Parasite

The Damnnation

10/11/2020

Xaninho Discos

L’hiver approchant à grands pas et les premières gelées se faisant sentir, je me permets de vous réchauffer le cœur et les oreilles avec une petite carte postale brutale en provenance du Brésil. Tamponnée à São Paulo, cette carte postale a été rédigée sur portée par trois musiciennes locales, désireuses d’explorer les possibilités d’un Metal ouvert et pluriel, en convergence de plusieurs tendances extrêmes. L’histoire de THE DAMNNATION (notez le jeu de mots finaud) remonte donc à l’année dernière, lorsque la guitariste Renata Petrelli (MARIE DOLLS, ex-SINAYA) et la batteuse Cynthia Tsai (LITTLE ROOM, ex-SINAYA) s’associèrent pour créer une nouvelle entité, dans laquelle elles ont intégré la bassiste Camis Brandão, (CHARLOTTE KILLED A GUY). Mais alors que le projet semblait lancé sur les bons rails, Cynthia et Camis ont soudainement décidé de se concentrer sur d’autres possibilités, laissant Renata bien seule et en recherche de compagnie créative. La guitariste recruta alors deux remplaçantes, Aline Dutchi (bassiste) et Leonora Mölka (batteuse) pour continuer l’aventure, et lui donner un volume plus conséquent. Et c’est après deux singles parus en 2019 que THE DAMNNATION ose enfin sa première sortie moyen-format, avec cet EP quatre titres qui fonctionne peu ou prou comme une carte de visite, ou un CV succinct témoignant des capacités.

Signées sur le label national Xaninho Discos, les trois musiciennes revendiquent des influences variées, allant de MEGADETH à KREATOR en passant évidemment par SLAYER et l’inévitable comparaison avec les consœurs de NERVOSA, et sans vouloir jouer les associations hasardeuses, autant dire que les deux groupes partagent bien des points communs. Le premier étant évidemment de jouer une musique violente et viscérale, mais terriblement professionnelle, et le second, de flirter avec les limites séparant le Death et le Thrash. On pourrait aussi dans un accès de facilité établir un parallèle avec nos propres WITCHES, bien que les brésiliennes jouent plus calme et fluide, mais cette musique, originale littéralement parlant, reste dans des balises de mesure, et ne se montre pas spécialement aventureuse, tablant sur une efficacité plus ou moins probante. Le leadership de Renata Petrelli à la guitare et au chant se veut ferme, la musicienne maniant les riffs avec poigne, mais son chant selon moi reste le point faible de cet EP avec ses tonalités rauques à la Dawn Crosby encore adolescente. On peine parfois à s’accrocher lorsque la rythmique se fixe sur un mid tempo en contretemps, et on espère souvent que les BPM vont monter en flèche pour nous offrir les sensations attendues.

« Apocalypse » étant le parangon de cette assertion, avec son entame rapide et traditionnellement Thrash, ralentissant soudainement pour se rapprocher d’un KREATOR mélodique des dernières années. En mode modéré, les trois musiciennes sont moins crédibles qu’en attitude bravache, et les riffs, légèrement convenus, ne permettent pas de faire passer cet esprit un peu trop sage. Heureusement, les accélérations, éparses, relancent la machine, mais malheureusement, les tempi lourds et les ambiances sombres restent encore à travailler, notamment en ce qui concerne la faiblesse des chœurs, un peu clichés. Mais l’envie est là, la motivation palpable, et les arpèges introductifs de « Parasite » laissent entrevoir une suite des évènements moins convenue, même si le choix de « Unholy Soldier » en clôture n’est pas des plus heureux avec sa lourdeur poussive.

Reste une bonne moitié de « World’s Curse » pour susciter un headbanging sincère et une approche plus Death Metal, et il est inutile de nier le caractère d’hymne de ce morceau d’entame. Avec un peu de travail, les brésiliennes parviendront dans quelques années à nous proposer un LP solide, sinon original et surprenant, mais il reste encore quelques réflexes de complaisance à gommer pour éviter le recyclage trop facile.        

      

                                                                                             

Titres de l’album:

01. World's Curse

02. Apocalypse

03. Parasite

04. Unholy Soldiers


Facebook officiel


par mortne2001 le 12/10/2021 à 14:25
70 %    186

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Fuzz in Champagne - épisode 1

Simony 26/10/2021

Live Report

Fange + Pilori + Skullstorm

RBD 25/10/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : SUPURATION

Jus de cadavre 17/10/2021

Vidéos

Déluge + Dvne

RBD 29/09/2021

Live Report

Blood Sugar Sex Magik

mortne2001 25/09/2021

From the past

Benighted + Shaârghot + Svart Crown

RBD 22/09/2021

Live Report

Use Your Illusion I & II

mortne2001 18/09/2021

From the past

Witchfuck : le contre-pouvoir en Pologne

Simony 14/09/2021

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
pierre2

Ca transpire en effet le Napalm !!! 

