Hope

Gräce

10/06/2022

Frontiers Records

Si le nom de GRÄCE ne signifie encore rien pour la plupart d’entre vous, celui d’Isra Ramos évoquera certainement plus d’images musicales dans votre inconscient. Ce chanteur espagnol à la voix puissante, doublé d’un compositeur solide et d’un producteur capable est déjà fort de vingt ans de carrière, menant de front des groupes comme ALQUIMIA et AVALANCH, sans oublier AMADEÜS, pour compléter ces trois A gratifiés par l’agence internationale d’échanges Metal. Isra Ramos est donc contrairement à l’adage prophète en son pays, et peut se targuer d’avoir travaillé en compagnie d’Alberto Rionda, Mike Terrana, Dirk Schlächter et Jorge Salán, sans oublier ces tournées de par le monde en support de SCORPIONS, EUROPE, NIGHTWISH, RHAPSODY OF FIRE, ou ANGRA, parmi tant d’autres.

Mais aujourd’hui, place à la nouveauté, puisque l’homme n’est pas du genre à s’asseoir sur ses lauriers passés. Fort d’une envie irrépressible de proposer à ses fans de nouveaux morceaux, Isra a donc créé de toutes pièces l’entité GRÄCE, immédiatement hébergée par les italiens de Frontiers, trop heureux de donner chambre avec vue à ce nouveau concept de Metal moderne et mélodique.

Sur le papier, une fois encore, la formule est alléchante. Mais on connaît ces formules magiques qui s’éteignent comme un pétard mouillé sous la pluie, et la méfiance était donc de mise au moment de confier ses tympans à Hope, cet espoir vendu chèrement par Isra qui depuis la sortie de l’album, n’est qu’enthousiasme et motivation. Et le bougre assume totalement son changement d’optique, et son éloignement de la scène Metal actuelle par ces quelques mots bien choisis :

GRÄCE est un projet très important pour moi. C’est une nouvelle aventure que je pense fraîche et cathartique, et qui me permet de m’exprimer pleinement. Après avoir travaillé des années dans un cadre strictement Metal, je voulais tenter quelque chose de plus expérimental, quelque chose qui combinerait le Metal mélodique et des éléments électroniques, proposant divers parfums variés que je voulais tester.  

Et le bougre en jouant la franchise a joué la bonne carte. En effet, loin des turpitudes d’un Metal espagnol d’obédience classique depuis les années 80, GRÄCE joue ouvertement sur la passion d’un Hard Rock moderne et typiquement américain, à la lisière d’un Metal alternatif hautement mélodique. En composant des titres efficaces et basés sur des refrains incroyablement catchy, Isra a donc choisi le camp de la séduction, mais a aussi pris le risque de s’aliéner une partie de son public fidèle qui ne se reconnaîtra pas dans ces morceaux truffés de gimmicks électroniques, d’arrangements futuristes, de syncopes synthétiques et autres astuces de studio plus ou moins évidentes.

Pur l’épauler dans cette tâche de distanciation, le chanteur s’est entouré d’une équipe jeune et dispo. On trouve donc à ses côtés quatre musiciens motivés, avec Alberto Román & Jordi Costa aux guitares, Jared Camps à la basse et Joel Marco à la batterie. Et la mayonnaise a pris entre ces cinq acteurs, qui ont donc pu dessiner un univers totalement différent, entre MUSE, SPACE ELEVATOR, DEVIN TOWNSEND, naviguant dans un espace aux étoiles Metal et aux trous noirs Pop, pour nous proposer finalement un véritable album décomplexé, et basé une fois encore sur des harmonies irrésistibles.         

Pour vous convaincre de la validité du caractère grandiloquent du projet, jetez-vous immédiatement sur « The Nowhere Man » qui ramène à la vie un livret de comédie musicale de Broadway, avec ses chœurs angéliques, ses nappes vocales enchanteresses, avant d’imposer un beat élastique totalement Synth-Pop à figurer en bonne place sur la BO de Stranger Things.

Mine de tubes imparables, Hope est plus qu’un espoir, c’est une confirmation. Celle d’un musicien très attachant, et attaché à des valeurs de qualité. Ambitieux dans le fond, mais humble dans les proportions, Isra Ramos a choisi la voie de titres courts et percutants qui restent dans la mémoire et qui osent les emprunts les plus variés. On se laisse donc séduire par le boogie jazzy infernal de « Snow White (At The End Of The World) », incroyable tube radiophonique qui aurait fait les beaux jours des musicals les plus vus, mais aussi par des accès de sensibilité sincères, via « Fiona » qui semble synthétiser le parcours de ce chanteur à la voix puissante en moins de quatre minutes.

Je ne le cache nullement, GRÄCE est donc l’énorme surprise de cette nouvelle salve de sorties Frontiers. Un album décidément à part, que lequel aucune étiquette ne tient, et qui recèle en son sein des chansons fabuleuses, dont aucun détail ne semble gratuit.

