C'est seulement 1 an après leur dernier E.P (Extended Play²) que les varois de POSTE 942 reviennent avec cette fois-ci leur premier véritable album logiquement intitulé Long Play. Déjà auteur d'une démo et deux E.P fort prometteurs, le groupe franchit le cap du premier album où blues, rock, stoner et metal font bon ménage pour un résultat des plus bluffant!

Dès l'entame de l'album avec la triplette constituée de Color Of Red, Whiskey et Devil's Complaint, le ton est donné et l'énorme influence des 90's se fait ressentir pour notre plus grand bonheur. Tour à tour on pense à SOUNDGARDEN, ALICE IN CHAINS ou encore CORROSION OF CONFORMITY avec cette patte propre à POSTE 942 déjà présente depuis le premier E.P mais se voit ici portée à son paroxysme avec l'apport inattendu d'une cornemuse qui finit de nous prouver la totale liberté créatrice et artistique du combo.

Les "meilleurs" titres issus de leurs précédents E.P (Color Of Red, Devil's Complaint, 49.3...) ont fait leur preuve et c'est en toute logique qu'ils se retrouvent insérer sur ce premier album au milieu de nouveaux brûlots comme le fumant Grace et l'excellent Pigs In Paradise qui n'aurait largement pas fait tâche sur un album de NIRVANA.

Le spectre musical de POSTE 942 ne s'arrête pas au rock des années 90 et Lonely Day avec son riff rock sudiste est là pour le prouver mais la grande surprise viendra du diptyque Psycho Love qui rappellera les meilleurs heures du grunge de la fabuleuse scène de Seattle et la prestation tout en émotion du vocaliste Sébastien Usel qui semble ici habité par son art au diapason avec le reste du groupe, impeccable de bout en bout.

Pour un premier album, POSTE 942 frappe très fort et confirme les espoirs placés en eux depuis maintenant quelques années et démontre avec Long Play une réelle passion pour la musique, la vraie, celle avec laquelle on ne peut pas tricher.

Titres de l'album :

  1. Batavia
  2. Color Of Red
  3. Devil's Complaint
  4. Whiskey
  5. Punky Booster
  6. 49.3
  7. Grace
  8. Pigs In Paradise
  9. Lonely Day
  10. Psycho Love Part.1
  11. Psycho Love Part.2
  12. Breathe
  13. Le Chantier

Page Facebook officielle



par JérémBVL le 05/07/2017 à 14:00
88 %    239

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Pink Mass

Necrosexual

Eyestral

Beyond

Virgil

Initium

Watchcries

Wraith

Midnight

Sweet Death and Ecstasy

Blood Freak

Total Destruction Of The Human Form

Veilside

Eclipse

Full Of Hell, The Body

Ascending a Mountain of Heavy Light

Feast!

Feast!

The Erkonauts

I Shall Forgive

War Possession

Doomed To Chaos

Sweet

Unified

Corpsia

Genocides in the Name of God

Baneful Storm

Invocations

Boycott

The Mighty

Naeramarth

The Innumerable Stars

Nephren-ka

La Grande Guerre De L'Epice

Warcall

Invaders

Ailafar

Heartbeat

Savage Annihilation + Nephren-Ka + Geniteur + Inseminate Degeneracy

Jus de cadavre / 21/11/2017
Brutal Death Metal

Interview de l'asso La Vonologie

Jus de cadavre / 17/11/2017
Festival

Lezard'Os Metalfest 2017

Simony / 13/11/2017
Post Hardcore

Concert Metal

Simony / 07/11/2017
Djent

Concerts à 7 jours

+ Solstafir + Myrkur

21/11 : Antipode, Rennes (35)

Stolen Memories + Black Widow's Project + Mother And Pearl

24/11 : Warm Audio, Decines-charpieu (69)

Seeds Of Mary

24/11 : Espace El Doggo, Limoges (87)

Dying Hope + Desperhate

25/11 : Alex's Tavern, Rennes (35)

Volker + Adx + Lurking

25/11 : Espace René Fallet, Crosne (91)

Solstafir

26/11 : Jas'rod, Pennes Mirabeau (13)

Photo Stream

Derniers coms

belle affiche , les bretons sont veinards, félicitations


Ben pour beaucoup, BEHEMOTH c'est le groupe froid et clinique de The Apostasy par exemple alors que pour d'autres c'est aussi un groupe de Black comme il l'était à ses débuts. Dans le cas de VIRGIL l'influence est clairement dans le chant mais aussi certaines parties de guitare.
Mais je sui(...)


Même si le style n'est pas pour moi, ça tient la route. C'est fou en tout cas le nombre de groupe de deathcore qui cite BEHEMOTH comme grande influence... Ça donne du crédit auprès des metalleux de base ? :D


Ouais, balèze cette annonce ! Pour une première "vraie" édition fallait oser !


Belle affiche pour ce festival, Manilla Road fait partie des groupes que j'aimerai bien voir une fois quand même !