Culto Al Terror

Torfrom

05/01/2021

Autoproduction

On peut tout à fait se former en 1992 et sortir son premier album en 2021. C’est en tout cas ce que prouvent les chiliens de TORFROM, existant depuis bientôt trente ans, mais n’ayant jusqu’à lors publié que deux démos et un EP. D’ailleurs, ces gens-là semblent avoir un sérieux problème de timing, puisque leur première démo n’a vu le jour qu’en 2001, presque dix ans après leur naissance, et nous découvrions alors à l’occasion de cette Démo 2001 un groupe brutal, viscéral, qui semblait donner des signes de capacités non négligeables. Las, après ce départ tardif, les choses n’ont pas repris leur cours normal, puisqu’il leur fallut encore cinq ans pour accoucher de leur premier moyen-format, Desde el Umbral, qui se devait d’incarner le coup de pistolet du départ. Mais faisons-fi de ce parcours plus qu’erratique, et célébrons aujourd’hui la naissance de Culto Al Terror, premier longue-durée de ce quatuor au long-cours, et autant admettre que les années ont profité à la méchanceté de ces quatre musiciens qui se vautrent dans la luxure d’un Death formel, mais savoureux.

Les quatre instrumentistes (Enrique Hermosilla - batterie, Jorge Arancibia S. - guitare/chant, depuis 1992, Pedro Ramirez - guitare et Rodrigo - basse) se dont donc retroussé les manches pour nous offrir en totale autoproduction cette collection de morceaux morbides, empreints d’un formalisme sud-américain très palpable, et pas seulement parce qu’ils sont chantés dans leur langue natale. Les originaires de la Isla de Maipo à Santiago n’ont donc pas joué les fiers à bras, totalement conscients du classicisme de leur musique. Une musique pourtant plurielle, qui n’hésite pas à se rapprocher parfois d’un heavy Metal moderne en maîtrisant ses réflexes Death, et qui dans ces moments-là évoque la vague Néo-Death suédoise ou même CARCASS, ce qu’on note assez facilement en écoutant un morceau comme « Luto Eterno ». Mais les racines des années 90 sont là, ce qui semble inévitable au vu de l’acte de naissance de TORFROM, relevées d’un son tout à fait correct pour du DIY, et l’écoute de ce premier long, assez raisonnable de ses quarante minutes à peine atteintes se révèle très agréable pour les tympans formées à l’endurance brutale.

Facile à écouter, mais du coup, difficile à décrire, les figures proposées par les chiliens étant tout à fait traditionnelles. On sent l’air putride de la mort en vogue à la fin des années 80, on sent les effluves d’un CANCER en stade terminal, on sent la caresse de la BENEDICTION des premières années (« Putrefacción »), et hors de ces comparaisons, les formules semblent futiles tant l’effort s’apparente à un exercice de style réussi. Avec une pochette superbe et une production claire et profonde, Culto Al Terror n’impose pas vraiment la terreur, mais propose un habile voyage dans le temps, un peu comme si le quatuor avait pu sortir cette œuvre en temps et en heures à l’orée de sa création. Terriblement efficace à défaut d’être un tant soit peu original, ce premier jet fait la part belle à une violence saine et sourde, qui parfois accepte d’accélérer le tempo pour bander les muscles (« Depravación » et ses blasts soudains mais cathartiques), mais qui la plupart du temps reste dans une modération de BPM qui n’empêche pas d’en apprécier les riffs les plus malsains.

L’école old-school dans toute sa splendeur, mais peut-on en vouloir à un groupe né en 1992 de pratiquer un Death rétrograde, alors même qu’il n’a pas vraiment pu le faire en son temps ? Non, et il convient donc d’excuser les TORFROM pour cette facilité à ne pas prendre le moindre risque, d’autant que le chant bien caverneux de Jorge Arancibia permet d’apprécier les titres à leur juste valeur. Certes, le conformisme se taille la part du lion, certes, les motifs se répètent d’un chapitre à l’autre, mais lorsque les chiliens osent des motifs rythmiques plus hachés et saccadés, le résultat se montre efficace et persuasif, et « Bastardos » de nous ramener aux grandes heures du Death européen des années 90. Pas vraiment de « hit » à détacher de la masse, même si le rigide « I am Lucifer » pourrait en faire office, mais une constante dans la pression et la méchanceté, ce qui permet à ce premier album en quête d’une distribution de faire très bonne figure dans la production actuelle. Un peu DEICIDE mâtiné de l’approche anglaise des BOLT THROWER et BENEDICTION, un peu roublard et cryptique sur les bords, Culto Al Terror incarne donc un achèvement pour ce groupe sympathique, mais une anecdote plaisante pour les fans d’un Death nostalgique de ses premières exactions.       