« Atomic Heart » ou « Blind Love », Hard-Rock ou Modern Metal, « Together » ET « Atreyu », le choix est multiple, mais les avis se doivent de converger vers une vérité évidente : GRÄCE sonne comme un groupe à part entière, et enterre la concurrence sous d’épaisses couches de convenances. Hope est donc un véritable espoir, mais plus simplement, un disque qu’on écoute encore et encore, et qui mérite les plus grands stades pour prendre son envol avec l’ampleur méritée.

 

        

Titres de l’album :

01. Atreyu

02. The Nowhere Man

03. Blind Love

04. The Sinner

05. Snow White (At The End Of The World)

06. Evergarden (ft. Ronnie Romero)

07. Fiona

08. Together

09. Atomic Heart

10. Invincible

11. Hope


Site officiel

Facebook officiel


par mortne2001 le 24/06/2022 à 16:24
88 %    100

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

J'irai Mosher chez vous ! Episode 4 : Seattle

Jus de cadavre 12/08/2022

J\'irai mosher chez vous

Suffocation + Kharkov

RBD 08/08/2022

Live Report

Hysteria

mortne2001 04/08/2022

From the past

Voyage au centre de la scène : DEATH POWER

Jus de cadavre 31/07/2022

Vidéos

Incantation + Akiavel + Horror Within

RBD 30/07/2022

Live Report

Appetite For Destruction

mortne2001 21/07/2022

From the past

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 3

mortne2001 18/07/2022

La cave

HELLFEST 2022 / Part 2 / Du jeudi 23 au dimanche 26 juin

Jus de cadavre 06/07/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Humungus

Non, non Jus de cadavre, tu as très bien fait de poster ce nouvel épisode.Même si je ne compte absolument pas aller à Seattle ou Vancouver un jour, c'est toujours très intéressant d'avoir une vision autre d'une ville, d'une r&eac(...)

12/08/2022, 13:08

Humungus

Mouais...En même temps, des groupes qui font du playback dans un hangar en guise de clip, y'a pas que ces deux là hein... ... ...

12/08/2022, 12:56

Moi

Je confirme, le réalisateur est le même pour les 2 vidéos, et le créateur de Gaerea

12/08/2022, 11:43

Jean

C’est vrai que la plupart des artistes ont déjà tourné dans des festivals cet été en France . C’est pas la folie 

12/08/2022, 09:06

Humungus

C'est moi ou l'affiche n'est vraiment pas folle cette année ?

12/08/2022, 07:10

Fred

Croisé une fois, ce mec est une sorte de connard fan de l'Action Française et nostalgique d'un temps révolu, dommage qu'il n'ait pas l'honnêteté d'en parler dans cet interview. Saoulant et gavant.

11/08/2022, 21:06

Jus de cadavre

Merci pour ce très bon report (comme d'habitude) RBD.Nous avons encore et toujours la même vénération pour Suffocation, hé hé. Un groupe éternellement en immense forme sur scène. On se demande quand ils baisseront de r(...)

11/08/2022, 18:39

Simony

Je retiens MOOR et DEATH FILE RED avec LYMBOLIC SCYTHE dans un coin de la tête parce qu'il y a quelque chose je trouve dans cette démo...Merci Mortne2001 pour cette mise en lumière des suintantes abimes du Metal

11/08/2022, 08:20

Satan

@ Gargan : Pour le coup le réalisateur est apparemment un membre de Gaerea par ailleurs...

10/08/2022, 21:36

zfiaj

épingleR

10/08/2022, 18:04

Gargan

Peut être plus au réalisateur du clip d'être blâmé, mais ça fait du buzz pour les deux après tout.

10/08/2022, 10:07

Hip Fire

❤️

10/08/2022, 05:28

Satan

Oui c'est assez moyen, même si pour le coup le seul vrai reproche vient du fait d'avoir utilisé le même décor. Car je rappelle que les univers musicaux sont drastiquement différents, donnant un rendu final lui aussi différent.

09/08/2022, 23:36

Orphan

Copié un clip pas terrible, d'un groupe du même pays au même endroit...bordel la s'est fort. A cela tu rajoutes la dégaine d'Mgla, la cagoule serigraphié et tu est à un niveau de fils de puterie pas mal la. 

09/08/2022, 09:29

Moshimosher

Ah, ouais... tout de même... ça craint ! 

09/08/2022, 00:36

Saul D

ca me rappelle mon premier numéro acheté du fanzine METALORGIE ( ils parlaient des démos de DEATh POWER), le #10 avec Kevin Kuzma et Blood Feast en couverture...

08/08/2022, 16:08

Simony

Sold out en 5 heures....

08/08/2022, 12:42

Gargan

Ils ont troqué le look pirate à celui de paysan (bottes et gibson, c'était assez inédit), un peu dommage &nb(...)

08/08/2022, 10:15

Humungus

Pour les frontaliers, ils seront également au Metal Méan le 20 août.

08/08/2022, 07:01

gasdf

Jamais aimé ce style pseudo-brutal et ce groupe.

06/08/2022, 21:08