Violently Draining Europe / Gorgasm + Cenotaph + Visceral Uprooting

Gorgasm, Cenotaph, Visceral Uprooting

Le Mondo Bizarro, Rennes (France)

du 10/09/2018 au 10/09/2018

On connait depuis bien longtemps les liens qui unissent Rennes à la scène Hardcore. Et vice versa. Et bien il va falloir s'y faire, mais un autre style est en passe de devenir lui aussi indissociable de la capitale bretonne... Le Brutal Death Metal. Et ça, grâce à quelques furieux, passionnés, qui ont monté leurs groupes et surtout leurs assos (Neuronoise, Metal Corp...) et qui se sont mis en tête de faire venir jouer ici en Bretagne la crème de la scène Brutal Death underground mondiale ! Et ce soir c'est une belle pierre qui sera ajoutée à l'édifice.

C'est donc l'asso Metal Corporation qui régale ce lundi soir, au Mondo Bizarro, qui fait maintenant limite office de QG du style dans le département.

Un plateau restreint ce soir, 3 groupes seulement, mais de très bonne qualité. C'est le "groupe" local et tout récemment formé VISCERAL UPROOTING qui ouvre les hostilités. J'ai mis des guillemets car il s'agit d'un one-man band tout simplement. Rien de nouveau sous le soleil, je commence à m'y faire à ce genre de Slamming Brutal Death, mais vu la jeunesse du projet (quelques mois seulement) je me dis que c'est déjà pas mal du tout. Et même si la boite à rythme rend le tout pas vraiment humain (mais est-ce le but ?) notre gaillard s'en sort bien. Parce que je ne pense pas que ce soit si facile que ça de monter sur scène avec sa gratte et son œsophage comme seuls compagnons... Ça slam donc sévère, à grand renfort de drop bass (pas mon fort ces trucs là, mais bon...), le chant est guttural à souhait, quelques blasts bien envoyés et un invité au chant, Simon de THE LUMP, sur un morceau et la messe est dite. Tous les ingrédients sont là et je suis sûr qu'avec un peu plus d'expérience et de temps le projet, même solo, pourrait bien prendre de la rondeur et de l'envergure sur scène. Et un nouveau groupe de BDM Rennais, un !

On passe à tout autre chose maintenant, fini le Slam, voici du Brutal Death à l'ancienne tout droit venu de Turquie : CENOTAPH ! Des vieux briscards que ceux là, formé en 1994, ce qui en fait des vétérans de la scène BDM. Bien entendu pas de temps de chauffe, ça part vite et très très fort ! L'intensité est énorme dès les premières gammes, le son est très bon et je trouve même le son de guitare bien raw pour le style pratiqué. Nous sommes bien éloigné des sons synthétiques et surgonflés qui règnent en maître dans cette scène. Les musiciens sont des monstres sur leurs instruments et le batteur est même très impressionnant. Toute l'intensité des gars d'Ankara semble sortir de cette double pédales complètement infernale par sa vitesse et sa puissance, et je ne vous raconte pas quand ça part en gravity blast sur quelques passages. Pas le temps de souffler c'est coups de boules sur coups de boules. Ils connaissent leurs affaires les Turcs ! Stylistiquement j'ai parfois pensé à nos compatriotes de KRONOS (Rip) mais je ne saurais pas vous dire pourquoi (oui c'est étrange...), on peut aussi penser à SUFFOCATION (mais quel groupe de BDM n'est pas influencé par les dieux du genre...), le tout bien enrobé de technique mais sans jamais tomber dans la démonstration inutile. Le public bien présent est au taquet et le groupe n'en fini pas de nous remercier pour l'ambiance, surtout pour un lundi ! En un an j'ai pris 2 volées de groupe Brutal Death venant de Turquie (CARNOPHAGE l'année dernière), alors respect à ces mecs pour qui jouer ce genre de musique ne doit pas toujours être simple.

Place ensuite à la tête d'affiche de ce plateau : la légende Brutal Death américaine GORGASM. Je ne connaissais pas le groupe (si ce n'est de nom) avant cette soirée. C'est dit. Et j'ai un peu honte parce que quand on dit qu'on aime bien le BDM old-school, et bien GORGASM se pose là ! Point barre. Son album culte Masticate to Dominate (2003), que je découvre en ce moment, est tout simplement énorme et a tout pour me plaire. Ultra bourrin, bas du front et bien gore, mais surtout très "naturel" dans le son. Et ce soir en live c'est aussi le cas, et même si la grosse caisse est un peu trop en avant, je me régale devant ce déluge de blast, ces riffs techniques et féroces et ces morceaux brutaux et plutôt court au finale ! Mais le gros point fort du combo américain (en live du moins), c'est le chant. Dès le premier titre les 2 guitaristes et le bassiste s'y mettent à trois et l'effet est plus que massif ! Il est même dévastateur, j'ai tout de suite pensé à NILE qui maîtrise parfaitement ce schéma lui aussi. Sinon musicalement c'est le top de ce que peut nous offrir le BDM américain à l'ancienne, du gore, des samples de films, et des morceaux pleins de furies massives et ultra rapide. Il n'y a pas de plus de grosses mosh-part, souvent trop envahissantes et trop faciles comme dans les groupes plus récents. Il y en a bien quelques unes, mais à l'ancienne, pas de drop bass, pas de break interminable juste avant, non, elles arrivent comme ça et sont juste des énormes mandales qui mettent tout le monde d'accord. L'ambiance dans la salle est bien sûr à l'émeute et les fans (certains chantent les paroles !) ne savent plus ou donner de la tête pour montrer au groupe à quel point ils les aiment. Ça fini par sentir le poney mort dans le Mondo ! Les pieds de micros sur scène ont fait quelques pas de danses eux aussi. Mais ça n’empêche pas les musiciens de s'éclater, à l'image du bassiste Anthony, sosie de Zach Galifianakis (mais si, le gros dans Very Bad Trip...) qui tire des têtes pas possible et prend un malin plaisir à nous annoncer les titres des morceaux (Rendez-Vous In my Ass !!!). Quel concert des américains, intense du début à la fin, c'est aussi ce que doit se dire le groupe qui nous demande de rester pour prendre la pause avec eux pour une photo de groupe.

