Skulthor Ebonblade est l'occasion pour moi de découvrir TEMPTATION'S WINGS, un trio américain œuvrant dans un Doom Metal largement Stoner, certains diront américain ! En effet, le trio avait jusque là manifesté son existence par des EP, disponibles au format digital mais aussi au format CD, fait plutôt rare pour des EP, certainement des gens d'une autre génération, celle là même à laquelle j'appartiens...

Je ne sais plus quel philosophe disait avec beaucoup de clairvoyance qu'une personne se décide dans les 90 premières secondes pour se faire un avis et bien pour vous éviter de fausser votre jugement commencez donc cet album avec le titre "Into The Maelstrom" qui arrive en troisième position. En effet, "Burning Of Hjalmar" est une introduction aussi utile que bien pensée, bien écrite... mon dieu que c'est bateau et "I Destroyer" ne relève pas beaucoup la tête de l'eau, un chant poussif sur des riffs peu inspirés et le même syndrome qui vient fraper "To Forge A Legend (Ulfbehrt)", seul le refrain tirant un peu plus sur le Hard Rock réussi à tirer un peu les marrons du feu. Alors pour en revenir à "Into The Maelstrom", avec une dynamique plus percutante car s'il y a bien un défaut imputable au groupe, c'est le jeu de batterie. OK, la production, on peut comprendre, le chant à la limite de la justesse, dans le style ça peut passer, voir même fédérer, l'inspiration commune des titres, on peut peut-être sentir que c'est bien fait et avec envie mais le jeu de batterie... notre ami Jason ne fait qu'un seul schéma, lorsqu'il ne s'essaie pas avec difficulté à la double, non là ça rend vraiment le résultat casse gueule à l'écoute. Du coup qu'est-ce qu'on en déduit ? Et bien que la tête pensante est au niveau de la basse, car c'est bien lui qui tire le niveau vers le haut.

Mais au final TEMPTATION'S WINGS montre quelques véléités intéressantes à l'image de ce "Lair Of The Gorgon Queen", un riff bien gras, des arrangements vocaux un peu plus soignés et même à la batterie, le poum-tchak de rigueur est balancé avec plus d'envie et de dynamisme, bref, d'intention ! Ce titre est même prétexte à sortir le son Rock US par excellence sur le break central et qui montre d'ailleurs les difficultés du groupe à faire de sa musique quelque chose de fluide tant ce break fini de façon bizarre (notez au passage le roulement magnifique à la batterie !) 

Avec "Into The Maelstrom", "Lair Of The Gorgon Queen", "Witches Of Dredmoor" et "My Name Was Skulthor", un titre qu'aurait pu écrire THE OBSESSED tant il s'aventure loin des terres du Doom sans pour autant jurer avec le reste, les Américains nous laissent un peu sur notre faim. On pense tour à tour à GRAND MAGUS ou à COUNT RAVEN mais aussi à THE OBSESSED pour la liberté de style prise par ce groupe qui semble avoir bien mieux à offrir que cet album en demie teinte.

  1. Burning Of Hjalmar
  2. I Destroyer
  3. Into The Maelstrom
  4. To Forge A Legend (Ulfbehrt)
  5. Lair Of The Gorgon Queen
  6. Treachery Of The Blind Raven
  7. Witches Of Dredmoor
  8. My Name Was Skulthor

Site Officiel


par Simony le 17/05/2017 à 07:46
58 %    357

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


A New Tomorrow

Universe

Red Death

Sickness Divine

Black Pistol

Sins of the Father

Edge Of Forever

Native Soul

Tom Keifer

Rise

House Of Shakira

Radiocarbon

Crypter

Crypter

Unhold

Here Is The Blood

Lovekillers

Lovekillers feat Tony Harnell

Atomic Cretins

Spiritual Cancer

Maelstrom Vale

Silhouettes

Brain Stroke

Brain Stroke

Hellsodomy

Morbid Cult

Anal Slave Of Satan

Anal Slave of Satan

Detherous

Hacked to Death

Grand Slam

Hit The Ground

Lindemann

F & M

The Dead Daisies

Locked and Loaded (The Cover Album)

