Depuis plusieurs mois, j'ai le nez dans le guidon, et je n'écoute que du Metal Extreme... La fin d'année, période des tops albums, n'arrangeant pas les choses en plus... J'en étais quasiment arrivé à oublier ma passion pour un style différent, mais tout aussi intéressant : le Stoner. Le truc qui sens la bière, le goudron et la weed, plutôt que le sang, le feu et la haine...

Alors ce soir, en ce pluvieux et venteux Jeudi, c'est séance de rattrapage à Rennes pour moi ! Et c'est au Mondo Bizarro que ça se passe. Ça fait presque un an que je n'ai pas remis les pieds dans ce bar/concert culte de Rennes. Mon impatience en prend un coup en arrivant sur les lieux... Il n’y a personne. Ou presque, 15 péquins au maximum accoudés au bar. Bon, tant pis, les absents ont toujours tort...

Le premier groupe met forcément un peu de temps avant de monter sur scène, on peut les comprendre, leur motivation a du elle aussi en prendre un coup... Mais bon, c'est parti ! C'est donc les Nantais de CREEPING DEVIL CACTUS qui ouvre cette soirée quasi privée. Le groupe formé en 2010, propose un Stoner Metal des plus classique. Mais ma foi, bien efficace ! Le tout est bien en place et finalement les musiciens se lâchent et jouent comme si il y avait 100 personnes dans la salle. Ça fait plaisir à voir. Impossible d'ignorer les influences du groupe tellement elles suintent par tous les riffs. Black Label Society, Spiritual Beggars, Down, Kyuss sautent instantanément aux oreilles. Une pointe de gros Hard Rock qui tâche et vous avez la recette efficace des Nantais. Alors bien sûr, aucune surprise dans la musique proposée ici, on s'attend à tout ce qui va arriver et rien ne nous éloignent des influences pré-citées. Mais les rythmiques bien solides et groovy nous font remuer de la tête et on se dit qu'avec un public bien chaud et surtout plus conséquent il y a de quoi passer un bon moment. A noter, un chanteur qui s'en sort pas mal du tout dans le style j'ai trouvé.

Je ne m’attarderais pas sur MARKLOR, le second groupe de la soirée. Les Rennais proposent un Stoner que je qualifierais de « fusion », qui n’est clairement pas fait pour moi. De plus, un son de guitare étonnement faiblard (c’est dommage selon moi quand on joue ce style de musique) n’aide vraiment pas à rentrer dans le trip décalé du groupe. Les Bretons, qui bénéficient de la plus « grosse » audience de la soirée (c’est-à-dire 30 personnes à vue de nez…), ont beau tout faire, ce n’est pas pour moi… C’est en tout cas MARKLOR qui organisait cette soirée pour la sortie de leur premier album (From Outer Space).

A ce moment précis, je me dis que je ne vais pas faire un report de cette soirée… Et puis déboule BLACK HORNS. Un groupe de Rennes aussi. Et enfin, je trouve ce que j’étais venu chercher ce soir. Pourtant, tout partait mal… Le groupe ne dispose plus que d’un temps de jeux limité, le public se réduit comme peau de chagrin (20 personnes maintenant…) et pour couronner le tout l’ampli d’Adri (guitare/chant) fait des siennes sur le premier morceau. Bon. Quand ça va mal, ça va mal, c’est ce que doit se dire le groupe à ce moment-là… Puis, un réglage d’amplis à l’arrache, un public très peu nombreux mais finalement assez réceptif et un groupe qui n’a de toute façon plus rien à perdre, et la magie opère ! Le power trio balance du riff de bûcheron, le son n’est au final pas dégueu (quelle basse !) et la sauce prend. La musique du groupe me rappelle fortement le premier album du groupe Texan The Sword, gros son de guitare bien fuzzy, riffs lents et lourds, avec quelques moments plus apaisés. Chant éraillé (mais pas trop), forgé à coups de pintes. On navigue en plein dans cette scène Stoner/Doom/Heavy assez moderne mais pleine d’influences old-school. Les Rennais formés en 2014 (avec des membres de Jackhammer et Last Rebel Sons) font preuve d’un vrai savoir faire et d’un certain professionnalisme sur scène. Et un concert qui s’annonçait pour le moins difficile se termine avec un morceau supplémentaire (et un dépassement d’horaire…) et de la bonne humeur ! les hauts et les bas du Rock’n’roll ! Voilà, j’ai découvert un bien bon groupe, de chez moi en plus, et je voulais vous en parler. C’est fait. Et maintenant je suis pressé de revoir ces mecs dans de meilleurs conditions.

