Great !

Visavis

15/10/2021

M O Music

Certains groupes misent tout sur le look, ou un concept un peu foireux qui leur assurera un following de départ. D’autres au contraire, se foutent royalement des apparences, et se présentent à vous comme ils sont dans la vie. Leur seul instinct : la musique, qui doit parler d’elle-même. Etre efficace, sans prétention, mais puissante, humaine, crédible, touchante, énergique. Les VISAVIS font partie de cette caste de musiciens qui n’ont cure des effets pyrotechniques, qui se moquent des fringues à la mode, et qui rient sous cape des tendances que suivent certains en croyant que la mode justement va les garder sous son aile.

J’ai connu ce groupe de Tulle à l’occasion de la sortie de son premier album, War Machine, animé d’un Hard-Rock simple, efficace, et redoutablement en place. J’ai immédiatement été séduit par cette humilité, cette façon de jouer sans être dupe, d’avoir compris depuis longtemps que le Rock ne pouvait plus proposer grand-chose d’original. Cette manière de proposer de vraies chansons, qu’on sait interprétées avec les tripes sur scène, le visage ruisselant et le sourire de rigueur, soutenu par des fans qui croient vraiment en leurs héros à l’échelle humaine. Et alors qu’aujourd’hui, le combo revient avec un EP sous le bras, je ne peux que les féliciter de n‘avoir rien changé à leur recette, mais de l’avoir épaissie, et de l’avoir rendue peut-être un peu plus sombre.

Pierre Henri Traux à la batterie, Pierre Beyssac à la basse et Régis Bouyge à la guitare et au chant. Voici donc les VISAVIS qui se placent encore une fois face à vous non pour que vous les jugiez, mais pour avoir une conversation musicale dans laquelle vous avez votre place, comme tout fan qui se respecte. Musicalement, le groupe garde le cap, et évolue toujours entre Rock roots musclé, alternatif franc et Metal adopté. Flirtant parfois avec les rives du Post Grunge, avec la frange la plus Heavy du Rock des nineties, avec l’abrasif made in Bob Mould et GUN CLUB, VISAVIS lâche les watts, et nous propose ses riffs les plus probants, comme celui qui porte à bout de cordes « Burning Hell ». Et si l’enfer, c’est toujours les autres, VISAVIS a trouvé son paradis depuis longtemps, quelque part entre les 7 WEEKS et MAXXWELL, entre grosse distorsion et chant velouté, sur tapis de rythmique sauvage avec cette basse prépondérante.  

Six morceaux, pas plus, mais cela suffit largement pour constater les progrès accompli. L’osmose est encore plus palpable, le résultat plus compact, l’homogénéité frappante. On se surprend même parfois à se rappeler de la scène subtilement Indus des années 90, avec ces plans répétitifs à la KILLING JOKE, et cette atmosphère un peu froide qui doit pourtant méchamment se réchauffer live.

Les titres se suivent, et surtout, ne se ressemblent pas. En toute brièveté, le trio a joué la diversité, et les ambiances se succèdent, parfois plus modulées (« My Life was Great » et son lick de guitare en gimmick), parfois totalement sauvages et fricotant avec le Punk Rock épais mais percutant (« No Way Out »). La production, impeccable, ne joue pas les gros bras mais augmente la portée de la guitare tout en alourdissant la basse au bon moment. La frappe toujours sèche et efficace de Pierre Henri Traux catapulte les idées les plus formelles avec son binaire assuré (« Loud and Rough », comme si les  STOOGES se mettaient à la page), et si Régis Bouyge est toujours le frontman rêvé de tout power-trio, la complicité des trois musiciens empêche de le catapulter au-devant de la scène. Encore une fois, les VISAVIS se donnent les moyens de plaire à tous les publics, comme Lemmy n’acceptant le terme « Rock » que comme seule étiquette possible sur sa veste en jean. Le Rock justement, peut être joué prestement et simplement (« Made of Stone »), mais seulement si on croit en lui, et toutes ses possibilités d’expression.

Alors, les mélodies, l’envergure, l’amplitude d’un son qui n’écorche pas les oreilles et n’en fait pas trop, la souplesse d’exécution, et la sincérité de composition font de ce nouvel EP un moment privilégié, dont le seul défaut est sa brièveté. On sent que le trio avait les moyens de sortir un album entier, pour oublier leur histoire d’amour manquée avec le Hellfest, et on sent surtout que les mecs attendent avec impatience, l’écume aux lèvres de pouvoir aller à la rencontre de leur public, qui va se tordre de plaisir en pogotant sur ces tubes.

