Depuis plusieurs mois, j'ai le nez dans le guidon, et je n'écoute que du Metal Extreme... La fin d'année, période des tops albums, n'arrangeant pas les choses en plus... J'en étais quasiment arrivé à oublier ma passion pour un style différent, mais tout aussi intéressant : le Stoner. Le truc qui sens la bière, le goudron et la weed, plutôt que le sang, le feu et la haine...

Alors ce soir, en ce pluvieux et venteux Jeudi, c'est séance de rattrapage à Rennes pour moi ! Et c'est au Mondo Bizarro que ça se passe. Ça fait presque un an que je n'ai pas remis les pieds dans ce bar/concert culte de Rennes. Mon impatience en prend un coup en arrivant sur les lieux... Il n’y a personne. Ou presque, 15 péquins au maximum accoudés au bar. Bon, tant pis, les absents ont toujours tort...

Le premier groupe met forcément un peu de temps avant de monter sur scène, on peut les comprendre, leur motivation a du elle aussi en prendre un coup... Mais bon, c'est parti ! C'est donc les Nantais de CREEPING DEVIL CACTUS qui ouvre cette soirée quasi privée. Le groupe formé en 2010, propose un Stoner Metal des plus classique. Mais ma foi, bien efficace ! Le tout est bien en place et finalement les musiciens se lâchent et jouent comme si il y avait 100 personnes dans la salle. Ça fait plaisir à voir. Impossible d'ignorer les influences du groupe tellement elles suintent par tous les riffs. Black Label Society, Spiritual Beggars, Down, Kyuss sautent instantanément aux oreilles. Une pointe de gros Hard Rock qui tâche et vous avez la recette efficace des Nantais. Alors bien sûr, aucune surprise dans la musique proposée ici, on s'attend à tout ce qui va arriver et rien ne nous éloignent des influences pré-citées. Mais les rythmiques bien solides et groovy nous font remuer de la tête et on se dit qu'avec un public bien chaud et surtout plus conséquent il y a de quoi passer un bon moment. A noter, un chanteur qui s'en sort pas mal du tout dans le style j'ai trouvé.

Je ne m’attarderais pas sur MARKLOR, le second groupe de la soirée. Les Rennais proposent un Stoner que je qualifierais de « fusion », qui n’est clairement pas fait pour moi. De plus, un son de guitare étonnement faiblard (c’est dommage selon moi quand on joue ce style de musique) n’aide vraiment pas à rentrer dans le trip décalé du groupe. Les Bretons, qui bénéficient de la plus « grosse » audience de la soirée (c’est-à-dire 30 personnes à vue de nez…), ont beau tout faire, ce n’est pas pour moi… C’est en tout cas MARKLOR qui organisait cette soirée pour la sortie de leur premier album (From Outer Space).

A ce moment précis, je me dis que je ne vais pas faire un report de cette soirée… Et puis déboule BLACK HORNS. Un groupe de Rennes aussi. Et enfin, je trouve ce que j’étais venu chercher ce soir. Pourtant, tout partait mal… Le groupe ne dispose plus que d’un temps de jeux limité, le public se réduit comme peau de chagrin (20 personnes maintenant…) et pour couronner le tout l’ampli d’Adri (guitare/chant) fait des siennes sur le premier morceau. Bon. Quand ça va mal, ça va mal, c’est ce que doit se dire le groupe à ce moment-là… Puis, un réglage d’amplis à l’arrache, un public très peu nombreux mais finalement assez réceptif et un groupe qui n’a de toute façon plus rien à perdre, et la magie opère ! Le power trio balance du riff de bûcheron, le son n’est au final pas dégueu (quelle basse !) et la sauce prend. La musique du groupe me rappelle fortement le premier album du groupe Texan The Sword, gros son de guitare bien fuzzy, riffs lents et lourds, avec quelques moments plus apaisés. Chant éraillé (mais pas trop), forgé à coups de pintes. On navigue en plein dans cette scène Stoner/Doom/Heavy assez moderne mais pleine d’influences old-school. Les Rennais formés en 2014 (avec des membres de Jackhammer et Last Rebel Sons) font preuve d’un vrai savoir faire et d’un certain professionnalisme sur scène. Et un concert qui s’annonçait pour le moins difficile se termine avec un morceau supplémentaire (et un dépassement d’horaire…) et de la bonne humeur ! les hauts et les bas du Rock’n’roll ! Voilà, j’ai découvert un bien bon groupe, de chez moi en plus, et je voulais vous en parler. C’est fait. Et maintenant je suis pressé de revoir ces mecs dans de meilleurs conditions.

