Dahey OWM

One With Me

Auteur d'une quatrième sortie très réussie, Emy Lies, Dahey, l'homme qui se cache derrière ONE WITH ME nous en apprend un peu plus sur sa musique, sa personnalité qui explique très bien ce que contient ce nouvel EP, et l'évolution de tout cela depuis ses débuts en tant que projet solo. Mêlant sans complexe Melancolic Metal à la KATATONIA avec le Trip Hop et des musiques électroniques flirtant avec la New Wave, cet EP s'adressera à votre part romantique !

Peux-tu présenter le projet ONE WITH ME ? Quelle est sa signification, son but, son histoire ?

ONE WITH ME est un side project solo dans lequel je me suis lancé il y a une 20aine d’années alors que je jouais dans d’autres formations. C’est né d’un besoin de faire la musique telle que je l’avais en tête, sans autre compromis que mes capacités. L’idée de faire un avec ce dont j’avais envie et comment je ressentais les choses. Aussi le projet aurait dû s’appeler « One With Myself », mais bon ça sonnait moins bien.

Emy Lies laisse transparaitre des influences proches de KATATONIA par exemple mais aussi des choses plus électroniques, la mélancolie étant le vecteur commun à toutes ces influences. Cela résulte-t-il d’un besoin cathartique ?

Oui c’est clairement un moyen de se décharger. Comme la plupart des expression artistiques je pense. Étant une personne assez discrète, c’est pour moi un moyen de m’ouvrir de façon détournée voire un peu cryptée.

Dans ce qui peut faire le lien entre OWM et mes influences, je pense qu’il y a un certain romantisme, pas celui de la collection Arlequin, celui de Keats, Friedrich… Quelque chose qui me semble transpirer chez Katatonia, oui, mais aussi The Cure, Depeche Mode, Portishead.

Tu es guitariste, est-ce toi qui a également réalisé la programmation de la batterie ?

Oui j’ai tout fait, avec plus ou moins de réussite. Sauf le chant, je ne sais pas chanter, enfin pas comme je l’entendais pour OWM. L’idée est toujours que sorti de mon PC les morceaux soient complets, jouable, partageable.

Était-il établi dès le début qu’il y aurait du chant sur Emy Lies ou est-ce un concours de circonstance, l’évolution de la composition qui a dicté cela ?

Oui. J’ai déjà sorti depuis 3 opus instrumentaux, et je pense que dans le genre la voix manquait. Avec cet EP, il fallait que j’upgrade vers la version 2.0 de OWM. Mes compos ont toujours été accompagnées de textes. Et pour Emy Lies je tenais absolument à ce qu’on les entende.

Est-ce que ce sont les chanteurs qui ont amené les lignes de chant ou toi de telle sorte à garder un contrôle total sur ce projet personnel qu’est ONE WITH ME ?

Le chant a vraiment été le challenge pour cet EP. Il m’a fallut du temps d’abord pour composer des lignes de chant qui soient des lignes de chant et pas de la guitare. Pour "Virgo" ça s’est fait assez rapidement en testant des trucs chez moi avec Rom qui l’interprète. Quant à "Emy Lies", Guillaume a apporté les arrangements chœurs et quelques arrangements guitares.

Bien que OWM soit toujours très personnel, je suis beaucoup plus ouvert aux propositions (surtout quand c’est moi qui vais chercher de l’aide, haha)

Le chant est clair, très aérien, est-ce aussi une façon de s’éloigner de ta part la plus Metal ou n’y a-t-il aucune colère dans ONE WITH ME ?

Effectivement, il n’y a pas vraiment de colère dans OWM. Beaucoup de frustration, de la mélancolie, du déni, de l’abattement... Quelque part c’est moi qui m’exprime à travers les voix sur cet EP. Et puis surtout j’aime les voix claires, Jonas Renkse (of course), Jan Transeth (In The Woods…), Dave Gahan, Tom Yorke, Jonsi (Sigur Ròs).

Peux-tu nous expliquer comment as-tu choisi les chanteurs qui apparaitraient sur cet EP ?

