Стабильность

Bastard Youth

03/04/2017

Autoproduction

Vous regardez la pochette et vous savez d’avance que ça ne va pas bricoler. Et puis vous écoutez la musique et vous êtes convaincu que ça ne va vraiment pas bricoler.

Un noir et blanc digne des flyers Hardcore New-yorkais des années 80, un graphisme de révolte qui instaure l’ambiance, et une bordée de morceaux courts et lapidaires qui confirment les quasis certitudes. Alors oui, la réponse est claire et nette, les BASTARD YOUTH ne font pas dans la dentelle ni dans l’étoffe de lin, mais bien dans le Crust à grosse dominante D-beat, en se sevrant à la source scandinave du style légèrement corsée par une déglutition tout à fait slave rendant les choses encore plus abrasives et violentes.

Et dans le créneau, on pourrait même dire que ces maniaques de la vitesse et du riff sans tendresse font partie du haut du panier, les yeux en embuscade et le rythme accéléré en réacteur nucléaire refroidi on ne sait trop comment, mais certainement sans faire exprès.

Pas grande information à prodiguer à leur propos, mis à part qu’ils nous en viennent de Yekaterinburg, puisque leur Bandcamp et leur page VK sont assez discrets dans la divulgation.

Mais après tout, tout ça n’est pas bien grave, puisque les douze minutes de ce Стабильность (« stabilité » selon la traduction Google toujours approximative) sont essentielles et sans pareil, dans une digression multiple, empruntant tout autant au Hardcore cru qu’au Crust dru, ainsi qu’au D-beat le plus impromptu entaché de Grind éperdu.

 

A partir de là, pas grand-chose à raconter, mais beaucoup à écouter. Et dès « Запах напалма » (« L’Odeur du Napalm », le matin au petit déjeuner, c’est toujours apprécié), la barre est placée très haute, et le métissage se veut mentor et non simple apôtre.

Et en une poignée de minutes bien tassées, les BASTARD YOUTH nous prouvent qu’ils ne craignent pas grand-chose dans leur domaine, toisant de leur morgue véhémente les références scandinaves du style, narguant les URSUT, TOTALITÄR, DISFEAR et autres WARVICTIMS.

La rage qui émane des compositions présentées sur ce Стабильность est presque palpable et semble arracher vos tympans au travers du casque, démultipliée par une production très propre qui permet même aux instants les plus teigneux de sonner clean et sentencieux (« Вера », blasts, puis Crust, puis Hardcore de bœuf).

Vous me direz très justement qu’il est facile de tenir la cadence sur une durée aussi concentrée, mais il n’empêche que cet EP est d’une telle crudité qu’on a du mal à respirer, et ce malgré ce timing resserré. Les morceaux s’enchaînent sans temps mort, voguant d’un D-beat vraiment épidermique vers un Hardcore thermique, faisant régulièrement des haltes sur la case d’un Crust subtil et épileptique. Un vrai passage en revue de tous les aspects les plus virulents du Core Européen, avec même quelques allusions aux semences Anglaises de la fin des années 80 (« Провинция », trame DISCHARGE avec des chœurs typique du NYHC, et ça explose de tous les côtés)…

Instrumentistes qui connaissent leur boulot et qui l’aiment, samples réguliers de balles qui sifflent et de slogans hurlés, soudaines crises de colère en pleine manif pour revendiquer (« Правда штыка » quarante seconde de Crust Grind en leitmotiv, « Искупление » et son break central Core pas vraiment timide, mais assuré comme un pavé lancé dans la gueule d’un flic mal placé, merci AGNOSTIC FRONT et les CRO-MAGS), Стабильность est en effet un modèle de stabilité, qui se permet même quelques résumés d’une cruauté riffesque hallucinée (« Теряю контроль », le genre d’hymne qui te colle aux pieds comme un chewing-gum impossible à décoller).

Les Russes terminent même par une profession de foi éclatante en forme d’auto-hommage éponyme (« Bastard Youth »), qui augmente la densité et multiplie la vitesse en bégaiement Thrashcore halluciné. Tout ça nous laisse donc au tapis, l’air hébété et le muscle ramolli, mais ravi d’avoir été cartonné par une décharge aussi bien assénée.

Par curiosité et aussi par plaisir, tendez donc les esgourdes sur leurs efforts précédents, Искупление paru en février 2016, et la démo publiée en mai 2015, histoire de vous offrir un survol complet de la carrière de ces acharnés du riff lacéré et du beat martelé. Et comme en sus, ils vous offrent le tout, pourquoi s’en priver…

Mais comme je le disais, un simple coup d’œil à la pochette suffisait pour comprendre que les BASTARD YOUTH n’étaient pas là pour bricoler.

Une jeunesse de bâtards qui savent ce qu’ils veulent et qui le veulent maintenant. Et qui courent vers la révolution au rythme d’un Crust et d’un D-beat qui ne sentent ni le renfermé ni l’obligation d’une génération, pas du tout résignée.


