Skulthor Ebonblade est l'occasion pour moi de découvrir TEMPTATION'S WINGS, un trio américain œuvrant dans un Doom Metal largement Stoner, certains diront américain ! En effet, le trio avait jusque là manifesté son existence par des EP, disponibles au format digital mais aussi au format CD, fait plutôt rare pour des EP, certainement des gens d'une autre génération, celle là même à laquelle j'appartiens...

Je ne sais plus quel philosophe disait avec beaucoup de clairvoyance qu'une personne se décide dans les 90 premières secondes pour se faire un avis et bien pour vous éviter de fausser votre jugement commencez donc cet album avec le titre "Into The Maelstrom" qui arrive en troisième position. En effet, "Burning Of Hjalmar" est une introduction aussi utile que bien pensée, bien écrite... mon dieu que c'est bateau et "I Destroyer" ne relève pas beaucoup la tête de l'eau, un chant poussif sur des riffs peu inspirés et le même syndrome qui vient fraper "To Forge A Legend (Ulfbehrt)", seul le refrain tirant un peu plus sur le Hard Rock réussi à tirer un peu les marrons du feu. Alors pour en revenir à "Into The Maelstrom", avec une dynamique plus percutante car s'il y a bien un défaut imputable au groupe, c'est le jeu de batterie. OK, la production, on peut comprendre, le chant à la limite de la justesse, dans le style ça peut passer, voir même fédérer, l'inspiration commune des titres, on peut peut-être sentir que c'est bien fait et avec envie mais le jeu de batterie... notre ami Jason ne fait qu'un seul schéma, lorsqu'il ne s'essaie pas avec difficulté à la double, non là ça rend vraiment le résultat casse gueule à l'écoute. Du coup qu'est-ce qu'on en déduit ? Et bien que la tête pensante est au niveau de la basse, car c'est bien lui qui tire le niveau vers le haut.

Mais au final TEMPTATION'S WINGS montre quelques véléités intéressantes à l'image de ce "Lair Of The Gorgon Queen", un riff bien gras, des arrangements vocaux un peu plus soignés et même à la batterie, le poum-tchak de rigueur est balancé avec plus d'envie et de dynamisme, bref, d'intention ! Ce titre est même prétexte à sortir le son Rock US par excellence sur le break central et qui montre d'ailleurs les difficultés du groupe à faire de sa musique quelque chose de fluide tant ce break fini de façon bizarre (notez au passage le roulement magnifique à la batterie !) 

Avec "Into The Maelstrom", "Lair Of The Gorgon Queen", "Witches Of Dredmoor" et "My Name Was Skulthor", un titre qu'aurait pu écrire THE OBSESSED tant il s'aventure loin des terres du Doom sans pour autant jurer avec le reste, les Américains nous laissent un peu sur notre faim. On pense tour à tour à GRAND MAGUS ou à COUNT RAVEN mais aussi à THE OBSESSED pour la liberté de style prise par ce groupe qui semble avoir bien mieux à offrir que cet album en demie teinte.

  1. Burning Of Hjalmar
  2. I Destroyer
  3. Into The Maelstrom
  4. To Forge A Legend (Ulfbehrt)
  5. Lair Of The Gorgon Queen
  6. Treachery Of The Blind Raven
  7. Witches Of Dredmoor
  8. My Name Was Skulthor

Site Officiel


par Simony le 17/05/2017 à 07:46
58 %    319

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Unruly Child

Big Blue World

Hellnite

Midnight Terrors

Nucleus

Entity

Slipknot

Slipknot

Warrior Soul

Rock n’ Roll Disease

Hammerfall

Dominion

Iron Bastards

Cobra Cadabra

Summery Mind

Color

Destruction

Born to Perish

Lingua Ignota

Caligula

Volbeat

Rewind, Replay, Rebound

Obturate

The Bleeding Mask of Dread

Ravenous Death

Chapters Of An Evil Transition

Roxy Blue

Roxy Blue

Arctic Sleep

Kindred Spirits

Soleil Moon

Warrior

Slipknot

We Are Not Your Kind

Excuse

Prophets From the Occultic Cosmos

Cruella

Metal Revenge

Northtale

Welcome To Paradise

Tour Report : MONOLITHE + ABYSSIC / Europe avril 2019

Jus de cadavre / 15/08/2019
Abyssic

THE DIRT / Critiques du film

Jus de cadavre / 06/08/2019
Biopic

MOTOCULTOR 2019 : notre programme !

