Inexorable Nature Of Adversity

Cognizant

11/09/2023

Nerve Altar

Du pur boucan, vous êtes preneur ? Tant mieux, le dimanche étant un jour de brocante, j’ai le matos qu’il vous faut. Et en plus, il n’est pas cher. Pas cher certes mais de qualité.

Fondé en 2016 par une bande d’allumés (Brad Luttrell - basse, Bryan Fajardo - batterie, Alex Moore & Irving Lopez - guitares et Kevin Ortega - chant), COGNIZANT est un genre de who’s who du Metal extrême, puisque ses musiciens sont connus comme le proverbial loup blanc. Avec des références sérieuses (GRIDLINK, NOISEAR, PHOBIA, REAL LIFE UGLY, TRUCIDO, FORMLESS MASTER, MELORA, et beaucoup d’autres), le concept s’avance donc sans faire attention au bruit de ses talons sur les cadavres, pour nous exploser le palpitant d’un Death/Grind de compétition. Et entre GORGUTS, GRIDLINK, BRUTAL TRUTH, TRAP THEM et NASUM, ces texans se taillent une place enviable sur le terrain du brutal qui fâche et qui tâche.

Ouvrez les guillemets :

« COGNIZANT fait plus de boucan que ta grand-mère Mitsou quand tu refuses une deuxième ration de ragout ».

Fermez les guillemets.

Sept ans après un premier long plutôt court, les originaires de Dallas remettent enfin le couvert, ayant certainement fait leur deuil de J.R Ewing. Bâti sur une propulsion atomique fournie par le cogneur en chef de GRIDLINK, Inexorable Nature Of Adversity est une tuerie d’un gros quart d’heure à faire passer tous les attentats sonores pour de vulgaires pétards de Mardi-Gras. Entre Mathcore dément et Death/Grind alarmant, le quintet rentre dans le lard des gros tas qui lui barrent le passage, pour tout souffler en mode typhon destructeur. Et l’impression est aussi jouissive que l’impulsion est positive.

Le but ?

Mettre une technique incroyable au service d’une brutalité inavouable. Aussi précis qu’un chirurgien aux trente années de carrière, les COGNIZANT cognent mais suturent, ouvrent mais épongent, réparent dans le foutoir, mais toujours en prenant soin de stériliser le bouzin. De fait, leur musique est aussi dangereuse qu’heureuse, du moins pour ceux dont les tympans résistent encore à des attaques nucléaires.

Seize morceaux pour seize minutes. La situation est claire et le bilan lourd. L’audition en prend pour son grade, mais le plaisir est immense. Imaginez le meilleur du Death/Grind retranscrit dans une ambiance de folie à faire hurler de plaisir un Shane Embury dopé aux amphétamines. Oui l’image est volontairement grotesque, mais la puissance de ce deuxième album ne saurait supporter des comparaisons trop réalistes.

Alors, on s’en prend plein le mou, et on tend le cou pour celui du lapin. Truffé de plans à rendre les DILLINGER ESCAPE PLAN frustrés d’avoir pris leur retraite, Inexorable Nature Of Adversity traite l’adversité comme un bon moment à passer, en utilisant les codes dissonants de l’Industriel, pour mieux les confronter aux exigences d’un Grind de jour de fête.

Et sous cette pochette étrange se cache l’agression de ce troisième trimestre 2023, en mode tout à fond, mais sans boire le dernier ballon. Ainsi, le terrifiant « Squander » justifie de sa grosse minute tout l’intérêt d’un album qu’on peut considérer comme une démonstration de savoir-faire, reposant sur les capacités de pieuvre de Bryan Fajardo, toujours aussi parkinsonien des baguettes.

L’homme profite de riffs multiples pour en coller partout, et lâche ses scuds sur un public médusé de tant de dextérité. Epileptique au dernier degré, COGNIZANT ne compte donc pas se calmer pour sonner plus posé, et continue son chemin avec le temps dont il dispose, soit pas grand-chose, mais suffisamment pour venir nous en coller une bonne. Et comme la production monstrueuse se met au diapason de l’oraison, on creuse sa propre tombe avec une pelle en plastique maison.

Le dimanche est beaucoup plus enthousiasmant lorsqu’il y a du boucan. Et celui dégagé par les texans est du genre insistant, persistant, et traumatisant.


