01.  Hello et tout d'abord, merci de bien vouloir nous accorder cette interview. Aujourd'hui le nom de CONVICTION commence à bien tourner au vu de vos parcours respectifs. Mais en tant que jeune groupe, pourriez-vous nous parler de la création de celui-ci ?

Olivier : C’est tout simple, j’ai créé le projet en 2013, et j’ai enregistré deux EP-démos en solo. Le déclic a été la mise en place d’un tribute à Cathedral, auquel Conviction participe, pour lequel je me suis dit qu’il me fallait un batteur, je n’avais pas très envie d’un son de batterie programmée. Teepee m’a proposé son aide, on a commencé à parler de réenregistrer les morceaux des EP, et puis de fil en aiguille je me suis dit que monter un véritable groupe serait une bonne chose. Les noms de Fred et Vincent son tombés sous le sens et je n’ai même pas cherché à contacter d’autres personnes, on se connait depuis longtemps et je savais que l’on partageait la même conception du Doom traditionnel. 

Teepee : Comme l’a indiqué Olivier, j’avais lu un post sur un groupe de discussion entre musiciens de Doom, concernant son souhait de ré-enregistrer ses morceaux avec une vraie batterie, et par curiosité j’ai écouté son premier E.P. et je fus fortement séduit par la musique mais aussi par les textes, j’ai trouvé l’ensemble très bon et très honnête dans le propos. Cela m’a touché et motivé à participer au projet. Lorsque nous avons abordé la question du live et que nous avions les mêmes envies, Olivier a contacté Fred et Vincent que je connaissais également. Tout s’est fait rapidement et facilement.

Fred: De mon côté, je crois que Vincent, Olivier et moi en avons parlé lors d’un barbecue estival. Olivier s’en est souvenu le moment venu, et c’était évidemment une offre que je n’allais pas refuser !

Vincent : On avait tous plus ou moins le projet d'un groupe trad derrière la tête. La scène doom étant d'une taille relativement réduite, nous nous connaissions tous depuis belle lurette. Il a donc été assez naturel de se retrouver autour de cette idée. 


02. Si Fred, Teepee et Vincent sont déjà des figures de la scène Doom, quel est le chemin qui t'y conduit sachant que tu arrives du Black ?

Olivier : Il faut savoir qu’avant même de monter TEMPLE OF BAAL j’avais l’idée de monter un groupe de Doom trad. CATHEDRAL m’avait complètement chamboulé, la découverte de SAINT VITUS, PENTAGRAM, THE OBSESSED également... C’était au milieu des années 90, et on trouvait des disques de Doom pour un rien dans les bacs d’occase de Gibert, une veine pour l’étudiant que j’étais, les mêmes disques de chez Hellhound Recs qui s’arrachent aujourd’hui à des prix indécents sur Discogs ou autre. Bref, j’avais très envie de monter un tel groupe, mais à l’époque je ne savais pas trop qui contacter. Tout le monde voulait faire du Black, et les rares potes qui aimaient le Doom ne juraient que par le Doom Death. Il se trouve que j’étais aussi complètement fou de Black, et que j’ai monté Temple Of Baal. Mais dans un coin de ma tête, j’ai toujours su que je finirais par monter ce groupe et que ce n’était qu’une question de temps. Autant je ne me vois pas faire du Black à 70 ans, autant du Doom je peux très bien l’envisager, hehe…


03. Comment ça se passe au niveau de la composition du coup ?

Olivier : Jusqu’à maintenant j’ai tout composé. A partir du deuxième album, nous rassemblerons nos idées et ferons davantage un travail de groupe, mais pour le moment, le premier album est prêt avec mes compos. Mais je sais que les autres gars ont plein d’idées en stock, et elles seront exploitées.

Teepee: Niveau composition, et de manière générale, Olivier est le cerveau derrière Conviction. Cela va évoluer probablement avec le temps, mais il est important de garder une ligne directrice et un maître à penser pour guider le propos.



04. Au départ projet solo, CONVICTION est désormais un groupe. Comment se sont passés les "recrutements" et les premières répétitions?

Olivier : Très simplement, par discussion, en mode “hey ça va ? Tu vois mon projet de Doom, j’ai envie d’en faire un vrai groupe, ça te branche de jouer dedans ?” On est des vieux potes de 20 ans, donc pas besoin de cérémonial. Je savais comment jouait chacun des zicos, Teepee m’avait envoyé des vidéos de ses enregistrements avec MOONSKIN et j’avais tout de suite compris que c’était exactement le genre de jeu que je recherchais. Vincent, nous avions joué ensemble dans BRAN BARR et Fred j’ai vu son parcours avec ATARAXIE, de plus nous sommes quasiment voisins. Les premières répétitions, c’était un groupe de potes qui se retrouvaient pour jouer ensemble, super ambiance, avec même mes filles qui filmaient. Ça fera des souvenirs géniaux.