Messieurs, respect. Continuez sur cette voie, qui pourra vous transformer en référence dans quelques années. Mais je sais très bien que vous n’avez cure des honneurs. Seule la sueur vous intéresse.

 

                                                                                                                                                                                                         

Titres de l’album:

01. Burning Hell

02. My Life was Great

03. No Way Out

04. Loud and Rough

05. Made of Stone

06. Medical


Site officiel

Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 24/10/2021 à 17:28
80 %    203

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Voyage au centre de la scène : Archives MORTUARY

Jus de cadavre 14/11/2021

Vidéos

Chiens + Unsu + BMB

RBD 09/11/2021

Live Report

Lofofora + Verdun

RBD 01/11/2021

Live Report

Fuzz in Champagne - épisode 1

Simony 26/10/2021

Live Report

Fange + Pilori + Skullstorm

RBD 25/10/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : SUPURATION

Jus de cadavre 17/10/2021

Vidéos

Déluge + Dvne

RBD 29/09/2021

Live Report

Blood Sugar Sex Magik

mortne2001 25/09/2021

From the past

Benighted + Shaârghot + Svart Crown

RBD 22/09/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Mamoushka

Si Vivian Slaughter est UN MUSICIEN, le rédacteur est UNE TRUITE

26/11/2021, 19:05

Humungus

J'étais passé totalement à côté de cette "news"...J'aurais dû poursuivre sur ma lancée.

26/11/2021, 08:38

Humungus

Erratum : Vivian Slaughter est une femme.(C'est d'ailleurs la femme de Maniac)

26/11/2021, 08:32

Eric

Merci du plaisir d écouter cette musique

25/11/2021, 17:59

Saddam Mustaine

Meme Hellhammer a laissé les parties de Varg sur le premier album de Mayhem, le pere Mustaine c'est le mec le plus rancunier au monde mdr obligé Ellefson lui a fait une crase qu'on ignore. 

24/11/2021, 18:26

Chemikill

Oui c'est en tout cas lui qui a fait la tournée avec eux. 

24/11/2021, 14:02

Buck Dancer

C'est pas James Lomenzo le nouveau le nouveau bassiste ? 

24/11/2021, 11:52

Bones

@Arioch :  Testament... je n'ai acheté aucun de leurs albums récents. Vraiment c'est le bon exempl(...)

23/11/2021, 23:30

Arioch91

@Bones : tu parles de Testament là non, pour le pilotage automatique ?

23/11/2021, 19:37

Steelvore666

Le chant n'est pas ouf.

23/11/2021, 17:38

Zeitoun

Effectivement excellent. Rarement vu aussi efficace depuis longtemps.y'a que la pochette qui laisse à désirer...

23/11/2021, 17:12

senior canardo

c'est mou .... heureusement que l'album devait envoyer du poney ...a suivre mais pour l'instant les 1ers extraits ne vendent pas du reve..

23/11/2021, 15:11

Bones

Eh bien, première écoute... je trouve un groupe qui est plus en "pilotage auto" que jamais. Je vais bien sûr insister car j'adore vraiment ce groupe, mais là ça manque de riffs patatoïdes et du bon vieux groove rampant habituel. :-(  (...)

23/11/2021, 14:57

Chemikill

Ça tue! Faut pas regarder la vidéo...c'est tout 

23/11/2021, 07:48

Invité

La version Wish d'une pochette de Rhapsody… Voilà ce qui se passe quand on prend des graphistes sans vouloir trop dépenser.

22/11/2021, 17:22

Simony

Ce troisième extrait est franchement excellent avec cet effet et une ambiance qui ne sont pas sans rappeler un Type O Negative. Par contre le CD à 16.99€...

22/11/2021, 16:35

Humungus

Un pote vient de m'annoncer la chose ouais...Un putain de showman.Grand souvenir que la toute première fois où j'ai vu le groupe (que je ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam à l'époque) au FURYFEST... Claquasse.

20/11/2021, 16:49

Excellent groupe

Excellent groupe qui tient vraiment bien la scène 

20/11/2021, 13:41

Humungus

Superbe pochette...

19/11/2021, 04:06

Sylvanus

C te baffe

18/11/2021, 20:54