Pipi

Dark Lupin

14/01/2017

Autoproduction

Célébrons aujourd’hui le retour d’un des plus fameux groupes au centième degré de l’underground Philippin, voire de l’underground tout court, en chroniquant le dernier EP des gros tarés de DARK LUPIN.

S’autoproclamant « parodie de DARKTHRONE par des fans de DARKTHRONE », ces trois abrutis nous inondent de productions toutes plus hétéroclites et absurdes les unes que les autres depuis 2014 et la sortie de leur légendaire tour de force Aaargghh Walaaaa (et sa pochette « hommage » au pamphlet Transilvanian Hunger passé à la ronéo).

Aujourd’hui, c’est leur dernier né auquel je m’intéresse, très justement intitulé Pipi, qui justement propose une version très caca/stade anal du Grind à tendance Black potache, avec une fois de plus, une bordée de titres inécoutables enrobés dans une pochette clin d’œil savoureuse.

Pour les non-initiés, les DARK LUPIN sont trois philippins (mais ça vous en aviez déjà deviné une partie), s’affublant de sobriquets de fort bon goût (Piko Taro Kvlt Kommando Ist Kieg – chant, Tatong Imburnal Genocide – guitare et Ezra Devastator Death Kommando – batterie), et pratiquant un genre d’amalgame extrême tout à fait inécoutable en l’état, se basant sur le dogme lo-fi de leur modèles pour adapter quelques standards en vue ainsi que quelques compositions personnelles sans bévue.

Visiblement, l’affaire les fait beaucoup rire, dommage que tout ça s’exprime en langue maternelle ce qui nous empêche de saisir toute la quintessence de leur humour, mais on peut toujours se concentrer sur la musique, qui en effet fait passer les pires démos deux-pistes de DARKTHRONE pour des productions de Bob Ezrin.

Ce nouveau-né un peu agité ne fait aucunement exception à la règle, et privilégie un boucan d’enfer, un peu de ceux dans lesquels pourrait se vautrer un Renaud fin bourré.

La règle d’or de ce trio un peu bargeot ? Faire n’importe quoi, s’approprier quelques hits, et les défigurer façon serial killer du solfège, qui nous présenterait ses victimes lacérées, à l’image de ce «Chandelieeeeeeeeer » qu’on pense repris de Sia, mais à la mélodie tellement charcutée qu’on aurait du mal à y danser.

C’est certes assez rigolo dans le fond, mais la barrière de la langue empêchant la compréhension d’un éventuel délire littéraire supposé/pressenti/craint, il ne nous reste plus que cette « musique » bordélique à laquelle nous rattacher, ce qui parfois est assez peu il faut le reconnaître.

Mais les trois olibrius ne ménagent pas les efforts niveau bruitages, samples et autres aménagements sonores qui rendent le produit encore plus insupportable, sauf si évidemment le Noise et le Parodic Grind au son de casserole vous est chéri.

Tentez donc le coup, et essayez de vous emballer pour des embardées semi-mélodiques mais totalement bordéliques comme «Aha Nang Scandal » qui juxtapose des guitares compréhensibles à des cris répréhensibles, ou pour cette « cover » de Michael Sembello, qui voit son « Maniac » relifté en « She's A Manyak On The Floor » absolument méconnaissable.

Alors, nous avons droit à tout, aux pics d’intensité à faire passer SUBLIME CADAVERIC DECOMPOSITION pour de fragiles amateurs de Folk, sans que l’affaire ne tombe jamais dans le Goregrind, à des approximations jouées faux comme à la parade des sourds comme un pot (« Wazzap Mah Ninja », et en plus, c’est un des plus longs), à un « Julio Valiente (Epic Version) » (désolé mais là je ne sais pas qui c’est), et puis pas mal d’interludes de quelques secondes, comme « DXBU Wanawanpoynpayb Peenus Peenus Wanawanpoynpayb », ou « Bebeh Cum Back », très rigolo avec ses dialogues obscurs débouchant sur une rupture d’anévrisme Grind.

Vous le constatez, la cohérence n’est pas le point fort de ce trio qui refuse le point mort, et répand ses boutades comme une bonne parole potache, à un niveau local s’entend.

C’est éventuellement un joli défouloir (« NachoooooooooOOOH », on atteint le haut du panier du top du non-sens), parfois tellement intense qu’on pourrait presque trouver ça musical (« Katawan », dommage que le magnéto sature et capte aussi les aboiements du rottweiler), mais surtout un gros délire entre potes qui se marrent beaucoup de leurs conneries en prenant soin de nous les faire partager avec force éclats de rires (« Hasola »).

Bon, c’est bien joli tout ça, mais je dois aller préparer la pâtée du chien. Alors si vous êtes plus du genre à poser en slip dans des forêts norvégiennes des Philippines pour filmer vos pets flambés que gentleman cambrioleur à la galanterie affutée, préférez les DARK LUPIN à leur cousin Arsène.

