Depuis plusieurs mois, j'ai le nez dans le guidon, et je n'écoute que du Metal Extreme... La fin d'année, période des tops albums, n'arrangeant pas les choses en plus... J'en étais quasiment arrivé à oublier ma passion pour un style différent, mais tout aussi intéressant : le Stoner. Le truc qui sens la bière, le goudron et la weed, plutôt que le sang, le feu et la haine...

Alors ce soir, en ce pluvieux et venteux Jeudi, c'est séance de rattrapage à Rennes pour moi ! Et c'est au Mondo Bizarro que ça se passe. Ça fait presque un an que je n'ai pas remis les pieds dans ce bar/concert culte de Rennes. Mon impatience en prend un coup en arrivant sur les lieux... Il n’y a personne. Ou presque, 15 péquins au maximum accoudés au bar. Bon, tant pis, les absents ont toujours tort...

Le premier groupe met forcément un peu de temps avant de monter sur scène, on peut les comprendre, leur motivation a du elle aussi en prendre un coup... Mais bon, c'est parti ! C'est donc les Nantais de CREEPING DEVIL CACTUS qui ouvre cette soirée quasi privée. Le groupe formé en 2010, propose un Stoner Metal des plus classique. Mais ma foi, bien efficace ! Le tout est bien en place et finalement les musiciens se lâchent et jouent comme si il y avait 100 personnes dans la salle. Ça fait plaisir à voir. Impossible d'ignorer les influences du groupe tellement elles suintent par tous les riffs. Black Label Society, Spiritual Beggars, Down, Kyuss sautent instantanément aux oreilles. Une pointe de gros Hard Rock qui tâche et vous avez la recette efficace des Nantais. Alors bien sûr, aucune surprise dans la musique proposée ici, on s'attend à tout ce qui va arriver et rien ne nous éloignent des influences pré-citées. Mais les rythmiques bien solides et groovy nous font remuer de la tête et on se dit qu'avec un public bien chaud et surtout plus conséquent il y a de quoi passer un bon moment. A noter, un chanteur qui s'en sort pas mal du tout dans le style j'ai trouvé.

Je ne m’attarderais pas sur MARKLOR, le second groupe de la soirée. Les Rennais proposent un Stoner que je qualifierais de « fusion », qui n’est clairement pas fait pour moi. De plus, un son de guitare étonnement faiblard (c’est dommage selon moi quand on joue ce style de musique) n’aide vraiment pas à rentrer dans le trip décalé du groupe. Les Bretons, qui bénéficient de la plus « grosse » audience de la soirée (c’est-à-dire 30 personnes à vue de nez…), ont beau tout faire, ce n’est pas pour moi… C’est en tout cas MARKLOR qui organisait cette soirée pour la sortie de leur premier album (From Outer Space).

A ce moment précis, je me dis que je ne vais pas faire un report de cette soirée… Et puis déboule BLACK HORNS. Un groupe de Rennes aussi. Et enfin, je trouve ce que j’étais venu chercher ce soir. Pourtant, tout partait mal… Le groupe ne dispose plus que d’un temps de jeux limité, le public se réduit comme peau de chagrin (20 personnes maintenant…) et pour couronner le tout l’ampli d’Adri (guitare/chant) fait des siennes sur le premier morceau. Bon. Quand ça va mal, ça va mal, c’est ce que doit se dire le groupe à ce moment-là… Puis, un réglage d’amplis à l’arrache, un public très peu nombreux mais finalement assez réceptif et un groupe qui n’a de toute façon plus rien à perdre, et la magie opère ! Le power trio balance du riff de bûcheron, le son n’est au final pas dégueu (quelle basse !) et la sauce prend. La musique du groupe me rappelle fortement le premier album du groupe Texan The Sword, gros son de guitare bien fuzzy, riffs lents et lourds, avec quelques moments plus apaisés. Chant éraillé (mais pas trop), forgé à coups de pintes. On navigue en plein dans cette scène Stoner/Doom/Heavy assez moderne mais pleine d’influences old-school. Les Rennais formés en 2014 (avec des membres de Jackhammer et Last Rebel Sons) font preuve d’un vrai savoir faire et d’un certain professionnalisme sur scène. Et un concert qui s’annonçait pour le moins difficile se termine avec un morceau supplémentaire (et un dépassement d’horaire…) et de la bonne humeur ! les hauts et les bas du Rock’n’roll ! Voilà, j’ai découvert un bien bon groupe, de chez moi en plus, et je voulais vous en parler. C’est fait. Et maintenant je suis pressé de revoir ces mecs dans de meilleurs conditions.

par Jus de cadavre le 16/12/2017 à 15:09
   395

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Palehørse

Palehørse

Statement

Force Of Life

Cara Neir

Part III - Part IV

Project For Bastards

Project For Bastards

Aftermath

There Is Something Wrong

Nostromo

Narrenschiff

Charge

Ain’t The One

Herod

Sombre Dessein

(false) Defecation

Killing With Kindness

Rosy Vista

Unbelievable

Gorgon

Elegy

Parad1gm

Parad1gm

Laceration

Remnants

Dragon's Daughters

Tits on Fire

Ad Patres

A Brief Introduction to Human Experiments

Suzi Quatro

No Control

Beast In Black

From Hell With Love

Manowar

The Final Battle 1 (E.P)