Teepee : oui les premières répétitions ont été très plaisantes, l’alchimie a vite pris, c’est un régal.

Fred : Pas mieux que mes deux camarades. J’ai été positivement surpris de notre capacité à immédiatement arriver à mettre en place les morceaux, de pouvoir directement aussi improviser avec un résultat pas ridicule du tout. C’est une expérience très agréable de jouer avec Conviction !


05. Un EP en 2014, un EP en 2017. Et un album est annoncé pour la fin de cette année, on peut en savoir plus ?

Olivier : L’album sera en grande partie constitué de titres des EP que l’on va réenregistrer avec un vrai son studio. Les EP c’était moi avec mon ordinateur, batterie programmée, simulation d’ampli et micro branché à la va vite dans la carte son... Là il va y avoir un vrai son de groupe, avec un batteur qui tape sur une vraie batterie, et des guitares et basses en bois, branchées dans des amplis à lampes ! Il y aura aussi quelques nouveaux morceaux quand même, mais rien que les morceaux des EP j’ai déjà tellement hâte de les écouter joués par un vrai groupe !

Fred : Il y a en plus un petit côté fou à la chose… à peine la première répète passée, on se retrouvait avec Teepee à mettre en boîte la batterie pour l’album ! En tous cas, le saut qualitatif est déjà là et la production devrait rendre justice à la musique composée par Olivier.


06. Le groupe est signé chez ARGONAUTA (label italien spécalisé en Doom, Sludge, Stoner, Drone). Comment ça s'est passé ?

Olivier : Je connaissais le label car il commence à faire pas mal parler de lui, j’avais écouté NIBIRU, DENIZEN... Et j’avais pu constater qu’il faisait une bonne promo pour ses groupes, ce qui est primordial à mes yeux. ARGONAUTA a un formulaire de contact sur son site web. Je l’ai rempli, avec un petit mot lui expliquant d’où je venais et où je voulais en venir, un lien Bandcamp, et voila. Quelques jours après, je recevais un mail enthousiaste de Gero. Je pense qu’on a vraiment fait le bon choix. CONVICTION est un projet 100% Doom, il était important pour moi que l’on soit signé chez un label spécialisé en la matière.


07. Quels sont les groupes qui vous influencent dans la scène ? Si vous avez un coup de cœur à partager ?

Olivier : Pas de CONVICTION sans CATHEDRAL. J’aurais du mal également à me passer de mes SAINT VITUS et PENTAGRAM. J’ai adoré la dimension psychédélique du premier ORANGE GOBLIN, et je vénère David GILMOUR de PINK FLOYD. Niveau coup de cœur j’en ai pas mal, mais je recommande l’album de CHURCH OF VOID (Fin), un groupe Doom Trad vraiment excellent formé par un ex- HORNA. 

Teepee : dans Conviction on a des influences communes niveau Doom, je pense à Cathedral, Vitus, The Obsessed, Pentagram, Candlemass ou Trouble qui sont évidents pour tous ! À titre personnel, en ce moment Monolord, Witchsorrow et Bell Witch reviennent régulièrement  dans mes écoutes de nouveautés. Je reste cependant le moins pointu des quatre en matière de Doom, ces gars là sont des références !

Fred : Mes camarades ont cité plusieurs de mes références (Cathedral, SaintVitus, Candlemass, Pentagram, The Obsessed), et évidemment, comme tout fan du style, je voue une admiration sans bornes à Black Sabbath ! C’est peut-être le groupe qui m’influence le plus ! Et pour ce qui est du Doom dit “traditionnel”, je reste aussi un grand fan des premiers Reverend Bizarre, ou de Count Raven. 

Vincent : les classiques ! Mais on devrait aussi s’attarder sur Hour of 13, IronVoid (qui viennent de sortir leur 4ème album !), Lucifer's Fall ou Spiritus Mortis. Nous avons l'intention de rendre hommage aux pères fondateurs du doom, dont beaucoup ont été cités, sous la forme de reprises pour lesquelles des titres enthousiasmants ont déjà été évoqués. 


08. Il sembleraitque TEMPLE OF BAAL, ça soit fini. Tu confirmes ?

Olivier : J’ai dit tout ce que j’avais à dire en matière de Black Metal.


