Il y a déjà trois ans, AKSAYA, groupe de black / death metal originaire de Montargis, déboulait dans le paysage musical avec sa première réalisation Troisème guerre, une démo pas exempte de défauts notamment au niveau de la batterie et de la production, mais plutôt encourageante et porteuse d'un certain potentiel.

Deux ans plus tard, soit l'année dernière AKSAYA nous revenait avec un premier album dont je ne vous parle certes qu'aujourd'hui mais il n'est jamais trop tard pour bien faire. L'album s'appelle K-141 et après une rapide recherche il s'avère que K-141 n'est pas les coordonnées d'une position pour une bataille navale taille XXL mais - et on est pas si loin de ma blague minable - le nom d'un sous-marin russe disparu en 2000 avec l'ensemble de son équipage après une série d'explosions à son bord.  Il y avait d'ailleurs un indice sérieux sur la pochette où on peut voir une jolie photo d'un sous-marin évoluant dans son milieu naturel.

Musicalement, AKSAYA n'a pas bouleversé sa recette par rapport à la démo. Le groupe nous propose toujours un metal principalement black avec quelques influences death, peut-être un peu plus estompées ici que sur la démo. Le chant principalement death est en français mais sans la présence des paroles dans le booklet, il serait bien sûr impossible d'en saisir la teneur. Le combo nous propose donc ici un concept album autour de l'histoire de ce sous-marin russe et plus généralement de la guerre et ses atrocités.

Le progrès est net par rapport à la démo, finie la batterie un peu à la ramasse et la production hasardeuse. Il y a aussi une amélioration très nette au niveau de la composition. Les morceaux sont ici bien plus inspirés, les riffs plus percutants et les soli bien mieux sentis. Il reste cependant un décalage entre les thématiques abordées et la musique qui au final n'est pas si guerrière que ça. Il manque un petit je ne sais quoi, peut-être au niveau du son ou de la production qui rendrait le tout vraiment guerrier et en phase avec le sujet de l'album. Rien de bien grave cependant car l'ensemble tient quand même bien la route avec un bon équilibre entre parties brutales et passages plus mélodiques.

Je ne dirai pas qu'on tient là un très bon album, juste une honnête réalisation qui marque tout de même un net progrès du groupe qui avec sa première démo parait quand même d'assez loin. On ne peut donc qu'encourager AKSAYA a poursuivre ses efforts. Nul doute que si la progression est aussi importante pour le prochain album on tiendra là quelque chose de vraiment intéréssant. On sera vite fixé puisque cette chronique est très à la bourre et que le nouvel album  est, si je ne m'abuse, sorti hier.

Liste des titres:

  • 1.     K-141     03:38      
  • 2.     Prisonnier     05:55      
  • 3.     Gomorrhe     03:59      
  • 4.     Post Little Boy     03:26      
  • 5.     Incorruptible     03:45      
  • 6.     Leonid     04:21      
  • 7.     Legion     02:58

Facebook

par Sheb le 16/12/2016 à 08:00
65 %    401

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


mortne2001
membre enregistré
16/12/2016 à 09:02:22
Amusant de tomber sur cette chronique au moment même où je suis en train de chroniquer leur nouvel album...Le hasard fait parfois bien les choses ;)

Ajouter un commentaire


Ascend The Hollow

Echoes Of Existence

Aziza

The Root Of Demise

Twilight Force

Dawn Of The Dragonstar

Perpetual Among Us

Thy Will Be Done

Fuming Mouth

The Grand Descent

Endimion

Latmus

Unruly Child

Big Blue World

Hellnite

Midnight Terrors

Nucleus

Entity

Slipknot

Slipknot

Warrior Soul

Rock n’ Roll Disease

Hammerfall

Dominion

Iron Bastards

Cobra Cadabra

Summery Mind

Color

Destruction

Born to Perish

Lingua Ignota

Caligula

Volbeat

Rewind, Replay, Rebound

Obturate

The Bleeding Mask of Dread

Ravenous Death

Chapters Of An Evil Transition

Skeletal Remains + Black March

RBD / 21/08/2019
Beatdown Death

Tour Report : MONOLITHE + ABYSSIC / Europe avril 2019

Jus de cadavre / 15/08/2019
Abyssic

THE DIRT / Critiques du film

Jus de cadavre / 06/08/2019
Biopic

MOTOCULTOR 2019 : notre programme !

