...et se retrouvèrent pour une explosion d’expressionnisme morbide aux portes du cimetière en ruine dont ils sortaient. On pouvait distinguer des corps à peine putréfiés que les sacrifices avaient rendu méconnaissable, des zombies à crête, expéditeurs de mosh ou de simples passants se joignant à l'orgie qui montait des tombes voisines, rependant la crasse depuis les abysses. Ces vieux rites qui réapparaissent de plus en plus régulièrement n'avaient d'autre but que de semer le chaos au sein d'une institution déjà, elle-même, très chaotique... oh tient un bras qui vole, c'est Camilo Pierattini qui me propose un coup de main pour m'intégrer à la bande, ici il se fait appelé Witchfucker, mais ne distinguant aucun sourire sur le visage de ce dernier, je comprends rapidement que l'homme et son acolyte, Obssessor, vont me mener sur des chemins dont je connais très bien la destination et dont l'humour ne fait pas vraiment partie du décor ambiant.

Il y eu une première alerte en avril dernier émanant de Suicide Records, jeune start-up à la botte de la Grande Mort, mais cela fut contenu au Chili ou peut-être un peu dans l'Amérique du Sud. Mais les interconnections modernes ont fait que des chevelus de l'enfer réunis sous l'égide de Hell's Headbangers Records, ont pris ces 2 petits gars d'infection et leur proposent de reconduire leurs rites ancestraux déjà promulgués par 3 fois auparavant. Les flammes de la haine ayant consumé ce qui leur restait de chair saine, nous avons là un descriptif d'une destruction à la masse de l'enfer, rien de bien originale me direz-vous ? Essayez donc de glisser votre tête sous cette masse lorsqu'elle s'abat au son obscure et malsain qui a emporté les victimes de la malédiction. Tout n'est que ruine, crasse et chaos où un air alimenté par les gaz dégagés par les corps en décomposition se fait vite irrespirable et ce que l'on pensait être une fête de quartier se transforme en fosse où le mosh pit est roi. 

Une aura noire se distingue au loin, renforçant l'impact de la masse de l'enfer lorsqu'elle rencontre les tourments d'Obssessor, vous joindrez-vous à la danse entends-je ? Trop tard ma jambe droite est partie, les Thrashers se réjouiront d'incantations vieille école mais une âme noire est nécessaire pour ne pas trouver là qu'une vaste orgie de décibels. Vous pourriez y rencontrer Marcel alias Schmier en veste à cuir et à clous ou même Apollyon avec une veste à patch où on distinguerait très certainement le logo de groupes tels que PERVERSOR, NOCTURNAL WITCH, DARKTHRONE, HELLHAMMER ou AURA NOIR. Vous les reconnaîtriez immédiatement de toute façon car sous leur habit bien cradingue, leur âme n'a pas changé. Le sergent destructeur qui a initié ces 2 fossoyeurs doit être fier d'eux, l'esprit vit toujours sans évolution, aucune c'est vrai, mais toujours avec ce même esprit qui animait ces rites et qui faisait mosher nos ancêtres ou les plus anciens d'entre-nous qui ont connu l'époque où tout cela a commencé.

Track-listing :

  1. Ruins Of Cemetary
  2. Rotting Sacrifice
  3. Victims Of Doom
  4. Torment Of Obssessor
  5. Old Rites
  6. Spread Cruelty
  7. Obscure And Evil
  8. From The Graves  

Facebook


par Simony le 10/08/2018 à 09:17
70 %    115

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Axxis

Monster Hero

Architorture

World Peace

Brainstorm

Midnight Ghost

Necronomicon

Unleashed Bastards

Dream Patrol

Phantoms of the Past

Grrrmba

Embodiment

Black Phantom

Expiration Date

Fullminator

Crackattack

Benighted

Dogs Always Bite Harder Than Their Master

Black Paisley

Perennials

Disgrace And Terror

Age of Satan

Bogue Brigade

Ruinous Behavior

Lioncage

Turn Back Time

The Cruel Intentions

No Sign of Relief

Void

Jettatura

Cauldron

New Gods

Tony Mitchell

Beggars Gold

Bosse-de-nage

Further Still

Attan

End Of

Whisker Biscuit

Kill For Beer

Interview avec Harun Demiraslan

youpimatin / 20/10/2018
Groove Metal

Hangman's Chair + SBRBS / Live-report Rennes

Jus de cadavre / 09/10/2018
Stoner Doom

Voïvod + Bio-Cancer + Hexecutor

RBD / 06/10/2018
Mosh

Interview VOÏVOD - Daniel "Chewy" Mongrain

mortne2001 / 02/10/2018
Daniel Mongrain

Bloodshed Festial - Jour 2

Mold_Putrefaction / 02/10/2018
Breakcore

Concerts à 7 jours

+ Black Mirrors + The Vintage Caravan

26/10 : Backstage, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

On me provoque, là ! C'est l'un des quelques albums pour lesquels j'avais fait une chronique remontant le temps sur feu Violent Solutions il y a dix ans. Et mon avis n'a guère évolué : le contexte était très hostile pour le trio restant, et au lieu de vouloir rassurer les fans par un album bou(...)


Bon alors moi, forcément, je déteste cet album et d'ailleurs tout ceux qui ont suivi...
Même chose d'ailleurs pour tout ce qu'à pu faire le père Cavalera ensuite.
Vieux con speaking... ... ...


Merde, si j'avais connu ça en 1994 j'aurais adoré....c'est excellent.


Pas convaincu... entre cette intro "sur-blastée" qui sonne totalement forcée et ce chant mielleux ridicule, j'ai de sérieux doutes sur les ambitions (capacités ?) du groupe depuis le départ de Wichers...


En effet la production est juste énorme ! Ce son de gratte bordel...


HM2 tous potards au max! un son bien cracra comme j'aime et deux très bon morceaux
vivement le 26


On se croirait revenus 25 ans en arrière quand on découvrait Stratovarius ... pas désagréable, mais quel est l'intérêt de produire ce genre de musique de nos jours ...


Quelle excellente chronique! Merci


Les mêmes que sur l'album de Nader Sadek, avec Vincent à la place de Tucker... Curieux d'écouter ça, perso.


Ouais, ben ce second album est quand même carrément moins bon que leur premier... En même temps l'attente était énorme après le "buzz" de Devoid Of Light !


Un mec en veste en jean sans manches, à dit « ha ha » il parait...


Hé mais faut arrêter les gars, j'ai pénétré personne moi vous me prenez pour qui? :)


Superbe chronique, bein écrite et qui rassemble bien toutes les impressions du disque ! J'adhère à fond ! Merci d'avoir mis en avant BLACK PAISLEY !


Il sonne bien Suédois ou Néerlandais pour du Death Québécois, ça change.


Et bien rassures-toi RBD, ton report est à peine "moins pénétrant que celui d'un Mortne2001"...
Vraiment...
Bravo donc.


Oui, je pense que le groupe aussi ! Une galère interminable j'ai cru comprendre !


Affiche pas mal aussi hâte de voir AORLHAC et DARKESTRAH.....


En plus c'est une belle affiche ce lundi....


Les festivals estivaux sont internationaux en termes de fréquentation, et je trouve curieux que tu le découvres juste cette année Jefflonger. Et c'est bien parce que le grand public n'a pas cette "culture métal" que Mr Barbaud a réalisé quelque chose que personne n'avait su faire avant lui en (...)


Tellement content que cet album sorte enfin ! :)