Mere Mortals

The Lumberjack Feedback

26/04/2019

Deadlight Entertainment

Lors d'un précédent entretien de votre serviteur avec Simon et Geoffrey, guitaristes au sein de la formation Nordiste THE LUMBERJACK FEEDBACK, le premier nommé précisait à propos de Blackened Visions, premier effort longue durée du groupe, que celui-ci avait « une très grosse influence Black Metal» et qu'avec l'album suivant le groupe avait « renversé tout ça ». Cet album c'est donc ce Mere Mortals. Et force est de constater que ce qu'en disait le six-cordistes à son sujet s'avère tout à fait vrai. Mais revenons un peu en arrière.

Blackened Visions, datant de 2016, intervenait après 2 EP qui avaient mis l'eau à la bouche de tout bon amateur de son lourd, lent, gras et saturé mais néanmoins personnel. Une personnalité affirmée par le côté instrumental du groupe et par la présence en son sein non pas d'une mais de deux batteries. Le tout pour un premier album à l'ambiance très marquée. Sombre, très sombre, profondément sombre, ladite ambiance. Et ce dès la pochette, affichant une silhouette aussi mystérieuse qu'inquiétante et qui s'avérait décrire parfaitement la musique de cet album.

Et c'est à peu près la même chose qu'il se passe ici. Exit la gamme de couleurs allant du noir profond au gris ténébreux. Bonjour le rouge vif et incandescent. Car oui, THE LUMBERJACK a effectivement renversé son FEEDBACK à 180°C. Ce qui, concrètement, nous donne une offrande sonore lorgnant vers le Stoner et le Rock Prog'. En tout cas vers quelque chose de beaucoup plus catchy et entraînant, mais aussi planant (« New Order (Of The Ages) Part 1 ») et lumineux tout en gardant sa lourdeur originelle (« A White Horse Called Death »).  MONKEY3 est, par exemple, une référence à laquelle on pense à l'écoute de cette galette, le côté psyché en moins. Pour autant, si renversement il y a, le son du groupe est tout à fait cohérent avec leurs précédents travaux. Et c'est peut-être là le tour de force de ce Mere Mortals et, par là même, de ses compositeurs : arriver à proposer quelque chose de quasi-totalement différent et pourtant parfaitement cohérent. Comme le côté pile et face d'une même pièce. Mieux, comme si, avec ces deux albums, THE LUMBERJACK FEEDBACK avait commencé à bâtir une sphère musicale dont Blackened Visions et Mere Mortals seraient les premiers quartiers, se complétant mais s'opposant, se différenciant mais partageant une base commune (« Therapy ?»). Et plus l'on écoute cet album plus cette nouvelle personnalité développée par le groupe fait sens. Plus le souvenir de Blackened Visions s'estompe pour, non pas disparaître, mais laisser la juste place à cette nouvelle facette déployée par ces mêmes géniteurs. 

Alors oui lorsque, comme moi, l'on est grand fan du premier méfait, l'acclimatation, que dis-je, l'appropriation de ces nouvelles compositions prend du temps. Du fait d'un son beaucoup plus doux, de batteries dont on distingue mal, au premier abord, leur dualité. Mais l'on y revient. A son insu. Et l'on se rend compte que oui, le son est peut-être moins profond mais il est parfaitement adapté aux notes distillées ici. Oui, des fois l'on cherche les deux batteries pour, en définitive, se rendre compte qu'elles ont toujours été là, se complétant tellement parfaitement qu'on pourrait les confondre. Et l'on ne peut alors que s'incliner, s'enthousiasmer et finalement faire sien ces sept titres qui savent se faire tour à tour contemplatifs, dansant (« Kill ! Kill ! Kill ! Die ! Die ! Die ! »), rêveurs, énergiques (« Wind Last Blow ») ; qui nous font  voyager ou simplement nous accompagnent (« New Order(Of The Ages) Part 2 »), ou nous soutiennent, quand ils ne nous motivent pas. Voir parfois, tout cela à la fois (« Kobe (DoorsOf Spirit) »). 

Ce Mere Mortals surprend donc, mais n'en est pas moins abouti et très convaincant. Gommant même les quelques (infimes) longueurs générées par le précédent opus pour étoffer encore un peu plus la palette musicale de THE LUMBERJACK FEEDBACK. On se prend alors à se demander ce qu'ils vont bien pouvoir nous trouver pour la suite, car nul doute qu'avec ces gaziers là, on peut désormais s'attendre à tout. Pour notre plus grand plaisir.

Titres de l'album :

1 - Therapy?

2 - Kill! Kill! Kill! Die! Die! Die!