Pour Rom, mon comparse dans NORNES, c’est lui qui s’est proposé de m’aider. J’ai adoré ce qu’il avait fait sur "Virgo" en répétition, du coup je ne voyais personne d’autre sur ce morceau.

Avec Guillaume on se connait depuis longtemps, nous avons eu des carrières parallèles et beaucoup d’influences communes (The Cure, In The Woods…, le trip-hop entre autre) mais jamais eu l’occasion de jouer ensemble. Du coup on s’était dit qu'on devait collaborer au moins une fois. Guillaume a d’ailleurs un groupe assez similaire LETTERS WRITTEN ON DEAD LEAVES, ainsi qu’un projet trip-hop ONDÉLUNE.

Emy Lies sort également en version CD, est-ce important pour toi de proposer un support physique ?

Oui, parce que c’est la première fois que je le fais avec OWM. Et que dans le Metal, on reste assez attaché aux disques il semble. Je pense qu’il ne faut pas oublier aussi l’aspect visuel, qui reste ultra important dans le Metal. Il fallait que les gens aient les 3, musiques, textes, et illustrations.

Un mot sur la production, l’évolution entre Autumn 16, It Came From Inside Ripping Us Apart (2015) et ce nouvel EP est gigantesque tant dans le son de guitare bien plus fin, que la batterie ou les éléments au clavier ? As-tu changé de façon de travailler entre les 2 ?

Comme entre chaque opus, j’apprends. Pour Autumn 16, outre le fait qu’il n’y avait pas encore de chant, tout a était fait chez moi. Entre 2, Fabrice Pureur, un ami, qui a mixé Emy Lies m’a proposé de travailler avec lui et comme j’avais envie de marquer le coup avec cet EP, je n’ai pas hésité à passer en studio pour le mixage et le mastering cette fois.

Y aura-t-il une suite à cet EP ? Comment vois-tu l’évolution de ONE WITH ME ? Pourrait-il, par exemple, y avoir une incarnation live ?

Avant même d’avoir finalisé Emy lies j’avais déjà commencé à composé la suite. Proposer cette fois un format un peu plus long sans faire toutefois de remplissage pour atteindre 45’. Je ne pense pas qu’il y aura de gap cette fois, mais une évolution dans la manière de composer, en incluant le chant dès le départ.

Pour ce qui est du live, outre les circonstances actuelles, c’est un vrai objectif. Et j’ai forcément des idées assez précises là-dessus. J’espère que le EP me permettra de trouver les musiciens pour le faire.

Tu es également guitariste de NORNES (Doom Metal), peux-tu nous donner quelques nouvelles du groupe ?

On essaye de faire contre mauvaise fortune bon cœur. On espère pouvoir à nouveau présenter le dernier EP en live. Pour le reste on met ce temps à profit pour composer la suite, miam. Illustrer un des titres par un nouveau clip. Et puis quelques trucs sympas qu’on proposera régulièrement. On ne vous oublie pas !

Je te laisse conclure en un mot ou en cent…

Déjà merci de m’avoir offert l’occasion de faire découvrir un peu mieux ONE WITH ME.

Si des musiciens nordistes sont tentés par une collaboration, n’hésitez pas à me contacter.

 Trait après trait, il est celui avec moi.


Retrouvez la chronique d'Emy Lies ici

Facebook | Bandcamp


par Simony le 01/11/2020 à 09:08
   45

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Future World

mortne2001 23/11/2020

From the past

Voyage au centre de la scène : les fanzines

Jus de cadavre 22/11/2020

Vidéos

Rammstein 2005 (Volkerball)

RBD 16/11/2020

Live Report

At The Mill _ Live Stream Performance

Simony 07/11/2020

Live Report

Dahey OWM

Simony 01/11/2020

Interview

Fear Factory + Misery Index 2006

RBD 28/10/2020

Live Report

Antibody

mortne2001 19/10/2020

From the past
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
JTDP

@RBD : merci pour cette précision. Je me disais bien aussi qu'elle lui ressemblait étrangement...

