Old Blood Noise, c’est une pédale, une Mondegreen plus exactement. Une pédale multifonction avec une sale tête peinte dessus avec plein de tâches de sang histoire de vous faire piger que vous n’avez pas acheté un truc de gonzesse. Une pédale qui vous fait office de trémolo, de chorus et d’octaver, en gros, un truc qui vous modifie le son bien comme il faut pour le rendre encore plus épais et mystérieux.

Old Blood Noise c’est aussi le titre d’un album de DIVISION ZERO, duo de Mannheim, avec un bon logo déformé et une peinture triangulaire toute rouge, histoire de vous faire piger que vous n’avez pas acheté un truc pour nains. DIVISION ZERO, c’est avant tout un duo, constitué de Swen (chant, guitare et basse) et Justus (batterie), et un EP, paru en décembre 2015, qui pratique un bon gros BM à l’ancienne, bien compact lui aussi, mais surtout salement viril et strié de hurlements glauques et sadiques, parfois à la limite du Raw, souvant brut de décoffrage, qui n’essaie pas de proposer de l’inédit qu’il n’est pas capable d’offrir. C’est donc du brutal, qui se veut comme tel, et qui s’écoute comme tel.

Mais du BM joué par deux punks qui sont là pour rester basiques et ludiques, et qui connaissent deux trois plans qu’ils vous refilent avec grand plaisir.

Ne le nions pas, ces deux-là ne seront pas l’attraction à la mode cet été sur les plages noires des rives extrêmes. Ils ne s’embarrassent pas de principes, et d’ailleurs l’avouent implicitement via leurs diverses pages officielles. Le minimum de renseignements, de photos, et de pistes à suivre pour tenter de comprendre leur démarche. Mais leur musique à ce petit quelque chose qui les rapproche de cette pédale homonyme, qui elle aussi à un petit plus indéfinissable qui la rend si indispensable.

Avouons-le tout de go, Old Blood Noise est le genre de disque qu’on écoute pour se défouler, et qui fait très bien le job. Avec ses rythmiques quasiment toutes bâties sur le même moule de double grosse caisse modérée mais constante, ses cris oscillant entre les malédictions de vieille sorcière et les invectives de paysan vindicatif, et ses riffs acides interchangeables, il ne compte pas révolutionner le paysage audio-visuel BM, mais y apporter sa trace, plutôt légère, mais pas désagréable pour autant. D’ailleurs, les musiciens l’ont bien senti, et ne s’éternisent que très rarement en route, préférant procéder par petites étapes de quelques minutes, ne dépassant les cinq qu’en deux occasions.

En dehors de ça, pas grand-chose à dire, à part qu’ils sont tout à fait capable de trousser quelques mélodies maladives nous refilant le bourdon (« Fallen »), ou de soudainement ralentir le rythme pour devenir plus malsain et se rapprocher des origines scandinaves du genre (« Pentacon Six », pesant comme du DARKTHRONE et piquant comme du HELLHAMMER, mais vu par le MAYHEM le plus primaire).

Difficile donc de dire du mal d’un premier album qui se montre toutefois un peu trop systématique. On sent bien que le propos s’est volontairement voulu moyennement radical et lapidaire, et que l’optique Punk est vraiment importante. Ce qui n’entraîne pas forcément une écoute désagréable, même si on aimerait régulièrement que l’album décolle enfin vers des sommets de violence qu’on le sait capable d’atteindre (« Black Church », lourd, distordu à l’extrême et tendu comme un enfant de chœurs après la messe, mais qui n’explose jamais, dommage…). Le propos est parfois direct, et s’accompagne d’une bande son un peu plus « Rock » que la moyenne, frisant même un Post Punk froid et dissonant (« Fuck Adolf Hitler », absolument, et en plus, le chant se met à la hauteur du message en grognant pas vraiment sage), alors même que le duo ose des intermèdes Stoner/Punk/Black un peu de traviole (« Fuckwitch » et son gros riffs pas si pataud qu’il n’en a l’air…), et un final à la limite de l’atmosphérique, qui s’excite enfin d’un coup de pression inattendu rehaussé de rires incongrus (« Insidious », le meilleur morceau, mais tout dépend des goût et du dégoût évidemment….)

Old Blood Noise est donc un LP qui se révèle un peu moins timoré sur sa seconde moitié, même si toutes les tentatives ne font pas mouche. Mais au moins, Swen et Justus tentent des choses, ce qui a le mérite d’animer un peu des pistes qu’on pensait prévisibles de bout en bout…Et si l’entame de l’effort offre trois morceaux qui se ressemblent quand même beaucoup, l’enfer déchaîné sur l’initial « Last Ride », vaut le détour pour ses ambitions CRADLE/EMPEROR, qui offrent un peu de richesse à des arrangements qui la plupart du temps se contentent de la portion congrue.

Des encouragements donc, formulés à l’égard d’un groupe qui peut se tailler une bonne carrière en laissant parler son inspiration, et en se laissant guider par un naturel sauvage qui peut les sauver du conformisme. En tant que première étape, Old Blood Noise est donc plus un indicateur qu’une révélation, et attendons de voir l’effet du temps sur la créativité des DIVISION ZERO, sui sont pour l’instant sympathiques à défauts d’être indispensables ou visionnaires.

De la sauvagerie, un soupçon de second degré musical, et un petit manque d’ambition, pour un résultat encore moyen, mais qui peut les faire changer de division avec une autre vision.