par Jus de cadavre le 16/12/2017 à 15:09
   453

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Hellnite

Midnight Terrors

Nucleus

Entity

Slipknot

Slipknot

Warrior Soul

Rock n’ Roll Disease

Hammerfall

Dominion

Iron Bastards

Cobra Cadabra

Summery Mind

Color

Destruction

Born to Perish

Lingua Ignota

Caligula

Volbeat

Rewind, Replay, Rebound

Obturate

The Bleeding Mask of Dread

Ravenous Death

Chapters Of An Evil Transition

Roxy Blue

Roxy Blue

Arctic Sleep

Kindred Spirits

Soleil Moon

Warrior

Slipknot

We Are Not Your Kind

Excuse

Prophets From the Occultic Cosmos

Cruella

Metal Revenge

Northtale

Welcome To Paradise

Mutilate

Contagium

Tour Report : MONOLITHE + ABYSSIC / Europe avril 2019

Jus de cadavre / 15/08/2019
Abyssic

THE DIRT / Critiques du film

Jus de cadavre / 06/08/2019
Biopic

MOTOCULTOR 2019 : notre programme !

Jus de cadavre / 05/08/2019
Metalnews

Obscene Extreme - Jour 6

Mold_Putrefaction / 03/08/2019
Brutal Death Metal

Obscene Extreme - Jour 5

Mold_Putrefaction / 02/08/2019
Brutal Death Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Un album ou il faut pas réfléchir, c'est beaucoup de bruit, ça tremble c'est juste fait pour nous détruire la cervelles et les oreilles c'est assumé et ça marche, ça te met la dose.

J'assume aimé dans ce sens mais je n'y vois rien d'autre et ça me suffit de m'explosé la tete.<(...)


Pour information le groupe est emmené par des membres de Impaled Nazarene (Mikael Arnkil), Abhorrence et Unholy (Pasi Äijö)


Triste nouvelle :-(
RIP


C'est là où le groupe continue de se distinguer : contrairement à tous ces groupes jouant sur scène l'intégralité de leurs albums les plus renommés (et vendus, pour le coup...), eux ils prennent un contrepied phénoménal. Donc Mr Bungle continue sa légende de surprise permanente. Que pouvai(...)


Les gars ont quand même un sacré esprit de contradiction, revenir après toutes ces années pour jouer une démo super underground et n'ayant quasi aucun rapport avec le reste de leur discographie alors que tout le monde attendait les grands classiques...

Quand j'ai vu qu'il y avait S(...)


Au delà de l'excellente nouvelle le plus étonnant , pour moi, c'est qu'ils vont jouer leur première démo. Soit ce qu'ils ont fait de plus bourrin. Juste génial


Ça c’est une putain de bonne nouvelle
Espérons qu’ils fassent plus que ces 3 dates


Sinon, je vends une Logan break de 2013.
Prix à débattre...


Et bien messieurs, merci pour cette explication qui me permettra d'aller me coucher moins con ce soir...


@Humungus : une résidence (residency en anglais) désigne le fait pour un musicien ou un artiste de se produire pendant une certaine période au même endroit. On parle alors d'artiste en résidence.


La résidence c'est lorsqu'un artiste loue une salle pour y répéter son concert en vue d'une tournée. C'est une répétition en grandeur nature en quelques sortes


1) ManOfShadows + 1 !
2) C'est quoi "la résidence" ?


Bonne nouvelle. Je n'attendais pas un nouvel album de leur part si tôt.


J'ai eu peur ! En lisant les deux premières lignes et en voyant la photo, c'est mon cœur qui a faillit s’arrêter de battre. Murphy est un vocaliste unique et légendaire. Bon courage et bon rétablissement à lui.


C’est pas trop tot


Pas un petit passage par chez nous, dommage...


A noter qu'il s'agit d'un EP (5 titres) et non du 3ème album des chiliens à proprement parler.


Oui le morceau en écoute est... éprouvant ! Bien plus violent que certains groupes de métal. Je suis pas sur que ce soit pour moi par contre...
PS: Elle donne une interview dans le dernier New noise.


Ouch... je n'ai écouté qu'un seul morceau et pourtant je suis sur les rotules. C'est d'une intensité rare. Cathartique. Quand elle hurle, on a juste envie de hurler avec elle, encore plus fort pour... je ne sais pas vraiment en fait ! Tout bonnement impressionnant. Et éprouvant !
Merci mec(...)


Enjoy The Violence !