C'est seulement 1 an après leur dernier E.P (Extended Play²) que les varois de POSTE 942 reviennent avec cette fois-ci leur premier véritable album logiquement intitulé Long Play. Déjà auteur d'une démo et deux E.P fort prometteurs, le groupe franchit le cap du premier album où blues, rock, stoner et metal font bon ménage pour un résultat des plus bluffant!

Dès l'entame de l'album avec la triplette constituée de Color Of Red, Whiskey et Devil's Complaint, le ton est donné et l'énorme influence des 90's se fait ressentir pour notre plus grand bonheur. Tour à tour on pense à SOUNDGARDEN, ALICE IN CHAINS ou encore CORROSION OF CONFORMITY avec cette patte propre à POSTE 942 déjà présente depuis le premier E.P mais se voit ici portée à son paroxysme avec l'apport inattendu d'une cornemuse qui finit de nous prouver la totale liberté créatrice et artistique du combo.

Les "meilleurs" titres issus de leurs précédents E.P (Color Of Red, Devil's Complaint, 49.3...) ont fait leur preuve et c'est en toute logique qu'ils se retrouvent insérer sur ce premier album au milieu de nouveaux brûlots comme le fumant Grace et l'excellent Pigs In Paradise qui n'aurait largement pas fait tâche sur un album de NIRVANA.

Le spectre musical de POSTE 942 ne s'arrête pas au rock des années 90 et Lonely Day avec son riff rock sudiste est là pour le prouver mais la grande surprise viendra du diptyque Psycho Love qui rappellera les meilleurs heures du grunge de la fabuleuse scène de Seattle et la prestation tout en émotion du vocaliste Sébastien Usel qui semble ici habité par son art au diapason avec le reste du groupe, impeccable de bout en bout.

Pour un premier album, POSTE 942 frappe très fort et confirme les espoirs placés en eux depuis maintenant quelques années et démontre avec Long Play une réelle passion pour la musique, la vraie, celle avec laquelle on ne peut pas tricher.

Titres de l'album :

  1. Batavia
  2. Color Of Red
  3. Devil's Complaint
  4. Whiskey
  5. Punky Booster
  6. 49.3
  7. Grace
  8. Pigs In Paradise
  9. Lonely Day
  10. Psycho Love Part.1
  11. Psycho Love Part.2
  12. Breathe
  13. Le Chantier

Page Facebook officielle



par JérémBVL le 05/07/2017 à 14:00
88 %    202

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Motorhead

Under Cover

Angels Cut

Sick Sick Sick

Ceaseless Torment

Forces Of Evil

Grizzlor

Destructoid

Kee Of Hearts

Kee Of Hearts

The Rinn

Stories of the Green Fairy

Cannabis Corpse

Left Hand Pass

The Donner Party

Pizza Patrol

Lynch Mob

The Brotherhood

Leucosis

Liminal

Hedger

Unshaped Thoughts / With Eyes Unbound

Horde Victorieuse (horde V.)

Horde Victorieuse

Peropero

Lizards

Janet Gardner

Janet Gardner

Black Bleeding

The Awakening

Integrity

Howling, For The Nightmare Shall Consume

Excöriator

Horned Is The Hunger

Yards

Excitation Thresholds

Milopkl

Extreme League

Muscadeath Festival XVI

Jus de cadavre / 25/09/2017
Death Metal

Gogol Premier + The Rhinogrades

Sheb / 21/09/2017
Punk

MetallicA + Kvelertak

RBD / 13/09/2017
Thrash Metal

Les Tambours du Bronx + Mountain Men

RBD / 29/08/2017
Blues Rock

Motocultor Festival 2017

Jus de cadavre / 24/08/2017
Heavy Metal

Concerts à 7 jours

Ufomammut + Usnea

01/10 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

Satyricon

01/10 : Mjc De Reze, Nantes (44)

Evergrey

01/10 : La Boule Noire, Paris (75)

Ensiferum + Wolfheart + Skyclad

01/10 : La Machine Du Moulin Rouge, Paris (75)

Satyricon

02/10 : Le Metronum, Toulouse (31)

Alcest + Anathema

02/10 : La Cartonnerie, Reims (51)

Evergrey

02/10 : Marché Gare, Lyon (69)

Archgoat + Bölzer + Svartidauði

02/10 : Le Petit Bain, Paris (75)

Alcest + Anathema

03/10 : L'etage, Rennes (35)

Tagada Jones + Urban Blaster + Headcharger

29/09 : L'etage, Rennes (35)

Bellator + Scum + Smerter

30/09 : La Jument Pavoisée, Rennes (35)

+ Pulmonary Fibrosis + Defenestration

30/09 : T'es Rock Coco, Angers (49)

Ufomammut + Usnea

30/09 : La Boule Noire, Paris (75)

Satyricon

30/09 : La Maroquinerie, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Il est clair qu'il y a bon nombre d'albums de MOTÖRHEAD sur lesquels se pencher avant de s'attarder sur celui-là.


Ouais l'affiche se démarque réellement du festival Metal lambda. Pour moi c'est loin mais j'espère que le côté ouest et le sud de la France vont se bouger en masse pour supporter ce fest


Pour répondre à ma propre question le batteur de Benighted c'était Kevin Paradis (Svart Crown etc...). Merci à Carcariass et Red Dawn pour la réponse ;)


Le très gros défaut de cet album est que je ne vois pas quel public il vise. Pour ceux comme moi qui ont chez eux la plupart des albums du groupe, il n'apporte pas grand chose (un des rares trucs que j'aurais aimé récupérer car probablement la reprise la plus inspirée et pas la plus facile à (...)


Superbe affiche ! J'aurais vraiment voulu le faire... Mais bon on peut pas être partout...