Choisir comme nom de baptême un truc comme FATAL BRUTAL est assez clair en soi. Mais intituler sa première démo « J’en ai ma claque », ou un truc dans le genre, c’est carrément une déclaration d’intention.

Et décorer le tout d’une très jolie pochette monochrome dépeignant une charmante demoiselle à queue de cheval, la batte de baseball à la main et prête à en découdre…

C’est une façon de vous prévenir que d’une, vous allez manger chaud, et que deux, les mecs ne sont pas là pour rigoler ou causer chiffons.

Et justement, en guise de mecs, on aurait plutôt droit à une bande mixte à chanteuse, qui justement s’appelle Pony, comme ponytail, soit une queue de…cheval.

La boucle est bouclée, on peut y aller.

Devrait-on croire que c’est la jolie Pony qui orne la pochette de cette première démo ? La question est purement d’ordre graphique, puisque pour les FATAL BRUTAL, seule la musique compte. Et cette musique est à l’image de leur nom, et de leur mise en scène, puisqu’elle évolue en terre Hardcore et Punk, avec cette petite touche de Powerviolence à reflets Fastcore que je chéris tant.

Mais plus complexe, on pourrait presque sentir des effluves Core originelles dans leur mixture, spécialement lorsque les guitares riffent Rock et que le tempo se veut ad hoc.

Mais replaçons le contexte.

Demo 2016 – Kein Bock est donc la première démo de ce jeune groupe d’Offenburg, Allemagne, qui selon la brève bio dispo sur leur Bandcamp, se sont rencontrés sur un…parcours de mini-golf.

Atypique et plutôt amusant, même si la véracité de cette information reste à vérifier. Bref, musicalement, les larrons (Pony – chant, Spicy & Maze – guitares, Robin – basse et Jörg – batterie) s’entendent comme s’ils étaient en foire, et nous proposent donc une visite guidée de leur Hardcore d’outre-Rhin, décidément très entreprenant et versatile.

Ce même Hardcore se veut rapide, concis et furieux, aussi influencé par le NYHC que par celui plus cool de Boston, mais aussi par la scène contemporaine Fastcore d’Europe centrale. Ainsi, il n’est pas rare qu’un morceau atteignant à peine une poignée de secondes passe par plusieurs ambiances et rythmes successifs, à l’image de l’introductif « D.D.O », qui ose un HC très formel sur son entame avant de dériver vers un Powerviolence modéré mais assez appuyé.

On retrouve les chœurs fédérateurs des meilleurs groupes du cru, pour une virée dans un club genre l’A7 ou le Max (« Pony Diamond »), quelques lourdeurs bienvenues plus en phase avec leur époque, mais qui dégénèrent vite en Thrashcore/Fastcore féroce et virevoltant (« Spicy », en effet, ça l’est), ou des ambiances assez Punk Rock dans l’esprit qui s’échauffe et finit par cavaler comme un dératé (« Kein Bock », quel fabuleux chant détaché de Pony…).

Le groupe s’essaie même à une bronca Oï plus reluisante qu’une paire de docs (« Cut My Skin »), et termine cette première démo par leur cri de ralliement (« Fatal Brutal »), qui fait honneur à son intitulé en bousculant les limites de vitesse d’un Fastcore vraiment hargneux, se calmant soudain à l’occasion d’un break porté par un riff très accrocheur.

En seulement six minutes, ces cinq Allemands font le tour de la question Core, qu’il soit Hard, Fast ou Punk, et démontrent de belles qualités agressives. Un bon panel de possibilités, pour une démo concise et variée, qui laisse augurer d’une suite enflammée qu’on attend de pied ferme.

Un chant qui fleure bon les eighties, des guitares bavardes et une section rythmique polyvalente, de quoi passer un bon (mais court) moment avec les FATAL BRUTAL, qui finalement, font honneur à leur patronyme. Je ne sais pas s’ils pratiquent le mini-golf avec la même énergie, mais si tel est le cas, le parcours doit toujours être rapidement fini…

Et pour finir par un jeu de mot bien pourri…

 …bienvenue au club !


