« Mange-les avant que les vers ne te mangent !! »

C’est le genre de phrase que ma mère me servait à table quand je ne voulais pas finir mes légumes. J’en déduis donc que les RIPOSTE et ma mère ne pourrait faire qu’une seule et unique personne.

Ou être amis au choix…

Bon, soyons sérieux. J’avais chroniqué l’année dernière la démo des banlieusards Parisiens de RIPOSTE, dont j’avais dit tout le Fastcore que je pensais de leur bien. Depuis, le groupe n’a pas ralenti la cadence, et propose donc son premier EP Feed The Maggots, pas vraiment calmé, sur quelques labels indé dont La Défaite, Creepozoid et Orange Juice (parmi d’autres), pour une version tape pink n’black.

Joli coup, d’autant plus qu’avec un contenu pareil, ça nous donne l’équivalent de ces cassingles qui ont connu une gloire éphémère durant les nineties.

RIPOSTE, c’est un quatuor (Lulu – chant, Phil – guitare, Sam – batterie et Victor – basse), mené de voix d’enfer par une vocaliste qui n’a pas oublié ses harangues dans leur boite, et surtout, animé d’une férocité Core qui vous caresse dans le sens pas du poil.

En cinq minutes et quelques titres de plus, ils font le tour de la question Fastcore/Powerviolence contemporaine, et y apportent une réponse valide et alerte.

Ces mêmes réponses ne dépassent que très rarement les trente secondes, mais pourquoi s’éterniser quand on peut clouer le bec de ses détracteurs vite fait ?

Quoique je doute qu’ils en aient beaucoup…

Du Fastcore donc, et joué fast and raw, pour une démonstration de force qui n’a pas perdu l’intensité de leur première démo. On y retrouve donc cette patte Thrashcore très prononcée qui rend leurs morceaux euphoriques mais hystériques, et surtout, ces lignes de chant hurlées que Lulu  jette à nos faces médusées. Une rythmique qui ne faiblit jamais, une guitare qui découpe des riffs en mantra sans gras, et le tout assemblé est furieux comme il faut, et aussi lucide que costaud.

Quelques petites fantaisies presque militaires qui dégénèrent bien vite en manœuvres de l’enfer (« Us Hate »), des quickies qui prennent quand même la peine de quelques astuces accrocheuses et malicieuses (« Guilty Conscience »), une basse volubile qui balance des boucles sans complexe (« Crusades »), une douce folie qui ose tout et remporte le pari (« Mutilation Party », autant d’idées dans un panier d’une poignée de secondes assumées, c’est assez culotté), et on termine l’effort par un dernier, qui s’étire presque jusqu’à la minute affolée (« Loss Count », le paroxysme de la violence atteint sans forcer).

Donc, mon avis positif n’a pas changé en une année, et les RIPOSTE ont prouvé qu’ils étaient bien le groupe sur lequel il fallait miser.

Et dans un registre LACK OF INTEREST/TOTAL ABUSE/VIOLENT REACTION accommodé à la sauce Powerviolence bien de chez nous, les Parisiens ou presque assurent de bout en bout.

On espère juste un jour avoir le droit à un peu de rab’, parce qu’une pincée de minutes à chaque fois, ça passe beaucoup trop vite.

Et si mes légumes avaient été d’un même goût Thrashcore de la mort, ma mère n’aurait pas eu besoin de hurler ses adages aussi fort.

Il faut dire que sa RIPOSTE à elle était assez terrifiante aussi…

 Mais vous reprendrez bien un petit ver ?


