Comme vous le savez le Punk et le Black ont cette consanguinité revendiquée par bon nombres de têtes de proue du mouvement Black Metal dont DARKTHRONE ou même VENOM si on veut remonter aux origines. Alors voir des groupes comme TRUCHŁO STRZGI se former n'a rien de bien surprenant même si le plus souvent, ces groupes restent cantonnés à vivoter dans un underground destiné aux purs et durs d'un style particulier. Toutefois, nos Polonais montrent avec ce premier album Pora Umierać que ce courant n'est pas fait que de chansons à boire et qu'un univers sombre et crade peut y être développé avec beaucoup de cohérence.

Alors c'est vrai qu'avec l'introduction de "Apokaliptyczny młot (Obliteracja poprzez życie)" où l'on entend quelqu'un s'essayer au chant de façon maladroite ponctué d'un grand éclat de rire, on peut craindre pour le sérieux de la démarche mais aussitôt le petit discours de présentation, le propos se fait Black Metal primitif à la POSSESSED ou VENOM sans l'ambiance sulfureuse, ici c'est juste crade. C'est avec "Sadystyczny Masowy Mord" que l'on entre dans un environnement plus sombre même si les oh-oh-oh très Punk pour le coup rappellent ce à quoi nous avons affaire. Régulièrement, TRUCHŁO STRZGI nous surprend, notamment avec ce troisième titre "Tu Gdzie Czarna Zorza Płonie" qui renvoie plus vers l'esprit Rock'n'roll d'un SATYRICON, seule la voix clamée en chœur nous renvoie vers le Punk mais un "Śmierć i płomień" est introduit par un riff typé Black avant des couplets à la DARKTHRONE, le tout dans une urgence totale, une énergie dévastatrice et surtout communicative. Il faut saluer la production qui permet de distinguer facilement ce qu'il se passe sur la galette car très souvent, les groupes du style cachent leurs approximations derrière une production très crade et peu précise, c'est également le cas dans le Black Metal me direz-vous et je suis tout à fait d'accord sur ce constat, mais là les Polonais se basent sur des riffs percutants, des lignes de chant directes et sans fioritures pour insuffler l'esprit Punk à ce Black Metal qui reste tout de même loin des ambiances les plus noires du style.

Un mot sur l'artwork qui est parfaitement soigné, certes les paroles en polonais ne vont pas parler à tout le monde mais il règne dans ce livret cette même ambiance que sur le disque, le tout parfaitement réfléchi, une imagerie glauque et sombre dessinée pour la rendre moins réelle, faisant travailler votre imagination, voilà qui peut être encore plus brutal qu'une photo glauque ! Et puis le groupe ne dispose pas de site internet et encore moins de Facebook, à l'heure où tous les groupes de Black Metal en ont et y sont très actif (et ce n'est pas un jugement, chacun fait ce qu'il veut) voilà TRUCHŁO STRZGI plus Black que les groupes de Black Metal. Voilà le genre d'album que vous mettez dans votre platine, vous sortez la vaisselle offerte par la belle-mère à votre mariage, tout ce que vous voulez voir disparaître (oui on accepte les gens également !) et vous détruisez tout, c'est pas compliqué, armé d'une masse, d'une tronçonneuse, ce que vous préférez, mais ce Pora Umierać est un défouloir qui fait du bien par où ça passe. Un album qui me fait penser à ce que j'ai vu en live des Belges de BLACK BLEEDING.

