To Bare The Weight Of Death

Andracca

19/01/2024

Vendetta Records

Ah, le Lancashire, ses terres vertes vallonnées parcourues de petits cours d'eau, terre de bien des mystères, ambiance rappelant étonnamment la vision de la Comté de la Terre du Milieu de Tolkien, et contrée dont est originaire ANDRACCA, un groupe qui opère depuis 2016 autour de Kiera Dawes le guitariste chanteur qui a fait face à un renouvèlement complet du line-up après la sortie du EP, A Sermon In Universal Language Of Suffering paru en 2020. L'album, To Bare The Weight Of Death est donc le produit d'un duo, constitué d'outre le chanteur-guitariste, du bassiste arrivé en 2021, Phil Bond (INSURGENCY) et c'est donc une batterie programmée qui figure sur cet album, c'est toujours un peu dommage d'avoir recours à de la programmation dans un Black Metal qui ne se veut pas spécialement moderne, mais bon, ici, le travail est plutôt bien fait même si quelques sons de caisses ("Oceans Of Fire") peuvent laisser perplexe, on imagine au moins que les parties ici proposées peuvent être jouées par un batteur, en l'occurrence Lewis Fogg qui a intégré le groupe à ce poste en 2022. Pas de trace non plus du guitariste Letton Kaspars Villcuks (SOLUS NIHIL) qui a intégré le groupe en 2021, il est toutefois de la partie pour les concerts qui ont récemment eu lieu, preuve que cet album n'est pas qu'un projet de studio et qu'il peut prendre vie sur scène où le groupe semble s'exprimer pleinement.Le Black Metal intense d'ANDRACCA est surmonté d'une voix bien criarde, assez rampante sur laquelle est appliquée une bonne reverb' et le jeu des leads mélodiques évoque sans mal MGLA. La nature épique à laquelle on peut s'attendre avec un groupe qui lorgne sur l'œuvre de Tolkien pour s'inspirer se veut assez condensée, les titres n'excèdent pas 7 minutes et pourtant ils sont très riches. Riches en idées, en tiroirs desquels sortent de nouveaux riffs pour relancer un morceau qui n'a pas le temps de trainer en longueur, le groupe a énormément muri en termes de composition avec un travail plus abouti, une très bonne complémentarité des sonorités de guitares et l'apport de Phil Bond qui envoie quelques parties de basse bien senties comme sur cet ultime "Hollow Altars" qui pourra renvoyer vers l'intensité noire d'un NIGHTBRINGER par exemple.

Surmonté d'un artwork très réussi, ce deuxième album permet de replacer ce groupe émergent sur une scène conséquente mais avec la force de To Bare THe Weight Of Death, ANDRACCA s'offre un avenir intéressant, ce deuxième album est une belle réussite, reste maintenant à stabiliser ce line-up. Que les amateurs de Black Metal intense mais non primaire s'intéressent à ces Anglais qui reviennent après bien des années sombres !

Tracklist :

  1. To Bear the Weight of Death
  2. Rise, or Be Forever Fall'n
  3. Oceans Of Fire
  4. Antithesis of Hope
  5. Lamentation of Divinity
  6. Hollow Altars

Shop


par Simony le 16/05/2024 à 15:00
81 %    82

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Hatebreed + Crowbar

RBD 18/06/2024

Live Report

Nostromo + Nwar

RBD 03/06/2024

Live Report

Dvne + My Diligence

RBD 29/05/2024

Live Report

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : ARGILE

Jus de cadavre 12/05/2024

Vidéos

Mercyless + Nervous Decay + Sekator

RBD 08/05/2024

Live Report

Birds in Row + Verdun

RBD 02/05/2024

Live Report

Hexagon Doom Tour

Simony 29/04/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Humungus

Je pense que DL100 causait du clip...Et là, on peut pas lui donner tort hein... ... ...

19/06/2024, 06:55

Gargan

Plutôt injuste comme commentaire, je m’attendais à qqch de super cheap alors qu’il n’en est rienet musicalement ça se tient (parfois même l’impression d’entendre du Alastis !).