par Jus de cadavre le 16/12/2017 à 15:09
   317

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Suicidal Tendencies

STill Cyco Punk After All These Years

Panzer Squad

Ruins

Tyrant Disciple

Weight Of Oblivion

Cavador

Sin Culto a Los Muertos

Hrobar

Rýchla Smrť

Codex

Ignominia

The Secret

Lux Tenebris

Flayed

Empty Power Parts

Ambient Road

Turn Up The Heat

Everrise

After The Eclipse

Vöödöö

Ashes

I’ll Be Damned

Road to Disorder

Mantar

The Modern Art of Setting Ablaze

Taste

Moral Decay

Pig Destroyer

Head Cage

Beyond The Black

Heart Of The Hurricane

Dark Insides

Netherworld

Ancestor

Lords of Destiny

Raspy Junker

World Of Violence

Elyose

Reconnexion

Sylvain EXOCRINE

youpimatin / 24/09/2018
Technical Death Metal

Apocalyptic Slamming Evisceration European Tour 2018

Livor Mortis / 22/09/2018
Brutal Death Slam Photos

Photo-report MOTOCULTOR 2018 (Par Baptistin Pradeau)

Jus de cadavre / 17/09/2018
Motocultor

Concerts à 7 jours

Alcest + Celeste + Vampillia

25/09 : La Gaîté Lyrique, Paris (75)

Defenestration + Burial Invocation

26/09 : Bar Hic, Rennes (35)

Alcest + Vampillia

26/09 : La Laiterie, Strasbourg (67)

+ Europe

27/09 : Le Trianon, Paris (75)

Stoned Jesus + Mothership

27/09 : Le Petit Bain, Paris (75)

Batushka

28/09 : Antipode, Rennes (35)

Iron Bastards + Deficiency + Vulcain

29/09 : Salle Des Fêtes, Angres ()

Agressor + Sublime Cadaveric Decomposition + Colossus

29/09 : Le Champilambart, Vallet (44)

Wardruna

29/09 : Château Des Ducs De Bretagne, Nantes (44)

Wintereve + Sors Immanis + Ephialtès

29/09 : Le Riveter, Nancy (54)

Batushka

29/09 : La Laiterie, Strasbourg (67)

Batushka

29/09 : La Laiterie, Strasbourg (67)

Voivod + Bio-cancer

29/09 : Le Petit Bain, Paris (75)

Voivod + Bio-cancer

30/09 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

King Dude + Kaelan Mikla + The Dark Red Seed

30/09 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

c'est rectifié !


C'est CAVADOR pas CADAVOR, la chronique mérite la réparation de l'erreur du texte. Pour info, le second album est un disque purement instrumental en hommage aux soldats argentins tombés aux Malouines.


Un groupe énorme, sur album comme sur scène. L’Italie nous gâte dans ce style très sombre !


Merci pour cette vidéo d'Anthrax, je m'en vais aller dépoussiérer State of Euphoria, du coup !


Merci pour la diffusion de cette neWs ;-)


Très jolies les photos Livor ! Bienvenue ici mec !


Hiatus discographique, pardon !


Après un hiatus de 5 ans ? Je les ai vu au Chaulnes Metalfest en 2016... et d''après leur site ils ont tourné jusque mars 2017.


Ah je reconnais cette scène du MCP Apache !


la voix ecrase tout dans le mix ..dommage..


Y'a de l'ambition, c'est bon ça ! Non, non c'est pas un gros mots ! C'est selon moi ce manque d'ambition (tellement français et pas seulement en musique !) qui fait que la scène Metal hexagonal n'a pas explosée comme certaines autres scène en Europe...


Félicitations!


Rien à voir avec feu les Provençaux de Kabbal non plus ? Stylistiquement, c'est assez différent comme Death Metal il faut dire.


Toujours aussi original.


Excellente interview ! Ça transpire la passion tout ça !


Le titre en écoute laisse effectivement présager de quelque chose de vraiment pas mal !


Je confirme, ce skeud est excellent, le "mélange" des genres fonctionne à merveille.
La base death est bel et bien présente et parsemée de plans thrash ou black. La prod est nickel (ni trop, ni trop peu), et l'ensemble laisse un gout de reviens-y, ce qui est toujours bon signe. Je suivrai (...)


C'est bon ça !
Torture Throne était déjà excellent, alors affaire à suivre !!!!


"Un peu comme la dernière fille libre de la soirée, vous vous dites, je me la tape, on ne sait jamais, ça peut être surprenant..."

:D tu m'as tué !


Ah merde, la bad news !!!
En plus, un groupe de chez nous.
RIP man...