Into the Storm

Significant Point

07/02/2021

Dying Victims Productions

Des nouvelles du Japon ? Mais avec plaisir, puisque j’avais choisi ce matin de vous entretenir du cas du premier album de SIGNIFICANT POINT, l’un des groupes les plus prometteurs du pays du soleil levant. Formé en 2011, le combo de Tokyo a patiemment attendu son heure pour se jeter dans le bain, et a d’abord consacré neuf années à graver son nom dans les consciences. Et après une première démo (Attacker) en 2014, suivie d’un live trois ans plus tard (Live at Tokyo, sobre), et un single en 2018 (le même « Attacker », comme quoi, ils croient en son potentiel de séduction), SIGNIFICANT POINT ose enfin la version longue-durée avec cet Into the Storm qui porte terriblement bien son nom. Car plus qu’un groupe, le quintet est un genre de typhon qui déboule de nulle part pour faire voler les vaches et le toit des fermes. Le groupe, malgré sa patience, n’a jamais caché ses influences et ses admirations. C’est ainsi que les noms d’IRON MAIDEN, JUDAS PRIEST, RAINBOW, ACCEPT, LOUDNESS, MSG, PRETTY MAIDS, EVE, XERO, ou DIO ont souvent été évoqués pour rapprocher la bande de la caution NWOBHM, mais en écoutant la musique de ces furieux, d’autres références paraissent plus évidentes, dont leurs compatriotes de LOUDNESS et EZO, mais aussi les cramés de TANK, RIOT, HELLOWEEN, GRAVE DIGGER et tous les fondus de la vitesse insérée de force dans un contexte Heavy Metal.

Et dès le single désormais hymne du groupe « Attacker » les dés sont jetés et déjà pipés. Il est rigoureusement impossible de résister à cette déferlante de puissance, qui avale tout sur son passage en mode tsunami. Soutenus par les indépendants allemands de Dying Victims Productions, les japonais se sont senti pousser des vagues, et nous accueillent avec une intro délirante truffée de soli et d’une basse gironde. Soudainement, la guitare s’affole, pour balancer la sauce d’un riff à la EXCITER/RIOT, et l’ambiance devient si humide que les combinaisons de plongée sont chaudement recommandées. Immédiatement, la folie est palpable, et le massacre instantané. Le groupe dégage une énergie si intense qu’on pense un court moment les bandes accélérées dans la grande tradition de MACABRE, mais il n’en est rien, et l’entrain des musiciens est à ce point contagieux qu’on en oublie tous les autres noms de la mouvance nostalgique. Il faut dire qu’entre une section rythmique totalement déchainée, une paire de guitaristes qui ont le feu aux doigts, et l’organe intense d’un chanteur lyrique, le rendu est gigantesque, au moins autant que la calotte encaissée pendant trois minutes et quarante-huit secondes. Avec des soli à rendre fou de jalousie le maître Akira Takasaki, les SIGNIFICANT POINT mettent les points sur les I, et se définissent eux-mêmes comme les plus ardents défenseurs d’un Speed Metal joué avec les tripes.

Et alors qu’on s’attend à ce que la tension baisse d’un cran, « Heavy Attack » cavale sur le même tempo pour insister sur la densité, et livrer aux fans les plus affamés leur dose de Heavy Metal overspeedé et proche d’une version totalement hystérique d’ABATTOIR. Ainsi, Fumiya Abe (chant), Gou Takeuchi/Kazuzi Kuwagaki (guitares), Itormentor (batterie) et Kazuhiro Watanabe (basse) jouent les fiers à bras, et excusent leur décennie de discrétion en explosant à la face d’un monde Metal complètement médusé par leur énergie atomique. Mais n’allez pas pour autant croire que les cinq musiciens ne sont que des têtes brûlées incapables de moduler, puisque les mélodies prononcées, les changements de tempo, les adaptations au marché européen sont légion, et lorsque le combo ralentit un peu la cadence, le spectre d’un MAIDEN en pleine possession de ses moyens eighties pointe le bout de sa vierge (« You've Got The Power »). Doté d’une production très roots et très sèche, Into the Storm

nous replonge dans la lave des mid eighties, lorsque les volcans Metal explosaient de tous les côtés, menaçant les Etats-Unis, l’Angleterre et l’Allemagne de leurs coulées de lave. En se souvenant des recettes les plus éprouvées de cette décennie enflammée, les japonais nous offrent des hymnes à mi-chemin entre ANVIL et ANVIL BITCH (« Riders Under The Sun »), mais aussi des brûlots plus directs et emprunts du Hard-Rock américain des années 83/84 (« Night Of The Axe »).

Le tout est aussi traditionnel qu’une veste à patches faite maison, mais il est difficile de ne pas craquer pour l’enthousiasme d’un groupe qui sent que l’heure de son grand soir a enfin sonné. Instrumentistes très capables, compositeurs à la mémoire longue, les SIGNIFICANT POINT sont passés maîtres dans l’art de l’intro grandiloquente qui tue et met tout le monde en valeur, et dégagent un lyrisme exacerbé qui explose à intervalles réguliers. Ainsi, l’entame de feu de « Run For Your Life » réconcilie les premiers LOUDNESS et EXCITER, tandis que le title-track « Into The Storm » revient dans le giron d’un Speed Metal dont le Japon était si friand dans les années 80. Loin des clichés du Metal japonais un peu trop mignon et porté sur les gimmicks, Into the Storm fait fondre l’acier dans le feu, et nous entraîne dans une folle équipée qui ne comporte aucune pause ni temps mort.