28/10/2021, 08:03

Stench

En fait, cette remarque sur les pochettes, c'est ce que je me disais souvent à propos des groupes signés chez Holy records. Autant musicalement c'était souvent excellent, novateur ou au moins original, autant les pochettes étaient souvent plus que moyennes. C(...)

27/10/2021, 17:25

Gargan

Les deux premiers sont absolument indispensables et subhuman vaut quand même le détour.

27/10/2021, 10:19

Nubowsky

Les dates annoncées en France pour l’année prochaine en font peut être partis ! 

27/10/2021, 07:23

Humungus

Hâte ! Hâte ! Hâte !"Legion est considéré comme une pierre angulaire du Death Metal"...Legion EST une pierre angulaire du Death Metal !

27/10/2021, 07:20

Gargan

Bof, ce n'est pas une réédition qu'on attend.

27/10/2021, 07:20

Gargan

Vous pourriez peut-être organiser un pochettethon ?

26/10/2021, 22:04

Orphan

Raccord avec tout ce qui a été ditSeul Angelus tien la routeDissymmetry en 2019 faut oser quand meme...Ca me rappel des groupes comme ORPHANAGE, pleins de talent mais &agr(...)

26/10/2021, 12:35

LeMoustre

Clair que c'est pas leur point fort, les pochettes, la dernière étant particulièrement moche. A part celle du premier album, et à la limite Anomaly, par son côté épuré, beaucoup de mauvais choix, c'est vrai.Par contre la musi(...)

25/10/2021, 10:58

LeMoustre

Excellent disque, en effet

25/10/2021, 10:55

Humungus

"Imago" une pochette à sauver ?!?!Tous les goûts sont dans la nature, mais là tout de même... Le vieux "papillon-visage" digne d'apparaître sur une chemise all print vendu en foire du premier mai... ... ...Sincèrement, (...)

25/10/2021, 08:45

RBD

Colin Richardson est plus âgé. Sa première production Metal était si je ne me trompe l'EP de Napalm Death "Mentally Murdered" en 1989, et il avait déjà presque dix ans de carrière dans le Rock. La lassitude doit venir facilem(...)

24/10/2021, 23:46

Arioch91

Même pour la thune, Jeff Loomis ne devrait pas rester dans un groupe pareil, bordel !Avoir sorti des albums aussi classe du temps de Nevermore pour finir en second couteau chez Arch Enemy, putain la loose.C'est devenu un exécutant. Quel gâchis.

24/10/2021, 18:45

totoro

Super producteur effectivement, malheureusement passé de mode. C'est dommage. Un peu comme Colin Richardson, des mecs qui ont façonné le son d'une scène et qui tombent dans un oubli un peu ingrat. Même si les productions des deux ne vieillissent pas, je(...)

24/10/2021, 13:30

totoro

C'est assez vrai. "Room 7" avec lequel j'ai découvert le groupe est peut-être mon disque préféré de SUP, mais sa pochette est douloureusement ignoble. Quelques unes sont néanmoins à sauver, "Hegemony", "Angelus&quo(...)

24/10/2021, 13:26

totoro

C'est vrai que Loomis dans Arch Enemy, c'est un putain de gâchis... C'est doublement con car je suis persuadé que s'il participait à la composition, le groupe en sortirait grandi. Mais bon, c'est le truc de Mike Amott qui préfère resservi(...)

24/10/2021, 13:18

RBD

Fredrik Nordstöm est surtout connu pour avoir produit toute la scène mélodique suédoise en ordre de marche mais aussi collaboré avec de gros groupes de styles plus ou moins voisins comme Dimmu, Opeth, Old Man's Child, Septic Flesh, Powerwolf, Architects... m&(...)

24/10/2021, 13:17

totoro

Quel sacré bon disque !!! Je suis tombé dessus par hasard, je ne savais pas que le groupe existait encore. Je suis passé directement de "The Stench Of The Swelling" avec Arno Strobl à celui-ci et me suis pris une énorme claque. L'électro Sy(...)

24/10/2021, 13:10

Simony

@Humungus / @Bones vous avez mis le doigt sur ce qui m'a freiné à succomber à ce groupe pendant de très nombreuses années. A chaque fois que j'entendais un titre, je me disais "Allez cet album, c'est l'occasion de découvrir" (...)

24/10/2021, 11:01

Bones

@ Humungus : Mais complètement ! à l'époque de la sortie d'Anomaly, je faisais du fanzinat dans un projet mort-né. J'ai reçu un exemplaire promo du digi : hallucination devant la nullité absolue de la pochette. Clairement il y a(...)

23/10/2021, 23:35