09. Vous avez donné votre premier concert il y a peu. Vos impressions ?

Olivier : Très prometteur, il y a une bonne alchimie, on est sur la même longueur d’ondes et ça a été un trip total. J’ai hâte de remonter sur scène avec le groupe.

Teepee : Ce premier concert fut une excellente expérience, une bonne entrée en matière, surtout en compagnie de potes, je pense à nos amis de DoomForge, Lying Figures et Moonskin. Une ambiance et une vibe dans le ton. Seul bémol, ça donne envie d’y retourner et recommencer !

Fred : Très bonne expérience pour ma part, avec un excellent retour du public, avec un potentiel qui je pense va s’exprimer pleinement après un peu de travail supplémentaire. J’ai hâte de rejouer en tous cas !


10. Faut-ils'attendre à une tournée prochainement ou bien êtes vous plus dans l'optique de chercher quelques dates par ci par là pour bien implanter le groupe ?

Olivier : Etant pour ma part prof dans l’Education Nationale, il m’est très difficile voire impossible de tourner en dehors des dates de vacances scolaires. Autant dire qu’une véritable tournée de CONVICTION est quasi inenvisageable. J’envisage davantage des concerts ça et là sur des week ends, voire des “mini tours” de quelques dates sur les vacances scolaires.

Teepee : nous avons tous des obligations familiales, professionnelles mais aussi d’autres groupes, il est plus sage de dire que nous allons nous concentrer sur des dates particulières, sélectionnées, et donner ainsi un caractère et un cachet spécial à nos prestations. Je pense aussi que pour jouer cette musique de façon honnête, il y a une nécessité de se mettre dans un certain état d’esprit et laisser parler ses propres émotions, ses sentiments, ses démons… Je doute que cela soit vraiment applicable dans le cadre d’une tournée sans perdre la… CONVICTION.

Fred: Pour ma part, peu importe la fréquence des concerts, ce qui m’importe, comme avec tous mes autres groupes, c’est de prendre du plaisir à jouer de la musique de qualité. La satisfaction que j’ai déjà, c’est d’avoir aidé un copain à concrétiser un projet qui lui tient à coeur depuis très longtemps, et ça c’est pas rien !



11. L'interview arrivant à sa fin, je te laisse les derniers mots...

Olivier : Merci pour cette interview. J’ai vraiment hâte de sortir le premier disque de CONVICTION, ça va faire vingt ans que j’y pense, tu imagines ? N’hésitez pas à nous contacter pour nous proposer des dates. Nos premiers EP sont toujours téléchargeables gratuitement sur Bandcamp alors faites-vous plaisir. Doom on !

Teepee : Merci à toi pour l’interview et l’intérêt que tu portes à Conviction. Support the Underground, Et surtout Doom or be Doomed !!!!

Fred : Merci à tous ! et soutenez nos projets musicaux !

 

Retrouvez Conviction sur les réseaux sociaux :

https://convictiondoom.bandcamp.com/

https://www.facebook.com/convictiondoom/

http://instagram.com/convictiondoom/

https://twitter.com/ConvictionDoom

https://www.youtube.com/channel/UCuecjYaLIrtOIvq9Y8JNhLg

 


par youpimatin le 18/06/2018 à 08:53
   651

Commentaires (3) | Ajouter un commentaire


Jus de cadavre
@77.136.43.85
18/06/2018 à 21:55:41
Je vais aller découvrir ça sans faute ! Du Doom trad ça cours pas les rues en France !

Humungus
membre enregistré
21/06/2018 à 18:38:04
Bon ITW et surtout bon groupe.
Hâte d'entendre ça moi aussi sur album avec un "vrai" son. Même si celui des deux premières réalisations était plus que convenable en ce qui me concerne.
Perso, je ne trouve pas que CONVICTION soit aussi référencé à CATHEDRAL mais bon... Si l eMaître à penser du groupe le dit, je ne vais certainement pa

Humungus
membre enregistré
21/06/2018 à 18:38:53
(...) s le contredire hein !

