01. Hello Sylvain, merci de bien vouloir nous accorder cette interview. Molten Giant, votre nouvel album est sorti depuis une quinzaine de jours. Quels en sont les retours ?

Hello ! Molten Giant est fraîchement sorti et on a déjà de super retours de la part de la presse et du public, les gens on visiblement adhéré à l'évolution plus "brutale" d'EXOCRINE.

02. D'ailleurs cet album sort chez Unique Leader Records. Comment s'est passée la signature ? Quelles sont vos attentes concernant ce label ?

Erik, le boss de ULR est tombé sur Ascension, notre second album, il a eu un véritable coup de cœur pour le groupe et nous a proposé directement un contrat sur plusieurs albums...

Avant nous étions sur Great Dane records, un label lillois qui a fait beaucoup pour nous, c'était vraiment bizarre de partir pour quelque chose d'aussi gros qu'Unique Leader...

L’exposition/distribution avec un label de cette envergure change beaucoup de choses pour nous...



03. Ascension, votre précédent disque était sorti l'année dernière. Vu le niveau technique proposé, comment se passe la composition au sein du groupe ?

Pour le cœur de la compo, c'est simple, je m'enferme 2 mois dans mon studio et il en sort un album ! 

Je compose 90% de chaque album, je fourni des morceaux finis avec batterie programmée à tout le monde dans le groupe, Michaël notre batteur bosse de son coté les patterns et adapte avec son jeu.

On finalise en répète les morceaux car nous voulons enregistrer des morceaux jouables en live !

Jordy écrit les paroles et nous nous occupons à deux de faire les lignes de chant, il ajoute son groove à la basse en proposant des phrasés souvent inspirés de la funk ou du jazz.

Quand à Nico, mon compère guitariste, il a une approche théorique de la musique super avancée, il harmonise les lignes et s'occupe de toutes les phrases acoustiques sur son Ovation..

04. Et au niveau des textes, à quoi peut-on s'attendre ?

Depuis Ascension, nous bossons uniquement en "concept album" notre deuxième album narrait les aventures d'un exode spatial des derniers habitants de la Terre vers une planète éloignée avec tous les soucis que ça implique, une ambiance très Science Fiction. Quant à Molten Giant, c'est un hommage aux "Kaiju movies", films japonais avec des gros monstres (Godzilla, Mothra) : une catastrophe nucléaire fait surgir du cœur de la terre un monstre aussi puissant que stupide et un militaire japonais monte une flotte de kamikazes pour aller lui faire exploser la tête à coup de bombes nucléaires !

Visiblement, c'est plus léger et second degré qu'Ascension !

05. La pochette, à l'instar de votre musique, n'est pas là pour plaisanter. Qui en est l'auteur ? Comment s'est déroulée la collaboration ?

On bosse avec Bastien Jez depuis Ascension, c'est comme un membre d'EXOCRINE. On lui parle du concept, il nous fait des croquis puis assez rapidement on obtient un rendu proche de celui qui sera sur la pochette ! C'est important de signaler qu'on fait faire les artworks pendant la phase de composition, pour pouvoir s'en inspirer et intégrer des éléments dans le concept album !


06. La production est énorme (signée HK du Vamacara Studio), pourquoi ce choix ?

Pour moi en France (et même plus encore) c'est surement la meilleure personne pour notre style. Autant au niveau humain que musical : il est à l'écoute et le dialogue est permanent. Je lui ai envoyé des prises assez rapidement pour avoir des conseils, nous avons vraiment fonctionné en équipe.

J'ai enregistré la quasi totalité de l'album dans mon propre studio (Triceraprod studio) sauf la batterie, qui a été enregistrée chez Mathieu Pascal de GOROD. Une fois le tout bien nettoyé, j'ai envoyé les pistes à HK et nous avons reçu assez rapidement un résultat assez fou... avec un niveau de sortie de malade !

Très clairement le 4eme album se fera avec HK !

07. Quels sont les groupes que l'on écoute dans EXOCRINE ?

THE FACELESS, GOROD, ARCHSPIRE, OBSCURA, les grands noms du Tech Death mais aussi des trucs plus Deathcore ! Quand à moi, j'écoute beaucoup CARPENTER BRUT ainsi que pas mal de B.O. de films ! J'écoute au final assez peu de Metal.



08. Comme GOROD, vous êtes originaires de Bordeaux et vous faites tous les 2 du Tech Death de haute volée. Une tournée commune serait-elle envisageable ?

Les GOROD sont de bons potes ! Nous avons partagé ensemble une date au Rex et nous aimerions partager ensemble l'affiche pour une tournée ! Comme je te disais nous avons enregistré les batteries chez Mathieu, le guitariste du groupe, et Barby s'occupe de notre merch via Vapocalypse, une super boîte qui vends du merch de groupe et un tas de trucs cool. Bref ça ne saurait tarder.

09. D'ailleurs des projets de live pour la fin de l'année ou 2019 ?

On fait plusieurs mini-tournées en France pour la fin de l'année, début 2019 nous avons plusieurs tournées en Europe et nous préparons plusieurs surprises ! On aimerait retourner au Japon, c'était vraiment une tournée cool mais aussi attaquer le Canada ou les USA !