 

               

Titres de l’album:

1. Confessor

2. Legión del Mal

3. Psicópata Asesino

4. Luto Eterno

5. Putrefacción

6. Depravación

7. Bastardos

8. I am Lucifer

9. Culto al Terror

10. Estrella Negra


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 06/08/2022 à 15:18
75 %    71

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

MALEMORT: les fantômes d'Hérouville.

mortne2001 27/09/2022

Interview

Obscura + Persefone + Disillusion

RBD 26/09/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : CARDIAC CEASE

Jus de cadavre 25/09/2022

Vidéos

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 4

mortne2001 04/09/2022

La cave

MOTOCULTOR 2022 / XIII édition

Jus de cadavre 30/08/2022

Live Report

Obscene Extreme 2022

Mold_Putrefaction 16/08/2022

Live Report

J'irai Mosher chez vous ! Episode 4 : Seattle

Jus de cadavre 12/08/2022

J\'irai mosher chez vous
Concerts à 7 jours
The Vintage Caravan + Volcanova 08/10 : Espace Solana, Chalons-en-champagne (51)
Cult Of Luna + Caspian + Holy Fawn 11/10 : Stereolux, Nantes (44)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
senior canardo

cool ! je connais maintenant 2 groupes Bulgares ! pour ceux qui connaissent pas, ya Terravore qui fait du bon thrash ;)

06/10/2022, 10:49

NecroKosmos

Le seul intérêt de ce concert, c'est la première partie. RAVEN : un groupe fantastique sous-estimé.

06/10/2022, 05:51

Satan

C'est terrible... Et puis, quel groupe d'exception, ça me fait mal au cœur pour eux.

05/10/2022, 21:22

Arioch91

Un concept album sur un écrit de Lovecraft ? Ok je prend direct !

05/10/2022, 20:41

VonDerKrieg

A noter que tout vient du compte twitter d'un certain "Alex", qui après avoir envoyé au maire de la ville de Bessancrout plusieurs messages publiques remplis de conclusion hâtives et de liens à l'emporte piéce quant au passé de certains(...)

05/10/2022, 18:36

Gargan

Je m'attendais à du très bon, tout sauf déçu. J'espère qu'ils vont percer au-delà de l'hexagone, car ils le méritent amplement.

05/10/2022, 09:18

Sadam Mustaine

Le reproche que je fais a Metallica c'est de vivre sur ses lauriers depuis 30 ans et de vivre sur 10 grandes années de carrière pour depuis faire des albums de la qualité d'un groupe qui remplirai tout juste des petites salles 

04/10/2022, 23:31

Adolpho Ramirez

L'orga qui réagit comme des grosses pédales en chouinant sur Internet et en faisant une cagnotte (qui a été supprimé LOL), au lieu d'aller directement confronter le cuck soyboy à l'origine de l'annulation. Finalement, si ça peut(...)

04/10/2022, 22:00

Alex fan

Magnifique retour aux sources de ma jeunesse 

04/10/2022, 19:17

Jus de cadavre

Le type à l'origine de ce merdier est un gars de la scène. Qui en son temps fut pris en photo avec des tshirts tendencieux de BM. Le monsieur veut sans doute se racheter ?Pathétique.

04/10/2022, 14:11

Jus de cadavre

Metallica n'oublie clairement pas d'ou ils viennent. Les premiers mecs / roadies du fan club recoivent encore aujourd'hui des invitations pour les concerts dans leurs villes.Juste mega respect.

04/10/2022, 14:06

Simony

Pseudo-nazi de ce que j'ai compris.

04/10/2022, 11:17

Humungus

Et l'hurluberlu dénonçait quoi exactement ?Une imagerie satanique ou une accointance pseudo-nazi ?

04/10/2022, 10:12

Humungus

Bordel !Avant de lire ton commentaire Simony, c'est exactement ce que je m'apprêtais à poster...METALLICA = Le groupe que l'on ne peut pas complétement détester.

04/10/2022, 10:08

Simony

On peut dire ce que l'on veut sur ce groupe que je ne suis plus depuis de nombreuses années mais c'est encore un des rares à faire ce qui leur chante et avoir ce genre d'attention envers ceux qui les ont aidé et leurs fans, musicalement ça ne me parle pl(...)

04/10/2022, 09:10

Simony

Pression d'un illuminé sur la localité qui accueillait l'évènement quand à la présence d'un groupe de Black Metal. Je ne sais pas quel groupe était visé par cette action remplie de courage mais il a eu gain de cause puisque le(...)

04/10/2022, 09:07

Humungus

Tout cela ne me donne toujours pas les raisons de l'annulation...

03/10/2022, 23:41

Simony

Pour ceux que ça intéresse, opération d'ANTIQ LABEL en soutien au festival,SPECIAL SALE / VENTE SPECIALEEn soutien au

03/10/2022, 22:34

Satan

Et après on dit que l'extrême-droite est le danger suprême, alors que l'extrême-gauche est en train d'installer en sous-pente la dictature. Taake et ensuite ça.... on n'est pas dans la merde avec des pignoufs pareils.

03/10/2022, 22:22

Orphan

Ils n'ont qu'à faire un "RAP FEST" avec l'idéologie nauséabonde qui va avec.

03/10/2022, 14:16