Ajouter un commentaire


Cold As Life

The Things We Can't Stop

Sign X

Like a Fire

A New Tomorrow

Universe

Red Death

Sickness Divine

Black Pistol

Sins of the Father

Edge Of Forever

Native Soul

Tom Keifer

Rise

House Of Shakira

Radiocarbon

Crypter

Crypter

Unhold

Here Is The Blood

Lovekillers

Lovekillers feat Tony Harnell

Atomic Cretins

Spiritual Cancer

Maelstrom Vale

Silhouettes

Brain Stroke

Brain Stroke

Hellsodomy

Morbid Cult

Anal Slave Of Satan

Anal Slave of Satan

Detherous

Hacked to Death

Grand Slam

Hit The Ground

Lindemann

F & M

Godspeed You ! Black Emperor

RBD / 25/11/2019
Drone

BEHIND THE DEVIL #12 Interview avec David de SHARE YOUR PAIN RECORDS

L'Apache / 20/11/2019
Depressive Black Metal

Birds in Row

RBD / 13/11/2019
Emocore

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Le batteur de Bloody Sign avait aussi fait un intérim chez Incantation, je l'avais vu en concert avec le groupe à cette époque.

J'avais vu Brutal Rebirth dans un festival non réédité à l'époque de cet album. C'était bien, alors qu'ils passaient entre Waking the Cadaver, Immola(...)


Sinon moi y a 20 ans j’étais en 1999
C’est bien la vie en 2039?


Tout d'accord avec vous. Mais au delà du côté Swamsong énervé c'est surtout l'impression de " déjà entendu" qui, pour l'instant, me dérange un peu.


Oui, j'ai écrit plusieurs fois un commentaire que je n'ai pas posté, car... bon... en fait perso, je ne sais pas quoi en penser...
Y'a du Swansong dans le groove mais avec un son plus brutal quand même...
La construction du morceaux est originale avec pas mal de changements de rythmes(...)


Bah alors ?! Y a Carcass qui sort un nouveau morceau et y a pas de réaction ici ?! Ça m'étonne xD !
Je lui trouve une petite saveur époque Swansong de mon coté, en plus extrême quand même... Mais c'est pas mal !


COMO MUERTOS aussi c'était excellent. Jamais écouté l'album mais je les ai vus une fois en concert lors d'une des premières éditions du Motocultor et j'en garde un très bon souvenir. Ils avaient vraiment du potentiel.


Dévorée par un gremlin géant, quelle horrible fin ! Plaisanterie à part ce n'est pas mal, et ce n'est pas typé Death latino.


Rubrique très sympa. Je retiens Bloody Sign, notamment. Eh oui, les catalogues Holy Records, souvenirs émus...


Vu aussi sur scène à Chaulnes (le "Killer Fest" si mes souvenirs sont bons !) en... 2005 ! Oh bordel ça nous vieillit ça !
C'était carrément bien sur scène, mais en effet pas très suivi. En tout cas ce fest était génial, de bien bons moments !


J'ai vu deux fois il y a bien longtemps GARWALL en concert. Ca tenait bien la route mais le public n'a pas accroché et a pas mal critiqué le groupe pour des raisons que j'ai oubliées. Dommage...


Mark Evans (ex-AC/DC) à la basse exact.


Avec eb plus Mark Evans de AC/DC à la basse je crois , toujours là ce furieux de Angry


Effectivement, je trouve ça toujours bien trouvé de "cacher" quelques références bien senties.
Perso, je préférais la mouture de Hard N Heavy avec le logo précédant celui-ci...
Aaaahhh les fameuses fiches biographiques de groupes... ... ...


Celui là il prend direct une option pour les tops albums de 2020 (alors que les tops 2019 sont même pas encore bouclés xD) ! Les deux extraits sont juste terribles...
Je l'attend, c'est peu de le dire !
Et artwork excellent au passage ! Vivement !


C'est exactement ça :) c'est un des magazines qui a monté ma culture métallique, je trouvais ça cool de faire un petit clin d'oeil de la sorte en mode extrême ahahaha


Très bonne nouvelle !!! :)


Vivement ! Déjà six ans que nous, ouailles de l'Eglise du Saint-Riff Rédempteur, attendons la venue de ce nouveau Messie sonore... Il était temps !


Pis histoire de me faire encore plus regretter la bazar, cerise sur le milk shake de l'infortune y'a COUNTESS aussi sur l'affiche...
AAAAAAAARRRRRRGGGHHH !!! !!! !!!


!!! !!! !!! Dé-goû-té !!! !!! !!!
Je suis GORGON depuis 1995 et est toujours souhaiter les voir en live...
Là je suis tombé sur cette annonce de fest seulement hier (donc bien trop tard pour moi afin d'organiser mon WE)...
Autrement dit sans moi quoi...
Ca va gâcher ma (...)


Strasbourg me voilà !
Bonne nouvelle de revoir aussi "souvent" en ce moment les TATTS sur la route...
Toujours un plaisir de revoir ces vieux briscards en live.