Titres de l'album:

  1. Last Ride
  2. Stariway
  3. Fallen
  4. Pentacon Six
  5. Black Church
  6. Werewolf Super Sport
  7. Fuck Adolf Hitler
  8. Fuckwitch
  9. Insidious

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 21/08/2017 à 17:49
70 %    313

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Urkraft

Our Treacherous Fathers

Monarque

Jusqu’à la Mort

Black Star Riders

Another State Of Grace

Sacral Night

Ancient Remains

Kryptos

Afterburner

Immortal Bird

Thrive On Neglect

Korn

The Nothing

Damim

A Fine Game Of Nil

Kobold

Masterpace

Warvictims

The Horse and Sparrow Theory

Dead Heat

Certain Death

Void King

Barren Dominion

The New Death Cult

The New Death Cult

Axxios

Beneath the Blood Red Sky

Reality Suite

Awaken

Beastmaker

Eye of the Storm

Slaughtbbath

Alchemical Warfare

Iroy

Donde Nace la Verdad

Abbygail

Gun Control

Mötley Crüe

Dr. Feelgood

Dopethrone + Wormsand

RBD / 12/09/2019
Doom

DISOWNING, Interview avec Butcher (chant)

youpimatin / 10/09/2019
Death Metal

Photo-report MOTOCULTOR FESTIVAL 2019

Jus de cadavre / 08/09/2019
Motocultor

BRUTAL ASSAULT 2019 - Jour 4 + Bilan

L'Apache / 05/09/2019
Brutal Assault

BRUTAL ASSAULT 2019 - Jour 3

L'Apache / 04/09/2019
2019

Concerts à 7 jours

Uneven Structure + Mobius

18/09 : Rock'n'eat, Lyon (69)

+ Valley Of The Sun + Dirty Raven

18/09 : Supersonic, Paris (75)

Belenos + Griffon + Nydvind

20/09 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

Ultra Vomit + Astaffort Mods

20/09 : Le Rio Grande, Montauban (82)

Electric Shock + Praying Mantis + Sign Of The Jackal

21/09 : Jas'rod, Pennes Mirabeau (13)

Belenos + Griffon + Nydvind

21/09 : Salem, Le Haillan (33)

Darkenhöld + Bovary + Eternal Hunt

21/09 : Secret Place, St Jean De Védas (34)

Kadinja + Tranzat + Juggernautt

21/09 : Espace Le Goffic, Rennes (35)

Krassier + Frekkr + Conquerors

21/09 : Dropkick Bar, Reims (51)

Evil Invaders + Warkunt + Disgorged Foetus

21/09 : Maison Du Temps Libre, Rolampont (52)

Deficiency + Fractal Universe + Destinity

21/09 : ThÉÂtre De La MÉdiathÈque, Freyming (57)

Warfaith + Mortuary + Dust In Mind

21/09 : Salle Désiré Granet, Anould (88)

Photo Stream

Derniers coms

DEMONIAC, c'était génial. Surtout le second et troisième album. La suite avec DRAGONFORCE m'avait un peu dépité...


Bah c'est fou car je pensais justement à la future tournée européenne de THE OBSESSED très tôt ce matin et me demandais donc où en était ce brave Wino avec ces anciens soucis scandinaves.
Bah me voilà (malheureusement !) renseigné sur le sujet…
Salauds de norvégiens ! Depuis (...)


Bah ce qui est le plus dingue avec cette immondice qu'est DRAGONFORCE, c'est que ce groupe est né des cendres de DEMONIAC... Jamais compris ça quand on voit la merveille qu'était "Prepare for war".
Comme quoi, il faut de tout pour faire un monde...


Mon dieu c'te pochette ?!?!
Le père Joël nous avait pourtant habitué à bien mieux merde…
On se croirait ici en main avec un album de Synthwave bas de gamme bon dieu de dieu.


Attention le site du Bikini annonce la date à Toulouse le 20 mai. C'est un mercredi, veille de l'Ascension.


Le nouveau Korn m'a l'air excellent du coup.

A mince c'est Lacuna Coil.


J’ignore le niveau d’affinité de leclercq avec le heavy speed mélodique, mais à la base c’est un fan d’extreme. Il suffit d'écouter sinsaenum, projet plus personnel et qui n’a vraiment rien a voir avec dragonforce
Perso kreator, jamais accroché, mais c’est un grand groupe et u(...)


Ca promet... Ce groupe va s'enfoncer encore plus dans la melochiasse.


Cela aurait été vraiment la grande classe il y a plus de 15 ans.
Désormais beaucoup (beaucoup !) moins.
Mais bon, cela sera toujours mieux que d'être membre de DRAGONFORCE... Ca c'est certain... ... ...


Un français dans Kreator, la grande classe ! Bravo à lui !


Malheureusement KRASSIER doit annuler sa participation à cette date pour cause de blessure d'un de ses membres. Mais vous aurez droit à des sets rallongés de CONQUERORS et FREKKR.


Yesss ! Il va falloir réviser les classiques ^^


Très chouette Chronique encore une fois ! J'attends plus rien de Korn depuis des années et j'ai l'impression que le groupe n'a plus rien à proposer depuis très longtemps. Chaque nouvel album s'essouflant à peine l'écoute terminé. Mais je vais donner sa chance a celui-ci. Le morceau "Cold" est(...)


Absolument excellent !! Vivement l'album.


Nul n'est parfait mon bon...


Bien vu ! Razor que j'ai découvert honteusement il y a peu seulement. Verdict sans appel : la grosse volée !


On devrait reparler de tout ça prochainement.


Avec une pochette hommage à RAZOR...


https://youtu.be/fgNl-aD64F8


Excellent xD ! Un groupe qui fait les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.. Et le morceau est bien cool !