernal Execrator pour des amateurs de Polka.

Jus de cadavre
membre enregistré
27/01/2018 à 12:57:10
Gros fan d'Impiety aussi, mais grosse préférence pour la production d'Infernal. Bien moins trigguée et plus naturel.
Mais bon on est d'accord sur le fait que les Singapouriens sont fêlés.

Jus de cadavre
membre enregistré
27/01/2018 à 12:59:18
Et au fait bientôt l'interview des Chinois sur Metalnews :) !

Simony
membre enregistré
27/01/2018 à 14:09:25
Excellent Jus de cadavre, j'ai hâte de lire ça !

yolo
@78.192.38.132
27/01/2018 à 15:42:57
Je ne sais pas si tu les connais jus de cadavre, mais les polonais d'Anima Damnata sont également impressionnant dans un registre légèrement différent. Ils font passer Behemoth et Azarath pour des danseuses.

Jus de cadavre
membre enregistré
27/01/2018 à 15:57:18
Déjà vu ce nom passer, mais j'ai jamais écouté ! Je regarderais ça ;)

Ajouter un commentaire


Demonomancy

Poisoned Atonement

Golgothan Remains

Perverse Offerings to the Void

Empress

Reminiscence

Kera

Hysteresis

Morbid Reich

An Endless Heretic Advocacy

Voodoo Circle

Raised on Rock

Ataraxy

Where All Hope Fades

3sixty

Truestories

Xenoblight

Procreation

Doomster Reich

Drug Magick

Kleptocracy

Kleptocracy

Hecate

Une Voix Venue d'Ailleurs

Mind Awake

Pressure

Plague

Plague

Knelt Rote

Alterity

Disastrous Murmur

Skinning Beginning (1989-1991)

Obscene

Sermon to the Snake

Lurker Of Chalice

Lurker of Chalice

Cryptivore

Unseen Divinity

Nile + Terrorizer + Exarsis

RBD / 23/02/2018
Grindcore

Interview Fabien W. Furter (WHEELFALL)

youpimatin / 13/02/2018
Indus

Interview du groupe BLACK REAPER (Chine)

Jus de cadavre / 01/02/2018
Black Death Metal

Trisomie 21

RBD / 29/01/2018
Electro

Concerts à 7 jours

Asenblut + Angantyr + Ereb Altor

23/02 : Le Blogg, Lyon (69)

Asenblut + Lappalainen + Belenos

24/02 : La Ferme Du Buisson, Noisiel ()

+ Atrystos + War Inside

24/02 : Le Mondo Bizarro, Rennes (35)

Therion + Imperial Age + Null Positiv

28/02 : Espace Julien, Marseille (13)

Photo Stream

Derniers coms

Faut pas oublier qu'on peut se trouver en présence de personne dont le niveau se trouve à l'ombre des pâquerettes...


"le bras"


"le bras"


Rappelez-vous il y a 4 ans , Phil Anselsmo qui boit une bouteille de vin blanc, fait le salut olympique et hurle: "Whithe power" le brad tendu...C'est du mauvais goût à la Sout Park, mais de là à y voiir un extrémiste faut être aussi con que de Hass!

https://ibb.co/dRS8iH


MorbidOM & Jus de cadavre + 1 bordel !
Pas trop de couilles au cul le père Dude hein !
(Et oui Simony, j'ose totalement juger le loustic sans pour autant le connaître personnellement hé hé hé)
Comme dit précédemment, cette histoire date de 10 plombes et tout le monde dans le(...)