Perspective

Station

08/10/2021

Autoproduction

Ne cherchez pas. Malgré l’hégémonie suédoise de ces dix dernières années, l’AOR reste un style américain, né aux Etats-Unis, popularisé par des artistes nationaux, et qui aujourd’hui encore est profondément ancré dans l’ADN du pays. Les scandinaves auront beau essayer, de toutes leurs forces, et parfois nous convaincre qu’ils se sont approprié le style, les USA resteront toujours les pères fondateurs et les plus forts au jeu de la mélodie subtile et musclée. Preuve en est de ce dernier album des new-yorkais de STATION, qui ont certes pris le train en marche, mais qui ont parfaitement compris le fonctionnement du métro pour nous faire descendre à la bonne station.

Si leur page Facebook les présente comme des pourvoyeurs de Rock, si leur site officiel affiche un gigantesque Rock is Dead au lettrage large, leur musique reste fondamentalement ancrée dans la tradition radiophonique du pays, cette culture plantée par les JOURNEY, les REO SPEEDWAGON et autres chantres de la douceur sur les ondes. Sans provoquer de séisme, sans chercher la complication, STATION continue de repasser ses t-shirts avec application pour enlever toute trace de pli, et nous présente encore une fois un travail immaculé, d’une pureté incroyable, et un assortiment de chansons à faire blêmir les Lenôtre de la tablée de luxe.

Dès « I Can't Find My Way », illustrée d’un sobre clip, on tombe encore une fois sous le charme de ces musiciens qui nous ont déjà offert des repas musicaux de qualité. En autoproduction sur leur propre label, les américains offrent donc une suite à leurs trois premiers albums, qui furent autant de témoignages de leur grâce de composition. Deux ans à peine après Stained Glass, Perspective ne nous en dévoile pas de nouvelle, mais quel que soit l’angle par lequel vous abordiez cet album, la conclusion sera la même : les STATION sont les dignes héritiers des influences majeures de leur pays, et les seuls ou presque à pouvoir damer le pion à ces fichus suédois trop sûrs d’eux-mêmes.

La meilleure façon de faire la promotion de cet album est de vous laisser l’écouter, encore et encore. Les mots seront vains au moment d’exprimer le ressenti de qualité de ces hymnes à la joie de vivre, sans cet hédonisme forcé purement 80’s qui gâchait bien des productions de l’époque. Ici, rien n’est surfait, rien n’est surproduit, tout est joué avec le cœur et les tripes, et on se prend d’admiration pour ces artistes capables de composer de telles perles d‘une simplicité rare mais d’une portée émotionnelle capitale. Il est d’ailleurs impossible de mettre tel ou tel titre en avant, tant tous sont d’une qualité égale, et si le Rock laisse parfois place à une Pop AOR assez calme, certains accents plus agressifs permettent de taquiner un Hard-Rock heureux de la fin des années 80 (« Don't Keep Me Waiting », sorte de version adoucie et mure du « Lick it Up » de KISS).

Mais encore une fois, cette chronique me plonge dans la frustration. Comment expliquer ce que j’ai ressenti à l’écoute de ces chansons sublimes, aux arrangements sobres mais ciselés, aux couplets envoutants et aux refrains fédérateurs, avec des mots qui semblent si vains comparés au feeling qui s’en dégage ? En abordant toutes les thématiques si chères au Rock/Pop west-coast et à l’AOR, les STATION nous offrent une œuvre pleine et un best-of de tout ce que nous aimons tellement à propos de cette musique. Entre les modulations de « Tonight », sur laquelle la voix s’envole vers les cieux, propulsée par une basse ronde et une guitare qui tisse des textures d’arrière-plan, et « Believe » qui retrouve l’énergie débridée des meilleurs représentants Hard-Rock mélodique d’il y a trente ans et plus (KING KOBRA, BRIGHTON ROCK, BALANCE), le tableau brossé à des allures de paysage pastoral, entre blancheur immaculée des linges fraichement étendus et couleurs contrastées d’une nature florissante.

Sinuant entre tous les courants, proposant des choses variées, les américains résument peu ou prou leur parcours global, et de fait, Perspective permet d’apprécier toutes les facettes d’un groupe qui peut se permettre de singer les tics puissants du ZEP (« All Over Again », plus efficace que la disco de GRETA VAN FLEET ou n’importe quel crise plantienne de Lenny Wolf), ou de se laisser pencher du côté sentimental pour nous émouvoir (« Spanish Steps »).