Titres de l'album:

  1. Запах напалма
  2. Жизнь бьет сильней
  3. Стабильность
  4. Мне мало надо
  5. Они Охуели!
  6. Вера
  7. Провинция
  8. Правда штыка
  9. Искупление
  10. Теряю контроль
  11. Bastard Youth

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 25/04/2017 à 16:19
75 %    545

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Killing For Culture - Tome 2

mortne2001 23/02/2021

Livres

Voyage au centre de la scène : MASSACRA

Jus de cadavre 21/02/2021

Vidéos

Killing For Culture - Tome 1

mortne2001 15/02/2021

Livres

Moonspell 2007

RBD 04/02/2021

Live Report

Olivier Verron _ Interview Conviction

Simony 27/01/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : ASSHOLE

Jus de cadavre 17/01/2021

Vidéos

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report

Sélection Metalnews 2020 !

Jus de cadavre 01/01/2021

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Gargan

Vu aussi ce live de King Diamond sorti il y a quelques jours par Metal Blade : Songs for the Dead Live - The Fillmore in Philadelphia

28/02/2021, 19:16

Stench

Du coup, on peut écouter où, ce truc ? Même sur leur site il n'y a rien alors que moi, quand je vois qu'on parle de Gus, ça m'intéresse...

28/02/2021, 17:24

Bones

Pour les amateurs de PENTAGRAM, il existe un docu assez dur sur la vie chaotique de son leader. Il donne plutôt envie de se mettre à la camomille et aux cigarettes russes.

28/02/2021, 13:54

Satan

@ Yolo : Soit c'est de l'ignorance, soit de la bêtise... ou de l'humour sacrément mal formulé. Un petit peu comme ton orthographe en somme.

28/02/2021, 12:37

Invité

@Yolo : Ce qu'il y a de bien avec les opinions tranchées, c'est qu'ça relance le débat. En somme vous êtes une sorte de provocateur, quoi.

28/02/2021, 11:28

Invité

@Yolo : Ce qu'il y a de bien avec les opinions tranchées, c'est qu'ça relance le débat. En somme vous êtes une sorte de provocateur, quoi.

28/02/2021, 11:28

Yolo

La Polognes est l'un des seuls pays respectables en Europe actuellement par ses prises de position. Point barre.

28/02/2021, 10:16

MorbidOM

Complétement d'accord avec Gargan.Simony, je te conseille la lecture de Jean-Claude Michéa (si tu as la flemme ou peu de temps on peut facilement trouver des conférences qu'il a données sur internet)Christopher Lasch ça marche aussi ma(...)

27/02/2021, 19:42

Arioch91

encore moins sur Conan*

27/02/2021, 19:35

Arioch91

Jamais un patronyme d'un groupe n'a été en aussi inadéquation avec sa musique.Je ne crache pas sur le Doom, encore moins que Conan (le personnage) mais sans déconner : quiconque a lu une aventure de Conan, en particulier sur un champ de bataille, que l(...)

27/02/2021, 19:34

Gargan

Je pense de plus en plus que la critique "des lois archaïques" est un faux-nez du libéralisme (celui qui ne te veux vraiment pas du bien si tu ne fais pas partie des 1%). 

27/02/2021, 18:27

Simony

Perso, je reste mesuré sur la non menace que représente les lois religieuses archaïques de son pays. Loi anti-avortement, répression et censure envers les artistes qui ne respectent pas les lois sur le blasphème, et ça ce n'est que ce que nous, bons Fr(...)

27/02/2021, 17:56

KaneIsBack

Ce mec a toujours été une trompette...

27/02/2021, 17:33

Buck Dancer

En plus il demande un don....Je fais mon rebelle mais c'est vous qui payez l'amande. Il se fout du monde sur ce coup là. 

27/02/2021, 16:35

MorbidOM

Quel rebelle !Sinon, désolé mon grand je n'ai pas l'impression que "lois religieuses archaïques de ton pays" soient la plus grande menace pour notre liberté (en tout cas à l'Ouest mais même à l'Est j'(...)

27/02/2021, 15:58

Humungus

D'accord avec Buck Dancer sur ce titre.Le précédent extrait était bien plus savoureux.A voir la totalité de l'oeuvre donc...Par contre, le clip est chiadé.

26/02/2021, 08:38

Buck Dancer

De savoir que Rutan fait désormais partie du groupe éveil ma curiosité pour l'album, mais le morceau s'écoute et s'oublie une fois terminé. Certainement un résumé de ce que sera l'album a mes oreilles. 

25/02/2021, 15:58

Moshimosher

Intéressant, intéressant...

25/02/2021, 13:59

Arioch91

Le clip est juste insoutenable. Tellement que je trouve la zique de CC en décalage avec les images. Trop propre pour ce qui est montré. Mais je dois reconnaître qu'avec cette vidéo sur du trafic d'organes immonde, Canniboul fait fort, très fort. Pas pr&(...)

25/02/2021, 11:30

Arioch91

La voix est juste horripilante   Next !

25/02/2021, 08:56