In The Trash

Artillery

06/12/2019

Mighty Music

Le type même de sortie qui s’adresse :

  • Aux fans indécrottables
  • Aux curieux indécrottables
  • Aux pauvres âmes perdues n’ayant pas suivi l’actu et croyant écouter un nouvel album 

Car en effet, In The Trash des danois n’est absolument pas un nouvel album, pas vraiment un album d’inédits, mais une compilation de plusieurs démos du groupe mythique parues dans les années 80. Nous avons donc droit à un tracklisting faisant la part belle aux nombreuses maquettes sorties entre 1982 et 1986, soit une période couvrant les débuts jusqu’à la publication du premier LP Fear of Tomorrow, et même après, puisque plusieurs morceaux sont issus de la maquette de Terror Squad, le second album publié en 1987. Un joli survol de la genèse d’un des groupes les plus sous-estimés de la vague Thrash nordique et mondiale, qui après deux albums sympathiques mais dispensables s’est permis de coller sur le marché l’un des plus grands LPs de Techno-Thrash de la création, le légendaire By Inheritance. Album qui aujourd’hui fait partie du patrimoine Thrash classique, et qui tient du point d’orgue d’une pourtant longue carrière, toujours active aujourd’hui puisque ARTILLERY s’est fendu d’un nouveau chapitre en 2018 avec le plutôt très bon The Face of Fear. Mais ne nous leurrons-pas, l’époque de gloire est bien loin derrière nous, et plutôt ancrée dans les années 80, et cette compilation proposée par le label national Mighty Music tombe à point nommé pour rappeler à quel point la musique peut parfois évoluer, changer, muter, pour s’affiner, et que derrière chaque Master of Puppets, il y a toujours une No Life ‘Til Leather. Car avant de se vautrer corps et âme dans un Thrash de haute volée, les danois sont évidemment passés par la case Heavy musclé, ce que démontre In The Trash, allusion à l’un des titres les plus fameux du combo. Un voyage dans le temps donc, pas forcément inintéressant historiquement parlant, mais pas non plus des plus fascinants musicalement…

Car musicalement justement, on sent un groupe qui se cherche encore, et qui s’imprègne de différents courants en vogue à l’époque, citant allègrement les grands frères de MERCYFUL FATE et BLACK SABBATH, tout comme la NWOBHM, ce qui est particulièrement patent sur les morceaux issus de la première démo We Are the Dead. Les quatre premiers morceaux sont donc homogènes et tous battis sur un mid tempo hargneux et des riffs sombres, traînant un peu des cordes pour rester dans l’ambiance de l’époque. Epoque qui évidemment deux ans plus tard n’avait plus rien à voir, les premiers méfaits de SLAYER et METALLICA ayant contaminé la scène mondiale de leur agressivité notoire, et c’est ainsi que « Bitch » fait montre de plus de vélocité et de tranchant dans les attaques, s’ancrant dans une mouvance Thrash alors très vivace. Encore une fois, ARTILLERY fait tout ce qu’il peut pour être en phase avec son temps, se montrant encore un peu gauche et générique, mais laissant augurer de prémices bestiales que Fear of Tomorrow n’allait pas tarder à mettre en exergue. On pense à l’écoute de ce titre aux miraculeux DETENTE, la voix de Carsten Lohmann adoptant les intonations éraillées de la regrettée Dawn Crosby, mais aussi les sifflements possédés de Paul Baloff, pour un Thrash joué avec la vivacité du Punk, attitude symptomatique des jeunes années du genre qui ne s’était pas encore détaché complètement de ses racines.

Et plus le tracklisting égrène ses litanies, plus les progrès sont tangibles, bien sûr, et « The Challenge » de faire preuve de beaucoup plus d’audace. A ce moment-là le groupe était déjà rodé à l’exercice du studio, et se devait de tenir informé son label Neat Records de l’avancée de son travail, et c’est ainsi que la démo Terror Squad vit le jour, reproduite ici in extenso. Ne le cachons pas, ce sont bien ces quatre morceaux les plus solides de la compilation, puisque les versions proposées ne sont guère différentes des incarnations finales qui seront plaquées sur bande. On réalise alors la maturité du gang (Flemming Rönsdorf - chant, Michael Stützer & Jørgen Sandau - guitares, Morten Stützer - basse (décédé en 2019, RIP) et Carsten Nielsen - batterie) acquise en quatre petites années, et qui lui permettait alors de rivaliser avec les meilleures formations du cru. Riffs plus fondés, rythmiques plus véloces, breaks plus audacieux et moins téléphonés, la formation était alors au sommet de sa forme 80’s, et préparait le terrain à une adaptation de ses vues plus policée mais pas moins créative quelques années plus tard. C’est d’ailleurs un curieux choix d’agencement qui nous fait ensuite repartir en arrière, avec arrêt sur la case 1985 pour le furieux et Punk « Hey Woman » puis sur 1984 avec le modulé « Blessed Are The Strong » qui sur son intro évoque les débuts bucoliques et lysergiques de SCORPIONS…Il eut sans doute été préférable et plus cohérent de laisser la chronologie suivre son cours normalement, les allers retours permanents n’aidant pas vraiment à la compréhension de l’aventure…