10. Même si l'album est tout frais, avez-vous déjà des idées concernant son successeur ?

Je me force à ne pas trop composer, car il est tôt mais je peux déjà te dire que j'ai déjà plusieurs morceaux bien entamés, il y a un décalage entre l'écriture, la production puis quasiment 6 mois plus tard la sortie... donc il va falloir que je me penche sérieusement courant 2019 sur le 4ème opus, les lives nous font vraiment changer et j'adapte vraiment les compos en fonction du live, je ne m'autorise plus de trucs trop inaccessibles, si je dois les jouer tout les soirs pendant une tournée complète il faut que ça ne soit pas impossible non plus.

11. L'interview arrivant à sa fin, je te laisse les derniers mots...

Un gros merci à toi et à tout les médias qui font la promotion de styles un peu plus extrêmes... j'espère que la folie pour le Tech Death en France arrivera au niveau de celui des USA ou du Canada un jour !!


https://uniqueleaderrecords.bandcamp.com/album/molten-giant

par youpimatin le 24/09/2018 à 13:52
   688

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Transit Method

Mother of Red Light

Hypnotic Drive

Road Rage

Vulcain

Studio Albums 1984 - 2013

Bloody Alchemy

Reign Of Apathy

Soothsayer

Death Radiation

Asphodèle

Jours Pâles

Picture

Wings

Birdeatsbaby

The World Conspires

Airbourne

Boneshaker

The Deathtrip

Demon Solar Totem

Shadow Limb

Burn Scar

Denner's Inferno

In Amber

Sorcery

Necessary Excess of Violence

Voyager

Colours In The Sun

Cyhra

No Halos In Hell

Mur

Brutalism

Nocturnal Breed

We Only Came for the Violence

Work Of Art

Exhibits

Deceitome

Flux of Ruin

Risen Prophecy

Voices from the Dust

BEHIND THE DEVIL #12 Interview avec David de SHARE YOUR PAIN RECORDS

L'Apache / 20/11/2019
Depressive Black Metal

Birds in Row

RBD / 13/11/2019
Emocore

The Murder Capital + Whispering Sons

RBD / 07/11/2019
Gothic Rock

MORTUARY, Interview avec Patrick (Chant) et Jean-Noël (Basse)

youpimatin / 05/11/2019
Brutal Death Metal

Nesseria + Stuntman

RBD / 01/11/2019
Hardcore

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Aaaaaaahhh !!!
L'un des rares groupes français qui me file la gaule sans tiquer sur le chant francophone !
J'ai une paire de vinyles de ce groupe essentiel, mais vu que je n'ai que leur première galette en CD, cela sera donc un achat obligatoire pour moi. Pis à ce prix là en plus... (...)


Avec CES basses massives mon brave... ... ..


Tu m'as ému mon ami (oui, comme tu m'as ému, je t'appelle mon ami).
Tu avoues ta malhonnêteté en assumant de ne pas parler des années post Vulcain (l'album) et tu fais bien... Pas la peine de parler des mauvais souvenirs quand on en a autant de bons et ça évite d’évoquer ces années (...)


C'est ce que j'ai fait quand vu çà hier soir... J'en avait presque oublié cet album, avec cette basse massive.

Par contre jamais été fan de soulskinner...


Tout bonnement un de mes groupes de référence en matière de Black Metal.
Enorme perte.
Foutez vous un p'tit "Crossing the fiery path" en son honneur bordel !


En effet Mr Bungle n'en sera pas, ce qui du coup rend l'affiche bien moins alléchante voire même sans réel intérêt notable (la plupart des groupes pouvant être vus ailleurs).


Normal ça, moi pas savoir me servir de la ponctuation !
Tu as écrit : "Malheureusement, tous les groupes apparaissant sur celle-ci ne seront pas présent en 2020"... et apparemment cela devrait être le cas de Mr Bungle.


Pour surfer sur la vague du film, qui bâcle l'après 1989.


J'ai lu la news.
J'ai ri.


Pathétique, mais pas étonnant de leur part. A mon avis tout cela était planifié de très longue date...


J'adore le groupe mais ces histoires de tournée d'adieu puis de tournée de retour sont tellement ridicules. Là, avec ces conneries de contrat en plus, on touche le fond.


Désolé Buck Dancer, mais j'ai rien compris à ta phrase...


Ah ah ah !
Qui l'eût cru hein ?!
Pis cette affiche… Manque plus que RATT pour me voir combler (SIC !!!).


Belle chronique. La conclusion est superbe. Il s'agit effectivement d'un très bel album, sombre mais dont l'élan musical n'empêche pas l'espoir. Thématiquement, surtout pas musicalement, je le rapprocherai étonnamment des derniers Hangman's Chair, pour le côté urbain désespéré. J'y retrouv(...)


Humungus et MR BUNGLE dois faire partie de ces groupes qui ne seront pas présent...Ou alors des dates supplémentaires commencent à s'ajouter ? Mais d'après Patton seulement les concerts aux Etats-Unis sont prévus .


Autre précision (et de taille !), cette affiche est une pure spéculation d'il y a plus d'un mois du site Musicall.
Malheureusement, tous les groupes apparaissant sur celle-ci ne seront pas présent en 2020...


Et bien il n'est nullement question de timing dans cette news, non ?
Merci par contre pour la précision pour la journée du jeudi que je n'avais pas vu ;)


Je ne voudrais pas vous faire peur mais le festival ne se déroule pas sur 3 jours mais su 4, à savoir du 18 au 21 !
Et le timing n'est pas encore dispo, on sait juste qui jouera quel jour.

https://www.graspop.be/nl/line-up/schedule/vrijdag/


+1.


Enorme la pochette. Et l'album sans être une tuerie, s'écoute ma fois sans sourcilier...