Jus de cadavre / 05/08/2019
Metalnews

Obscene Extreme - Jour 6

Mold_Putrefaction / 03/08/2019
Brutal Death Metal

Concerts à 7 jours

+ All In The Small + Dopethrone

25/08 : Le Dropkick, Reims (51)

Photo Stream

Derniers coms

Très bon report. Précis et honnête.
Et bien dommage qu'un groupe du niveau de Skeletal Remains soit si peu communicatif... c'est surtout con pour eux d'ailleurs.


@maxime : je ne comprends pas ???


Cool ! Je suis un héros ! :-)


Très chouette tour-report ! Merci ! Et du coup j'en profite pour découvrir ABYSSIC dont la musique est vraiment cool.


Merci ! Merci de rappeler qu'il suffit juste de savoir lire pour être un héros... ;-)


Celui qui arrive à lire et surtout comprendre ce pavé est un héro...


Je ralais d’être absent pour cette date mais tu m’as remonté le moral. J’ai personnellement du mal avec la non communication (voir le mépris pour certains) des groupes envers leurs fans.. surtout dans des musiques dites de niches..
Sauf erreur de ma part, leur excellent batteur est p(...)


Belle découverte!


Chronique sacrément bien torchée. Chapeau !


"Carnal knowledge prophecy!" à 15h...ok je sors :-)


Cet album m'attire, je trouve le truc ambitieux mais 'tain, pas évident de bien rentrer dans le délire !


On a pas dû écouter le même album!


Band bien guez. L'un de leurs plus mauvais albums. Les compos sont plates et le chanteur n'a plus de voix.


1) Bon j'ai dit 15 h comme ça car l'exaction a eut lieu en milieu d'après-midi. Impossible donc que cela ait pu se faire pendant INCANTATION car j'étais forcément au devant de la scène à ce moment là.
2) "Ou comment faire d'un seul riff un morcif entier"
Bah figures-toi que c'est (...)


Depuis l'éponyme, a oui quand même, le seul qui envoi lourd dans leur disco(aller on dira aussi Iowa).

Je vais tenté cet album.


marrante ton anecdote, tiens. Vers 15h, ils devaient pas aimer Incantation, preuve qu'entre le missionnaire et ça, ils devaient pas avoir beaucoup de goût.
Sinon, plus sérieusement, d'accord avec toi pour la majorité, Humungus, sauf ZURIAKKE (bon, moi et le black à capuche ça fait 2) ou (...)


Merci pour le report, très agréable à lire.
Juste en passant, une petite faute : "Beaucoup de groupes refusent de jouer ici à cause de ça, mais la moindre des choses, quand on accepte de venir, c’est de jouer le jeux." - jeu.


Bon, je sais qu'ici, c'est sur le MOTOCULTOR mais vu que LeMoustre évoque plus haut le sujet :
Effectivement, super METAL MEAN cette année encore bordel !
Comme d'habitude, une affiche du tonnerre pour pas bien cher.
Seul bémol ce week end, les trombes d'eau que l'on s'est pris (...)


Au Méan, Midnight a déchiré et a véritablement lancé le fest, avec son punk/thrash à la Venom/Motörhead survolté. Enchaîner directement avec Incantation d'ailleurs fut une bonne idée, tant les deux groupes ont excellé dans leurs styles respectifs. Je sais pas au Motoc', mais ces deux là (...)


Slips sales forever