23/11/2020, 14:05

RBD

L'illustration a été retouchée après reprise de celle de l'album "Y" du groupe Suisse Borgne (Black Indus bien malsain), qui est sorti un peu plus tôt dans l'année, pendant le confinement.

23/11/2020, 13:24

Humungus

AAAAAAAAAAAAHHHHHH !!! !!! !!!IRON MAN PUTAIN !!! !!! !!!Groupe de Doom aussi essentiel à mon sens que SAINT VITUS, PENTAGRAM ou autre TROUBLE !Achat obligatoire.

23/11/2020, 10:46

grinder92

Pour ceux que cela intéresse, un reportage sur Josh Foreman qui a créé la sculpture ayant servi pour la pochette : 

23/11/2020, 09:42

L'Apache

Encore une super vidéo !!! C'est vrai que le Fanzine à l'air de revenir à la mode. D'ailleurs ce qui est étonnant c'est que tu les payes souvent plus cher qu'avant à ou une époque où on serait sensé les payer moins c(...)

23/11/2020, 08:53

Gargan

J'avais bien accroché sur l'extrait précédent avec Momoa (!), mais là c'est trop court pour installer quoique ce soit et dark-fu bis avec les bpm et les murs de grattes. Bof.

23/11/2020, 08:51

JTDP

"certes, les bordelais jouent du Death à la suédoise, merci pour l’avertissement en amont" : mais de rien, toujours un plaisir !

23/11/2020, 01:44

Jus de cadavre

Écouté proprement au casque ce matin : une tuerie de A à Z. Carrément meilleur que le premier qui était déjà bien bon pourtant !Clairement un des albums de l'année.

22/11/2020, 15:28

Jus de cadavre

Bien cool une fois de plus ! Vla la collection de zines   !Je ne sais pas si il y a comme un revival fanzine en ce moment (...)

22/11/2020, 15:21

Kerry King

Maniac le premier chanteur avant Dead était un peut dérangé aussi non ?Ilse scalpé aussi sur scène non ?

22/11/2020, 13:19

Invité

N'empêche que la pochette est dégueu !

22/11/2020, 10:36

LeMoustre

Vus live, y'avait un petit côté Dismember pas dégueu, mais c'était il y a 3 ou 4 ans, ils ont bien progressé, si j'en crois ces deux extraits, beaucoup moins scolaires. Achat envisagé, du coup, à la lecture et à l'é(...)

22/11/2020, 10:24

POMAH

Putain déjà   

21/11/2020, 18:51

POMAH

Je vois ce que tu veux dire L'Apache, mais ce n'est pas parce que l'on vend bcp ou que l'on adulé par masse de fans que l'on fait de la bonne merde, pardon musique hahaha feat justin Biberon par exemple ... C'est vrai que les trves de ch(...)

21/11/2020, 18:48

POMAH

Pis je tiens à rajouter qu'ici personne ne prône ou ne fait l'apologie d'un crime répréhensible par la loi. 

21/11/2020, 18:44

Pomah

Non mais oh je me tais si je veux. Ce qu'il faut pas lire... Crois moi mon gars j'ai pas attendu que tu me fasse la moral pour être bien sur contre la pédocrimimalité, le racisme etc... Que tu le veuille ou non ici on à le droit d'e(...)

21/11/2020, 18:41

Gargan

Ptètre un problème de pochettes moches.

21/11/2020, 17:02

Gargan

Prod de dingue, mais surtout ce qui m'étonne, c'est de voir le sieur Helwin très éloigné de ses 300 bpm avant d'avoir pris sa banane et son café.

21/11/2020, 16:57

L'Apache

Il y a pas a chier MGLA, est une des révélations black de la décennie (à mon humble avis). Exercices In Futility est clairement un album qui est génial de bout en bout. Quand bien même ils ne seraient pas originaux, ils auront eut le mérite d'&(...)

21/11/2020, 09:50

L'Apache

Je m'étonnerais toujours de voir que ESOCTRILIHUM est si méconnu en France et à l'étranger, alors que c'est surement l'un des meilleurs artistes du territoire. Vraiment pas assez connu, chaque sortie est une pure claque qui redouble d'originali(...)

21/11/2020, 09:08