 Moins classe et lucratif, mais comme ça au moins, vous vous ferez moins remarquer par la maréchaussée. Quoique.


Titres de l'album:

  1. Lupin Paynapulapol Pin
  2. Kapit Lang Kay Lupin
  3. Aha Nang Scandal
  4. She's A Manyak On The Floor
  5. Wazzap Mah Ninja
  6. Katawan
  7. People Stay In Cagayan
  8. Chandelieeeeeeeeer
  9. Uwa Haha Haha Can't Stop
  10. Rapbeh bheraP
  11. Julio Valiente (Epic Version)
  12. Bebeh Cum Back
  13. DXBU Wanawanpoynpayb Peenus Peenus Wanawanpoynpayb
  14. NachoooooooooOOOH
  15. Hasola

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 05/02/2017 à 18:25
45 %    606

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Universe

mortne2001 29/07/2020

F.F.W.

mortne2001 27/07/2020

Tiamat 2010

RBD 26/07/2020

Créda Beaducwealm

mortne2001 24/07/2020

Les Enfants du Cimetière

mortne2001 20/07/2020

Chimaira 2008

RBD 16/07/2020

Xtreme Fest 2016

RBD 08/07/2020

38'48 Regeneration

mortne2001 07/07/2020

Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Buck Dancer

Morceau comme une synthèse de leur carrière mais non moins excellent.

04/08/2020, 04:36

Gargan

Mecs courageux qui vivent leur passion, mais qui savaient ce qu'ils risquaient. En France, la critique du christianisme et de l'islamisme te vaut limite des points bonus sur le cv (encore plus si ta gueule passe sur un écran), mais uniquement ces religions-ci. C'est le "jeu", si tu passes outre le (...)

03/08/2020, 21:42

Jus de cadavre

Des extrémistes religieux au pouvoir, ça n'a jamais rien apporté de bon nulle part.

03/08/2020, 19:49

Kerry King

Hum c'est terrible...

Ça vaut pas mieux niveau mentalité que le nazisme...

03/08/2020, 19:18

Kerry King

RIP.

Bordel tout les membres d'origine de Molly Hatchet sont morts...

Les 3 chanteurs surtout en plus, plus aucun des 4 premiers albums, triste.

03/08/2020, 19:05

LeMoustre

Quel pays d'arriérés. Honte à ces abrutis.

03/08/2020, 12:08

Humungus

Et du titre et de sa police de caractère...

03/08/2020, 09:36

Jus de cadavre

Interment juste excellent, la quintessence du Swedish Death. Et sur scène c'est la branlée aussi. Terrible !

02/08/2020, 20:19

Humungus

Me suis fait la même réflexion Gargan...

02/08/2020, 08:53

NecroKosmos

Deux albums absolument fabuleux. J'ai découvert ce groupe dans un magazine à l'époque qui ne savait trop que dire sur le deuxième album des canadiens dans sa chronique à sa sortie. Du coup, ça a attiré ma curiosité. J'ai la version CD avec les deux albums sur le même disque. Et je suis d'ac(...)

02/08/2020, 07:56

Kairos

J’aime assez le retour des sonorité gothiques, bon album, PL en a encore un peu sous le coude finalement.

01/08/2020, 23:29

Gargan

"cancer danger"

01/08/2020, 23:02

zsad

enfin une great news

01/08/2020, 22:36

LeMoustre

Quels souvenirs ces photos. Putain de crabe...

31/07/2020, 17:10

LeMoustre

Ah, tiens, sympa, j'avais bien apprécié les deux derniers albums, voyons ce que celui-ci nous réserve. Surprise, les Louds ne faisant jamais deux fois le même disque

31/07/2020, 17:08

Humungus

"Qui passent comme un avis de passage du facteur dans la boite aux lettres alors que vous êtes bien chez vous"
Oups !!!
Si j'oublie la partie la plus drôle du bazar... ... ...

30/07/2020, 20:33

Humungus

"Qui passent comme un avis de passage du facteur dans la boite aux lettres"
AH AH AH !!! !!! !!!
Apparemment, on a tous vécu ça : On attend un collector quelconque avec la fébrilité d'un jeune puceau et le mec des PTT qui nous rajoute de l'attente bordel de merde !

30/07/2020, 20:30

Jus de cadavre

Haha excellent Raumsog... La même pour moi : le fan absolu à la recherche de la moindre miette de ces géants... Mais la plupart des "chutes" de studio de l'époque Pantera ont été utilisées par Damageplan je pense...

30/07/2020, 19:35

JTDP

Oui, très très bon disque. Je ne suis pourtant pas le plus grand fan de ce style à la base, mais bon dieu, que c'est efficace ! Ça donne envie de mosher sévère avec son canapé !

30/07/2020, 16:24

Humungus

Hé hé hé + 1 Raumsog !

30/07/2020, 15:08