Hategod Triumph

Creeping Fear

26/03/2021

Dolorem Records

C'est que cela fait déjà 4 ans que les frenchies de CREEPING FEAR ont publié leur premier album, Onward To Apocalypse. Cela peut paraître une éternité mais le groupe n'a pas chômé avec le remplacement de la section rythmique et l'arrivée de Paul et Théo en 2019, l'écriture de l'album, rester à la maison, enregistrer et monter une équipe costaud pour les épauler sur la sortie de Hategod Triumph, leur deuxième album qui paraît de nouveau chez Dolorem Records.
En effet, lorsque l'on réuni Paolo Girardi pour l'artwork, Dan Swanö pour le mastering, le duo Andrew Guillotin (Hybreed Studio) et Frédéric Gervais (Henosis Studio), qui a aussi assuré le mix, les intentions et les ambitions du groupe sont clairement affichées. Pourtant, il ne faut pas voir en ce deuxième opus, une cassure avec ce que CREEPING FEAR était il y a 4 ans maintenant, nous avons toujours ce duo Clément Ducouret et Grabriel Hammel, les deux guitaristes, qui composent la musique, on retrouve donc cette patte du groupe qui est faite sur des terres Death Metal old-school, on pense à MORBID ANGEL, bien évidemment avec ces parties rampantes mais accrocheuses, ou IMMOLATION pour les parties les plus brutales qui gardent tout de même cet aspect de lourdeur. D'ailleurs, c'est un aspect où le groupe a bien progressé et ce en partie grâce à cette production alliant précision et ce gras rageur et profond.
On notera que le chant de Clément est également produit différemment car si sur le premier opus, on pouvait penser à ABORTED, sur Hategod Triumph, le chant se fait un brin plus saturé, ou  filtré même, et semble moins growlé et plus chanté, crié, on a moins cette impression de voix de cochon sur certaines intonations et le résultat se marie parfaitement avec la musique, un chant plus noir et plus horrifique, à l'image de la musique.
Vous l'avez compris, il ne faut pas s'attendre aux grands changements non plus, mais le groupe continue d'affiner son style en se rapprochant de l'esprit du Death Metal old-school, "Collapse" déboule dans une violence maitrisée dont s'échappent quelques leads bien sentis mais alors avec "Hate Crush Consume" c'est une montée en puissance de la violence pour arriver sur ce cœur du morceau à l'esprit direct et plus primaire. Le solo qui en découle garde cette approche, le vibrato donne tout ce qu'il a et la batterie se met en mode rouleau compresseur avant cette fin bien accrocheuse qui va casser des nuques lorsque les fosses auront rouvertes. Il faut cependant avouer que le groupe a gagné en violence sournoise, celle qui se ressent, "Deceitful Tongues", bien qu'un peu moins marquante que ses 2 plages précédentes, permet une brutalité bête et méchante, sans réflexion qui met bien en valeur la chanson titre et son ambiance qui s'installe tranquillement. Ce "Hategod Triumph" marque la première pause dans ce début d'album plutôt varié dans la violence mais c'est pour mieux asséner le coup de grâce car lorsque Théo balance la double, on se prend 4 jets sans s'y attendre. Le groupe a également réussi à arranger ses morceaux pour éviter que l'auditeur pressente trop facilement ce qui déboule derrière, le tout avec une cohérence qui fait de ces 36 minutes de Death Metal une parfaite raison d'appuyer de nouveau sur play lorsque la galette a fini de tourner.
CREEPING FEAR affiche une belle progression avec ce deuxième album et les quelques incartades dans un Death plus primaire met parfaitement en valeur les moments les plus violents et plus techniques, une vraie confirmation. Que l'amateur de Death Metal n'hésite pas, cet album s'achète sans sourciller !

Tracklist :

  1. Collapse
  2. Hate Crush Consume
  3. Deceitful Tongues
  4. Hategod Triumph
  5. Wearing the Skin of the Wicked
  6. We Belong to the Crypts
  7. Summoned in Hellfire's Blood
  8. From Wombs to Battlefield

Facebook | Shop


par Simony le 27/03/2021 à 16:00
83 %    387

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


Jus de cadavre
membre enregistré
27/03/2021, 18:52:14

Ils ont vu les choses en grand pour cet album les frenchies ! Girardi, Swanö, etc... c'est cool ! Je vais m'écouter tout ça attentivement.

