Demo 2017

Viva La Vulva !

16/02/2017

Autoproduction

Avec un nom pareil, personne ne me fera croire qu’ils/elles ne l’ont pas fait exprès. Pour que je les chronique s’entend. Parce qu’un combo qui choisit délibérément le nom de VIVA LA VULVA ! s’expose de fait à mon analyse et à mon respect le plus immédiat.

Dont acte.

Le problème, c’est qu’une fois encore avec un groupe qui débute, les informations ne courent pas les sites. Et mis à part le Bandcamp officiel du combo, rien à l’horizon comme dirait sœur Anne, spécialiste du Hardcore local.

Alors, allons-y.

Dénichés sur mon Vk préféré, les VIVA LA VULVA ! sont un groupe de Hardcore originaire de Krasnoïarsk, Sibérie, et ont donc publié au mois de février leur première démo éponyme, à la pochette qui sent bon les flyers Core des damnées 80’s.

En dehors de ça, pas grand fait à mettre en avant si ce n’est un line-up entièrement féminin semble t-il puisqu’un fameux blog de Punk les définit comme un groupe de la mouvance Riot Grrl. Mais à vrai dire, au vu du message propagé par leur nom, on s’en serait un peu douté.

Riot Grrl peut-être, mais résolument Punk et Hardcore dans les faits. En six minutes et neuf morceaux, les VIVA LA VULVA ! ne perdent pas de temps en bricolage et rentrent directement dans le vif du sujet, et nous offrent un spectacle d’une rudesse et d’une crudité appréciables, qui s’inspire autant de la scène Hardcore du Boston des eighties, que de la violence Punk Russe contemporaine. En gros, un savant panaché east meets west provoquant une jolie collision brute qui refuse tout enrobage excessif.

Ici, tout est donc très nature et très direct. Le chant en idiome local est hurlé par une chanteuse qui se fait un malin plaisir à exhorter son message féministe, tandis qu’en arrière-plan, l’instrumental se veut rudimentaire, mais pas primaire pour autant, avec son lot de changements de tempo qui permet aux compositions de ne pas trop se ressembler.

C’est évidemment du DIY jusqu’au bout des ongles de pied, et c’est justement ça qui me sied. Sur une rythmique qui ne se perd pas en conjectures, une guitare aux riffs sobres et efficace se greffe, et le chant survole cette union avec un manque flagrant de délicatesse.

Basse gironde, rythme bondissant, voire virevoltant, « Интро-Хэви-рок » (« Intro/Rock Lourd » selon la traduction Google) donne le ton et place ses pions, Punk évidemment, avec un son très abrasif qui n’empêche pas la batterie de partir en vrille dans les BPM pour mieux nous affoler.

« Марш сомнений » confirme la saine violence, et si tous les morceaux restent sous la barre fatidique de la minute, les plans s’enchaînent et les idées se déchaînent sans discontinuer, nous donnant l’impression que les neuf titres sont démultipliés.

C’est évidemment amateur, pas toujours très carré, mais l’énergie est là, comme le prouve le torride « Семейные ценности », sur lequel la chanteuse s’époumone comme un fan de Black en pleine messe noire. Et si le rendu est basique et ludique, cette démo convainc de sa débauche de moyens non techniques, mais humains.

L’investissement est total, et on regrette sincèrement que le brutal ne dure pas plus longtemps, tant cette démo parvient à évoquer dans un élan collégial le Powerviolence le plus light, et le Hardcore le plus fight.

 Une démo qui vaut donc son pesant de roubles, et qui mérite toute l’attention des amateurs d’un Punk Hardcore viscéral, qui adapte sa musique à son message. Dommage d’ailleurs que ma compréhension du Russe soit inexistante, j’aurais volontiers décortiqué les lyrics pour mieux appréhender la démarche jappée. Mais la musique se suffit parfois à elle-même, et les VIVA LA VULVA !, sans faire allusion à leur nationalité, prouvent à ce cher Donald Trump que s’il souhaite les attraper par la chatte, il lui faudra bien du courage et des balls un peu plus grosses que celles qu’il n’a.


Titres de l'album:

  1. Интро-Хэви-рок
  2. Марш сомнений
  3. Танцы
  4. Семейные ценности
  5. Улыбайся
  6. Женская доля
  7. Штурм
  8. Жить в кайф
  9. Казак веган

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 20/03/2017 à 18:37
68 %    564

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report

Sélection Metalnews 2020 !