Track-listing :

  1. Apokaliptyczny młot (Obliteracja poprzez życie)
  2. Sadystyczny masowy mord
  3. Tu gdzie czarna zorza płonie
  4. Świat pędzi ku przestrodze (Pradawne demony)
  5. Śmierć i płomień
  6. Busola do nikąd
  7. Jestem (Żyję, gniję, umieram)
  8. Stary kult śmierci (Ozłocone truchło)

Bandcamp Godz Ov War Productions

par Simony le 31/07/2018 à 07:22
71 %    136

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Axxis

Monster Hero

Architorture

World Peace

Brainstorm

Midnight Ghost

Necronomicon

Unleashed Bastards

Dream Patrol

Phantoms of the Past

Grrrmba

Embodiment

Black Phantom

Expiration Date

Fullminator

Crackattack

Benighted

Dogs Always Bite Harder Than Their Master

Black Paisley

Perennials

Disgrace And Terror

Age of Satan

Bogue Brigade

Ruinous Behavior

Lioncage

Turn Back Time

The Cruel Intentions

No Sign of Relief

Void

Jettatura

Cauldron

New Gods

Tony Mitchell

Beggars Gold

Bosse-de-nage

Further Still

Attan

End Of

Whisker Biscuit

Kill For Beer

Interview avec Harun Demiraslan

youpimatin / 20/10/2018
Groove Metal

Hangman's Chair + SBRBS / Live-report Rennes

Jus de cadavre / 09/10/2018
Stoner Doom

Voïvod + Bio-Cancer + Hexecutor

RBD / 06/10/2018
Mosh

Interview VOÏVOD - Daniel "Chewy" Mongrain

mortne2001 / 02/10/2018
Daniel Mongrain

Bloodshed Festial - Jour 2

Mold_Putrefaction / 02/10/2018
Breakcore

Concerts à 7 jours

+ Black Mirrors + The Vintage Caravan

26/10 : Backstage, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

On me provoque, là ! C'est l'un des quelques albums pour lesquels j'avais fait une chronique remontant le temps sur feu Violent Solutions il y a dix ans. Et mon avis n'a guère évolué : le contexte était très hostile pour le trio restant, et au lieu de vouloir rassurer les fans par un album bou(...)


Bon alors moi, forcément, je déteste cet album et d'ailleurs tout ceux qui ont suivi...
Même chose d'ailleurs pour tout ce qu'à pu faire le père Cavalera ensuite.
Vieux con speaking... ... ...


Merde, si j'avais connu ça en 1994 j'aurais adoré....c'est excellent.


Pas convaincu... entre cette intro "sur-blastée" qui sonne totalement forcée et ce chant mielleux ridicule, j'ai de sérieux doutes sur les ambitions (capacités ?) du groupe depuis le départ de Wichers...


En effet la production est juste énorme ! Ce son de gratte bordel...


HM2 tous potards au max! un son bien cracra comme j'aime et deux très bon morceaux
vivement le 26


On se croirait revenus 25 ans en arrière quand on découvrait Stratovarius ... pas désagréable, mais quel est l'intérêt de produire ce genre de musique de nos jours ...


Quelle excellente chronique! Merci


Les mêmes que sur l'album de Nader Sadek, avec Vincent à la place de Tucker... Curieux d'écouter ça, perso.


Ouais, ben ce second album est quand même carrément moins bon que leur premier... En même temps l'attente était énorme après le "buzz" de Devoid Of Light !


Un mec en veste en jean sans manches, à dit « ha ha » il parait...


Hé mais faut arrêter les gars, j'ai pénétré personne moi vous me prenez pour qui? :)


Superbe chronique, bein écrite et qui rassemble bien toutes les impressions du disque ! J'adhère à fond ! Merci d'avoir mis en avant BLACK PAISLEY !


Il sonne bien Suédois ou Néerlandais pour du Death Québécois, ça change.


Et bien rassures-toi RBD, ton report est à peine "moins pénétrant que celui d'un Mortne2001"...
Vraiment...
Bravo donc.


Oui, je pense que le groupe aussi ! Une galère interminable j'ai cru comprendre !


Affiche pas mal aussi hâte de voir AORLHAC et DARKESTRAH.....


En plus c'est une belle affiche ce lundi....


Les festivals estivaux sont internationaux en termes de fréquentation, et je trouve curieux que tu le découvres juste cette année Jefflonger. Et c'est bien parce que le grand public n'a pas cette "culture métal" que Mr Barbaud a réalisé quelque chose que personne n'avait su faire avant lui en (...)


Tellement content que cet album sorte enfin ! :)