Niveau technique, cette compilation a bénéficié des bons soins de Mighty Music, qui nous propose des versions remasterisées aux Medley Studios, une interview du membre fondateur Michael Stützer, un artwork de Roberto Toderico, et plein de jolies photos pour agrémenter le tout. La production, même après lifting respecte l’esprit d’époque, et l’on sent les crissements, les baisses de régime, les anicroches sonores sur la plupart des titres, ce qui permet de conserver l’esprit amateur de l’entreprise, sans risquer de nous faire fondre les tympans. Mais au vu de la qualité d’origine, ne vous attendez pas à de la profondeur et de l’épaisseur, les chansons pâtissant souvent de médiums grésillant, et de graves dont l’écho sombre souvent dans le pâté, mais nous parlons-là de démos, pas d’albums multi-platine produits par Bob Rock. In The Trash est donc plus à réserver aux initiés et fans, puisqu’il ne constitue pas un point d’entrée viable pour les néophytes, qui feront mieux de se jeter sur une des nombreuses rééditions de Fear of Tomorrow ou Terror Squad. Mais si vous voulez vraiment savoir de quoi ARTILLERY était capable, cassez votre tirelire et essayez de dégoter l’une des éditions de By Inheritance pour comprendre pourquoi leur nom est aussi souvent cité dans les listes de groupes les plus mésestimés de leur époque.            

                   

Titres de l’album :

                         01. Mind of no Return (1982)

                         02. Day of Doom (1982)

                         03. All for You (version 1) (1982)

                         04. We are the Dead (1982)

                         05. Bitch (1984)

                         06. The Challenge (1986)

                         07. In The Thrash (1986)

                         08. Therapy (1986)

                         09. Let There Be Sin (1986)

                         10. Hey Woman (version 2) (1985)

                         11. Blessed Are The Strong (1984)

Facebook officiel


par mortne2001 le 10/01/2020 à 17:56
70 %    674

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


NecroKosmos
@109.218.218.28
12/01/2020, 07:11:35
ARTILLERY, pour moi, c'est 'Terror squad' et 'By inheritance', albums formidables. Et puis c'est tout.

Ajouter un commentaire


Derniers articles

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 2

mortne2001 26/05/2022

La cave

Peter Hook and The Light

RBD 24/05/2022

Live Report

Kraftwerk 3 D

RBD 14/05/2022

Live Report

Mosh Fest 7

RBD 12/05/2022

Live Report

The Exploited + Fat Society + F.O.M.

RBD 27/04/2022

Live Report

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 1

mortne2001 25/04/2022

La cave

DEFICIENCY : entretien avec Laurent Gisonna (guitare/chant)

Chief Rebel Angel 20/04/2022

Interview

Author and Punisher + Mvtant + HAG

RBD 10/04/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Chief Rebel Angel

D'habitude les trolls c'est rigolo, mais là non. Pathétique.

26/05/2022, 09:52

NecroKosmos

J'aimais beaucoup MORTILLERY. Là, même si la voix est toujours là, c'est musicalement assez décevant, ça ne décolle pas trop.

26/05/2022, 07:20

NecroKosmos

Evidemment, quand on ne sait pas lire, il est plus facile de cracher son fiel. Le niveau ici est consternant. De pire en pire.

26/05/2022, 06:23

chantal

Un super groupe qui mérite d'être écouté, laissez vous tenter vous ne le regretterez pas, vos oreilles vous dirons merci.

25/05/2022, 20:23

Moshimosher

RIP...

25/05/2022, 19:20

Deathcotheque

Je n'en reviens pas, je suis bouche bée. Un personnage de notre scène metal française parti bien trop tôt. J'étais moi aussi étonné de ne plus entendre parler de lui et ses divers projets depuis un moment. Qu'est-ce qu'il va nous(...)

25/05/2022, 14:56

Jus de cadavre

Ben bordel ! Que de souvenirs avec Scarve (le reste beaucoup moins)... 

25/05/2022, 14:23

RBD

C'est terrible. C'est surtout son travail pour Mnemic qui m'avait plu mais Scarve restera probablement le plus marquant pour la scène Metal française. Je m'étais étonné de remarquer qu'il ne faisait plus rien depuis quelque temps, m&ecir(...)

25/05/2022, 12:09

Gerggg

Avec le misgivings qui arrive, il a pas chômé Stéphane 

24/05/2022, 20:45

Jus de cadavre

Féroce comme toujours. Un des groupes les plus bestial du pays... Vivement cette sortie !

24/05/2022, 20:04

ars

Ils auraient du arreter depuis longtemps. Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures.

24/05/2022, 10:32

asr

Vince Neil n'a jamais su chanter. Il a juste bousille ses cordes vocales en forcant sans aucune technique

24/05/2022, 09:38

Chief Rebel Angel

C'est la tournée qui devait avoir lieu avant le confinement il me semble. Motley Crue ont eu toutes les peines du monde pour justifier ce retour mdr

23/05/2022, 11:25

L\'Anonyme

Vince Neil sait de nouveau chanter ?

23/05/2022, 09:29

Sharon Osbourne sale putain

New Noise, c'est pour les bobos élevés au soja

21/05/2022, 19:50

Le zizi au cancer de LG Petrov

Humungus le sale assisté, c'est pas parce que t'es occupé à boire ton RSA qu'il ne faut pas aller te rencarder sur le net. Enfin, je veux dire, te rencarder pour autre chose que les dernières vidéos de Pascal OP.

21/05/2022, 19:48

Simony

Désolé Humungus !   

21/05/2022, 15:33

Chief Rebel Angel

@Humungus mieux vaut tard que jamais ;)

21/05/2022, 13:52

Humungus

Simony + 1 (comme d'hab'...).Seul bémol à tout ça : Pourquoi vous prévenez si tard du bazar ?!?!

21/05/2022, 13:10

NecroKosmos

Comparez NEW NOISE et METALLIAN et vous comprendrez tout. Et à propos de ROCKHARD, avez-vous déjà vu la version allemande ? Le jour et la nuit...

21/05/2022, 07:23