Voilà pour cette soirée "je massacre ma caisse claire à grands coups de blast". 

A Rennes en ce moment c'est tout simplement une scène qui est en train de prendre forme sous nos yeux. Et même si votre serviteur préférera sans doute toujours le Death Metal Old-School, je n'en suis pas moins fier d'être témoin de tout ça, de tout ce bouillonnement Brutal Death Metal (pour info, en moins de 10 jours ce n'est pas moins de trois plateaux BDM avec des groupes internationaux qui posent leurs valises à Rennes en septembre ! Qui dit mieux ?). Je ne sais pas ou tout cela nous mènera, mais on y fonce... tête baissée !


par Jus de cadavre le 13/09/2018 à 08:36
   798

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Fear Factory + Misery Index 2006

RBD 28/10/2020

Live Report

Antibody

mortne2001 19/10/2020

From the past

Les archives de la Mort 1984 - 1994

grinder92 14/10/2020

Livres

Livre TAPE DEALER / Chronique par David Martin

Jus de cadavre 11/10/2020

Vidéos

W.A.S.P, Bataclan 2012

grinder92 09/10/2020

Live Report

Demanufacture

Baxter 06/10/2020

From the past

Hanger Abortion

RBD 30/09/2020

Live Report

Night Of The Masks

Simony 26/09/2020

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Baxter

Janvier étrangement ça encore le flop hélas. Tant que ce virus persiste dans la civilisation et sans un moyen miracle, hélas concert et autres ça sera encore pas avant quelques temps. 

28/10/2020, 22:30

Kerry King

En meme temps que le nouveau Soulburn, ah ah.Et Soulburn c'est comme Asphyx mais penchant vers le Black, double ration ! 

28/10/2020, 19:06

Humungus

AAAAAAHHH !!! !!! !!!En voilà une bonne news !!!

28/10/2020, 15:34

NecroKosmos

Oui, là aussi, groupe sous-estimé à l'époque. Trop violent pour les fans d'HELLOWEEN et trop soft pour les fans de KREATOR (comme RAGE, par exemple). Dommage car LIVING DEATH avait une empreinte qui lui était propre. Personnellement, j'adore surto(...)

28/10/2020, 09:50

NecroKosmos

Groupe original, totalement sous-estimé. Achat indispensable.

28/10/2020, 09:43

NecroKosmos

Groupe chiant. Jamais compris l'intérêt qu'on pouvait y porter.

28/10/2020, 09:42

Humungus

Jamais réellement accroché à ce groupe qui pour moi ne propose jamais rien d'innovant ni même d'un tant soit peu accrocheur...Idem donc à l'écoute de cet album.PS : mortne2001 enculé !

27/10/2020, 20:29

Jus de cadavre

Pas encore écouté attentivement, mais ça me semble très bon en effet !

27/10/2020, 18:12

Simony

Voilà qui confirme quand même que 2021 va être très compliquée pour les acteurs du monde artistique, tout art confondu, et de la culture. 

27/10/2020, 13:14

Humungus

Mouuuuuuuh que c'est bon ça !Riffs binaires... Voix de porcasse...J'achète !!!

27/10/2020, 09:37

Humungus

Leur meilleure galette effectivement.

27/10/2020, 09:22

Humungus

Malgré le Covid, cela bouge encore foutrement de la guibole à l'EHPAD !

27/10/2020, 09:21

Hipparion33

Fan de metal depuis les années 80 , je suis tombé semaine dernière dans un magasin Cash sur cet album en vinyl . Je ne connaissais absolument pas et je me suis dit " tiens un album de heavy , je prends".Arrivé chez moi , direct dans la platine. Quelle (...)

26/10/2020, 17:57

Simony

Après maintes écoutes de la bête, franchement pas déçu. C'est du pur FUNERAL ORCHESTRA ! Dans le genre glauque, sombre et franchement abyssal, difficilement égalable ces mecs là.

26/10/2020, 17:22

Raumsog

Ah on les voit les anciens crevards de VS!   

26/10/2020, 10:13

Betrayed

Je ne savais pas que ça existait encore ce truc.Souvenirs de VS...   

25/10/2020, 09:26

KaneIsBack

Haha, Shaka écrit des news ici, maintenant ?   

24/10/2020, 17:03

Solo Necrozis

Pas de nibards mis en évidence. Voilà, je fais gagner du temps à certains.

24/10/2020, 11:40

Humungus

Ca sonne effectivement à mort CANNIBOUL.Très bon donc.Pis j'adore cette pochette.

23/10/2020, 19:51

Saddam Mustaine

Il y a 8 mois il n'y avait de pandémie, et tout le monde s'en foutait les stades étaient pleins comme les concerts...Donc dans 8 mois impossible a dire, et les plus pessimistes ne vous laissez pas décourager par la dictature sanitaire de ce pauvre monde de fo(...)

23/10/2020, 19:41