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Open Bar Vol2 : Antoine Perron

Baxter 20/04/2021

Interview

Dirge + Spinning Heads 2005

RBD 05/04/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : Frank Arnaud

Jus de cadavre 21/03/2021

Vidéos

Nile + Krisiun + Grave + Ulcerate 2009

RBD 03/03/2021

Live Report

Killing For Culture - Tome 2

mortne2001 23/02/2021

Livres

Voyage au centre de la scène : MASSACRA

Jus de cadavre 21/02/2021

Vidéos

Killing For Culture - Tome 1

mortne2001 15/02/2021

Livres
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Rotten Tooth

Y sont sacrément bons ces gars là ! Et ils ont le don de faire dans la surprise ! Nu Black sous le papier cadeau cette fois ! Je passe mon tour sur ce coup mais je serai là au prochain tirage !

20/04/2021, 20:06

Saddam Mustaine

Les premiers albums de Dimmu sont du "true black".Comme Behemoth si l'on veut, j'aurais du aller plus loin.Le Black type année 80 mi-90 quoi (meme si Dimmu est arrivé plus tard mais les premiers sonnes dans le genre).

20/04/2021, 19:47

Seb

C'est vraiment mauvais ...

20/04/2021, 15:05

JTDP

En tout point d'accord avec cette (belle) chronique ! Cet album fut une vraie belle surprise de l'année passée. 

19/04/2021, 21:28

Buck Dancer

J'ai jamais vraiment accroché a Pestilence, mais ce morceau est loin d'être degueu. Comme dit Simony, bien meilleur que les précédentes sorties récentes du groupe. 

19/04/2021, 10:49

Arioch91

+1Je n'ai pas aimé Resurrection Macabre, à tel point que je n'ai pas posé une oreille sur Doctrine et Obsideo.Hadeon, je l'ai écouté uniquement parce qu'une interview de Mamelick disait qu'il revenait sur le passé d(...)

19/04/2021, 10:24

Simony

Ca me semble quand même bien plus intéressant que ce qu'ils ont produit depuis leur retour aux affaires.

19/04/2021, 09:59

Arioch91

Oups ! J'étais totalement passé à côté de cette chronique ! Merci @mortne2001 pour l'avoir rédigée !

19/04/2021, 08:48

Arioch91

OK, on reprend les bonnes vieilles recettes visibles sur Hadeon : on prend Testimony, on mélange avec Spheres et ça donne Hadeon et semble-t-il Exitivm.A voir.

19/04/2021, 08:44

metalrunner

Une sacrée bonne surprise de l énergie de l innovation le futur quoi ..Dommage que la tournée de juin soit annulée

18/04/2021, 19:48

RBD

Je réagis plutôt comme Buck Dancer. Mes attentes envers FF sont basses depuis longtemps. Je n'espère plus de grands titres comparables à ceux qui remontent aux années 90 (formulé comme ça, c'est encore plus dur). Si tout est à l&apo(...)

18/04/2021, 12:39

yul

Rien de bien intéressant ici.

18/04/2021, 11:57

Gargan

Tu n’es donc pas optimiste.

18/04/2021, 08:15

la reine des neiges

ha ha! nul!

18/04/2021, 00:02

Eliminator

Tout est à chier, riffs insipides, claviers ultra kitch, refrain ultra mielleux. Ce son de gratte de merde, c'est époustouflant ! Cette mode des grattes 7/8 cordes me saoule, laissez ça à Meshuggah. Meme pas envie de juger le reste. Monde de merde! ;)

17/04/2021, 23:54

Gargan

On peut écouter la totalité à présent, et il faut bien dire que ça sort tout de suite du lot ! Je me tâte pour une commande.

17/04/2021, 19:01

Wolf88

17/04/2021, 17:26

NecroKosmos

Nous sommes vieux et nous avons bon goût. Bon, moi qui suis ultra-fan, j'adore le dernier album mais je trouve que la production y était un peu à chier. Mais je reste totalement confiant.

17/04/2021, 10:03

NecroKosmos

Bien vu le nom du groupe : facile à prononcer pour les non-biélorusses...  :)

17/04/2021, 09:59

Humungus

Mouais...Clairement pas terrible.Je rejoins Simony (sauf que moi j'avais plus qu'apprécié les deux derniers albums).Bref... A juger sur la longueur quoi... ... ...

17/04/2021, 08:51