Jus de cadavre / 05/08/2019
Metalnews

Obscene Extreme - Jour 6

Mold_Putrefaction / 03/08/2019
Brutal Death Metal

Obscene Extreme - Jour 5

Mold_Putrefaction / 02/08/2019
Brutal Death Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Un album ou il faut pas réfléchir, c'est beaucoup de bruit, ça tremble c'est juste fait pour nous détruire la cervelles et les oreilles c'est assumé et ça marche, ça te met la dose.

J'assume aimé dans ce sens mais je n'y vois rien d'autre et ça me suffit de m'explosé la tete.<(...)


Pour information le groupe est emmené par des membres de Impaled Nazarene (Mikael Arnkil), Abhorrence et Unholy (Pasi Äijö)


Triste nouvelle :-(
RIP


C'est là où le groupe continue de se distinguer : contrairement à tous ces groupes jouant sur scène l'intégralité de leurs albums les plus renommés (et vendus, pour le coup...), eux ils prennent un contrepied phénoménal. Donc Mr Bungle continue sa légende de surprise permanente. Que pouvai(...)


Les gars ont quand même un sacré esprit de contradiction, revenir après toutes ces années pour jouer une démo super underground et n'ayant quasi aucun rapport avec le reste de leur discographie alors que tout le monde attendait les grands classiques...

Quand j'ai vu qu'il y avait S(...)


Au delà de l'excellente nouvelle le plus étonnant , pour moi, c'est qu'ils vont jouer leur première démo. Soit ce qu'ils ont fait de plus bourrin. Juste génial


Ça c’est une putain de bonne nouvelle
Espérons qu’ils fassent plus que ces 3 dates


Sinon, je vends une Logan break de 2013.
Prix à débattre...


Et bien messieurs, merci pour cette explication qui me permettra d'aller me coucher moins con ce soir...


@Humungus : une résidence (residency en anglais) désigne le fait pour un musicien ou un artiste de se produire pendant une certaine période au même endroit. On parle alors d'artiste en résidence.


La résidence c'est lorsqu'un artiste loue une salle pour y répéter son concert en vue d'une tournée. C'est une répétition en grandeur nature en quelques sortes


1) ManOfShadows + 1 !
2) C'est quoi "la résidence" ?


Bonne nouvelle. Je n'attendais pas un nouvel album de leur part si tôt.


J'ai eu peur ! En lisant les deux premières lignes et en voyant la photo, c'est mon cœur qui a faillit s’arrêter de battre. Murphy est un vocaliste unique et légendaire. Bon courage et bon rétablissement à lui.


C’est pas trop tot


Pas un petit passage par chez nous, dommage...


A noter qu'il s'agit d'un EP (5 titres) et non du 3ème album des chiliens à proprement parler.


Oui le morceau en écoute est... éprouvant ! Bien plus violent que certains groupes de métal. Je suis pas sur que ce soit pour moi par contre...
PS: Elle donne une interview dans le dernier New noise.


Ouch... je n'ai écouté qu'un seul morceau et pourtant je suis sur les rotules. C'est d'une intensité rare. Cathartique. Quand elle hurle, on a juste envie de hurler avec elle, encore plus fort pour... je ne sais pas vraiment en fait ! Tout bonnement impressionnant. Et éprouvant !
Merci mec(...)


Enjoy The Violence !