Je ne comprendrai jamais le semi-anonymat dans lequel les STATION évoluent depuis leur émergence. Ils sont probablement le meilleur groupe à être né dans les années 2010, sont des musiciens redoutables, et pourtant seuls quelques initiés connaissent leur nom, et encore moins leur musique. Evidemment, faire partie des privilégiés à quelque chose de glorifiant, mais ils méritent bien mieux que cette ombre dans laquelle ils sont plongés. Venus de Suède, ils seraient immédiatement devenus l’attraction à la mode à ne manquer sous aucun prétexte. Quel paradoxe de souffrir d’être américain alors même que les Etats-Unis sont à l’origine de cette musique souriante, mélodique et précieuse. L’ironie du temps…  

              

                                                                                                                                                                                                        

Titres de l’album:

01. I Can't Find My Way

02. See the Light

03. Do You Really Want to Fall in Love Again

04. Don't Keep Me Waiting

05. Tonight

06. If You Want Love

07. Believe

08. All Over Again

09. Spanish Steps

10. You Found Yesterday


Site officiel

Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 15/10/2021 à 15:22
95 %    189

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Le week-end de la Vierge de Fer

Simony 03/07/2022

Live Report

Discography 1985/2022

mortne2001 02/07/2022

La cave

HELLFEST 2022 / Part 1 / Du jeudi 16 au dimanche 19 juin

Jus de cadavre 30/06/2022

Live Report

Interview de NESTOR

Chief Rebel Angel 25/06/2022

Interview

The Ocean + PG Lost + Psychonaut

RBD 10/06/2022

Live Report

NECROWRETCH + HEXECUTOR + LORD GALLERY / Rennes (Ubu)

Jus de cadavre 01/06/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Buck Dancer

"J'aime beaucoup la configuration du Trabendo, la scène en contre-bas permet de voir ce qu'il s'y passe où que l'on soit dans la salle" Je pense tout le contraire, où que l'on soit dans la salle on voit rien du tout je(...)

04/07/2022, 17:20

Arioch91

Je n'ose imaginer le boulot passé à rédiger une telle rétrospective !Respect total et merci beaucoup !

03/07/2022, 19:41

Olivier

Merci pour cette très belle bafouille ! J'adore N.D. depuis ses débuts, mais je suis surtout un fan des premières années, et pour moi, la première fracture intervient lorsque Lee quitte le navire - je ne suis pas très fan de la voix de Ba(...)

03/07/2022, 18:38

Buck Dancer

Vraiment très sympa cette rétrospective d'un groupe qui le mérite largement et bravo pour le travail ! Perso j'ai découvert Napalm ave l'EP " Mass Appeal Madness", d&apos(...)

03/07/2022, 14:07

RBD

Seigneur, quel travail ! J'écoute Napalm depuis plus d'un quart de siècle, c'est l'un des deux ou trois groupes de niveau professionnel que j'ai vu le plus. Mais jamais je n'aurais osé me lancer dans un exposé pareil. Rien que pour ç(...)

03/07/2022, 12:06

Simony

Putain !!!!!!! Alors moi j'adore Utopia Banished, c'est l'album qui m'a fait découvrir NAPALM DEATH c'est certainement pour cela, c'est aussi pour ça que j'ai pas de suite compris ce qu'était Scum lorsque j'ai voulu remonter les al(...)

03/07/2022, 10:06

NecroKosmos

Superbe travail !! Moi aussi, je suis un fan ultime de NAPALM DEATH. Je suis leur carrière de près depuis que j'ai découvert le groupe à la sortie de FROM ENSLAVEMENT... et n'ai jamais décroché malgré leurs prises de risques ou changement(...)

03/07/2022, 07:22

Benstard

Ouais pareil , la production est générique a mort, bon c'est quasiment tout les groupes comme ça , mais entre la guitare avec ce son de gratte en mode pédale brancher sur une table de mix et la batterie avec la caisse claire ultra numérique...mais bon ce gr(...)

02/07/2022, 14:45

afass

Generic and boring.

01/07/2022, 23:16

Arioch91

Achat prévu !

01/07/2022, 20:10

Harry Klein

Je trouve les idées "zombie truc" affreusement rincées mais le morceau est effectivement très bon et appétissant. 

01/07/2022, 09:48

LeMoustre

Parfait ça. Achat direct comme prévu 

01/07/2022, 09:39

Simony

Commande faite, je ne sais pas si notre cher Mortne2001 connait ça... C'est le Thrash que j'aime !

01/07/2022, 09:08

Jus de cadavre

Hé oui c'est vrai ! Mais bon c'est la force du Hellfest : son affiche de malade qui à chaque fois te fait dire "aller j'y retourne !"

30/06/2022, 22:53

RBD

Hé, JdC, je croyais que tu ne voulais plus retourner au Hellfest, ha ha !! Le covid a changé bien des choses. Nous avons tous très faim.Je ne suis pas étonné, autrement, de l'excellente impression laissée par Agressor, ça m'a fait (...)

30/06/2022, 14:55

Simony

Totalement d'accord avec toi Jus de cadavre, c'est du tout bon avec cet esprit simple et efficace que j'aime beaucoup dans ce groupe.

30/06/2022, 14:43

Jus de cadavre

Simple, basique, efficace. 

30/06/2022, 11:53

Jus de cadavre

Cette prod encore ! Un petit côté Thrash de bâtard ce titre, avec un son de tronçonneuse. Le pied.Super nouvelle en tout cas, ça sent un top de fin d'année cet album... 

30/06/2022, 11:43

Gargan

Le petit clin d'oeil sur la police de caractères

30/06/2022, 11:35

M\'Z

Merci beaucoup pour le repartage, je mets le lien d'écoute sur toutes les plateformes digitales :

30/06/2022, 09:11