Shallow Graves

Malfested

02/11/2020

Autoproduction

Faut dire qu’en 2020, on avait le temps de faire quelques trucs pour échapper au COVID. Du jardinage, du tricotin, des visio-conférences, rattraper notre retard sur Netflix, prendre des nouvelles de la tante Jacqueline, emmener ses enfants au musée du bouchon à Liège, de la musculation pour perdre ses abdos kro, enfin tout ce qu’on n’a pas le temps de faire en temps…normal. Certains ont même poussé le vice jusqu’à créer de nouveaux groupes, comme les belges de MALFESTED. Se disant que le confinement était propice à composer quelques hymnes à la cruauté, ces musiciens originaires de Kortrijk ont finalement pris leur temps pour composer un répertoire solide, avec une seule philosophie en tête : réconcilier l’old-school avec l’actual-school, et réunir les deux générations de fans d’exactions brutales et viscérales. Ainsi est né en quelques mois cet EP autoproduit de six titres, qui propose une vision intéressante du Metal extrême en vogue chez nos amis belges, qui ressemblent d’ailleurs beaucoup à ce qui a pu se faire à une époque aux Etats-Unis. Admettant de solides influences consensuelles (EDGE OF SANITY, BLOODBATH, DEICIDE, CARNATION), MALFESTED ose donc le crossover occasion/neuf, et réunit dans un même élan de bestialité l’inspiration en vogue dans les nineties, mais aussi la façon d’accommoder les restes de la jeune génération.

Première constatation, malgré un travail effectué à la maison, la production de Shallow Graves est solide et méchamment professionnelle. Les invectives du chanteur semblent sortir des enceintes, les guitares sont dynamiques, et la batterie écrase tout sur son passage, bouffant les fréquences de la basse. Mais en optant pour une dualité vocale à la Glen Benton, le groupe insuffle à sa musique une sensation d’hystérie que la cadence globale accentue. Nous voilà donc en présence d’une force vive du Death européen, qui le joue avec dignité et respect, et dès l’attaque en règle de « Shallow Graves », l’enterrement est de toute beauté. Courte intro glauque, déluge de blasts, schizophrénie vocale, guitares qui virevoltent comme des vautours, l’ambiance est chaude, et les passages Thrash permettent de ne pas s’embourber dans le macabre trop forcé. Les musiciens sont méchamment en place et motivés, et ce phrasé vocal prend à la gorge sans relâcher son étreinte. On pense tout de suite à une fusion DEICIDE/BLOODBATH, et malgré le classicisme de l’affaire, on craque pour ces hymnes de débauche très judicieusement agencés.

Propre, ce LP/EP est manifestement le fruit de mures réflexions, mais a gardé cette spontanéité qui fait les grandes premières manœuvres. Inutile d’en souligner le formalisme, mais cette façon de faire la jonction entre le passé et le présent sans copier les copains nostalgiques est réellement pertinente et efficace, et les astuces rythmiques permettent de jouer avec les convenances, et de proposer un Death très groovy et accrocheur. Ainsi, « Masked with the Skulls of the Fallen » propose une véritable démonstration d’un batteur qui n’a pas les baguettes dans sa poche, et qui sait alterner les tempi avec un flair certain. C’est du brutal, mais du brutal malin et mélodique, qui n’hésite pas à casser son avancée en plaçant de ci de là quelques passages salement Heavy qui nous enfoncent le crâne dans la boue. A l’aise dans tous les secteurs de jeu, les MALFESTED sont évidemment animés de mauvaises intentions, mais ne nous veulent que du bien, et prouvent qu’ils restent d’habiles techniciens doublés de compositeurs capables. On ne recense plus le nombre de plans qui assurent de la fluidité à l’ensemble, et si les titres ne proposent rien de neuf, ils parviennent à réactualiser la légende sans tomber dans le piège de l’influence trop évidente. On évite ainsi la repompe pure et simple de MORBID ANGEL, SUFFOCATION ou DEICIDE, l’hommage un peu trop poussé à la HM-2, et de fil en aiguille, Shallow Graves nous entraîne dans son cauchemar sans avoir à forcer sur les images.

Violent, le Death des belges n’en est pas pour autant revêche et même si « Venefica (The Banished One) » n’hésite pas à pousser les BPM à fond, tous les fans de Metal extrême peuvent participer à la fête. Ayant parfaitement compris qu’une symbiose entre l’Amérique et la Suède était possible, et les vingt minutes passées en compagnie de nos amis de Kortrijk passent très vite finalement. Ce premier LP montre le visage d’un groupe en pleine possession de ses moyens, sûr de son fait, et déjà capable de plonger la tête la première dans les eaux bouillantes de la scène internationale. Un EP qui tient la dragée haute à des groupes beaucoup plus établis, et qui se savoure sur le pouce, comme une entrée roborative, mais vite digérée.           