Titres de l'album:

  1. E.B.S
  2. Regression
  3. Seed of Hatred
  4. Us Hate
  5. Gulty Conscience
  6. Violent reflex
  7. Crusades
  8. Mutilation Party
  9. Loss Count

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 20/12/2016 à 14:45
70 %    401

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Protector

Summon the Hordes

Majesty

Legends

Dead Horse

Horsecore: An Unrelated Story That's Time Consuming

Затемно (zatemno)

В петле

Hollow Haze

Between Wild Landscapes and Deep Blue Seas

Nyss

Dépayser

Shit Life

Reign In Bud

Teleport

The Expansion

Alcotopia

It Hits the Spot

Pounder

••

Night Screamer

Dead of Night

No Sun Rises

Ascent/Decay

Vilest Breed

Live Fuck Die

Riot City

Burn the Night

Barbarian

To No God Shall I Kneel

Crypt Crawler

To the Grave

Forged In Black

Descent of the Serpent

Apotheosis Omega

Avoda Zara

Faruln

The Black Hole of The Soul

Xentrix

Bury The Pain

Combichrist + Terrorolokaust

RBD / 17/07/2019
Electro

Live-report - Impetuous Ritual / Ascended Dead / Scumslaught

Jus de cadavre / 14/07/2019
Death Metal

Napalm Death + A.C.O.D.

RBD / 12/07/2019
Black Metal Symphonique

Municipal Waste + Terror Shark + Dirty Wheels

RBD / 10/07/2019
Hardcore Metal

Live-report HELLFEST 2019 / Dimanche

Jus de cadavre / 07/07/2019
Hellfest Open Air

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Indifférence générale !


Meilleur concert du Hell, un groupe fou ! J'aimerais vraiment les voir dans une petite salle chauffée à blanc... ça doit faire encore plus mal !


ça tartine toujours aussi gras Guttural Slug ! par contre je viens de me rendre compte que j'ai zappé le 2eme album. BWUUUUUUHHHHHH


le chant est faiblard...


Plutôt inutile cet album. Bien mou et rien d'excitant.60% pour ma part


Un album absolument excellent !


Je ne connaissais même pas de nom. Merci pour cette chro (d'utilité metallique et historique !) qui donne méchamment envie de se pencher sur ce groupe !


Quasi tous les titres du premier album sont rejoués...
Miam miam !


Énorme album de violence musicale ! Merci pour la chro ;)
Ça me rappel un peu Phobia en effet, en plus bourrin encore !
"C’est simple, le tout à des allures de fête paillarde tournant très mal, avec deux mecs pas invités qui viennent pour tout picoler et tout ruiner, et qui lais(...)


"Napalm Death demeure un monument incontournable, qui ne déçoit jamais ses fidèles, ni ses valeurs"
Je pense d'ailleurs n'avoir jamais lu une critique négative vis à vis du groupe...
Et c'est de fait totalement normal !


Plutôt d'accord avec Satan, le prix est abusé et le titre est bon mais assez standard et de la part de 1349, j'en attend un peu plus. Et je dois avouer que le dernier album ne m'a pas emballé plus que ça...


le précédent album est excellent


Ouais... moi qui est un grand fan du groupe, je dois reconnaitre que la pochette est d'une incroyable laideur et que le titre est dans la continuité du (lamentable) précédent album. Qui plus est, le prix de l'objet est du pur foutage de gueule...


Une fois de plus, un excellent concert, joué par des musiciens passionnés malgré des conditions de tournée précaires !
Respect et merci à eux.
On en redemande.


Plaisir partagé cher L'anonyme....


La news qui vous met la banane pour la journée.
Vous venez d'embellir ma journée à un point inespéré. Merci beaucoup !


Pour donner quelques détails sur Vltimas, j’adhère vraiment à la musique mais j’ai vraiment du mal avec le visuel. David Vincent dans basse c’est pas trop grave, mais David Vincent avec sa belle couleur de cheveux, son chapeau et son attitude de faux méchant, j’accroche vraiment pas du t(...)


Merci pour le report toujours excellent !


@ Jus : je n'étais pas au courant de ces autres détails pour l'affaire MANOWAR, mais quoi qu'il en soit entièrement d'accord avec toi...sur toutes les lignes...


@JTDP : oui bien sur que Manowar n'a pas découvert ça la veille, les 6 mois de silence radio entre le groupe et l'orga le démontrent bien. Manowar, savait pertinemment avant même de venir qu'ils n'allaient pas jouer. Mais là encore, pour des questions de contrat, ils ne pouvaient pas annuler av(...)