Orphaned Land + Subterranean Masquerade

RBD / 18/04/2019
Folk Metal

Crippled Black Phoenix I Villingen-Schwenningen

Simony / 16/04/2019
Cold Wave

EVERGREY - Le Gibus - Paris

Kamel / 15/04/2019
Evergrey

LA CAVE : une sélection d'albums Metal Extreme #1

Jus de cadavre / 02/04/2019
Metal Extrême

Concerts à 7 jours

+ Sortilège

19/04 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

RIP grand musicien.


Bah c'est une pochette de Prog quoi...


Cette pochette est comment dire ... ... ...


C'est une histoire de dingue là... Je comprend pas trop le but de ce genre d'arnaque en fait... C'est pas en vendant 3 albums de groupes totalement underground qu'on fait du fric bordel !?


Une plus grande exposition à l'internationale tout simplement. Si ça marche, l'aspect financier suivra mais ce ne sera qu'une conséquence indirecte. La médiatisation prime avant tout. Pour ce qui est de leur revendication comme tu dis, si tu regardes les commentaires de cette new sur leur facebo(...)


Sans compter le fait que les mecs de Metal Bastard Enterprises (Oliver et ralf Schaffelhuber) sont ceux qui ont fait le célèbre label rip off Turbo records/Turbo Music ! mais aussi Braincrusher records, Metal age, sont aussi ceux qui ont fait un label qui sortait des groupes de RAC néo nazi nom(...)


Oui Goughy, ce sont clairement des classiques, c'est indiscutable.
Loin de moi l'idée de descendre les albums qui ont précédé ce Russian.
Je voulais dire que les journalistes avaient un peu eu tendance à les faire passer pour les "seuls" classiques des allemands. Et c'est vrai qu'Ac(...)


Je suis bien content que quelqu'un aie pu y aller. Je suis encore vert que la date dans le Midi ait été annulée deux jours avant, je la guettais depuis des mois, réservation et tout... C'est la deuxième fois que je rate Soft Kill notamment sur annulation.


Quelque chose m'échappe totalement dans la démarche : ils ont toujours revendiqué d'être "à part" et là ils signent sur un label impersonnel. Il va falloir qu'ils m'expliquent ce qui a pu les motiver à quitter un label aussi pointu que Prophecy, hormis de basses considérations financières.


Je n'ai jamais vraiment écouté Accept, à part Balls... et encore, (je ne sais même pas vraiment pourquoi en fait... c'est pas ma génération on va dire...), mais vos coms de passionnés donne envie de s'y pencher un peu plus sérieusement.


Eh ben merci à Metalnews et à toi Monsterman, vous relancez un débat que j'ai avec moi même et quelques amis sur la place de cet album dans la discographie d'Accept (avec Udo hein, restons sérieux).
Pour l'instant il est derrière le quatuor indiscutable (j'ajoute "Breaker" aux trio que t(...)


En me relisant, je me suis mal exprimé : je voulais dire que j'ai fait écouter cet album il y a 4 ou 5 ans à un vieux fan de Heavy qui était totalement passé à côté... eh bien il avait pris SA CLAQUE ! Voilà le souvenir qui revient. :-)
un album qui a sacrément bien vieilli !


Sans doute le meilleur Accept. Le plus mur, le mieux produit...
des textes monstrueux et bien plus affutés que chez la concurrence (lisez attentivement ceux de "Heaven is hell" ou "TV War")...
cet album est un must à écouter à fort volume ! Tuerie de prod !!
Souvenir d'un pote (...)


Jamais accroché à ce groupe... Et ce n'est pas leurs dernières productions qui ont pu me faire changer d'avis. Néanmoins, très chouette live-report ! Bienvenue Kamel ! :-)


Groupe vu sur la tournée d'In Search of Truth, depuis je trouve que le groupe tourne en rond se reposant trop sur la voix exceptionnelle de son chanteur. Mais en live si je peux les revoir... j'hésiterais pas une seconde.
Bienvenue à Kamel !


Bienvenue à Kamel dans l'équipe!


Je pense que ça vient du fait que le groupe "travail" (ils sont payés quoi) et que c'est donc un visa particulier qu'il faut et non un simple visa touristique. En fait si j'ai bien compris il n'y a pas eu de refus de visa mais un retard (c'est très long les délais apparemment) et du coup le grou(...)


Pourquoi ?


Quel dommage pour Gorod.

Pour une fois, j'aimerais bien savoir ce qui motive un refus de visa. Est ce que c'est parceque c'est lié à un visa de tourisme vs un visa de travail ?

ça me fait beaucoup penser au problèmes de visa qui ont fait que Morbid Angel ont du annuler (...)


Tiens, tiens... Turbo music était déjà salement réputé à l'époque. Rip-off d'un jour, rip-off toujours...