                                                                                                                     

Titres de l’album:

01. Shallow Graves

02. Masked with the Skulls of the Fallen

03. Fields of Bloodshed

04. Venefica (The Banished One)

05. Incantations

06. Cistern of Souls


Facebook officiel


par mortne2001 le 06/01/2021 à 14:54
80 %    261

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Dirge + Spinning Heads 2005

RBD 05/04/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : Frank Arnaud

Jus de cadavre 21/03/2021

Vidéos

Nile + Krisiun + Grave + Ulcerate 2009

RBD 03/03/2021

Live Report

Killing For Culture - Tome 2

mortne2001 23/02/2021

Livres

Voyage au centre de la scène : MASSACRA

Jus de cadavre 21/02/2021

Vidéos

Killing For Culture - Tome 1

mortne2001 15/02/2021

Livres

Moonspell 2007

RBD 04/02/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Buck Dancer

J'ai jamais vraiment accroché a Pestilence, mais ce morceau est loin d'être degueu. Comme dit Simony, bien meilleur que les précédentes sorties récentes du groupe. 

19/04/2021, 10:49

Arioch91

+1Je n'ai pas aimé Resurrection Macabre, à tel point que je n'ai pas posé une oreille sur Doctrine et Obsideo.Hadeon, je l'ai écouté uniquement parce qu'une interview de Mamelick disait qu'il revenait sur le passé d(...)

19/04/2021, 10:24

Simony

Ca me semble quand même bien plus intéressant que ce qu'ils ont produit depuis leur retour aux affaires.

19/04/2021, 09:59

Arioch91

Oups ! J'étais totalement passé à côté de cette chronique ! Merci @mortne2001 pour l'avoir rédigée !

19/04/2021, 08:48

Arioch91

OK, on reprend les bonnes vieilles recettes visibles sur Hadeon : on prend Testimony, on mélange avec Spheres et ça donne Hadeon et semble-t-il Exitivm.A voir.

19/04/2021, 08:44

metalrunner

Une sacrée bonne surprise de l énergie de l innovation le futur quoi ..Dommage que la tournée de juin soit annulée

18/04/2021, 19:48

RBD

Je réagis plutôt comme Buck Dancer. Mes attentes envers FF sont basses depuis longtemps. Je n'espère plus de grands titres comparables à ceux qui remontent aux années 90 (formulé comme ça, c'est encore plus dur). Si tout est à l&apo(...)

18/04/2021, 12:39

yul

Rien de bien intéressant ici.

18/04/2021, 11:57

Gargan

Tu n’es donc pas optimiste.

18/04/2021, 08:15

la reine des neiges

ha ha! nul!

18/04/2021, 00:02

Eliminator

Tout est à chier, riffs insipides, claviers ultra kitch, refrain ultra mielleux. Ce son de gratte de merde, c'est époustouflant ! Cette mode des grattes 7/8 cordes me saoule, laissez ça à Meshuggah. Meme pas envie de juger le reste. Monde de merde! ;)

17/04/2021, 23:54

Gargan

On peut écouter la totalité à présent, et il faut bien dire que ça sort tout de suite du lot ! Je me tâte pour une commande.

17/04/2021, 19:01

Wolf88

17/04/2021, 17:26

NecroKosmos

Nous sommes vieux et nous avons bon goût. Bon, moi qui suis ultra-fan, j'adore le dernier album mais je trouve que la production y était un peu à chier. Mais je reste totalement confiant.

17/04/2021, 10:03

NecroKosmos

Bien vu le nom du groupe : facile à prononcer pour les non-biélorusses...  :)

17/04/2021, 09:59

Humungus

Mouais...Clairement pas terrible.Je rejoins Simony (sauf que moi j'avais plus qu'apprécié les deux derniers albums).Bref... A juger sur la longueur quoi... ... ...

17/04/2021, 08:51

Humungus

Ne nous voilons pas la face MorbidOM :Nous sommes vieux bordel !!!

17/04/2021, 08:51

Gargan

Très belle punchline finale haha !

17/04/2021, 08:41

MorbidOM

Je partageais les mêmes craintes d'autant que le dernier n'était pas forcément un accident (ça faisait un moment que le groupe tournait un peu en rond, d'ailleurs l'avant dernier si il était moins mauvais était déjà d&eacu(...)

17/04/2021, 02:21

Buck Dancer

J'etais parti pour dire du mal, j'en avais tellement envie vu ce qu'il reste du groupe et ce qu'il est devenu, mais je trouve le morceau presque bon. Surprenant dans sa construction, pas trop linéaire et avec des riffs pas si convenu. Puis il y a le chant bien hargneux (...)

16/04/2021, 23:53