Hategod Triumph

Creeping Fear

26/03/2021

Dolorem Records

C'est que cela fait déjà 4 ans que les frenchies de CREEPING FEAR ont publié leur premier album, Onward To Apocalypse. Cela peut paraître une éternité mais le groupe n'a pas chômé avec le remplacement de la section rythmique et l'arrivée de Paul et Théo en 2019, l'écriture de l'album, rester à la maison, enregistrer et monter une équipe costaud pour les épauler sur la sortie de Hategod Triumph, leur deuxième album qui paraît de nouveau chez Dolorem Records.
En effet, lorsque l'on réuni Paolo Girardi pour l'artwork, Dan Swanö pour le mastering, le duo Andrew Guillotin (Hybreed Studio) et Frédéric Gervais (Henosis Studio), qui a aussi assuré le mix, les intentions et les ambitions du groupe sont clairement affichées. Pourtant, il ne faut pas voir en ce deuxième opus, une cassure avec ce que CREEPING FEAR était il y a 4 ans maintenant, nous avons toujours ce duo Clément Ducouret et Grabriel Hammel, les deux guitaristes, qui composent la musique, on retrouve donc cette patte du groupe qui est faite sur des terres Death Metal old-school, on pense à MORBID ANGEL, bien évidemment avec ces parties rampantes mais accrocheuses, ou IMMOLATION pour les parties les plus brutales qui gardent tout de même cet aspect de lourdeur. D'ailleurs, c'est un aspect où le groupe a bien progressé et ce en partie grâce à cette production alliant précision et ce gras rageur et profond.
On notera que le chant de Clément est également produit différemment car si sur le premier opus, on pouvait penser à ABORTED, sur Hategod Triumph, le chant se fait un brin plus saturé, ou  filtré même, et semble moins growlé et plus chanté, crié, on a moins cette impression de voix de cochon sur certaines intonations et le résultat se marie parfaitement avec la musique, un chant plus noir et plus horrifique, à l'image de la musique.
Vous l'avez compris, il ne faut pas s'attendre aux grands changements non plus, mais le groupe continue d'affiner son style en se rapprochant de l'esprit du Death Metal old-school, "Collapse" déboule dans une violence maitrisée dont s'échappent quelques leads bien sentis mais alors avec "Hate Crush Consume" c'est une montée en puissance de la violence pour arriver sur ce cœur du morceau à l'esprit direct et plus primaire. Le solo qui en découle garde cette approche, le vibrato donne tout ce qu'il a et la batterie se met en mode rouleau compresseur avant cette fin bien accrocheuse qui va casser des nuques lorsque les fosses auront rouvertes. Il faut cependant avouer que le groupe a gagné en violence sournoise, celle qui se ressent, "Deceitful Tongues", bien qu'un peu moins marquante que ses 2 plages précédentes, permet une brutalité bête et méchante, sans réflexion qui met bien en valeur la chanson titre et son ambiance qui s'installe tranquillement. Ce "Hategod Triumph" marque la première pause dans ce début d'album plutôt varié dans la violence mais c'est pour mieux asséner le coup de grâce car lorsque Théo balance la double, on se prend 4 jets sans s'y attendre. Le groupe a également réussi à arranger ses morceaux pour éviter que l'auditeur pressente trop facilement ce qui déboule derrière, le tout avec une cohérence qui fait de ces 36 minutes de Death Metal une parfaite raison d'appuyer de nouveau sur play lorsque la galette a fini de tourner.
CREEPING FEAR affiche une belle progression avec ce deuxième album et les quelques incartades dans un Death plus primaire met parfaitement en valeur les moments les plus violents et plus techniques, une vraie confirmation. Que l'amateur de Death Metal n'hésite pas, cet album s'achète sans sourciller !

Tracklist :

  1. Collapse
  2. Hate Crush Consume
  3. Deceitful Tongues
  4. Hategod Triumph
  5. Wearing the Skin of the Wicked
  6. We Belong to the Crypts
  7. Summoned in Hellfire's Blood
  8. From Wombs to Battlefield

Facebook | Shop


par Simony le 27/03/2021 à 16:00
83 %    1049

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


Jus de cadavre
membre enregistré
27/03/2021, 18:52:14

Ils ont vu les choses en grand pour cet album les frenchies ! Girardi, Swanö, etc... c'est cool ! Je vais m'écouter tout ça attentivement.