Jus de cadavre 01/01/2021

Interview

Welcome To My Nightmare

mortne2001 26/12/2020

From the past

IXION : entretien avec Julien

JTDP 16/12/2020

Interview

Jon _ interview d'un homme multi-facettes

Simony 23/11/2020

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Seb

Jle trouve vraiment cool ce morceau.Ca fait un bout de temps que j'avais entendu un morceau aussi bon de leur part !

15/01/2021, 18:24

Moshimosher

Bon, ben, là, ça me fait carrément envie !!! A défaut de la fève, je veux bien la couronne !

15/01/2021, 17:18

Humungus

THE STRUTS ???Mortne2001...WTF ???

15/01/2021, 11:53

Humungus

Mais qu'est-ce que c'est que cette pochette putain ???

15/01/2021, 11:50

Gargan

J'attendais de voir ce nom passer. Totalement adhéré à l'ambiance qui s'en dégage (belles lignes de basse qui plus est), achat direct. kling !

15/01/2021, 08:23

Buck Dancer

100% d'accord avec la chro et Jus de cadavre ! Dans mon top 5 de l'année 2020. Du death metal qui se veut transgressif et repoussant, comme à la grande époque. Et moi, ça me mets en joie... 

15/01/2021, 00:16

Jus de cadavre

C'est bien qu'il y ai de temps en temps des albums qui rappellent aux gens ce que c'est le Black Metal. Comment c'est sensé sonner. Sans compromis, nihiliste, violent, sombre et dérangeant.Une autre tuerie de 2020 (oubliée dans mon top tiens !). Et (...)

14/01/2021, 20:33

Jus de cadavre

Une des baffes de 2020. Y a pas à chier la scène Death Metal nord-américaine a su se renouveler et nous propose des trucs de plus en plus sauvages et violents tout en gardant les pieds dans la tradition. Et ça moi ça me plait !Excellent.

14/01/2021, 20:21

Saddam Mustaine

Peter Tagtgren pour le remplacer j'avais pensé, ça serait un delire c'est sur.

14/01/2021, 18:58

Saddam Mustaine

Clairement, on oublie presque qu'il est arrivé qu'en 2001 apres 3 albums de Nightwish, il était encré dans le groupe.

14/01/2021, 18:57

metalrunner

Un très bon groupe l Angelcorpsemorbidangel Français 

14/01/2021, 17:48

Steelvore 666

Génial !!!!!!!

14/01/2021, 12:25

Chemikill

Ça le fait ! 

14/01/2021, 11:09

JTDP

@jus : hmm...je suis à la fois d'accord et pas d'accord avec toi. D'accord parce que oui, là son message, ça sent clairement le mec qui va pas bien. Je pense aussi que lorsque les choses se seront tassées il reviendra. Mais de toute faç(...)

13/01/2021, 23:42

Jus de cadavre

"Je suis le seul à n'avoir pas tout compris à son message ? J'ai relu l'original en anglais et c'est pareil, on dirait un remake de Kamoulox..."Oui le message d'origine en anglais est chelou, c'est pour ça que je pense q(...)

13/01/2021, 18:41

Bones

Show business.5% show.95 % business.Les groupes nous apportent passion, art, divertissement... mais il ne faut pas se voiler la face, autour d'eux gravite un business et une industrie qui souhaitent se gaver, comme autour de n'importe quelle activité humaine.(...)

13/01/2021, 18:11

Hoover

Je viens de voir que le mec avait gagné l'édition finlandaise de Masked singer. Quand t'en arrives là tu as quand même un léger déficit d'amour propre...

13/01/2021, 17:26

Hoover

Il était plus que temps d'arrêter la blague... Nightwish ça aurait pu être un truc rafraichissant sur 1 ou 2 albums du temps de Tarja, là ça fait longtemps que la date de péremption est passée.

13/01/2021, 17:16

Arioch91

Le documentaire d'ANVIL montrait bien les choses justement, sur ce point là.

13/01/2021, 16:26

Simony

La situation actuelle accentue les mauvais côté du music business car les musiciens cherchent des sources de revenus qui leur reviennent justement. Je suis assez d'accord sur le gavage de mecs peu scrupuleux et surtout chez les tourneurs. Combien de groupes ont reçu une p(...)

13/01/2021, 15:57