On peut peut-être regretter que le groupe n’ait pas cédé à des aspirations plus progressives, tant on sent qu’il en a les moyens, mais l’axe GRAVESTONE/HELLOWEEN/SAVAGE GRACE/RAVEN est le bon, et des compositions comme « Deathrider » suffisent à justifier l’achat de cette rondelle incandescente. En fin de parcours, le quintet cède enfin à l’ambition, et nous laisse avec un long et emphatique « Running Alone », et se pare d’atours Folk et intimistes, pour une dernière charge Heavy Metal typique des clôtures de MAIDEN, l’exagération progressive en moins.

Sacrée claque donc que ce premier album, qui remet le Speed au goût d’aujourd’hui parfumé à hier, décharge d’adrénaline constante qui court le long des artères pour faire pomper le cœur au maximum de ses possibilités avant qu’il n’implose.               

             

                                                                                              

Titres de l’album:

01. Attacker

02. Heavy Attack

03. You've Got The Power

04. Riders Under The Sun

05. Night Of The Axe

06. Run For Your Life

07. Into The Storm

08. Deathrider

09. Danger Zone

10. Running Alone


Facebook officiel


par mortne2001 le 01/04/2021 à 14:59
88 %    47

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Open Bar Vol2 : Antoine Perron

Baxter 20/04/2021

Interview

Dirge + Spinning Heads 2005

RBD 05/04/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : Frank Arnaud

Jus de cadavre 21/03/2021

Vidéos

Nile + Krisiun + Grave + Ulcerate 2009

RBD 03/03/2021

Live Report

Killing For Culture - Tome 2

mortne2001 23/02/2021

Livres

Voyage au centre de la scène : MASSACRA

Jus de cadavre 21/02/2021

Vidéos

Killing For Culture - Tome 1

mortne2001 15/02/2021

Livres
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Rotten Tooth

Y sont sacrément bons ces gars là ! Et ils ont le don de faire dans la surprise ! Nu Black sous le papier cadeau cette fois ! Je passe mon tour sur ce coup mais je serai là au prochain tirage !

20/04/2021, 20:06

Saddam Mustaine

Les premiers albums de Dimmu sont du "true black".Comme Behemoth si l'on veut, j'aurais du aller plus loin.Le Black type année 80 mi-90 quoi (meme si Dimmu est arrivé plus tard mais les premiers sonnes dans le genre).

20/04/2021, 19:47

Seb

C'est vraiment mauvais ...

20/04/2021, 15:05

JTDP

En tout point d'accord avec cette (belle) chronique ! Cet album fut une vraie belle surprise de l'année passée. 

19/04/2021, 21:28

Buck Dancer

J'ai jamais vraiment accroché a Pestilence, mais ce morceau est loin d'être degueu. Comme dit Simony, bien meilleur que les précédentes sorties récentes du groupe. 

19/04/2021, 10:49

Arioch91

+1Je n'ai pas aimé Resurrection Macabre, à tel point que je n'ai pas posé une oreille sur Doctrine et Obsideo.Hadeon, je l'ai écouté uniquement parce qu'une interview de Mamelick disait qu'il revenait sur le passé d(...)

19/04/2021, 10:24

Simony

Ca me semble quand même bien plus intéressant que ce qu'ils ont produit depuis leur retour aux affaires.

19/04/2021, 09:59

Arioch91

Oups ! J'étais totalement passé à côté de cette chronique ! Merci @mortne2001 pour l'avoir rédigée !

19/04/2021, 08:48

Arioch91

OK, on reprend les bonnes vieilles recettes visibles sur Hadeon : on prend Testimony, on mélange avec Spheres et ça donne Hadeon et semble-t-il Exitivm.A voir.

19/04/2021, 08:44

metalrunner

Une sacrée bonne surprise de l énergie de l innovation le futur quoi ..Dommage que la tournée de juin soit annulée

18/04/2021, 19:48

RBD

Je réagis plutôt comme Buck Dancer. Mes attentes envers FF sont basses depuis longtemps. Je n'espère plus de grands titres comparables à ceux qui remontent aux années 90 (formulé comme ça, c'est encore plus dur). Si tout est à l&apo(...)

18/04/2021, 12:39

yul

Rien de bien intéressant ici.

18/04/2021, 11:57

Gargan

Tu n’es donc pas optimiste.

18/04/2021, 08:15

la reine des neiges

ha ha! nul!

18/04/2021, 00:02

Eliminator

Tout est à chier, riffs insipides, claviers ultra kitch, refrain ultra mielleux. Ce son de gratte de merde, c'est époustouflant ! Cette mode des grattes 7/8 cordes me saoule, laissez ça à Meshuggah. Meme pas envie de juger le reste. Monde de merde! ;)

17/04/2021, 23:54

Gargan

On peut écouter la totalité à présent, et il faut bien dire que ça sort tout de suite du lot ! Je me tâte pour une commande.

17/04/2021, 19:01

Wolf88

17/04/2021, 17:26

NecroKosmos

Nous sommes vieux et nous avons bon goût. Bon, moi qui suis ultra-fan, j'adore le dernier album mais je trouve que la production y était un peu à chier. Mais je reste totalement confiant.

17/04/2021, 10:03

NecroKosmos

Bien vu le nom du groupe : facile à prononcer pour les non-biélorusses...  :)

17/04/2021, 09:59

Humungus

Mouais...Clairement pas terrible.Je rejoins Simony (sauf que moi j'avais plus qu'apprécié les deux derniers albums).Bref... A juger sur la longueur quoi... ... ...

17/04/2021, 08:51