Titres de l'album:

  1. D.D.O.
  2. Pony Diamond
  3. Spicy
  4. Kein Bock
  5. Cut My Skin
  6. Fatal Brutal

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 27/12/2016 à 14:05
70 %    415

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


Fatal Brutal
@78.43.42.15
03/01/2017 à 22:40:52
It´s true, we decided to form the band at a minigolf course ;)

Ajouter un commentaire


Lee Aaron

Power, Soul, Rock N' Roll – Live in Germany

Aphrodite

Lust and War

Freternia

The Gathering

Urkraft

Our Treacherous Fathers

Monarque

Jusqu’à la Mort

Black Star Riders

Another State Of Grace

Sacral Night

Ancient Remains

Kryptos

Afterburner

Immortal Bird

Thrive On Neglect

Korn

The Nothing

Damim

A Fine Game Of Nil

Kobold

Masterpace

Warvictims

The Horse and Sparrow Theory

Dead Heat

Certain Death

Void King

Barren Dominion

The New Death Cult

The New Death Cult

Axxios

Beneath the Blood Red Sky

Reality Suite

Awaken

Beastmaker

Eye of the Storm

Slaughtbbath

Alchemical Warfare

Death Feast Open Air 2019

Mold_Putrefaction / 19/09/2019
Brutal Death Grind

Dopethrone + Wormsand

RBD / 12/09/2019
Doom

DISOWNING, Interview avec Butcher (chant)

youpimatin / 10/09/2019
Death Metal

Photo-report MOTOCULTOR FESTIVAL 2019

Jus de cadavre / 08/09/2019
Motocultor

Concerts à 7 jours

+ Electric Shock + Praying Mantis

21/09 : Jas'rod, Pennes Mirabeau (13)

Belenos + Griffon + Nydvind

21/09 : Salem, Le Haillan (33)

Darkenhöld + Bovary + Eternal Hunt

21/09 : Secret Place, St Jean De Védas (34)

Kadinja + Tranzat + Juggernautt

21/09 : Espace Le Goffic, Rennes (35)

Krassier + Frekkr + Conquerors

21/09 : Dropkick Bar, Reims (51)

Evil Invaders + Warkunt + Disgorged Foetus

21/09 : Maison Du Temps Libre, Rolampont (52)

Deficiency + Fractal Universe + Destinity

21/09 : ThÉÂtre De La MÉdiathÈque, Freyming (57)

Warfaith + Mortuary + Dust In Mind

21/09 : Salle Désiré Granet, Anould (88)

Flush!! + Xbreak Outx

26/09 : L'ambuscade, Lyon (69)

Elyose + Ancient Bards

26/09 : Le Gibus, Paris (75)

Mars Red Sky + Lysistrata + It It Anita

27/09 : La Nef, Angoulême (16)

Pictured + Evilness + Gengis

27/09 : Le Spot, Spézet (29)

A Very Sad Story + Cleaver

27/09 : Le Dropkick, Reims (51)

Vola + Arch Echo + Rendezvous Point

27/09 : Hard Rock Café, Lyon (69)

Misþyrming + Vortex Of End + Darvaza

27/09 : Le Gibus, Paris (75)

Bliss Of Flesh + MÖhrkvlth + Vosegus

28/09 : Espace Leo Ferre, Brest (29)

Alea Jacta Est + Stinky + Wank For Peace

28/09 : Le Rex, Toulouse (31)

Blood Ages + Pray Manticore + From Dusk To Dawn

28/09 : Ecole Des Filles, L'isle-bouzon (32)

Pictured + Evilness + Gengis

28/09 : La Fontaine De Brocéliande, Saint-péran (35)

Fange + Grist + Verdun

28/09 : Molodoï, Strasbourg (67)

Malkavian + Warband + Shut The Fuck Up

28/09 : Rock'n'eat, Lyon (69)

Temple Of Baal + Archgoat + Au Champ Des Morts

28/09 : Le Petit Bain, Paris (75)