     

Titres de l’album:

01. Paralysis

02. Cyclical

03. Seizures

04. Ataxia

05. Devoid

06. Squander

07. Glean

08. Avolition

09. Adversity

10. Sanctimonious

11. Bi-Polar

12. Mirrored

13. Atrocity

14. Dissension

15. Egotism

16. Trepidation


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 26/11/2023 à 17:34
88 %    129

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Crisix + Dead Winds

RBD 20/02/2024

Live Report

Abbath + Toxic Holocaust + Hellripper

RBD 21/01/2024

Live Report

1984

mortne2001 10/01/2024

From the past

SÉLECTION METALNEWS 2023 / Bonne année 2024 !

Jus de cadavre 01/01/2024

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Tourista

@ Gargan : en parlant du best-of de Pestilence, les fans ont tellement gueulé qu'ils ont changé de visuel !  &(...)

05/03/2024, 11:42

Gargan

Faites chier, j'apprécie le groupe (enfin surtout l'ep comme beaucoup, je me demande si je ne l'ai pas découvert avec ce bon Shaxul) et je trouvais l'artwork très réussi ("oh bah c'est pas l'AI de Pestilence hein"), mais là(...)

05/03/2024, 09:43

Capsf1team

Balle de match...Un peu de silence s'il vous plait, les joueurs sont prêts...

05/03/2024, 08:03

Tourista

Hep ! on ne dépasse pas les bouées, siouplè !

05/03/2024, 07:05

Tourista

Acheté samedi, écoute en cours. BD absolument sans intérêt mais album bien plus intéressant que le dernier Maiden.

04/03/2024, 17:58

LeMoustre

Citer  INCUBUS, ASSASSIN et RIGOR MORTIS sur le même papier = obligé d'écouter les deux titres, et en effet, tout à fait ma came ! Merci pour cette petite découverte aux allures de pépite.M'en vais commander cela de ce pas(...)

04/03/2024, 09:59

LeMoustre

Excellent album

04/03/2024, 07:14

Saddam Mustaine

Le seul à être présent sur chaque album c'est Paulo Jr, peut-être le seul qui a vraiment les droits officiellement ? Kisser après est devenu très impliqué aussi 

02/03/2024, 19:55

RBD

Les frères Cavalera ont récemment réenregistré le premier album, le seul où Andreas Kisser n'était pas encore là. Cavalera Conspiracy existe déjà pour ceux qui voudraient un Sepultura avec les frères Cavalera, et tant mieu(...)

02/03/2024, 13:16

Humungus

Ah ah ah !Alors ça pour le coup, cela pourrait me faire plaiz...

02/03/2024, 07:27

Saddam Mustaine

Max et Igor vont donc pouvoir réformer Sépultura dans 2 ans...

01/03/2024, 18:15

Jus de cadavre

Ouais du tout bon. Assez balèze pour un groupe avec autant de bouteille de sortir un album aussi "frais" ! Et puis ce côté Metal "nola" : irrésistible !

01/03/2024, 15:22

Humungus

J'avais déjà hâte d'écouter ça, mais avec une chronique pareille...Vivement.Pis surtout, vivement la tournée de mai prochain bordel !

01/03/2024, 10:06

Tourista

Je me rappelle avoir vu UNE fois Sepultura avec Derrick Green en festoche, époque dreadlocks, j'ai dû tenir 3 morceaux.  Mais évidemment les propositions arriveront, les gros sous se profiler, le groupe reviendra avec une cote renforcée et des cachets g(...)

29/02/2024, 22:36

Gargan

´Vont ptêtre se reformer deux ans après la tournée, avec lui.

29/02/2024, 21:48

Cupcake Vanille

Quitter Sepultura pour peut-être (voir les rumeurs du moment) pour un autre groupe commençant par la lettre S sur le son américain du côté Iowa. 

29/02/2024, 21:24

RBD

Il a déjà un autre groupe de Rock chrétien qui marche bien au Brésil. C'est vrai que c'est bizarre de partir maintenant alors que la fin prochaine du groupe est déjà programmée à assez court terme. En tout cas c'est un batteur(...)

29/02/2024, 21:12

Buck Dancer

Même si je comprends l'opportunité de jouer dans Slipknot (si la rumeur dit vrai) dommage d'être resté toutes ces années pour partir juste avant la dernière tournée.

29/02/2024, 18:48

senior canardo

@Humungus sur la date de Magny le hongre, Paulo avait un tshirt Houwitser    sur scène ça ma remis un coup de (...)

29/02/2024, 10:09

Orphan

Batteur absolument génial.https://www.youtube.com/watch?v=PkmUSjkTJCgV'la le niveau du gamin qu'il était.

29/02/2024, 08:24