18/06/2024, 22:28

Gargan

La pochette évoque un retour au sources, mais ça ne me fera pas oublier phantoms, qui reste indétrônable.

18/06/2024, 22:20

Kiss the Goat

Un renouveau dans ce qui se fait en français 

18/06/2024, 21:43

DL100

Ah ouais, quand-même... C'est hautement ridicule et pathétique là...

18/06/2024, 12:07

Gargan

Hmmm j'ai tendance à préférer cette version, c'est mal. J'ai le sentiment que c'est plus lisible et pêchu et - heureusement - le son des toms est préservé, le genre de détail qui devait persister. Vont-ils nous refaire le coup po(...)

17/06/2024, 09:04

RBD

C'est une bonne surprise. Kerry n'a eu évidemment aucun mal à bien s'entourer mais ses partenaires ont apporté une pêche supérieure aux derniers Slayer. Ce Thrash à fond est mieux inspiré que celui de "Repentless" sans(...)

16/06/2024, 18:58

Humungus

De ces deux extraits proposés, il ne ressort effectivement pas grand chose...En tous cas, beaucoup moins que sur la réédition de "Morbid visions" qui m'avait bizarrement beaucoup plu l'année dernière.En même temps, et je s(...)

16/06/2024, 08:52

Moshimosher

Franchement, très bonne surprise ! Et vraiment content pour eux qu'ils puissent continuer ! Malgré la vie, la mort continue et c'est bon !!! \m/

15/06/2024, 20:44

Arioch91

L'édition originelle est intouchable, avec un son qui lui est propre et qui l'identifie dès les premières secondes. Sans oublier ce son particulier des toms d'Igor, comme sur le Pleasure to Kill de Kreator.Avec ce réenregistrement, on est loin de (...)

15/06/2024, 19:42

Humungus

Ouais... ... ...Bah à l'écoute de ce titre, cela ressemble comme deux gouttes de foutre à NIFELHEIM hein.Et à du très bon NIFELHEIM qui plus est !De fait, étant über fan de ce groupe, j'attends cette galette avec impati(...)

15/06/2024, 09:11

Moshimosher

Bon, par contre, l'extrait me laisse dubitatif...

15/06/2024, 06:37

Moshimosher

En tant que grand fan, je suis partagé... mais bon, pourquoi pas ! Surtout que j'ai tous les albums d'Edge of Sanity (Until Eternity Ends compris) et une bonne moitié des Nightingale... donc, qui sait... s'ils sont aussi en digital, je pourrais me laisser tenter par c(...)

15/06/2024, 06:33

RBD

Les concerts ne sont qu'une partie de ce petit festival. La dernière fois il y avait des conférences, des "masterclass", un marché aux puces, etc. Ce n'est pas évoqué ici mais je m'attends à retrouver tout cela. La progra(...)

14/06/2024, 11:18

Gargan

Pas un groupe de métal « trad » pour des « états généraux », ça donne vraiment beaucoup d’envie et de crédibilité…

14/06/2024, 07:43

metalrunner

Merci pour la redécouverte Ravage in peace c est trop bon

13/06/2024, 20:13

LeMoustre

Oh la torgnole thrash !Ah oui on sent bien l'influence du Dark Fuckin' Angel période Don Doty a plein nez. Le tempo effréné, les vocalises dans l'esprit. Parfait Achat direct cash de chez cash.J'adore, tout a fait pile poil ma cam(...)

11/06/2024, 20:30

Arioch91

Écouté ce matin en mode découverte tout en bossant, pas l'idéal mais pas le choix.Au premier ressenti, j'ai pensé à un croisement endiablé entre le Darkness Descends de Dark Angel et le Pleasure to Kill de Kreator. On a connu pire (...)

11/06/2024, 12:28

Humungus

"System Shock est un sérieux prétendant au titre d’album Thrash de l’année"Itou mec !!! !!! !!!Pour ma part, je vois plus dans ce superbe album la patte des "Trois Grands Teutons" (KREATOR, DESTRUCTION &(...)

11/06/2024, 11:01

Jus de cadavre

La prod est une fois de plus monstrueuse, bordel il s'est fait attendre celui là !

11/06/2024, 08:49