Furies + Nemost + No Return

28/09 : Salle Claude Pouillet, Evry-gregy-sur-yerres (77)

Monarch! + Vouna

28/09 : L'hélice, Toulon (83)

Photo Stream

Derniers coms

1) Inutile de dire que ce report et une fois de plus hyper complet.
Cela devient vraiment lassant d'écrire ça à chaque fois mec...
2) "Pour manger, c’est soit des frites, soit une part de pizza"
QUOÛÛÛAH ?!?!
Pas de stands vegano-pakistanais sur ce genre de fest ? Imp(...)


1) JTDP + 1.
2) "Un spectateur un peu plus chaud que les autres passe par-dessus la barrière suite à un slam qui tourne mal et s'écrase juste devant la scène ! la volée qu'il a pris le mec !"
Donc si j'ai bien suivi, un spectateur passe par dessus les barrières (involontairement qu(...)


Bah vu qu'Exodus est plus en moins en stand-by tant que Holt n'en a pas fini avec Slayer, Altus a bien raison de réactiver Heathen. Perso c'est une excellente nouvelle, qui sera encore meilleure si je parviens à voir le groupe live.


Des piges Heathen, le mec est dans Exodus aujourd'hui je savais pas que ça tourné encore.


Et bien, une chronique de Freternia, si je m'attendais à ça! J'avais en effet totalement perdu de vu ce groupe, disparu des radars et visblement peu regretté. A l'époque (et cela ne nous rajeunit pas), j'avais été emballé par le côté épique du 1er album, mais j'avais trouvé le second part(...)


Bravo pour ce report exhaustif. Sur ce genre de festival je suis certain que je me calerais plutôt sur les têtes d'affiche, si j'y allais. Elles sont plus de ma génération (je confirme en passant que Decapitated a été un groupe majeur alors) et je trouve que les vieilles écoles étaient plus (...)


Cela a été corrigé, ce sera bien le 2 mai à Toulouse, un samedi.


"Pendant ce temps là le batteur de KORPSE fait un slam, et une nana vomit à côté de moi, parfait" xD !

Sinon excellent report Mold, comme d'habitude. Tu m'impressionne à tout voir / tout retenir comme ça ! Le gros kiff sur Waking tu m'as tué ;)


Excellent album ! Plus dynamique que le précédent tout en gardant cette lourdeur et cette hargne si caractéristiques du groupe !


merci beaucoup pour ce report, concis et précis...et merci de faire suivre l'actualité du brutol jusqu'à Roazhon...
Et enfin cimer pour Smat's...
ROM1 - KDS CREW


Hihi, je savais que c'était fait pour toi... :-D


Cette affiche... J'en rêvais... ... ...


@kairos +1 !


Cool report, comme d'hab' ! Et toujours intéressant de retracer l'historique musical d'une ville ;-)


Si Scott Wino ne peut plus se défoncer en paix, ou va le monde !


DEMONIAC, c'était génial. Surtout le second et troisième album. La suite avec DRAGONFORCE m'avait un peu dépité...


Bah c'est fou car je pensais justement à la future tournée européenne de THE OBSESSED très tôt ce matin et me demandais donc où en était ce brave Wino avec ces anciens soucis scandinaves.
Bah me voilà (malheureusement !) renseigné sur le sujet…
Salauds de norvégiens ! Depuis (...)


Bah ce qui est le plus dingue avec cette immondice qu'est DRAGONFORCE, c'est que ce groupe est né des cendres de DEMONIAC... Jamais compris ça quand on voit la merveille qu'était "Prepare for war".
Comme quoi, il faut de tout pour faire un monde...


Mon dieu c'te pochette ?!?!
Le père Joël nous avait pourtant habitué à bien mieux merde…
On se croirait ici en main avec un album de Synthwave bas de gamme bon dieu de dieu.


Attention le site du Bikini annonce la date à Toulouse le 20 mai. C'est un mercredi, veille de l'Ascension.