Ajouter un commentaire


Derniers articles

HELLFEST 2024 / Clisson

Jus de cadavre 15/07/2024

Live Report

Escuela Grind + BMB

RBD 08/07/2024

Live Report

The Mandrake Project Live 2024

Simony 05/07/2024

Live Report

Hatebreed + Crowbar

RBD 18/06/2024

Live Report

Nostromo + Nwar

RBD 03/06/2024

Live Report

Dvne + My Diligence

RBD 29/05/2024

Live Report

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
grinder92

la vidéo du bidule : https://www.youtube.com/watch?v=t0K2EVnkhC0

19/07/2024, 08:12

Jus de cadavre

On me dit dans l'oreillette que la femme de Rob (qui est française) est fan d'Indochine et qu'elle ne serait pas étrangère à cette décision de reprise... L'amour rend aveugle, mais sourd aussi apparemment.

18/07/2024, 14:59

Humungus

Monument.

18/07/2024, 13:39

Humungus

"Kirk et Rob reprennent "L'Aventurier" d'Indochine"... ... ...Le groupe qui aime à se tirer une balle dans le pied quoi !Après l'ignominie de la reprise de Johnny il y a quelques années...A la prochaine date franç(...)

18/07/2024, 09:35

Alain MASSARD

juste excellent!!!!

17/07/2024, 16:30

Tourista

''Shoot the babies in the nest, that's the real hunting''

17/07/2024, 08:37

Ivan Grozny

Pour ma part :Jeudi : Ashinhell / Immolation / Brujeria / Megadeth (aïe aïe) / Shining (le groupe norvégien) / Sodom / Cradle of FilthVendredi : Fear Factory / Savage Lands / Kanonenfieber / Satyricon / Emperor / Machine Head (la fin vite fait pour boire un coup) / (...)

17/07/2024, 01:16

Gargan

« Wher’ar’you Marshall ? » « yeahiyeaah wohooo !! »

16/07/2024, 21:51

LeMoustre

Sympa.En plus tête d'affiche au Pyrenean Open Air en septembre. Ça se loupe pas ça 

16/07/2024, 10:06

Cupcake Vanille

Ok c'est très différent de la période You Will Never Be One of Us qui était plus un mix sauvage et efficace entre un Slayer et Napalm Death. Todd Jones change encore de style vocalement, pour un truc plus vomissant rempli de glaire dans une ligne death(...)

15/07/2024, 11:11

RBD

Excellent ! Ils sont revenus tourner ce clip à la "Maison des choeurs" où nous les avions vus pour un concert inoubliable à l'automne 2023. Il s'agit d'une ancienne chapelle de style Louis XIV (mais pas baroque) accolée à l&apos(...)

11/07/2024, 16:43

Simony

@Tourista : je partage en tout point tes dires. Si ce n'est pour MAIDEN car je suis un incorrigible fan qui aimera toujours ce groupe et les voir sur scène mais je comprends parfaitement ton point de vue que j'applique à AC/DC par exemple. J'ai une super image de la d(...)

11/07/2024, 09:59

Simony

@Tourista : je partage en tout point tes dires. Si ce n'est pour MAIDEN car je suis un incorrigible fan qui aimera toujours ce groupe et les voir sur scène mais je comprends parfaitement ton point de vue que j'applique à AC/DC par exemple. J'ai une super image de la d(...)

11/07/2024, 09:59

Jus de cadavre

Quand NAILS se met au Speed Thrash   ! Bah ça bastonne !

10/07/2024, 19:48

Tourista

Pardon : présent à Paname.

10/07/2024, 18:41

Tourista

Présent.  Set-list hyper solide, groupe hyper en place et son aux petits oignons. Plaisir manifeste du chanteur (malgré sa crève) et accueil formidable (est-ce une surprise ?) du public. Le plus appréciable dans la forme c'était sa gestuelle dimensionn(...)

10/07/2024, 18:40

RBD

C'est vrai qu'il se maintient bien malgré les ans. Cela me rappelle il y a fort longtemps quand j'avais vu Blaze Bailey tourner en solo peu après son départ de Maiden. Mais Bruce est à un autre niveau de charisme et de talent, c'est clair.

10/07/2024, 12:43

wolf88

salut, ce n est pas Autriche mais Australie   

08/07/2024, 18:48

LeMoustre

Tuerie intégrale.Point.

07/07/2024, 14:33

Humungus

"Je préfère d'ailleurs aller jusqu'au Rockhal plutôt que de monter à Paris où tout n'est que galère et source de stress et d'énervement".Amen !

06/07/2024, 08:19