Sun

Brutal Pop

Godspeed You ! Black Emperor

RBD / 25/11/2019
Drone

BEHIND THE DEVIL #12 Interview avec David de SHARE YOUR PAIN RECORDS

L'Apache / 20/11/2019
Depressive Black Metal

Birds in Row

RBD / 13/11/2019
Emocore

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

COMO MUERTOS aussi c'était excellent. Jamais écouté l'album mais je les ai vus une fois en concert lors d'une des premières éditions du Motocultor et j'en garde un très bon souvenir. Ils avaient vraiment du potentiel.


Dévorée par un gremlin géant, quelle horrible fin ! Plaisanterie à part ce n'est pas mal, et ce n'est pas typé Death latino.


Rubrique très sympa. Je retiens Bloody Sign, notamment. Eh oui, les catalogues Holy Records, souvenirs émus...


Vu aussi sur scène à Chaulnes (le "Killer Fest" si mes souvenirs sont bons !) en... 2005 ! Oh bordel ça nous vieillit ça !
C'était carrément bien sur scène, mais en effet pas très suivi. En tout cas ce fest était génial, de bien bons moments !


J'ai vu deux fois il y a bien longtemps GARWALL en concert. Ca tenait bien la route mais le public n'a pas accroché et a pas mal critiqué le groupe pour des raisons que j'ai oubliées. Dommage...


Mark Evans (ex-AC/DC) à la basse exact.


Avec eb plus Mark Evans de AC/DC à la basse je crois , toujours là ce furieux de Angry


Effectivement, je trouve ça toujours bien trouvé de "cacher" quelques références bien senties.
Perso, je préférais la mouture de Hard N Heavy avec le logo précédant celui-ci...
Aaaahhh les fameuses fiches biographiques de groupes... ... ...


Celui là il prend direct une option pour les tops albums de 2020 (alors que les tops 2019 sont même pas encore bouclés xD) ! Les deux extraits sont juste terribles...
Je l'attend, c'est peu de le dire !
Et artwork excellent au passage ! Vivement !


C'est exactement ça :) c'est un des magazines qui a monté ma culture métallique, je trouvais ça cool de faire un petit clin d'oeil de la sorte en mode extrême ahahaha


Très bonne nouvelle !!! :)


Vivement ! Déjà six ans que nous, ouailles de l'Eglise du Saint-Riff Rédempteur, attendons la venue de ce nouveau Messie sonore... Il était temps !


Pis histoire de me faire encore plus regretter la bazar, cerise sur le milk shake de l'infortune y'a COUNTESS aussi sur l'affiche...
AAAAAAAARRRRRRGGGHHH !!! !!! !!!


!!! !!! !!! Dé-goû-té !!! !!! !!!
Je suis GORGON depuis 1995 et est toujours souhaiter les voir en live...
Là je suis tombé sur cette annonce de fest seulement hier (donc bien trop tard pour moi afin d'organiser mon WE)...
Autrement dit sans moi quoi...
Ca va gâcher ma (...)


Strasbourg me voilà !
Bonne nouvelle de revoir aussi "souvent" en ce moment les TATTS sur la route...
Toujours un plaisir de revoir ces vieux briscards en live.


Et grève est un mot à la mode par les temps qui courent ^^


Oh putain la boulette! Merci JTPD de ton attention, voici l'erreur corrigée....Ça prouve au moins que les chroniques sont lues...Et oui, d'accord pour le clip, mais comme toujours avec les groupes mélodiques/Aor, c'est l'inverse de Shakira la bolivienne en fait, il vaut mieux écouter que regarde(...)


Aaaaah aaaaah, bien vu poybe, c'est effectivement Grèce ! Même si fût un temps Grève et Grèce étaient deux mots intimement liés...


Black Metal, Grève ... c'est un lapsus ? ^^


6 ans, les salauds...
En tout cas content de voir que je ne suis pas le seul à attendre cet album.