C'est seulement 1 an après leur dernier E.P (Extended Play²) que les varois de POSTE 942 reviennent avec cette fois-ci leur premier véritable album logiquement intitulé Long Play. Déjà auteur d'une démo et deux E.P fort prometteurs, le groupe franchit le cap du premier album où blues, rock, stoner et metal font bon ménage pour un résultat des plus bluffant!

Dès l'entame de l'album avec la triplette constituée de Color Of Red, Whiskey et Devil's Complaint, le ton est donné et l'énorme influence des 90's se fait ressentir pour notre plus grand bonheur. Tour à tour on pense à SOUNDGARDEN, ALICE IN CHAINS ou encore CORROSION OF CONFORMITY avec cette patte propre à POSTE 942 déjà présente depuis le premier E.P mais se voit ici portée à son paroxysme avec l'apport inattendu d'une cornemuse qui finit de nous prouver la totale liberté créatrice et artistique du combo.

Les "meilleurs" titres issus de leurs précédents E.P (Color Of Red, Devil's Complaint, 49.3...) ont fait leur preuve et c'est en toute logique qu'ils se retrouvent insérer sur ce premier album au milieu de nouveaux brûlots comme le fumant Grace et l'excellent Pigs In Paradise qui n'aurait largement pas fait tâche sur un album de NIRVANA.

Le spectre musical de POSTE 942 ne s'arrête pas au rock des années 90 et Lonely Day avec son riff rock sudiste est là pour le prouver mais la grande surprise viendra du diptyque Psycho Love qui rappellera les meilleurs heures du grunge de la fabuleuse scène de Seattle et la prestation tout en émotion du vocaliste Sébastien Usel qui semble ici habité par son art au diapason avec le reste du groupe, impeccable de bout en bout.

Pour un premier album, POSTE 942 frappe très fort et confirme les espoirs placés en eux depuis maintenant quelques années et démontre avec Long Play une réelle passion pour la musique, la vraie, celle avec laquelle on ne peut pas tricher.

Titres de l'album :

  1. Batavia
  2. Color Of Red
  3. Devil's Complaint
  4. Whiskey
  5. Punky Booster
  6. 49.3
  7. Grace
  8. Pigs In Paradise
  9. Lonely Day
  10. Psycho Love Part.1
  11. Psycho Love Part.2
  12. Breathe
  13. Le Chantier

Page Facebook officielle



par JérémBVL le 05/07/2017 à 14:00
88 %    270

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Golgothan Remains

Perverse Offerings to the Void

Empress

Reminiscence

Kera

Hysteresis

Morbid Reich

An Endless Heretic Advocacy

Voodoo Circle

Raised on Rock

Ataraxy

Where All Hope Fades

3sixty

Truestories

Xenoblight

Procreation

Doomster Reich

Drug Magick

Kleptocracy

Kleptocracy

Hecate

Une Voix Venue d'Ailleurs

Mind Awake

Pressure

Plague

Plague

Knelt Rote

Alterity

Disastrous Murmur

Skinning Beginning (1989-1991)

Obscene

Sermon to the Snake

Lurker Of Chalice

Lurker of Chalice

Cryptivore

Unseen Divinity

Ossuarium

Calcified Trophies of Violence

Mother Misery

Megalodon

Interview Fabien W. Furter (WHEELFALL)

youpimatin / 13/02/2018
Indus

Interview du groupe BLACK REAPER (Chine)

Jus de cadavre / 01/02/2018
Black Death Metal

Trisomie 21

RBD / 29/01/2018
Electro

Interview Mad et PYM (DeadMen)

youpimatin / 22/01/2018
Post Rock

Concerts à 7 jours

Asenblut + Angantyr + Ereb Altor

23/02 : Le Blogg, Lyon (69)

Asenblut + Lappalainen + Belenos

24/02 : La Ferme Du Buisson, Noisiel ()

+ Atrystos + War Inside

24/02 : Le Mondo Bizarro, Rennes (35)

Therion + Imperial Age + Null Positiv

28/02 : Espace Julien, Marseille (13)

Photo Stream

Derniers coms

Faut pas oublier qu'on peut se trouver en présence de personne dont le niveau se trouve à l'ombre des pâquerettes...


"le bras"


"le bras"


Rappelez-vous il y a 4 ans , Phil Anselsmo qui boit une bouteille de vin blanc, fait le salut olympique et hurle: "Whithe power" le brad tendu...C'est du mauvais goût à la Sout Park, mais de là à y voiir un extrémiste faut être aussi con que de Hass!

https://ibb.co/dRS8iH


MorbidOM & Jus de cadavre + 1 bordel !
Pas trop de couilles au cul le père Dude hein !
(Et oui Simony, j'ose totalement juger le loustic sans pour autant le connaître personnellement hé hé hé)
Comme dit précédemment, cette histoire date de 10 plombes et tout le monde dans le(...)