3 - New order (of the ages) - Part I

4 - New order (of the ages) - Part II

5 - Wind last's blow

6 - A white horse (called Death)

7 - Kobe (the doors of spirit)


Site Officiel

Page Facebook



par JTDP le 16/04/2019 à 08:00
83 %    464

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Wintersun

JérémBVL 01/06/2020

Songs For Insects

mortne2001 30/05/2020

Solstice

mortne2001 28/05/2020

The Triumph Of Steel

JérémBVL 27/05/2020

The Gathering 2006

RBD 26/05/2020

End Of Society's Sanity

mortne2001 25/05/2020

Dusk...And Her Embrace

JérémBVL 25/05/2020

Indecent & Obscene

Baxter 23/05/2020

Programmed

mortne2001 22/05/2020

Sodomizing The Archedangel

JérémBVL 22/05/2020

Concerts à 7 jours
Blue Oyster Cult 02/06 : Le Trianon, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
LeMoustre

Vus en première partie de jesaisplusqui, sans doute la tournée de cet album, c'était plutôt bon, la qualité des morceaux aidant bien sûr. Pas dégueulasse du tout, en tous cas. Ce qui est sûr, c'est que la doublette Vempire/Dusk est assez inattaquable.

02/06/2020, 07:16

Pomah

Mouais vraiment pas super emballé, c'est quand même un peu mou du genou. Je passe mon tour.

02/06/2020, 03:41

Pomah

Tres bonne chronique, vraiment, cela donne plus qu'envie de s'y plongé.

02/06/2020, 03:30

Moshimosher

Excellent !!! \m/

01/06/2020, 17:16

Moshimosher

Mais c'est pas mal du tout ! :)

01/06/2020, 16:46

Humungus

Pour ma part, je rejoignais surtout asqer sur le fait que je n'aimais pas le bazar...
Après, j'aurai très bien pu moi aussi utiliser ce genre de phrase fourre tout (c'est d'ailleurs tout à fait mon style) car et d'une j'ai une fâcheuse tendance à amalgamer très facilement Power et Sympho(...)

01/06/2020, 05:58

JTDP

Très content de voir que BOISSON DIVINE a les honneurs de ta plume, mortne2001, tant j'estime ce groupe. Pour moi, ils n'ont pas d'équivalent dans la scène Folk Metal française actuelle (bon faut dire qu'elle est bien sinistrée aussi). "Volentat" était déjà un bijou, celui-ci enfonce le clou(...)

01/06/2020, 01:20

Gargan

Qu'est ce que c'est que ce groupe ? Merci pour la découverte.

30/05/2020, 22:36

aras

plutôt moyen voire mauvais, Entre 2 eaux à l'image du groupe

30/05/2020, 20:42

KaneIsBack

Je vais la faire courte, et je vais paraphraser le public d'une autre discipline dont je suis fan : BOOOOOOOORIIIIIIIIIIIIING !!!

Nan, mais sans déconner, je me suis un peu - beaucoup - emmerdé en écoutant ce disque. J'avoue m'être mis à Nightwish uniquement à cause de Floor, mais(...)

30/05/2020, 18:20

NecroKosmos

Ah, ce titre me plaît bien ! Je surveille.

30/05/2020, 17:37

grinder92

Le guitariste sur "The Crimson Idol", l'un des albums qui a changé ma vie... une page se tourne...

30/05/2020, 13:26

Saddam Mustaine

RIP

Guitariste de Alice Cooper et WASP surtout je me souviens.

30/05/2020, 12:58

RBD

Reste à voir ce que ce retour en arrière managérial va donner. J'aimais bien la rétrogradation mesurée du dernier vers un Death toujours très technique mais revenu à un certain niveau d'efficacité basique.

30/05/2020, 12:56

MorbidOM

Bizarrement, j'avais vu le groupe à l'époque de Vempire, je les connaissais pratiquement pas et j'avais plutôt une image de poseurs mais j'avais été assez impressioné (et j'étais loin d'être le seul), puis je le ai revus quelques fois et c'était vraiment tout pourri, même à l'époque de C(...)

30/05/2020, 04:25

Humungus

Je confirme la merde en live.
"Tellement inaudible que le groupe en était ridicule sur les planches..."
Mais même sans ça de toutes façons, ils étaient ridicules sur scène !
Je me souviens de gars en échasse au HELLFEST... C'te poilade bordel !!!

29/05/2020, 22:46

quaraz

plastigroup

29/05/2020, 22:14

lolilol

Nez Crotte quel nom ridicule pour un groupe...

29/05/2020, 22:12

JérémBVL

Je les ai vu à Lille pour la tournée de Cryptoriana et j'ai trouvé ça très carré musicalement...bon Dani y'a du mieux mais il est vite à l'agonie rythmiquement.

29/05/2020, 21:39

Living Monstrosity

Alors là, itou ! je ne connaissais que de nom et de très loin.
Ca a l'air d'être vachement bien !!! :-O
Merci pour la chro et le lien youtube qui donnent bien faim, je vais écouter ça attentivement.

(et merci aussi pour les tuyaux, il existe effectivement dans le shop(...)

29/05/2020, 18:55